Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Recherche

Facebook
Twitter
Rss











Dernières notes



La Bibliothèque
L'Obsession du complot, de Frédéric Charpier
Le style paranoïaque. Théories du complot et droite radicale en Amérique, de Richard Hofstadter
Les Protocoles des Sages de Sion : Faux et usages d'un faux, de Pierre-André Taguieff
La Société parano, de Véronique Campion-Vincent
Court traité de complotologie, de Pierre-André Taguieff
Tous paranos ? Pourquoi nous aimons tant les complots... de Pierre-Henri Tavoillot & Laurent Bazin
Les Nouveaux imposteurs, d'Antoine Vitkine
La Causalité diabolique, de Léon Poliakov
Histoire d'un mythe. La "conspiration" juive et les protocoles des sages de Sion, de Norman Cohn
Les rhétoriques de la conspiration, sous la direction d'Emmanuelle Danblon & Loïc Nicolas









Par Sud-Ouest.fr


Attentats commis par des islamistes à Paris : 30% des sondés ont des doutes ou ne se prononcent pas
Les résultats d'un sondage Ifop pour Sud Ouest Dimanche montrent que seulement 70% des personnes interrogées sont certaines que les attentats ont été réalisés par des terroristes islamistes.

Pensez-vous qu'il est certain que les attentats de Paris début janvier ont été planifiés et réalisés par des terroristes islamistes ? A cette question, les Français sont 70% à répondre "oui". Il s'agit de l'un des résultats du sondage réalisé par l'institut Ifop pour Sud Ouest Dimanche.

30% des Français plus nuancés

La version "officielle" n'est donc pas partagée par une partie des sondés. 16% d'entre eux estiment en effet qu'il reste des zones d'ombres, "que ce n'est pas vraiment certain que ces attentats ont été planifiés et réalisés uniquement par des terroristes islamistes." (...)

Lire la suite sur Sud-Ouest.fr.


(Mise à jour 11:38) :
« L'Ifop note que les mêmes clivages s'expriment pour les attentats de Paris qu'à propos du 11 septembre. Les jeunes (61%), les milieux populaires (65%) et les moins diplômés (68%) sont les catégories qui partagent le moins l'idée que les attentats de Paris ont été planifiés et réalisés par des terroristes islamistes, alors que cette certitude est nettement plus répandue parmi les seniors (78%), les cadres supérieurs (79%) et les titulaires d'un diplôme supérieur à Bac+2 (83%).
Mais
"on voit que même dans ces milieux les plus informés, la remise en cause de la lecture fournie par les médias et les pouvoirs publics n'est pas résiduelle et concerne une minorité significative", souligne l'Ifop » (source : Attentats en France : les "complotistes" plus nombreux lors des attentats de 2001, RTL.fr, 25/01/2015).
Dimanche 25 Janvier 2015



Par Rue89


Charlie Hebdo : qui sont ces sites qui vous parlent de complot ?
OK, les théories conspirationnistes fleurissent partout sur Internet. Mais vous avez plus de chances de tomber sur l’un de ces huit sites. Nous les avons examinés ; découvrez qui vous parle à travers eux.

Au sommaire :

Media-presse-info
Wikistrike
Stop mensonges
Egalité et réconciliation
Les Moutons enragés
Réseau Voltaire
Panamza
Alter Info

Lire la suite sur Rue89.

Par Thomas VDB



Carte Blanche à Thomas VDB par franceinter

Source : France Inter, 22 janvier 2015.

Par Laurent Joffrin


Couverture du Libération daté du mercrdi 21 janvier 2015
On peut y voir un réflexe de défense. Non, des musulmans n’ont pas pu commettre un crime aussi atroce ! Une force obscure, hostile, pernicieuse a organisé cette tragédie pour nuire aux musulmans de France. Voyez cette carte d’identité oubliée, ces images suspectes, ces incohérences dans le récit. Tout ça ne tient pas debout. Il y a une histoire derrière l’histoire. Un groupe, un service, un Etat, une volonté cachée égare le public, le trompe et le manipule… On entend cela un peu partout, dans certaines banlieues notamment. Pieuse fantasmagorie destinée à protéger une minorité menacée de représailles ? Pas seulement. Il y a plus grave. Le complotisme, qui consiste à attribuer tel ou tel crime à des puissances secrètes, n’est pas seulement un dérapage de la raison, un biais de l’esprit. C’est aussi une idéologie. Et cette idéologie, au bout du compte, tend à miner les bases mêmes de nos sociétés démocratiques. (...)

Lire la suite sur le site de Libération.


Voir aussi :
* Pourquoi les complotistes sont des ennemis de la démocratie, par Laurent Joffrin
* JFK : Laurent Joffrin répond aux complotistes

Propos recueillis par Judith Duportail


Emmanuel Taïeb
Enseignant à Sciences Po Lyon et spécialiste du conspirationnisme, Emmanuel Taïeb analyse le succès des théories du complot après les attentats à Paris. Selon lui, elles peuvent pousser certains à l'action violente.

Le Figaro : Pourquoi tant de théories de complot après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hypercacher ?

Emmmanuel Taïeb : Ces «théories» surgissent à chaque fois qu'un évènement est complexe à assimiler pour une société. Elles ont ainsi fleuri après l'assassinat de Kennedy ou après le 11 septembre. Chacun veut y aller de son interprétation, et montrer ainsi que sa vision est plus critique que celle des médias et des politiques. Les théories du complot ont un pouvoir attractif fort, car elles prétendent dévoiler la vérité. Il y a un grand plaisir à apparaître comme un «initié» face à une foule profane qui n'aurait rien compris. Celui qui dévoile le complot est celui qui sait. Elles sont également plus excitantes, plus inquiétantes et troublantes que les versions connues des faits. Elles trouvent aussi un écho chez les digital natives, pour qui ce qu'on trouve sur Internet est d'emblée vrai, comme c'était le cas avant avec la télévision. Certains jeunes ne font pas la distinction entre un travail universitaire ou journalistique, avec des sources sérieuses, et un texte basé sur de simples convictions. Tout a la même valeur. (...)

Lire la suite sur le site du Figaro.


Voir aussi :
* Les cinq règles de la rhétorique conspirationniste, par Emmanuel Taïeb
* "Repolitiser" la parole complotiste, par Emmanuel Taïeb
Jeudi 22 Janvier 2015



Par BFM TV


Comment gérer les conséquences de l'après Charlie dans les écoles ? Les initiatives se multiplient dans les établissements scolaires pour revenir sur les attentats, sensibiliser les élèves mal à l'aise avec les caricatures du prophète Mahomet ou contrer les théories du complot qui pullulent sur Internet...


Source : "Grand Angle", BFM TV, 20 janvier 2015.

Par L'Express.fr


Les théories du complot, une histoire d'extrêmes (gauche et droite)
Sympathisants d'extrême-droite et d'extrême-gauche sont plus enclins que les autres à adopter les théories du complot, selon une étude néerlandaise publiée ce mois de janvier.

"Pfff, c'est trop gros pour être vrai." Qu'il s'agisse du 11 septembre, de la guerre en Ukraine ou plus récemment des attentats à Paris, certains ne peuvent s'empêcher de douter de la version officielle des faits. Qui sont les "conspirationnistes"? Une étude néerlandaise publiée le 12 janvier dernier repérée par le site psmag.com donne des éléments de réponse.

Principal enseignement : ceux qui se situent à l'extrême-gauche ou à l'extrême-droite de l'échiquier politique seraient les plus enclins à relayer les thèses complotistes. "Ils perçoivent leurs idées politiques comme l'explication logique et unique aux problèmes de société", analyse l'équipe qui a publié cette étude dans le Social Psychological & Personality Science journal. (...)

Lire la suite sur le site de L'Express.

Par Ian Hamel


Tariq Ramadan sur Al-Jazeera le 8 janvier 2015
"Le Temps" a écouté le discours tenu par Tariq Ramadan sur "Charlie Hebdo" à l'étranger. Des propos très différents de ceux qu'il tient en France.

Habituellement, la presse suisse joue la modération lorsqu'il s'agit de parler de Tariq Ramadan, citoyen suisse, né le 26 août 1962 à Genève. Mais, cette fois, le quotidien genevois Le Temps n'y va pas par quatre chemins pour dénoncer le double langage de l'islamologue. Sous le titre « Tariq Ramadan accuse Charlie de lâcheté et de faire de l'argent sur l'islam », le journal révèle que sur la RTS, la radiotélévision suisse de langue française, l'ancien instituteur à Genève n'a cessé de dénoncer l'hebdomadaire satirique : "Ils n'ont pas arrêté de faire de l'humour sur les musulmans et j'ai dit que cet humour-là était un humour de lâches", a-t-il déclaré depuis le Qatar.

Michel Danthe, rédacteur en chef adjoint du Temps, ne s'est pas contenté de regarder la télévision suisse, il a également écouté l'émission américaine Democracy Now et Al Jazeera en anglais. Tariq Ramadan y déclare que Charlie Hebdo avait des problèmes d'argent. "Et ces controverses, ces controverses récurrentes, ils en faisaient de l'argent. (...) Alors, ne venez pas me dire aujourd'hui qu'ils étaient courageux, ça, non. (...) C'était avant tout une question d'argent. Ils étaient en faillite depuis deux ans. Et ce qu'ils tiraient de ces controverses visant l'islam d'aujourd'hui et les musulmans était une manière de faire de l'argent. Cela n'a rien à voir avec le courage. Cela a à voir avec faire de l'argent et viser les gens marginalisés de la société."

"Instiller le doute"

Des propos que Tariq Ramadan se garde bien de tenir en France. Voir, par exemple, ses appels au calme énoncés sur Europe 1 à la suite de la dernière publication de l'hebdomadaire satirique : "Même si notre cœur est blessé, notre intelligence doit avoir la dignité de ne pas répondre et de regarder au-delà. Ça, c'est la réponse qu'il faut donner", expliquait ainsi Ramadan.

À l'étranger, il ne se contente pas d'évoquer la lâcheté des dessinateurs de Charlie Hebdo, il laisse clairement entendre qu'il y aurait la main, derrière ces crimes, des services secrets français, américains ou israéliens ! (...)

Lire la suite sur le site du Point.


Voir aussi :
* Tariq Ramadan et Jean-Marie Le Pen sur la même longueur d’onde (Le Temps, 17 janvier 2015)
* Conspirationnisme : Tariq Ramadan assume
* Tuerie de Bruxelles : ils crient au complot
* Tariq Ramadan, les Coptes et le complot médiatique contre les Frères musulmans

Par Guillaume Gendron


Charlie Hebdo : Jean-Marie Le Pen et la théorie du complot
Dans une interview à un tabloïd russe, le président d'honneur du Front national estime que «l'opération» des frères Kouachi porte «la signature de services secrets». A Libération, il précise ne pas parler de «complot» mais se «poser des questions».

Dans une interview publiée jeudi dans le tabloïd russe Komsomolskaïa Pravda, réputé pour son sensationnalisme, Jean-Marie Le Pen adopte sans trop de retenue la thèse de la théorie du complot au sujet des attentats de Charlie Hebdo. Alors que la journaliste Daria Aslamova estime qu’il y a «beaucoup de zones d’ombre» dans la version «officielle» de la tuerie, le président honoraire du Front national embraye : «Je suis d’accord avec vous. Cette histoire de carte d’identité oubliée par les frères Kouachi me rappelle le passeport d’un des terroristes du 11 Septembre miraculeusement retrouvé dans un New York en cendres. On nous dit maintenant que ces terroristes sont juste des idiots. Toute l’opération [des frères Kouachi] porte la signature de services secrets. Bien sûr, nous n’avons pas de preuve. Je ne dis pas que les autorités françaises sont derrière ce crime, mais qu’ils ont pu avoir permis qu’il ait lieu.» (...)

Lire la suite sur le site de Libération.


Voir aussi :
* 11-Septembre : Quand Jean-Marie Le Pen ''reopen''
* Jean-Marie Le Pen « ne sait pas » qui envoie des roquettes contre Israël
* Le Pen : « Chirac est aux mains du complot juif » (Libération, 1er mars 1997)
Une semaine après les attentats contre Charlie Hebdo et le supermarché casher de la Porte de Vincennes, j'étais invité ce matin au micro d'Yves Calvi pour commenter l'influence grandissante de la pensée conspirationniste chez les jeunes. Alors que la Ministre de l'Education nationale a annoncé une "mobilisation de l'Ecole pour les valeurs de la République", combien sont-ils à croire au Complot et comment lutter contre cet inquiétant phénomène ?


"Contre la théorie du complot, la pédagogie s... par rtl-fr

Source : "3 minutes pour comprendre", RTL, 16 janvier 2015.

Voir aussi :
* Résister au complotisme : pour une « pédagogie du pouvoir »
* Un Français sur cinq croit à l'existence des Illuminati (Francetvinfo.fr, 18 juin 2014)

Par Ariane Chemin


Une enseignante du Campus des métiers et de l’entreprise, un centre de formation professionnelle de Bobigny, qui accueille 1 500 apprentis de 16 à 21 ans, a été mise à pied, jeudi 15 janvier dans l’après-midi, par le responsable de l’établissement. Une mesure conservatoire, « en accord avec la préfecture de la Seine-Saint-Denis », a précisé au Monde son président, Patrick Toulmet, et qui fait suite à des propos complotistes et haineux qu’aurait tenus la jeune femme à des élèves de baccalauréat professionnel, lundi 12 janvier, au sujet des deux attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher à la porte de Vincennes.

Mardi 13 janvier, le responsable de l’établissement est averti par un parent d’élève de l’étrange tournure prise par le débat organisé dans la classe d’une enseignante, H. M., au lendemain des grandes manifestations qui ont réuni plus de 4 millions de personnes en France. (...)

Lire la suite sur le site du Monde.


Voir aussi :
* Une enseignante suspendue pour avoir demandé une minute de silence pour Merah (Le Monde, 23 mars 2012)
Vendredi 16 Janvier 2015



Par Gricha Safarian


Dans une opinion étonnante, publiée dans la Libre, de Jean-Claude Paye, sociologue, la question suivante est posée : "Comment des tueurs, commettant un attentat avec un sang-froid et une maîtrise qualifiés de professionnels, peuvent-ils commettre une telle erreur (oublier leur carte d’identité dans la voiture) ?".

Et partant de cette question lourde de sous-entendus conspirationnistes, l’auteur nous rappelle au passage l’affaire des passeports de terroristes retrouvés dans les rues de New York et… pour en conclure : "Depuis le 11/9, l’invraisemblable fait partie de notre quotidienneté. Il est devenu le fondement de la vérité. La Raison est bannie. Dans tous les cas, le caractère déréalisant de ce qui est présenté nous installe dans la sidération".

Ma sidération à moi émane de la lecture de cette opinion qui ne va pas jusqu’au bout de sa pensée.

Lire la suite sur LaLibre.be.


Source : "Le Petit Journal", Canal +, 14 janvier 2015.
Jeudi 15 Janvier 2015


Tags : canal + humour

Par Julien Neel


Conférence de rédaction chez les conspirationnistes
Source : Madmoizelle.com, 12 janvier 2015.

Par Florence Renard-Gourdon


Le président turc Recep Tayyip Erdogan, lundi 12 janvier 2015 (Ankara)
En Turquie et en Russie, les théories du complot les plus folles foisonnent, appuyées parfois par des membres du gouvernement.

Au lendemain de la participation du Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, au rassemblement qui a eu lieu dimanche à Paris pour rendre hommage aux 17 victimes d’extrémistes islamistes, Recep Tayyip Erdogan, le président turc, a adopté un ton beaucoup moins consensuel, voire conflictuel. « La duplicité occidentale est évidente », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse organisée lundi soir, raconte le Financial Times. « En tant que musulmans, nous n’avons jamais pris le parti de la terreur ou des massacres : le racisme, les discours de haine, l’islamophobie sont derrière ces tueries », a lancé Erdogan. « Les coupables sont clairs : les citoyens français ont commis ce massacre et les musulmans sont blâmés pour cela », a-t-il ajouté. Et le président de se dire perplexe quant au manque d’efficacité des services de renseignement dans la traque des coupables. (...)

Lire la suite sur le site des Echos.

Par Doan Bui


A Joué-lès-Tours, certains en sont persuadés : l’attaque contre "Charlie hebdo" est "un complot des sionistes". "Si Charlie a le droit de faire ses caricatures, nous, on peut faire nos quenelles." Reportage.

“On parie combien qu'ils les fument avant ce soir ?” Il est 10 heures, ce vendredi 9 janvier, au bar PMU le Victor Hugo, sur la place de la mairie de Joué-lès-Tours, en Indre-et-Loire. Une bruine grise pénètre les os, brouille la perspective sur l'austère place de l'Hôtel-de-Ville, mais sur la terrasse, les piliers du Victor Hugo, emmitouflés dans leurs doudounes, roulent joints sur joints. (...)

Lire la suite sur le site de l'Obs.

Par Martin Untersinger


Charlie Hebdo : un faux site de la BBC pour diffuser des théories du complot
Un site se faisant passer pour celui du réseau audiovisuel public britannique BBC diffuse depuis dimanche 11 janvier un article et une vidéo censés montrer les incohérences des images témoignant de la tuerie de Charlie Hebdo.

L'adresse Internet de la page « bbc-news.co.uk » n'est pas celle utilisée par le site d'information en continu de la radio britannique, « bbc.com/news » ou « bbc.co.uk/news ». Mis à part le contenu de l'article et cette adresse, la copie est parfaite et rien ne permet au premier regard de la distinguer de l'originale. (...)

Lire la suite sur le site du Monde.
Mardi 13 Janvier 2015



Charlie Hebdo : sans surprise, les théories du complot antisémites
Les théories du complot accusant les Juifs et/ou l'Etat d'Israël d'être derrière l'attentat visant la rédaction de Charlie Hebdo sont rapidement apparues dans le monde entier. L’Anti-Defamation League, l’une des principales organisations juives américaines de lutte contre l’antisémitisme, en a recensé quelques-unes sur son blog. Nous proposons ici une traduction en français de cet article.

Aux Etats-Unis, les théoriciens du complot antisémites, qui ne manquent jamais une occasion d'exploiter les tragédies pour promouvoir leur haine anti-juive, et deux activistes antisionistes, ont pointé du doigt les Juifs et Israël pour les attentats :

Mark Glenn, un antisémite virulent adepte des théories du complot, a écrit sur son blog The Ugly Truth que « le massacre à Paris est un nouveau false flag [opération sous fausse bannière - ndlt] destiné à rallumer et revigorer la guerre déclarée de la Judée (sic) contre l'Islam ». Son propos est accompagné d'une image du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avec pour légende : « Cela génèrera une sympathie immédiate pour Israël ».
1 2 3 4 5 » ... 57