[LU SUR LE WEB] Depuis les assassinats des 7, 8 et 9 janvier, les “théories du complot” ont à nouveau largement circulé sur le Net. Dans cet entretien, Gilles Alfonsi raconte le retournement du Réseau Voltaire, dont il fut un des administrateurs, et en tire quelques pistes face aux théories complotistes.

Les impostures du Réseau Voltaire et des

Dieudonné M’Bala M’Bala, Thierry Meyssan et Michel Collon (crédits : Axis for Peace, 2005).

Exergue 1 : Il ne faut pas confondre l’interrogation légitime de tous les faits sociaux ou politiques et l’abandon de tout esprit critique au profit de n’importe quelles hypothèses manipulatoires.

Exergue 2 : Le 1er révélateur de la dérive du Réseau Voltaire a été un “lapsus” d’un membre du CA, qui attribuait la « campagne contre Thierry Meyssan » à un « lobby juif ».  Le 2nd conflit a porté sur le financement du Réseau par des États étrangers.

Exergue 3 : Supplantant la promotion de la laïcité, la lutte contre l’impérialisme américain est venue justifier le soutien aux pires régimes et l’alliance avec les antisémites et l’extrême-droite. Le retournement du Réseau Voltaire est une faillite morale incommensurable. […]

Lire la suite sur le site de L’Humanité ou sur Cerises (site de l’Association des communistes unitaires).

 

Voir aussi :