Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Recherche

Facebook
Twitter
Rss
YouTube Channel











Dernières notes



La Bibliothèque
Les Nouveaux imposteurs, d'Antoine Vitkine
La Causalité diabolique, de Léon Poliakov
Les rhétoriques de la conspiration, sous la direction d'Emmanuelle Danblon & Loïc Nicolas
L'Obsession du complot, de Frédéric Charpier
Le style paranoïaque. Théories du complot et droite radicale en Amérique, de Richard Hofstadter
La Foire aux illuminés, de Pierre-André Taguieff
Le Complot : L'histoire secrète des Protocoles des Sages de Sion, de Will Eisner
La Société parano, de Véronique Campion-Vincent
Court traité de complotologie, de Pierre-André Taguieff
L'Effroyable Imposteur, de Fiammetta Venner





Attaque chimique en Syrie : un "canular" pour l'extrême-droite pro-Trump
Des partisans de l'extrême droite américaine émettent des doutes sur la véracité des informations qui circulent sur l'attaque chimique menée par le régime syrien.

Les partisans d'extrême droite de Donald Trump se sont rebellés et s'en sont pris au Président après que celui-ci a ordonné une frappe contre la Syrie, soupçonnée d'avoir lancé une attaque chimique qui a tué 86 personnes. "Quiconque prétendait que Trump était d'une loyauté aveugle a eu un avertissement aujourd'hui", a déclaré Mike Cernovich, l'un des leaders du mouvement "Alt-Right", un groupe nationaliste qui a accusé le président d'avoir abandonné ses positions électorales isolationnistes, dans une campagne sur les réseaux sociaux portée par le hashtag #Syriahoax ("canular syrien").

Pour l'extrême droite, Trump est manipulé. "Nous savons tous qu'Assad n'empoisonnerait pas son propre peuple", a poursuivi ce spécialiste des théories du complot dans une vidéo mise en ligne vendredi, avançant l'idée que "l'Etat profond" (le "deep state", c'est-à-dire un complot de bureaucrates déterminés à saper clandestinement l'action de Donald Trump, ndlr) "veut une guerre avec la Russie". "Ils utilisent l'attaque au gaz de la Syrie, qui est un canular, pour déclencher la Troisième Guerre mondiale". (...)

Lire la suite sur le site d'Europe 1.


Voir aussi :
* Pour Bachar al-Assad, "les terroristes en Syrie se battent pour Israël" (i24News, 6 avril 2017)
* Attaque chimique : "Il n'y avait pas d'entrepôt dans les zones frappées par l'aviation syrienne" (Le Point, 6 avril 2017)
* Frappes US en Syrie : les conspirationnistes pro-Trump ne savent plus où ils en sont
* George Galloway sur la Syrie : double discours et théorie du complot