Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

Conspiracy News #25.2022

Publié par La Rédaction19 juin 2022

L’actu de la semaine décryptée par Conspiracy Watch (semaine du 13/06/2022 au 19/06/2022).

LE DESSIN DE LA SEMAINE. L’œil de Morgan Navarro pour Conspiracy Watch.

CAPITOLE.  Depuis près d’un an, un groupe d’élus a entendu plus de 1 000 témoins dont deux enfants de l’ancien président et épluché 140 000 documents pour faire la lumière sur les faits et gestes précis de Donald Trump avant, pendant et après l’assaut du Capitole, le 6 janvier 2021, qui a fait trembler la démocratie américaine (source : Le Parisien, 10 juin 2022).

Après avoir été battu par plus de 7 millions de voix par Joe Biden lors du scrutin présidentiel du 3 novembre 2020, Donald Trump a tout tenté pour se maintenir à la tête de l’exécutif américain en dénonçant une fraude électorale massive. Une entreprise de désinformation qui s’est traduite par l’envahissement du Capitole mais également par la levée d’au moins 250 millions de dollars en deux mois, dont 100 millions rien que la semaine suivant l’élection… (source : Conspiracy Watch, 17 juin 2022).

Simone Gold, médecin urgentiste de Beverly Hills qui avait répandu de fausses informations sur le Covid-19, vient d’être condamnée à 60 jours de prison pour être entrée illégalement dans le Capitole lors des événements du 6 janvier. La fondatrice du groupe America's Frontline Doctors a également été condamnée à payer une amende de 9 500 dollars, la plus lourde amende infligée à ce jour parmi les quelque 200 émeutiers condamnés (source : CNN, 16 juin 2022).

ANDRÉ BERCOFF. Passé de la gauche à Donald Trump, le journaliste André Bercoff relaie les idées les plus droitières quand il n’alimente pas carrément les rumeurs farfelues de la complosphère. « Popu fait de la résistance », c’est le titre de la dernière chronique de Rudy Reichstadt dans Franc-Tireur (source : Franc-Tireur, 15 juin 2022).

LOUIS FOUCHÉ. Des élections truquées dont les résultats seraient décidés à l’avance par Jacques Attali, l’écrivain Yuval Noah Harari et Klaus Schwab, fondateur du Forum économique mondial de Davos : c’est le message « civique » qu’a voulu faire passer, lors d’une réunion publique, l’ancien anesthésiste Louis Fouché, figure de la complosphère (source : Action antifouchiste/Twitter, 17 juin 2022).

COMPLOTISME ÉLECTORAL. Le premier tour du scrutin des élections législatives a vu la déroute des principales figures populaires de la complosphère, qu’il s’agisse de l’ancienne députée LREM Martine Wonner, de Francis Lalanne ou encore de Florian Philippot. Conspiracy Watch propose un tour d’horizon de ces candidats éliminés, qui se sont illustrés par leur penchant pour la post-vérité ou le complotisme (source : Conspiracy Watch, 14 juin 2022).

À écouter également, la dernière chronique sur France Inter de Tristan Mendès France, qui a évoqué cette centaine de candidats issus de la mouvance covidosceptique et antivax, qui se sont présentés sous différentes étiquettes politiques… avec le même résultat (source : France Inter, 17 juin 2022).

À noter que Germain Gaiffe, un proche de Dieudonné M'Bala M'Bala, qui a passé plus de 20 ans en prison pour avoir découpé son patron, n'a convaincu que 59 électeurs dans la deuxième circonscription du Vaucluse, où il était candidat (source : La Dépêche, 12 juin 2022).

ADRIEN BOCQUET. L’ancien militaire Adrien Bocquet est passé sur plusieurs chaînes de télévision pour témoigner de crimes de guerre ukrainiens auxquels il aurait assisté. Ce témoignage a été remis en cause par Checknews de Libération et par les Révélateurs de France TV, qui ont démontré qu’il reposait sur des « preuves » trafiquées. Julien Pain, animateur de Vrai ou Fake (France Info), a contacté Adrien Bocquet pour qu’il puisse fournir des explications (source : Julien Pain/Twitter, 15 juin 2022).

LES DÉCONSPIRATEURS. Tristan Mendès France, Rudy Reichstadt et David Medioni ont reçu dans l’épisode 21 des « Déconspirateurs » Sasha Morinière, analyste à l’Institute for Strategic Dialogue (ISD). Elle est l’autrice, avec Zoé Fourel, du rapport « L’interdiction de RT et Sputnik : impacts et implications pour l’écosystème en ligne français » (avril 2022). Au sommaire de ce vingt-et-unième épisode : Complorama sur l’IVG ; les Khazars ; André Bercoff ; le débrief du 1er tour des législatives ; Michel Collon de nouveau débouté par la justice ; les attaques de VERITY France et Yves Pozzo Di Borgo ; Yuval Noah Harari, bête noire des complotistes ; les analyses de l’ISD sur les influenceurs pro-Kremlin (source : Conspiracy Watch, 14 juin 2022).

INFLUENCEURS PRORUSSES. La désinformation peut être payante sur les réseaux sociaux, comme le rappelle une étude de l’Institute for Strategic Dialogue (ISD), organisation indépendante spécialisée dans l’analyse des réseaux sociaux. L’ISD a identifié douze influenceurs répartis dans huit pays occidentaux qui « répandent des discours de désinformation prorusses ». Ces influenceurs cumulent plus de deux millions de followers sur Internet, majoritairement acquis depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le 24 février (source : Le Monde, 8 juin 2022).

Pour véhiculer la propagande du Kremlin sur la guerre en Ukraine, « VEUL », une mystérieuse entreprise russe, essaie de soudoyer depuis quelques semaines des Youtubeurs français, dont Léo Grasset… déjà ciblé l’an dernier par une opération d'influence du même genre (source : Marianne, 10 juin 2022).

THIERRY MEYSSAN. Thierry Meyssan, l’auteur conspirationniste le plus vendu de France a fait une apparition à Paris dans un « colloque » de soutien au régime syrien. À ses côtés : des antivax, des conspis, des fafs, une négationniste… Sur place, Elie Guckert a suivi les « débats » au cours desquels Meyssan a affirmé que la révolution syrienne était un complot occidental contre les « nations souveraines », à l’instar de la guerre en Ukraine ainsi que « toutes les guerres civiles depuis la Yougoslavie » (source : Street Press, 14 juin 2022).

« JET FUEL HOAX ». Derrière ce nom, une théorie du complot apparue début 2018, qui connaît un certain succès depuis la reprise du trafic aérien. D’après elle, tous les gouvernements et compagnies aériennes dissimuleraient le fait que les avions fonctionnent avec de l’air et  non avec du kérosène (source : Debunker des Étoiles/Twitter, 15 juin 2022). Une lecture à compléter par celle de l’analyse de notre collaborateur Victor Mottin, qui souligne la cohérence d’ensemble : « après ‘le 11 septembre qui n’existe pas’, ‘la Terre qui ne tourne pas’ ou ‘le Covid qui ne tue pas’, préparez-vous à ‘l’avion qui ne pollue pas’ » (source : Usbek & Rica, 17 juin 2022).

JUSTIN BIEBER. « Les médias mensongers essaient de dire que ce n’est pas vrai mais Justin Bieber déclare que le “vaccin” a ruiné sa vie », s’est scandalisé Silvano Trotta, figure influente de la complosphère, le 17 juin sur son compte Telegram à ses 150 000 abonnés. Depuis l’annulation par le chanteur de sa tournée en raison d’une paralysie faciale, la semaine précédente, de nombreuses personnes persuadées de la toxicité cachée des vaccins contre le Covid-19 y voient un nouvel effet secondaire (source : Le Monde, 17 juin 2022).

ILLUMINATI. Ils font les beaux jours des théories complotistes depuis plus de deux siècles. Les Illuminati sont accusés d'être à l'origine de la Révolution française, d'avoir noyauté la République américaine, ou encore d'avoir précipité l'effondrement de l'Union soviétique. Retour sur un mythe toujours très vivace avec l'historien Pierre-Yves Beaurepaire, invité du magazine Les Dessous de l’Infox (source : RFI, 10 juin 2022).

YOUTUBE. Le 13 juin, le « NYU Stern Center for Business and Human Rights », une organisation universitaire de recherche et de défense des droits, a publié un rapport intitulé « Comment YouTube diffuse des contenus nuisibles – et ce qui peut être fait à ce sujet ». Désinformation, incitation à la haine, misogynie… Il y apparaît que la plateforme ne s’est pas illustrée par une politique de modération efficace, en particulier dans certains pays (source : Usbek & Rica, 15 juin 2022).

BRÉSIL. En octobre 2022, une élection présidentielle se tiendra au Brésil, qui semble emprunter la même voie que l'élection présidentielle américaine de 2020. Le président sortant d'extrême droite, Jair Bolsonaro, a d’ores et déjà parlé d'irrégularités de vote, ce qui fait craindre une contestation des résultats en cas de défaite. Bolsonaro a également remis en question la victoire électorale de Joe Biden : « Nous ne voulons pas que cela se produise au Brésil », a-t-il déclaré lors d'une récente interview télévisée (source : NiemanLab, 13 juin 2022).

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
à propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross