Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Recherche

Facebook
Twitter
Rss











Dernières notes



La Bibliothèque
Les rhétoriques de la conspiration, sous la direction d'Emmanuelle Danblon & Loïc Nicolas
Le style paranoïaque. Théories du complot et droite radicale en Amérique, de Richard Hofstadter
Histoire d'un mythe. La "conspiration" juive et les protocoles des sages de Sion, de Norman Cohn
L'Obsession du complot, de Frédéric Charpier
L'imaginaire du complot mondial, de Pierre-André Taguieff
L'Effroyable Imposteur, de Fiammetta Venner
Le Complot : L'histoire secrète des Protocoles des Sages de Sion, de Will Eisner
La synarchie. Le mythe du complot permanent, d'Olivier Dard
Les Protocoles des Sages de Sion : Faux et usages d'un faux, de Pierre-André Taguieff
Mythes et mythologies politiques, de Raoul Girardet









Institut d'Astrophysique de Paris, 1er avril 2014.


Pourquoi les mythes du complot envahissent-ils l'esprit de nos contemporains ? Pourquoi se méfie-t-on toujours des hommes de sciences ? Comment, d'une façon générale, des faits imaginaires ou inventés, voire franchement mensongers, arrivent-ils à se diffuser, à emporter l'adhésion des publics, à infléchir les décisions des politiques, en bref, à façonner une partie du monde dans lequel nous vivons ? N'était-il pourtant pas raisonnable d'espérer qu'avec la libre circulation de l'information et l'augmentation du niveau d'étude, les sociétés démocratiques tendraient vers une forme de sagesse collective ? Voici quelques thèmes que la conférence abordera.



Source : Centre de ressources et d'information sur les multimédias pour l'enseignement supérieur (CERIMES)

Voir aussi :
* Gérald Bronner, invité des Matins de France Culture
* A propos de La démocratie des crédules, de Gérald Bronner
* Boeing de la Malaysian Airlines : comment expliquer l’attrait de la théorie du complot ?
Capture d'écran de l'article diffusé sur Algérie1.com le 11 juillet 2014
Comment une pure intox conspirationniste est passée en moins d'un mois d'une officine de désinformation complotiste à un titre emblématique de la gauche altermondialiste italienne proche du Monde diplomatique.

Eté 2014. Les djihadistes de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), rebaptisé Etat islamique (EI), font régner la terreur dans le Nord de l'Irak. Constitués de salafistes et d’anciens officiers baasistes ayant servi sous le régime de Saddam Hussein, ces extrémistes sunnites sont emmenés par un Irakien de 43 ans, Ibrahim al-Badri al-Samarraï alias Abou Bakr al-Baghdadi.

Mais tout le monde ne souscrit pas à cette « version officielle ». Depuis le début du mois de juin, la République islamique d'Iran essaie de faire passer les succès militaires de l'EIIL pour un complot tramé par la CIA. Et circulent désormais sur le Net des textes expliquant que des documents confidentiels provenant de la NSA et diffusés par Edward Snowden prouveraient que les services secrets américains, britanniques et israéliens auraient travaillé ensemble pour créer l'EIIL.

Par Audrey Garric


Les chemtrails, un hoax climato-complotiste persistant
On en voit tous les jours qui zèbrent le ciel : pour la majorité d'entre nous, les traînées de condensation qui apparaissent dans le sillage des avions ne sont que de la vapeur d'eau. Mais dans les milieux conspirationnistes, ainsi que – il faut bien l'avouer – chez certains écolos ou militants de gauche, ces traces seraient plutôt la preuve de produits chimiques délibérément répandus à haute altitude par diverses agences gouvernementales et militaires qui chercheraient à modifier le climat et manipuler les populations. Alors, qu'en est-il ? (...)

Lire la suite sur LeMonde.fr.


Voir aussi :
* Le député qui voulait savoir pourquoi il y a des nuages dans le ciel... (StreetPress.com, 28 novembre 2013).
* "Chemtrails" : la théorie climato-complotiste qui séduit les militants écolos (StreetPress.com, 24 juillet 2013)
* Chemtrails : pour dissiper la brume… (Science & Pseudo-sciences, octobre 2012).
* Le mythe des chemtrails (NaturaVox.fr, 5 février 2008)
* Panaches d’avions chimiques : un complot à la mode (Rue89, 8 décembre 2007)
Conspiracy Watch à l'honneur sur France Inter
Caroline Fourest m'a invité dans son émission de radio estivale pour évoquer en un peu moins d'une demi-heure la petite histoire de ce site, les ressorts du complotisme et l'industrie du complot qui s'épanouit sur Internet.

Très bonne écoute !



Source : Ils changent le monde, France Inter, 7 août 2014.

Erratum :
Deux jours après la diffusion de cette émission, deux sites conspirationnistes (l’un condamné pour provocation à la haine raciale et contestation de crimes contre l'humanité, l’autre administré par un dessinateur dieudonniste mis en examen pour provocation à la haine raciale) ont mis en ligne des textes intitulés – avec cette sobriété toute particulière que seule la bienveillance, soyons en sûrs, est capable d’inspirer – «Rudy Reichstadt et Caroline Fourest croient en la théorie du complot et en un "assassinat" concernant la mort de Salvador Allende» et «Caroline Fourest prise en flagrant délit de complotisme»…
Partant, mon attention a été attirée sur l’erreur qui s’est effectivement glissée quelques secondes avant la 5ème minute de cette interview et que je m’en voudrais de ne pas corriger : Salvador Allende n’a pas été assassiné, il s’est suicidé, assiégé dans son palais de la Moneda (à ce propos, on se reportera avec profit au livre de Thomas Huchon, Allende, c'est une idée qu'on assassine, éd. Eyrolles, 2013).
Faut-il préciser que nos amis conspirationnistes n’ont pas cherché à nous joindre pour nous demander si nous croyions réellement qu’« on nous ment » sur la mort d’Allende ? S’ils l’avaient fait, Caroline Fourest ou moi leur aurions peut-être répondu qu’Allende est toujours vivant – mais auraient-ils compris ?
Le leader du Hamas, Khaled Mechaal (Al-Jazeera, 23 juin 2014)
Un reportage allemand accréditerait l’idée d’une sournoise manipulation israélienne dans l’enlèvement et les meurtres de trois adolescents le 12 juin dernier, événement considéré comme l’élément déclencheur de l’opération militaire engagée par l’Etat hébreu à Gaza le 8 juillet. Conspiracy Watch est allé y voir de plus près...

Un reportage diffusé le 16 juillet dernier sur la très respectable chaîne de télévision allemande ZDF prouverait que l’enlèvement et les meurtres de Naftali Fraenkel, Gilad Shaar et Eyal Yifrach seraient en réalité « un crime civil commis par un citoyen de confession juive pour des raisons d’ordre économique » (sic). C'est en tous cas ce que l'on peut lire sur Croah.fr, site administré par le dieudonniste Joe Le Corbeau, dans un article en date du 25 juillet.

Par Pierre Haski


Le virus Ebola alimente les théories du complot
Obama veut imposer une «tyrannie médicale» et des médecins apportent la maladie en Afrique. Voilà les explications qui émergent alors que l’épidémie s’amplifie, et menacent prévention et mesures de précaution.

Une épidémie d’une maladie incurable, mystérieuse, alimente toujours les théories du complot ou les thèses farfelues. Ce fut le cas du sida dans les années 80, avant que le monde devienne - hélas - familier de ce virus ; c’est aujourd’hui le cas d’Ebola, qui sévit en Afrique de l’ouest.

Le rapatriement aux Etats-Unis, samedi, d’un médecin américain contaminé par le virus Ebola, a donné un nouvel élan aux amateurs de complots, jouant avec le risque de prolifération de l’épidémie sur le sol américain. (...)

Lire la suite sur Rue89.


Voir aussi :
* Grippe A(H1N1) : quelques réponses aux rumeurs qui inondent la Toile
* Alex Jones : le show conspirationniste permanent
MH17 : des sites conspirationnistes prennent au premier degré un texte satirique
S'il y a deux qualités que les conspirationnistes n'ont pas, ce sont bien leurs scrupules en matière de vérification des sources et... le sens de l'humour. La complosphère vient, une nouvelle fois, de se couvrir de ridicule en prenant au premier degré une fausse information publiée par le site satirique Allgemeine Morgenpost Rundschau (AMR), un équivalent allemand du Gorafi.

Publié vendredi 25 juillet, l'article de l'AMR est repris dès le lendemain matin sur un blog allemand d'extrême droite, Wahrheit für Deutschland, où son contenu est présenté comme authentique. Trois jours plus tard, la fausse révélation de l'AMR est relayée par le site La Voix de la Russie sous le titre « MH17 : un pilote ukrainien affirme avoir abattu le jet ». D'après La Voix de la Russie, « le pilote ukrainien d'un Soukhoï Su-25 a revendiqué la responsabilité de la destruction du Boeing de Malaysia Airlines le 17 juillet dans l'est de l'Ukraine. Le pilote a raconté qu'il avait tiré sur le Boeing 777 avec un canon embarqué de 30 mm et que son appareil était présent sur les images satellites du ministère russe de la Défense. Le nom du pilote n'a pas été divulgué ».

Aucun pilote ukrainien n'a en réalité jamais rien « revendiqué ». Pis : l’article de l’AMR tourne en dérision la propagande disculpant les forces séparatistes pro-russes, fortement soupçonnées d’avoir abattu le Boeing 777 de la Malaysia Airlines au moyen d’un missile antiaérien de fabrication russe, le Buk. Le ton du texte, qui confine à l'absurde, ne trompe d'ailleurs pas le lecteur germanophone : « A l'unanimité, des photos du Boeing écrasé ont été diffusées, montrant clairement des impacts de mitraillettes, impacts formant explicitement un angle frontal, et pouvant à peine venir de missiles Buk ».

Par Grégoire Fleurot


Vol AH5017 : comment la rumeur de la présence de militaires français à bord s'est répandue
Les crashs d'avion, accidentels ou non, sont toujours des occasions privilégiées pour les adeptes des théories du complot en tous genres. Les attentats du 11-Septembre sont de loin la source de conspirationnisme la plus prolifiques sur Internet, tandis qu'on se souvient du récent festival de théories fumeuses après la disparition mystérieuse du vol MH370.

Le vol AH5017 d'Air Algérie, qui s'est écrasé jeudi 24 juillet au Mali, ne fait pas exception. Une rumeur selon laquelle 33 militaires français se trouvaient à bord de l'appareil s'est propagée jusqu'à se retrouver sur les sites de médias internationalement reconnus comme le Corriere della Sera, l'International Business Times ou encore le Times of Israel.

Comment cette «information» s'est-elle retrouvée là ? (...)

Lire la suite sur Slate.fr.
Tariq Ramadan
Un rapport embarrassant pour les Etats-Unis, de prétendues « zones d'ombres » montées en épingle, des informations non vérifiées ou sorties de leur contexte, le tout énoncé sur un ton péremptoire et sarcastique : Tariq Ramadan est passé maître dans l'art de la théorie du complot.

« Attention "conspirationnisme" dangereux » : c'est le titre d'un texte de 1500 signes mis en ligne sur les réseaux sociaux par Tariq Ramadan lundi 21 juillet. L'islamologue suisse y qualifie d'« accablant » un rapport publié le même jour par Human Rights Watch (HRW) sur les pratiques américaines en matière de lutte antiterroriste. Evidemment, personne ne peut sérieusement accuser HRW d’entretenir « les délires conspirationnistes », et Ramadan prend bien soin de le souligner. Sauf que ce rapport n’accuse à aucun moment le gouvernement américain d’avoir été à l'initiative de véritables attentats terroristes comme le suggère Ramadan qui n'hésite pas, dans son articulet, à établir un lien entre les pratiques douteuses dénoncées par HRW et... l'affaire Merah !

Par Gilles Bouvaist


"Montagsdemos" : comment des conspirationnistes veulent faire main basse sur le pacifisme
Mouvement pacifiste transversal ou manifestations conspirationnistes aux forts relents d’extrême-droite ? Chaque lundi, les "Montagsdemos" réunissent en Allemagne une foule disparate mobilisée contre la guerre, les Etats-Unis, et la "désinformation".

Samedi dernier, au cœur de Berlin, à Potsdamer Platz, là où vingt-cinq ans plus tôt se dressait le Mur dont on aperçoit encore les reliques à quelques mètres de là, se tenait un rassemblement fédérale des “Veillées pour la paix”. Sous un soleil écrasant, environ 2000 personnes ont répondu à l’appel des “Montagsdemos” (Les Manifs du lundi), un mouvement qui, depuis le printemps, fait entendre une petite musique dissonante aux marges de la politique allemande. (...)

Lire la suite sur le site des Inrocks.
Aymeric Chauprade interviewé sur la chaîne de télévision russe Russia Today (décembre 2010)
Pour l’eurodéputé frontiste Aymeric Chauprade, le vol MH17 de la Malaysia Airlines a été abattu par «le camp ukraino-américain».

Il revient à un collaborateur du journal nationaliste et royaliste Action Française 2000, Grégoire Dubost, de signaler sur son blog le tout dernier dérapage complotiste d'Aymeric Chauprade.

Le géopolitologue préféré d'Alain Soral et ReOpen911 a mis en ligne mercredi un court article dans lequel il affirme que « le drame du vol MH-17 en Ukraine ne profite pas à la Russie mais bien aux gouvernements de Kiev et de Washington ». « A l’évidence, poursuit Chauprade, le camp ukraino-américain avait un réel intérêt à abattre cet appareil ».

Par Slate.fr


Le faux document qui a circulé sur Twitter
Il est facile de croire que l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), organisation terroriste islamique qui a pris possession depuis juin de plusieurs villes en Irak et en Syrie, est l’auteur des pires exactions. C’est l’une des raisons pour lesquelles certaines informations qui circulent à son propos sur les réseaux sociaux semblent vraies. Et c'est pour cela qu'il faut d'autant plus se méfier... Une rumeur qui circule depuis deux jours vient encore d’illustrer ce phénomène.

Tout a commencé par la déclaration de Jacqueline Badcock jeudi 24 juillet, correspondante de l’ONU en Irak en charge de l’humanitaire, lors d’une conférence de presse à Genève donnée en visioconférence depuis Irbil, capitale de la province kurde. (...)

Lire la suite sur Slate.fr.


Voir aussi :
* Offensive djihadiste en Irak : le Guide suprême iranien accuse la CIA
Vendredi 25 Juillet 2014



Le FBI, les complotistes et la "fabrication" du terrorisme‏
Lundi 21 juillet 2014, l'ONG Human Rights Watch (HRW) a publié un rapport accusant le FBI et le ministère de la Justice américains d'avoir effectué des opérations d’infiltration abusives consistant à « encourager, pousser et parfois payer » des musulmans pour qu’ils préparent des actions terroristes. Ce faisant, les autorités américaines auraient « dans certains cas transformé en terroristes des individus respectueux de la loi ».

HRW ne conteste pas que ce type d’opérations sous couverture, développées pour lutter contre le crime organisé et étendues au terrorisme après les attentats du 11-Septembre, soient parfaitement licites aux Etats-Unis. Contrairement à des pays comme la France, la police fédérale américaine peut, sous le contrôle de la justice, inciter au crime afin de réunir le maximum de preuves pour confondre un suspect et le mettre hors d’état de nuire.

Par Alban Mikoczy


MH17 : la théorie du complot a du succès en Russie
Le crash du Boeing de la Malaysia Airlines, abattu le 17 juillet 2014 au-dessus du territoire ukrainien par un missile tiré depuis une zone contrôlée par des rebelles pro-russes, place le Kremlin dans une position délicate. Comment réagit-on en Russie à ce drame ? Les réponses du correspondant de France 2 à Moscou, Alban Mikoczy.

FranceTVinfo.fr : Comment réagissent les autorités et l'opinion russes à cette affaire et à ses développements ?

A. M. : Les Russes reconnaissent que ce crash est une tragédie, d'autant que 80 enfants ont péri dans la catastrophe. Mais très rares sont ceux qui pensent que le coup mortel peut venir des séparatistes. La télévision russe accrédite, depuis jeudi 17 septembre au soir, l'idée que les Ukrainiens cachent la vérité et que les Occidentaux en profitent pour nuire à la Russie. Cette théorie du complot a beaucoup de succès en Russie. Bercée de nationalisme, l'opinion est acquise à l'idée d'une vérité cachée par les Américains. Cette position a été réaffirmée officiellement par la conférence du ministère de la défense russe, lundi 21 juillet. (...)

Lire la suite sur FranceTVinfo.fr.
Mardi 22 Juillet 2014



Par JOL Press


45 ans après le premier homme sur la Lune, la théorie du complot persiste
C’est sans doute l’un des événements du XXe siècle qui a suscité les plus grandes passions et provoqué les fantasmes les plus fous : le 20 juillet à 20h18 (heure américaine), l’équipage d’Apollo XI atterrissait sur la Lune, devant plus de 500 millions de téléspectateurs à travers le monde. Un véritable coup de maître des Etats-Unis dans sa lutte perpétuelle avec l’URSS, et un vibrant hommage à Kennedy, qui déclarait en 1961, deux ans avant sa mort : « We choose to go to the Moon » - Nous faisons le choix d'aller sur la Lune. Cependant, les premiers pas de l’Homme sur la Lune n’ont pas suscité que de l’émerveillement ; beaucoup sont les sceptiques qui crient au canular, au complot du siècle.

Dès 1974, cinq ans après l’alunissage, Bill Kaysing débute sa croisade pour dévoiler ce qu’il considère comme une mascarade. (...)

Lire la suite sur le site de JOL Press.

Par Alexandre Devecchio


"Théories du complot. On nous cache tout, on nous dit rien", de Nicolas Chevassus-Au-Louis (First, 2014)
Alors que les Etats-Unis impliquent Moscou dans la destruction du vol MH17, les rumeurs les plus folles circulent sur le web. Nicolas Chevassus-Au-Louis, auteur de Théories du complot démonte les mécanismes complotistes.

FigaroVox : Après le Crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines, les rumeurs les plus folles circulent sur internet tandis que certains médias russes évoquent un complot visant Vladimir Poutine. La théorie du complot peut-elle se répandre durablement dans l'opinion ? Comment et pourquoi ?

Nicolas Chevassus-Au-Louis : Dans l'opinion russe, sans doute. Depuis une dizaine d'années, les télévisions du Kremlin décrivent les évènements politiques aux frontières russes, en particulier les révolutions «de couleur» d'Ukraine et de Georgie, comme le fait de complots occidentaux. Or, on sait bien que l'adhésion à une première théorie du complot rend plus probable l'adhésion à une seconde théorie du complot. L'opinion russe est en quelque sorte préparée à accueillir des explications complotistes du tir de missile contre l'avion de la Malaysian Airlines. (...)

Lire la suite sur le site du Figaro.


Source : « Crash du vol MH17 : comment naissent les théories du complot », LeFigaro.fr, 21 juillet 2014.
Manifestants pro-palestiniens en train de brûler un drapeau israélien (Paris, 19 juillet 2014)
Le texte qui suit est extrait d'un article de l'historien marxiste américain Moishe Postone paru sous le titre «Un autre automne allemand. Pour la manifestation contre l’antisémitisme à Hambourg le 13 décembre 2009» :

Je pense qu'il est politiquement important que le plus de monde possible à gauche prenne au sérieux les expressions d'antisémitisme qui se sont répandues parmi des groupes qui se considèrent comme anti-impérialistes. Peut-être cela peut aussi amener à une longue et tardive clarification théorique. La question n’est pas que l’on puisse ou non critiquer des politiques israéliennes. Les politiques israéliennes devraient être critiquées, particulièrement celles qui ont visé à saper n'importe quelle possibilité de créer un Etat palestinien viable dans la Cisjordanie (la Rive ouest) et à Gaza. Cependant, la critique du « sionisme » répandue dans beaucoup de cercles anti-impérialistes va au-delà d'une critique des politiques israéliennes. Elle attribue à Israël et aux « sionistes » une malveillance unique et une puissance globale de conspirateur.

Israël n'est pas critiqué comme d'autres pays sont critiqués - mais comme l'incarnation de ce qui est profondément et fondamentalement le Mal. Bref, la représentation d'Israël et des « sionistes » pour cette forme d'« anti-impérialisme », d'« anti-sionisme », est essentiellement la même que celle des Juifs dans l'antisémitisme virulent qui a trouvé son expression la plus pure dans le nazisme. Dans les deux cas, « la solution » est la même - l'élimination au nom de l'émancipation.

............................................................................................................
Sur son compte Twitter, Jean-Luc Mélenchon a dénoncé vendredi l'interdiction préfectorale de la manifestation pro-palestinienne prévue samedi 19 juillet à Paris en la qualifiant de « manipulation ». Selon le président du Parti de Gauche, François Hollande et Manuel Valls «souhaitent les incidents».



Mise à jour :
* Lire : « Manifestations pro-palestiniennes : Mélenchon accuse le gouvernement » (Le Point, 23 juillet 2014)
Crash du vol MH17 : une journaliste de Russia Today démissionne
Sarah Firth, basée à Londres, ne cautionne pas la couverture du crash, sur fond de conflit russo-ukrainien, par la chaîne proche du Kremlin.

"Tous les jours, nous mentons." La journaliste Sara Firth, qui travaillait pour la chaîne Russia Today, a démissionné vendredi 18 juillet, rapporte Buzzfeed (en anglais). En cause, la couverture par cette chaîne proche du pouvoir russe du crash du vol MH17 en Ukraine.

"Quand la nouvelle est arrivée, je suis allée dans la rédaction et j'ai vu comment nous étions en train de couvrir cette information. J'ai su que je devais partir, raconte-t-elle. Il n'y avait aucun respect des faits. Nous avons diffusé des témoignages accusant le gouvernement ukrainien." Sur Twitter, elle ironise sur la règle n°1 de la chaîne : "C'est TOUJOURS la faute de l'Ukraine." (...)

Lire la suite sur FranceTV.info.


Voir aussi :
* Russia Today critiquée pour sa couverture du conflit syrien
Samedi 19 Juillet 2014



Par Adrien Sénécat


Crash du vol MH17 : non, l'avion de Poutine n'était pas la "vraie cible" du missile
L'avion de la Malaysia Airlines aurait été abattu jeudi par un missile sol-air. Sur Internet, des articles ont affirmé que l'avion du président russe a survolé la même zone peu avant. Sauf que c'est faux.

Les circonstances du crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines jeudi restent à éclaircir, mais certains n'ont pas attendu pour se lancer sur les pistes d'explication les plus folles. Parmi elles, une rumeur persistante affirme que l'avion du président russe Vladimir Poutine aurait pu être la "vraie cible" du missile qui aurait frappé l'avion.

Le site Russia Today, citant l'agence de presse russe Interfax, a publié jeudi soir ces déclarations troublantes d'une source confidentielle (...)

Lire la suite sur le site de L'Express.


Voir aussi :
* MH17: la télévision russe alimente la théorie d'un complot contre Poutine (BFM TV, 18 juillet 2014)
1 2 3 4 5 » ... 54