Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Recherche

Facebook
Twitter
Rss










Dernières notes



La Bibliothèque
L'effroyable mensonge, de Guillaume Dasquié et Jean Guisnel
L'Obsession du complot, de Frédéric Charpier
Mythes et mythologies politiques, de Raoul Girardet
L'Effroyable Imposteur, de Fiammetta Venner
Tous paranos ? Pourquoi nous aimons tant les complots... de Pierre-Henri Tavoillot & Laurent Bazin
Les rhétoriques de la conspiration, sous la direction d'Emmanuelle Danblon & Loïc Nicolas
La Foire aux illuminés, de Pierre-André Taguieff
Le Complot : L'histoire secrète des Protocoles des Sages de Sion, de Will Eisner
Les Protocoles des Sages de Sion : Faux et usages d'un faux, de Pierre-André Taguieff
Les Nouveaux imposteurs, d'Antoine Vitkine









De gauche à droite : Christian Cotten, Marc Vercoutère, Sylvie Simon et Jean-Jacques Crèvecoeur
Ils s’appellent Christian Cotten, Marc Vercoutère, Sylvie Simon ou Jean-Jacques Crèvecoeur. Ils dénoncent les noirs desseins de "l’élite mondiale". Leurs vidéos, vues et commentées par des centaines de milliers d’internautes, ont mis le web francophone en ébullition. Qui sont vraiment ces croisés de l’anti-vaccination ?

C’est une vidéo postée sur YouTube et déjà visionnée près de 750 000 fois. On y voit des "experts" sentencieux nous mettent en garde contre les dangers de la vaccination. Une certaine Rauni-Leena Luukanen-Kilde, présentée par la vidéo comme rien moins que l’« ancienne ministre de la Santé de la Finlande », nous explique que « l’objectif de l’élite mondiale est de réduire la population mondiale de 2/3 » et que « le vaccin est toxique » ! Les Finlandais seraient-ils tombés sur la tête ? En réalité, Rauni-Leena Luukanen-Kilde n’a jamais été ministre dans son pays. Depuis un accident de voiture en 1986, la pauvre femme, titulaire d’un diplôme de médecine, prétend que les extra-terrestres lui ont sauvé la vie. Le seul domaine dans lequel elle soit vraiment experte, c’est la théorie du complot.

Apparaissant dans la même vidéo, Christian Cotten n'hésite pas à faire un rapprochement entre le personnel médical mobilisé à la faveur de la campagne de vaccination et les conducteurs de train réquisitionnés par le régime de Vichy pour déporter des Juifs vers les camps de la mort. Cette image, il l'affectionne tout particulièrement. En 2001, sur un plateau de télévision, ce psychothérapeute de formation comparait déjà la liste des sectes dressée par une mission d'enquête parlementaire avec les listes de Juifs mises en place sous l'Occupation... Cotten est en fait le responsable d'un obscur parti, Politique de vie, et du site internet éponyme. Candidat aux dernières élections européennes sur la liste de Dieudonné et d’Alain Soral, Cotten est un pourfendeur du « Nouvel Ordre Mondial », l’un des thèmes privilégiés du conspirationnisme contemporain. Persuadé que le 11 septembre 2001 ou les attentats de Madrid (2004) ont été fomentés par les « Sionistes », ce « militant de la paix, de l'amour et de la liberté » (sic) répand tous les poncifs de la théorie du complot grippal, y compris celui selon lequel la vaccination servirait à greffer des puces électroniques sous-cutanées permettant de contrôler la population. Il y a quelques mois, lors d’une conférence de presse de la « Liste antisioniste », Cotten avait évoqué « la fausse épidémie de grippe » H1N1 et l'avait même rebaptisée la « grippe Sanofi ». Le 6 novembre dernier, Cotten a tenté de se faire remarquer en déposant une plainte contre X avec constitution de partie civile pour « tentative d'empoisonnement et mise en danger de la vie d'autrui ». Considérant les adjuvants contenus dans les vaccins comme « hautement toxiques », il reproche aux « autorités » de « vouloir injecter à tout prix [le vaccin] à l'ensemble de la population ».

Dans une autre vidéo alarmiste, intitulée « L'imposture de la grippe A (H1N1) dévoilée » (vidéo postée par un internaute dont le compte Dailymotion a pour devise « Fuck Zionism »), Christian Cotten apparaît aux côtés du Dr Marc Vercoutère. Vercoutère a une formation d’homéopathe. Il préside l’association C.R.I-Vie et est associé avec Mirella Carbonatto (voir infra) dans l'opération « Le Cri pour la Vie : NON A LA VACCINATION ! », dont le site internet publie, notamment, un « APPEL TRES URGENT pour la Prévention d'un crime de génocide ». Contacté par Conspiracy Watch, le Conseil départemental de l’Ordre des médecins des Pyrénées-Atlantique est formel : « M. Vercoutère, [bien que] titulaire du diplôme de docteur en médecine, n’a pas l’autorisation d’exercer la médecine. Il n’est pas inscrit au Tableau de l’Ordre des médecins » (voir le courriel adressé à la rédaction). Pour autant, C.R.I-Vie n’oublie pas de faire des affaires : l’association vend 12 euros sa « brochure d’information » sur la grippe A… Vercoutère et Cotten semblent bien se connaître. Tous deux sont partie prenantes d'une ronflante « Cellule de Crise Sanitaire Citoyenne », une initiative de Frédéric Morin, l'éditeur du journal Morpheus (qui a pour devise : « Sortir du sommeil de plomb de la pensée unique. Opinions censurées, réalités occultées, information alternative »). Cotten, Vercoutère et Morin ont même publiés un texte commun autour de la grippe A. Texte où l'on retrouve la signature de Smaïn Bedrouni, du site islamiste Stcom.net (« La Voix des Opprimés »). En janvier 2007, Bedrouni a été condamné par la 17ème Chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris pour propos antisémites (« les juifs dehors ! ») et menaces de mort à l'endroit de Mouloud Aounit, le président du MRAP.

Sylvie Simon met également en garde contre les dangers de la vaccination : « Nous sommes obligés d’être vaccinés et donc nous sommes dans un régime dictatorial comme il y en a dans tous les pays africains » assène-t-elle à son auditoire. « Ecrivain et journaliste », Sylvie Simon a tenu, le 16 avril dernier, une conférence en compagnie du fameux blogueur conspirationniste LeLibrePenseur, un dentiste marseillais proche de l’association d’Alain Soral, Egalité & Réconciliation. Elle se défend pourtant de verser dans la théorie du complot : « Je ne discuterai pas ici de l’exactitude des déclarations concernant le gouvernement mondial et ses intentions à notre égard, là n’est pas la question. Dans l’immédiat, il est surtout nécessaire de rallier le plus de "résistants" possible, car il s’agit bien de résistance à des consignes liberticides. Mais pour gagner dans ce combat, nous ne devons employer que des arguments scientifiques et médicaux et non des notions "conspirationnistes" qui rebutent nombre de gens qui se dissocient alors de notre action. (...) Cette crise représente une chance inespérée de mettre enfin à jour les mensonges qui entourent la vaccination, nous ne pouvons risquer de la gâcher ». Sylvie Simon est l'auteur de plusieurs livres aux titres éloquents : Les dix plus gros mensonges sur les vaccins (éd. Dangles, 2005) ; Ce qu’on nous cache sur les vaccins (éd. Delville, 2006) ; La nouvelle dictature médico-scientifique (éd. Dangles, 2006) ; Les dix plus gros mensonges sur les médicaments (éd. Dangles, 2007) ; Vaccins, mensonges et propagande (Thierry Souccar Editions, 2009). Récemment, elle a également publié un livre sur la métempsycose, Réincarnation. Quant les expériences rencontrent la science (éd. Alphée, 2008) et un autre relatif aux prophéties apocalyptiques, 2012, le rendez-vous (éd. Le Serpent à plumes, 2009) qui lui a valu d'être invitée sur la chaîne Direct 8 dans La Grande soirée du paranormal, spécial 2012, ou d'intervenir dans un sujet diffusé au journal télévisé de France 2.

A l'instar de Sylvie Simon, Jean-Pierre Petit est un habitué des plateaux de télévision. Cet astrophysicien reconverti dans l’ufologie et la théorie du complot tous azimuts prête également sa voix au mouvement anti-vaccination : « Quand la campagne de vaccination aura démarrée, des équipes mobiles, s'affranchissant de tous les avis médicaux émanant de médecins de famille, opéreront directement dans les établissements scolaires. Ce qui revient à dire que si des parents éprouvent des doutes sur le caractère opportun de cette campagne et souhaite soustraire son ou ses enfants, elle devra carrément les garder à la maison ! ». Jean-Pierre Petit pense que l’implantation de puces RFID à travers la campagne de vaccination « correspond à des projets parfaitement réalistes». Il ajoute : « On pourrait même dire que c'est inéluctable, si ce n'est déjà fait. (…) Les puces implantables ne sont qu'une partie de la panoplie ubuesque que nos ingénieurs en mort violente ou en asservissement automatisé, sont en train de nous concocter ».

Le tableau ne serait pas complet sans évoquer le cas du conférencier belge Jean-Jacques Crèvecoeur. « Exilé » au Québec, Crèvecoeur aurait une formation d’homéopathe. Il n’a jamais fait aucune étude de médecine. Sur son site, lancé début octobre 2009, il entend « mettre en garde contre la folie entourant la grippe A H1N1 ». Mais ne nous méprenons pas. La « folie », pour Crèvecoeur, c'est la vaccination. Un « mensonge » qui, selon lui, « se perpétue depuis 140 ans ». Depuis le mois d’août, Crèvecoeur inonde nos boîtes e-mails de messages dénonçant une « arme bactériologique déguisée en vaccin » et accusant le gouvernement américain de préparer un véritable « génocide » : « Pourquoi des centaines de milliers de cercueils sont-ils entreposés dans tous les Etats américains et pourquoi des fosses communes ont été creusées dans chaque district ? » demande-t-il. Lors d'une conférence « pour la liberté de choix en santé » tenue à Montréal le 12 septembre 2009, Crèvecoeur fait l’apologie de la « courageuse » Jane Burgermeister (la journaliste autrichienne ayant porté plainte contre l'OMS pour « génocide » - NDLR) et de son amie Sylvie Simon. Dans la salle, où se massent près d'un millier de participants, l'atmosphère oscille entre la légéreté et la gravité. L'humour bon enfant de Crèvecoeur contraste avec ses discours apocalyptiques. La diatribe anti-vaccination se transforme rapidement en tribune politique. Et Crèvecoeur d'accuser le président Barack Obama d'être « aussi pourri que les autres ». L'actuelle administration américaine « est la même équipe que Bush, en pire » explique-t-il. Embrassant une autre théorie du complot très répandue au sein de l'extrême droite américaine , le conférencier précise qu’Obama « n’a pas la nationalité américaine », qu’il a été « mis en place » par quelque puissance occulte. Jugeant que « la censure est partout » et ironisant sur les « sociétés secrètes », Crèvecoeur n’hésite pas à verser, également, dans la théorie du complot sur les attentats du 11-Septembre. Plaisantant, devant son public, sur son sens inné des affaires, Crèvecoeur affirme, d’un air entendu : « Non mais attendez ! Ma grand-mère était juive ! »... ce qui ne manque pas de provoquer l’hilarité générale de la salle.

Crèvecoeur est en fait le disciple d’un médecin allemand, Ryke Geerd Hamer (dont LeLibrePenseur fait également l'éloge). Grand prophète de la « Médecine Nouvelle » selon laquelle les médecines « alternatives » sont plus efficaces pour soigner le cancer que les médicaments ou les traitements fondés sur la chimiothérapie, le docteur Hamer a été condamné pour exercice illégal de la médecine et mise en danger de la vie d'autrui. Ses pratiques, qualifiées de déviances sectaires par la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (MIVILUDES), auraient conduit des patients à la mort selon le député Jean-Pierre Brard. Dénonçant une « conspiration sioniste » visant à le réduire au silence, le docteur Hamer prétend que les Juifs se soignent selon les préceptes de la « Médecine Nouvelle » tout en mettant en garde les non-Juifs de faire de même.

Cette focalisation récurrente sur les Juifs, on la retrouve chez cette autre journaliste anti-vaccination , la Hollandaise Désirée Röver, selon laquelle c’est un groupe d’individus maléfiques descendants des Khazars (les Khazars sont généralement présentés comme étant les ancêtres des Juifs d’Europe centrale et orientale - NDLR) et ayant pour nom Rothschild ou Kissinger, qui seraient à l’origine de la pandémie.

Au rayon des originaux qui se sont engouffré dans la brèche du conspirationnisme anti-vaccination, on trouve enfin Pierre Jovanovic, un « écrivain et journaliste » dont la notoriété se fonde sur les ouvrages qu’il a consacré aux anges gardiens et aux secrets de Fatima. Il faut également citer la niçoise Mirella Carbonatto, présidente d’une association dénommée SOS-Justice qui a saisi le Parquet afin d'alerter la population sur les dangers de la vaccination. Carbonatto a indiqué à la presse qu'elle était « déjà sur écoute » et que les Illuminatis étaient « à [ses] trousses ». Le naturopathe Jacques Paltz, président d'Artémisia Collège et du site éponyme, parle quant à lui de la pandémie comme d'une « farce organisée » : « L'évolution rapide des événements nous oblige à prendre ces dispositions [la fermeture du site - NDLR]. En effet, il est clair que nous entrons dans un Etat ouvertement subdictatorial (...). Il faut dire que tout est bidonné, (...) toute l'opinion est manipulée, et ce n'est pas bien difficile avec une presse aux ordres et le gros des masses populaires qui refuse de voir la réalité, par lâcheté, toujours prêt à tout gober, à tout accepter, toutes les compromissions, du moment qu'on ne lui retire pas son foot, ses magazines peoples et autres attrapes gogos ! (...) Nous allons devoir prendre des mesures en fonction de la situation, et songer à nous protéger. Des heures sombres nous attendent, une sorte de Stasi puissance 10 (avec les moyens des années "2000"), et surtout, mondialisée ».

Ne perdant jamais une occasion de verser dans la théorie du complot, les sites de Michel Chossudovsky (Mondialisation.ca et GlobalResearch.ca), de Zeynel Cekici (Alter-Info.net) et de Mireille Delamarre (PlanèteNonViolence.org) se chargent évidemment de relayer cette propagande aussi paranoïaque que nauséabonde.


Voir aussi :
- Sur Conspiracy Watch :
* Un documentaire québecois sur les croisés de l'anti-vaccination
* Notre dossier : Grippe A(H1N1), le virus du soupçon
- Sur le blog Imposteurs :
* Gilles Mercier, « Le demi savoir du docteur Wolfgang Wodarg », 13 janvier 2010.
* Olivier Chacornac, « Le Dr Marc Girard ou l'art de détourner l'information scientifique pour alimenter la propagande anti-vaccin », 16 novembre 2009.
- Sur le site des Sceptiques du Québec :
* Georges-André Tessier, « Le complot Lanctôt », été 1995.
* Yves Casgrain, « Le Monde selon Guylaine Lanctôt », été 1995.

(Dernière mise à jour : 03/12/2013)