Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Recherche

Facebook
Twitter
Rss











Dernières notes



La Bibliothèque
Tous paranos ? Pourquoi nous aimons tant les complots... de Pierre-Henri Tavoillot & Laurent Bazin
Les rhétoriques de la conspiration, sous la direction d'Emmanuelle Danblon & Loïc Nicolas
L'imaginaire du complot mondial, de Pierre-André Taguieff
Les Nouveaux imposteurs, d'Antoine Vitkine
Histoire d'un mythe. La "conspiration" juive et les protocoles des sages de Sion, de Norman Cohn
Le style paranoïaque. Théories du complot et droite radicale en Amérique, de Richard Hofstadter
Court traité de complotologie, de Pierre-André Taguieff
La synarchie. Le mythe du complot permanent, d'Olivier Dard
Les Protocoles des Sages de Sion : Faux et usages d'un faux, de Pierre-André Taguieff
La Foire aux illuminés, de Pierre-André Taguieff









Dimanche 28 septembre 2014, 22h25 (France 5)


Les Faussaires de l’Histoire
Documentaire de Michaël Prazan & Valérie Igounet, 55 minutes.

Revoir en replay.

Retour sur l'histoire du discours négationniste, une entreprise intellectuelle et antisémite visant à effacer, d'un trait de plume, les six millions de morts du génocide juif pendant la Seconde Guerre mondiale. Des archives méconnues et l'expertise d'historiens permettent de déconstruire ce discours de haine, apparu après-guerre chez les nostalgiques du nazisme et de la collaboration. Dans les années 70, sous l'influence d'une extrême-gauche «antisioniste», le négationnisme subit une certaine réorientation, qui s'étend ensuite jusqu'à la fin des années 90 vers le monde arabo-musulman, portée par la star déchue du parti communiste Roger Garaudy.


Extrait - Les Faussaires de l'Histoire... par fondationshoah

Voir aussi :
* La critique de Télérama.
* La critique du Monde.
* La critique de La Croix.
* Sur le site de France 5.

Par Nadia Daam


Illustration issue d'un site anti-vaccination
«Tu n'as aucune raison de passer pour une mère indigne, je dirais même au risque de choquer certains que tu sauves ton enfant de l'empoisonnement en ne le faisant pas vacciner!» ou «Je suis naturopathe Holistique et bien sûr il n’est pas question de faire vacciner mon enfant avec des vaccins qui ne sont pas obligatoires» ou encore «la plupart des maladies pour lesquelles on vaccine n'entraînent pas ou peu de graves conséquences, à part peut-être la polyo ou la diphthérie» et :

«Bonjour, je suis maman de clément 2 mois et je ne suis pas pour les vaccinations!! j'aimerai (sic) trouver un médecin dans le 84 qui note les vaccins sans les effectuer car crèche ou nounou oblige!!! merci d avance»

Voilà ce qu'on peut lire, aujourd'hui sur des dizaines de forums «traditionnels» de parents, sur des sites animés par des complotistes, ou sur des blogs autoproclamés «éco-bio». (...)

Lire la suite sur Slate.fr.


Voir aussi :
* Dossier – Grippe A(H1N1), le virus du soupçon

Par Julie Rasplus


Ebola : les rumeurs les plus folles sur le virus
L'absence de traitement efficace et le caractère hautement contagieux de cette fièvre hémorragique, qui a tué plus de 2800 personnes en Afrique de l'Ouest, alimentent les spéculations. Tour d'horizon.

Comme pour les virus, difficile d'enrayer la propagation des rumeurs. Alors qu'Ebola a déjà tué plus de 2 800 personnes au Liberia, en Guinée, en Sierra Leone et au Nigeria, les spéculations les plus folles circulent à son sujet. Dernière croyance en date : le chlorure de magnésium soignerait Ebola, un médecin en aurait constaté les effets et cette méthode simple serait volontairement passée sous silence.

Cette théorie du complot, reprise sur les réseaux sociaux, sur des sites spécialisés dans les remèdes naturels ou des portails d'informations camerounais, est démontée, point par point, dans un article posté, mardi 23 septembre, sur le site de l'émission "Allo Docteurs" de France 5. Le professeur François Bricaire, chef du service des maladies infectieuses de l'hôpital de La Pitié-Salpêtrière (Paris), évoque une "vaste fumisterie". (...)

Lire la suite sur Francetvinfo.fr.
Vendredi 26 Septembre 2014



Par Thibaut Pezerat


Égalité & Réconciliation met un orteil à l'UMP
Empêtré dans les guerres internes et la question des primaires, on avait presque oublié que l'UMP parlait encore de fond. C'était le cas le 22 septembre au soir, lors d'un débat organisé au siège du parti, par Thierry Mariani et ses équipes de la Droite populaire. Le député UMP des Français établis hors de France, dont la circonscription représente notamment les Français qui vivent en Europe de l'Est, a donc animé un débat sur la situation en Russie et en Ukraine, ce lundi soir.

Accompagné par le président des jeunes de son mouvement la Droite Populaire, Pierre Gentillet, l'ancien secrétaire d'Etat aux Transports, a partagé l'affiche avec des personnalités bien connues du web de droite, vraiment très très à droite. Parmi ces personnalités, un certain Xavier Moreau. Lequel écrit régulièrement sur le site RealPolitik.tv, fondé par Aymeric Chauprade, aujourd'hui conseiller aux questions internationales de Marine Le Pen. (...)

Lire la suite sur le Lab d'Europe 1.

Par Le HuffPost


Référendum en Écosse : une vidéo fait fantasmer les adeptes de la théorie du complot
Les partisans du "oui" étaient anéantis vendredi 18 septembre quand a été prononcée la victoire du "non" à l'indépendance de l'Écosse au référendum d'auto-détermination.

Pour David Cameron, le moment est donc venu de passer à autre chose. Le sujet est maintenant "clos pour cette génération, peut-être même pour cette vie", selon lui. Mais pour les plus convaincus des indépendantistes, le résultat passe mal.

Au point que certains crient même au complot et assurent sur Twitter que le vote a été truqué, notamment depuis la diffusion de la vidéo ci-dessous où l'on voit une personne déplacer des bulletins d'une pile à l'autre. (...)

Lire la suite sur le HuffPost.

Par 20 minutes avec AFP


Près d’un Russe sur deux convaincu par les théories du complot
Près d'un Russe sur deux est convaincu que le monde est contrôlé par une «certaine organisation» constituée notamment par des oligarques, des Américains, des juifs et des francs-maçons, selon un sondage du Centre russe d'étude de l'opinion publique (Vtsiom).

«Une majorité relative des Russes (45%) est d'accord que dans le monde, il y a une certaine organisation qui contrôle les autorités de plusieurs pays», indique le centre dans un communiqué disponible jeudi sur son site. (...)

Lire la suite sur 20minutes.fr.


Voir aussi :
* MH17 : la théorie du complot a du succès en Russie
* Sondage : à quand un Mouvement pour la Vérité sur le Soleil ?
* Le conspirationnisme, nouvelle "pensée unique" des Américains ?
Le cheikh Ahmed al-Tayeb (Channel 1, 8 septembre 2014 - traduction : MEMRI)
Dans un discours retransmis la semaine dernière sur la première chaîne de télévision égyptienne, l'imam d'Al-Azhar, le cheikh Ahmed al-Tayeb, a dénoncé un « complot du sionisme mondial pour détruire le Moyen-Orient », faisant allusion aux djihadistes de l'Etat islamique :

« Tous les [groupes terroristes fondamentalistes] sont les nouveaux produits de l'impérialisme, au service du sionisme mondial dans sa nouvelle version, et son complot pour détruire le [Moyen] Orient et diviser la région. Notre preuve pour cela est l'hésitation occidentale américaine et sa réticence à affronter ces organisations terroristes, par rapport à l'assaut de l'Occident sur ​​l'Etat irakien en 2003, par exemple ».

Successeur de l'imam Tantaoui, le cheikh al-Tayeb était considéré, lors de son avènement à la tête de l'université d'Al-Azhar, la plus haute autorité religieuse de l'islam sunnite, comme un libéral et un modéré.

Depuis la grave crise politique qui vit la destitution du président islamiste Mohamed Morsi par l'armée égyptienne en juillet 2013, il est fréquent que partisans du maréchal Al-Sissi et sympathisants des Frères musulmans s'accusent mutuellement de comploter contre l'Egypte pour le compte de l'Etat d'Israël.




Voir aussi :
* Un journal égyptien livre les "preuves" d'un plan occidental secret contre la Syrie et l'Egypte
* Chute de Morsi : un complot ''sioniste'' selon le Hamas

Par Thomas Huchon


Chili/Coup d’Etat de 1973 : retour sur la mort de Salvador Allende
Au cœur du mois d’août dernier, un site conspirationniste chilien (El Ciudadano) mettait en ligne une interview de Dagoberto Palacios contestant les résultats de l’enquête officielle chilienne confirmant le suicide du président Allende dont nous commémorons aujourd’hui le 41ème anniversaire. Neveu du général putschiste qui était, le 11 septembre 1973, chargé de « prendre » le palais présidentiel de la Moneda à Santiago du Chili, Dagoberto Palacios prétend que c’est son oncle, le général Palacios, qui aurait achevé Allende d’une balle dans la tête. Les experts médicaux chiliens, les auteurs de l’enquête, la Cour suprême et jusqu’aux proches d’Allende, qui ont été les témoins de ses derniers instants, dissimuleraient la vérité pour des motifs obscurs... Journaliste, Thomas Huchon fut correspondant au Chili pendant trois ans. Il est l’auteur d’un documentaire sur le coup d’Etat du 11 septembre 1973 et d’un livre éponyme, Allende, c’est une idée qu’on assassine (Eyrolles, 2013). Pour Conspiracy Watch, il a accepté de commenter cette nouvelle théorie du complot sur la mort du président chilien. Son témoignage est suivi d’extraits de son livre.

Le « témoignage » de Dagoberto Palacios s’appuie sur une étude réalisée en 2011 en Uruguay à partir de documents provenant de l’autopsie réalisée cette même année par la justice chilienne (la dépouille d’Allende avait été exhumée pour déterminer les causes réelles de sa mort – NDLR). Pour une raison obscure, cette étude aurait été sciemment occultée par les enquêteurs chiliens... Cela va sûrement permettre à Dagoberto Palacios d’avoir droit à ses « 15 minutes de célébrité » selon la formule consacrée d’Andy Warhol, mais cela ne fait qu’ajouter une théorie du complot aux 17 autres qui avaient été comptabilisées par Hermes H. Benítez dans son livre Las muertes del Presidente Allende [Les morts du Président Allende] publié en 2006.
Décapitation de James Foley : à qui profite la théorie du complot ?
N’était l’ouverture d’une enquête le visant pour apologie d’actes de terrorisme, la dernière vidéo de Dieudonné serait restée dans les égouts du web. Intitulée « Dieudonné sur feu Foley !! », l’humoriste y développe ce singulier mélange de théorie du complot et de compétition victimaire qui, sur fond de goguenardise antisémite, fait sa marque de fabrique.

Tournant en dérision la décapitation de James Foley, Dieudonné compare l’indignation générale soulevée par les images diffusées par l’Etat islamique dans son « Message à l’Amérique » du 19 août dernier et la relative indolence ayant accompagné celles du lynchage du colonel Kadhafi (2011) ou de la pendaison de Saddam Hussein (2006). Appelant les parents du journaliste américain à se « détendre », il évoque une « arnaque » destinée à justifier une intervention occidentale au Moyen-Orient et à laquelle ne seraient pas étrangers « les cadres de la mafia des Rothschild ».
Dounia Bouzar
L’anthropologue Dounia Bouzar, qui dirige le Centre de prévention des dérives sectaires liées à l'islam (CPDSI), était hier soir l’invitée du Grand Journal de Canal + pour commenter l’arrestation d’une jeune fille suspectée d'avoir voulu se rendre en Syrie pour faire le djihad. Selon elle, Internet est « le support privilégié de l’embrigadement » de nombreux jeunes européens dans l'islam radical et la théorie du complot agirait, à cet égard, comme un puissant vecteur de radicalisation (écouter à partir de 6’50’’) :
De gauche à droite : Edwy Plenel, Pouria Amirshahi, Isabelle Attard, Abdelkrim Branine, Karima Delli, Hervé Kempf et Etienne Chouard.
Un cliché persistant veut que ceux qui défendent publiquement des théories du complot ou font la promotion d'auteurs conspirationnistes soient transformés en pestiférés que « le Système » et sa « police de la pensée » se mettraient automatiquement à pourchasser pour les priver de toute possibilité de s'exprimer. Les premières universités d’été de Nouvelle Donne apportent un démenti catégorique à cette idée-reçue.

Vendredi 22 août, les soraliens d’Egalité & Réconciliation Nord annoncent sur leur compte Twitter un débat organisé par Nouvelle Donne, un parti créé par Pierre Larrouturou fin 2013. Par quelle étrange opération ce mouvement dont l’« ambition est d’inventer une autre manière de faire vivre la démocratie » et qui compte parmi ses membres fondateurs des personnalités engagées à gauche comme Bruno Gaccio ou Susan George a-t-il pu attirer sur lui la bienveillance d’un groupe d’extrême droite comme Egalité & Réconciliation ?

Institut d'Astrophysique de Paris, 1er avril 2014.


Pourquoi les mythes du complot envahissent-ils l'esprit de nos contemporains ? Pourquoi se méfie-t-on toujours des hommes de sciences ? Comment, d'une façon générale, des faits imaginaires ou inventés, voire franchement mensongers, arrivent-ils à se diffuser, à emporter l'adhésion des publics, à infléchir les décisions des politiques, en bref, à façonner une partie du monde dans lequel nous vivons ? N'était-il pourtant pas raisonnable d'espérer qu'avec la libre circulation de l'information et l'augmentation du niveau d'étude, les sociétés démocratiques tendraient vers une forme de sagesse collective ? Voici quelques thèmes que la conférence abordera.



Source : Centre de ressources et d'information sur les multimédias pour l'enseignement supérieur (CERIMES)

Voir aussi :
* Gérald Bronner, invité des Matins de France Culture
* A propos de La démocratie des crédules, de Gérald Bronner
* Boeing de la Malaysian Airlines : comment expliquer l’attrait de la théorie du complot ?
Capture d'écran de l'article diffusé sur Algérie1.com le 11 juillet 2014
Comment une pure intox conspirationniste est passée en moins d'un mois d'une officine de désinformation complotiste à un titre emblématique de la gauche altermondialiste italienne proche du Monde diplomatique.

Eté 2014. Les djihadistes de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), rebaptisé Etat islamique (EI), font régner la terreur dans le Nord de l'Irak. Constitués de salafistes et d’anciens officiers baasistes ayant servi sous le régime de Saddam Hussein, ces extrémistes sunnites sont emmenés par un Irakien de 43 ans, Ibrahim al-Badri al-Samarraï alias Abou Bakr al-Baghdadi.

Mais tout le monde ne souscrit pas à cette « version officielle ». Depuis le début du mois de juin, la République islamique d'Iran essaie de faire passer les succès militaires de l'EIIL pour un complot tramé par la CIA. Et circulent désormais sur le Net des textes expliquant que des documents confidentiels provenant de la NSA et diffusés par Edward Snowden prouveraient que les services secrets américains, britanniques et israéliens auraient travaillé ensemble pour créer l'EIIL.

Par Audrey Garric


Les chemtrails, un hoax climato-complotiste persistant
On en voit tous les jours qui zèbrent le ciel : pour la majorité d'entre nous, les traînées de condensation qui apparaissent dans le sillage des avions ne sont que de la vapeur d'eau. Mais dans les milieux conspirationnistes, ainsi que – il faut bien l'avouer – chez certains écolos ou militants de gauche, ces traces seraient plutôt la preuve de produits chimiques délibérément répandus à haute altitude par diverses agences gouvernementales et militaires qui chercheraient à modifier le climat et manipuler les populations. Alors, qu'en est-il ? (...)

Lire la suite sur LeMonde.fr.


Voir aussi :
* Le député qui voulait savoir pourquoi il y a des nuages dans le ciel... (StreetPress.com, 28 novembre 2013).
* "Chemtrails" : la théorie climato-complotiste qui séduit les militants écolos (StreetPress.com, 24 juillet 2013)
* Chemtrails : pour dissiper la brume… (Science & Pseudo-sciences, octobre 2012).
* Le mythe des chemtrails (NaturaVox.fr, 5 février 2008)
* Panaches d’avions chimiques : un complot à la mode (Rue89, 8 décembre 2007)
Conspiracy Watch à l'honneur sur France Inter
Caroline Fourest m'a invité dans son émission de radio estivale pour évoquer en un peu moins d'une demi-heure la petite histoire de ce site, les ressorts du complotisme et l'industrie du complot qui s'épanouit sur Internet.

Très bonne écoute !



Source : Ils changent le monde, France Inter, 7 août 2014.

Erratum :
Deux jours après la diffusion de cette émission, deux sites conspirationnistes (l’un condamné pour provocation à la haine raciale et contestation de crimes contre l'humanité, l’autre administré par un dessinateur dieudonniste mis en examen pour provocation à la haine raciale) ont mis en ligne des textes intitulés – avec cette sobriété toute particulière que seule la bienveillance, soyons en sûrs, est capable d’inspirer – «Rudy Reichstadt et Caroline Fourest croient en la théorie du complot et en un "assassinat" concernant la mort de Salvador Allende» et «Caroline Fourest prise en flagrant délit de complotisme»…
Partant, mon attention a été attirée sur l’erreur qui s’est effectivement glissée quelques secondes avant la 5ème minute de cette interview et que je m’en voudrais de ne pas corriger : Salvador Allende n’a pas été assassiné, il s’est suicidé, assiégé dans son palais de la Moneda (à ce propos, on se reportera avec profit au livre de Thomas Huchon, Allende, c'est une idée qu'on assassine, éd. Eyrolles, 2013).
Faut-il préciser que nos amis conspirationnistes n’ont pas cherché à nous joindre pour nous demander si nous croyions réellement qu’« on nous ment » sur la mort d’Allende ? S’ils l’avaient fait, Caroline Fourest ou moi leur aurions peut-être répondu qu’Allende est toujours vivant – mais auraient-ils compris ?
Le leader du Hamas, Khaled Mechaal (Al-Jazeera, 23 juin 2014)
Un reportage allemand accréditerait l’idée d’une sournoise manipulation israélienne dans l’enlèvement et les meurtres de trois adolescents le 12 juin dernier, événement considéré comme l’élément déclencheur de l’opération militaire engagée par l’Etat hébreu à Gaza le 8 juillet. Conspiracy Watch est allé y voir de plus près...

Un reportage diffusé le 16 juillet dernier sur la très respectable chaîne de télévision allemande ZDF prouverait que l’enlèvement et les meurtres de Naftali Fraenkel, Gilad Shaar et Eyal Yifrach seraient en réalité « un crime civil commis par un citoyen de confession juive pour des raisons d’ordre économique » (sic). C'est en tous cas ce que l'on peut lire sur Croah.fr, site administré par le dieudonniste Joe Le Corbeau, dans un article en date du 25 juillet.

Par Pierre Haski


Le virus Ebola alimente les théories du complot
Obama veut imposer une «tyrannie médicale» et des médecins apportent la maladie en Afrique. Voilà les explications qui émergent alors que l’épidémie s’amplifie, et menacent prévention et mesures de précaution.

Une épidémie d’une maladie incurable, mystérieuse, alimente toujours les théories du complot ou les thèses farfelues. Ce fut le cas du sida dans les années 80, avant que le monde devienne - hélas - familier de ce virus ; c’est aujourd’hui le cas d’Ebola, qui sévit en Afrique de l’ouest.

Le rapatriement aux Etats-Unis, samedi, d’un médecin américain contaminé par le virus Ebola, a donné un nouvel élan aux amateurs de complots, jouant avec le risque de prolifération de l’épidémie sur le sol américain. (...)

Lire la suite sur Rue89.


Voir aussi :
* Grippe A(H1N1) : quelques réponses aux rumeurs qui inondent la Toile
* Alex Jones : le show conspirationniste permanent
MH17 : des sites conspirationnistes prennent au premier degré un texte satirique
S'il y a deux qualités que les conspirationnistes n'ont pas, ce sont bien leurs scrupules en matière de vérification des sources et... le sens de l'humour. La complosphère vient, une nouvelle fois, de se couvrir de ridicule en prenant au premier degré une fausse information publiée par le site satirique Allgemeine Morgenpost Rundschau (AMR), un équivalent allemand du Gorafi.

Publié vendredi 25 juillet, l'article de l'AMR est repris dès le lendemain matin sur un blog allemand d'extrême droite, Wahrheit für Deutschland, où son contenu est présenté comme authentique. Trois jours plus tard, la fausse révélation de l'AMR est relayée par le site La Voix de la Russie sous le titre « MH17 : un pilote ukrainien affirme avoir abattu le jet ». D'après La Voix de la Russie, « le pilote ukrainien d'un Soukhoï Su-25 a revendiqué la responsabilité de la destruction du Boeing de Malaysia Airlines le 17 juillet dans l'est de l'Ukraine. Le pilote a raconté qu'il avait tiré sur le Boeing 777 avec un canon embarqué de 30 mm et que son appareil était présent sur les images satellites du ministère russe de la Défense. Le nom du pilote n'a pas été divulgué ».

Aucun pilote ukrainien n'a en réalité jamais rien « revendiqué ». Pis : l’article de l’AMR tourne en dérision la propagande disculpant les forces séparatistes pro-russes, fortement soupçonnées d’avoir abattu le Boeing 777 de la Malaysia Airlines au moyen d’un missile antiaérien de fabrication russe, le Buk. Le ton du texte, qui confine à l'absurde, ne trompe d'ailleurs pas le lecteur germanophone : « A l'unanimité, des photos du Boeing écrasé ont été diffusées, montrant clairement des impacts de mitraillettes, impacts formant explicitement un angle frontal, et pouvant à peine venir de missiles Buk ».

Par Grégoire Fleurot


Vol AH5017 : comment la rumeur de la présence de militaires français à bord s'est répandue
Les crashs d'avion, accidentels ou non, sont toujours des occasions privilégiées pour les adeptes des théories du complot en tous genres. Les attentats du 11-Septembre sont de loin la source de conspirationnisme la plus prolifiques sur Internet, tandis qu'on se souvient du récent festival de théories fumeuses après la disparition mystérieuse du vol MH370.

Le vol AH5017 d'Air Algérie, qui s'est écrasé jeudi 24 juillet au Mali, ne fait pas exception. Une rumeur selon laquelle 33 militaires français se trouvaient à bord de l'appareil s'est propagée jusqu'à se retrouver sur les sites de médias internationalement reconnus comme le Corriere della Sera, l'International Business Times ou encore le Times of Israel.

Comment cette «information» s'est-elle retrouvée là ? (...)

Lire la suite sur Slate.fr.
Tariq Ramadan
Un rapport embarrassant pour les Etats-Unis, de prétendues « zones d'ombres » montées en épingle, des informations non vérifiées ou sorties de leur contexte, le tout énoncé sur un ton péremptoire et sarcastique : Tariq Ramadan est passé maître dans l'art de la théorie du complot.

« Attention "conspirationnisme" dangereux » : c'est le titre d'un texte de 1500 signes mis en ligne sur les réseaux sociaux par Tariq Ramadan lundi 21 juillet. L'islamologue suisse y qualifie d'« accablant » un rapport publié le même jour par Human Rights Watch (HRW) sur les pratiques américaines en matière de lutte antiterroriste. Evidemment, personne ne peut sérieusement accuser HRW d’entretenir « les délires conspirationnistes », et Ramadan prend bien soin de le souligner. Sauf que ce rapport n’accuse à aucun moment le gouvernement américain d’avoir été à l'initiative de véritables attentats terroristes comme le suggère Ramadan qui n'hésite pas, dans son articulet, à établir un lien entre les pratiques douteuses dénoncées par HRW et... l'affaire Merah !
1 2 3 4 5 » ... 54