L’actu de la semaine décryptée par Conspiracy Watch (semaine du 19/04/2021 au 25/04/2021).

YOURI GAGARINE. Le nom de Youri Gagarine est entré dans l’histoire le 12 avril 1961. C’est à cette date que le cosmonaute russe est devenu le premier homme à avoir voyagé dans l’espace. Depuis lors, Gagarine est au cœur de plusieurs théories du complot qui perdurent jusqu’à nos jours. Certaines d’entre elles remettent en question son accomplissement même, quand d’autres affirment que le Soviétique ne fut pas le premier homme à avoir voyagé dans l’espace (source : Fredzone, 17 avril 2021).

QANON. Un rapport du Soufan Center, un centre indépendant de recherches et d’analyses sur les défis de sécurité à l’échelle mondiale et les questions de politique étrangère, met en cause la Russie et la Chine en ce qui concerne leur rôle dans l’amplification du mouvement QAnon sur les réseaux sociaux aux États-Unis. Le rapport pointe l’utilisation des messages QAnon par des États étrangers pour créer la discorde dans la société et jeter le doute sur les institutions américaines.

« PÉDOSATANISME ». Le 18 avril, à Broken Arrow (Oklahoma), une université chrétienne – Rhema Bible Training College – a organisé une conférence de Lin Wood, ancien avocat du président Trump et l’une des principales figures du mouvement QAnon. Sous les applaudissements de centaines de personnes, l’homme a dénoncé le trafic sexuel des enfants. « Q is the truth » (« Q est la vérité »), a-t-il répété, indiquant que « Q n’aime pas les Illuminatis. Q n’aime pas le culte satanique » et exhortant à « sauver les petits enfants » (source : Christian Headlines, 19 avril 2021 ; @GuidoFawkes1976/Twitter, 19 avril 2021).

L’acteur hollywoodien Jim Caviezel a été invité à s’exprimer lors d’un meeting QAnon covido-scéptique ; l’occasion pour lui d’évoquer le mythe de l’« adrénochrome », cette prétendue « drogue des Illuminati » qui serait prélevée sur des enfants torturés dans le cadre de rituels sataniques… (source : Tristan Mendès France/Twitter, 18 avril 2021).

En France, le chanteur Francis Lalanne poursuit de son côté sa plongée dans les théories du complot les plus radicales, endossant à son tour les délires de QAnon sur les réseaux pédocrominels (source : William Audureau/Twitter, 21 avril 2021).

AFFAIRE MIA. Lola Montemaggi a cherché du soutien sur Internet, notamment au sein du groupuscule conspirationniste « One Nation », afin de récupérer sa fille de 8 ans, dont la garde lui avait été retirée. Le parcours de cette mère – jusqu’au passage à l’acte (un rapt et cinq jours de cavale) – ressemble à beaucoup d’autres observés en ligne : il révèle son aspiration par un complotisme accéléré par la pandémie de Covid-19 et les confinements (source : Le Monde, 22 avril 2021). Le procureur de la République de Nancy a évoqué l’opération « de type militaire » mise en place pour enlever Mia à sa grand-mère. Il a aussi dressé le portrait des cinq hommes interpellés. « Je ne pense pas qu’ils soient survivalistes ou d’extrême-droite mais il y a une communauté d’idées avec des points communs sur des idées dures basées sur un discours anti-étatique » a expliqué le procureur, parlant d’hommes « plutôt insérés », mais qui sont « contre l’État, mobilisés contre la « dictature sanitaire », contre la vaccination » (source : L’Indépendant, 17 avril 2021). Le grand-père de la fillette, quant à lui, minimise l’affaire, assurant que Mia « va bien et a vécu ces derniers jours comme une aventure »

On mesure chaque jour davantage l’impact des thèses complotistes dans la vie réelle. En témoigne le passage à l’acte, aux États-Unis, d’une mère de famille tuant ses trois enfants par noyade, parce qu’elle pensait que son mari faisait partie d’un réseau de trafic d’enfants impliquant des membres du gouvernement (source : Tristan Mendès France/Twitter, 18 avril 2021). Interviewé par 20 Minutes, Tristan Mendès France explique : « Cela peut sembler des fois absurde, décalé, voire ridicule, et ça l’est souvent, mais il faut garder à l’esprit que, pour absurde qu’elle soit, l’exposition complotiste, surtout à une telle ampleur, est un réel problème de société qui a des conséquences » (source : 20 Minutes, 17 avril 2021). Le même constat est dressé par Gérald Bronner pour qui « les idées complotistes sortent du monde numérique » (source : Marianne, 20 avril 2021). « On passe du virtuel au réel » constate également Rudy Reichstadt, directeur de Conspiracy Watch, invité à l’émission C ce soir (source : C ce soir/Twitter, 22 avril 2021).

DAILLET-WIEDEMANN. L’enquête sur l’enlèvement de Mia a révélé l’implication de Rémy Daillet-Wiedemann, un ancien dirigeant du MoDem de Haute-Garonne. Conspiracy Watch a consacré une notice détaillée à cet homme aujourd’hui réfugié en Malaisie où il anime un réseau complotiste. Dans un entretien dans La Dépêche, Lilian Vanherpe, un Gersois de 53 ans, a raconté comment Daillet-Wiedemann aurait manipulé son ex-femme afin de lui soustraire la garde de ses enfants (source : La Dépêche, 21 avril 2021). Dans sa chronique hebdomadaire sur France Inter, le 23 avril, Tristan Mendès France est revenu sur cette figure de la complosphère d’extrême droite. Notre collaborateur dresse le portrait d’un mégalomane doublé d’un mythomane qui, en octobre dernier, avait lancé un appel sur YouTube pour faire tomber le gouvernement, vendu selon lui à la puissance de l’argent. Sa vidéo avait cumulé des centaines de milliers de vues avant d’être suspendue par la plateforme (source : France Inter, 23 avril 2021). Une écoute à compléter par le visionnage d’une vidéo dans laquelle le complotiste déroule les mesures qu’il souhaite prendre, à la suite de son projet de coup d’État, contre les chemtrails, les masques, les vaccins, les trafics humains, la 5G, la franc-maçonnerie…

Le septième épisode de Complorama, le podcast qui explore l’actualité du complotisme, était consacré aux complotistes « anti-pédocriminalité ». L’émission, animée sur France Info par Marina Cabiten, accompagnée de Rudy Reichstadt, directeur de Conspiracy Watch, et de Tristan Mendès France, maître de conférence spécialiste des cultures numériques, est à retrouver sur Apple podcastSpotify ou encore Deezer.

MASQUES. Une publication partagée des centaines de fois depuis le 18 avril prétend relayer une « étude de (l’université de) Stanford » démontrant « l’inutilité des masques » contre le Covid-19, ainsi que leurs effets néfastes sur la santé. Le document en question n’a toutefois pas été publié par l’université de Stanford. Il s’agit de l’étude d’un auteur unique publiée dans une revue relayant des « articles théoriques » basés sur des « idées radicales ». Par ailleurs, les supposés effets néfastes attribués aux masques dans cette étude ont été démentis par de nombreux chercheurs (source : AFP, 21 avril 2021).

ANTIVAXX. Certains vegans refusent depuis des années les vaccins testés sur des animaux. Mais une mouvance complotiste semble aussi émerger dans la communauté depuis le début de la pandémie. Les vegans sont-ils des antivaxx en puissance ? (source : Slate, 16 avril 2021).

SALIM LAÏBI. La chaîne YouTube complotiste de Salim Laïbi, alias « LLP » (Le Libre Penseur), a été supprimée après que ce dernier a reçu des avertissements répétés pour désinformation relative à la pandémie de Covid-19. Le youtubeur a dénoncé une « censure arbitraire ».

MARTINE WONNER. La députée Martine Wonner a participé à une manifestation anti-confinement à Metz le samedi 17 avril. Ce rassemblement visant à « réinformer » sur le Covid-19 était organisé par la complosphère et un collectif de Gilets jaunes, à la gloire de l’élue du Bas-Rhin qui cherche à capter ce nouveau public. « Le Covid n’est que le chiffon rouge qui occupe 67 millions de Français pendant que les gouvernements ruinent l’Europe » a notamment affirmée l’élue face à un public d’environ 250 personnes. On pouvait lire sur des pancartes des slogans comme « BIG DATTA (sic) = Manipulation / BIG PHARMA = Corruption », « VACCIN ARN DANGER » ou encore « RÉ-INFO COVID Merci FUYEZ LES MEDIAS TV ». L’analyse d’Élie Guckert pour Conspiracy Watch. 

MICHÈLE RIVASI. Le 22 avril 2021, l’eurodéputée écologiste Michèle Rivasi a participé à « la réunion publique n°3 du Conseil scientifique indépendant (CSI) », un collectif initié par le site complotiste covido-sceptique REINFO COVID. Elle incitait le même jour ses abonnés sur Twitter à suivre en direct cette visio-conférence consacrée notamment à « l‘opacité des contrats vaccinaux européens ». Une initiative repérée par la journaliste Emmanuelle Ducros (L’Opinion).

SERGE RADER. Ce pharmacien à la retraite, activiste bien connu de la sphère anti-vaccination et co-auteur d’un livre avec Michèle Rivasi, assure trompeusement dans une vidéo récente très partagée qu’il y a en Europe plusieurs milliers de morts, dont plus de 2 500 « dus » au seul vaccin à ARN messager de Pfizer. Dans un article de vérification des faits, l’AFP Factuel montre que c’est faux – comme nombre d’autres de ses affirmations (source : AFP, 23 avril 2021).

COVID-19. À écouter sur France Inter, le « coup de gueule » du médecin généraliste Baptiste Beaulieu, exaspéré par l’offensive complotiste qui touche les soignants. Alors que ceux-ci travaillent à sauver des vies dans un silence assourdissant, ils sont la cible de réactions de colère, entre complotisme et aveuglément, quand il ne s’agit pas, purement et simplement, de menaces (source : France Inter, 21 avril 2021).

JACQUES ATTALI. Des manipulations des propos de l’économiste Jacques Attali, le faisant passer pour un exterminateur de personnes vulnérables continuent de circuler sur les réseaux sociaux. Désintox, la séquence de fact-checking de la chaîne Arte est revenue sur cette fake news qui résiste au temps (source : Arte, 21 avril 2021). Nous avions consacré un article l’année dernière à cette même question.

CHRISTOPHE CHALENÇON. L’ex-figure des Gilets jaunes Christophe Chaleçon a été condamné à 6 mois de prison avec sursis pour « provocation à s’armer contre l’autorité de l’État », a-t-on appris auprès du procureur de Carpentras, qui évoque un « rarissime cas de condamnation en France pour ce délit ». À relire : notre thread consacré à cet artisan-forgeron, ex-candidat « Génération Citoyens » aux législatives 2017, qui s’était improvisé porte-paroles des Gilets jaunes dans le Vaucluse (source : Conspiracy Watch/Twitter).

PHILIPPE DE VILLIERS. L’ex-député relaie dans son livre, ainsi que dans les médias, une vieille théorie du complot qui dénonce le rôle des élites dans la survenue de la pandémie. Les Décodeurs du Monde font le point sur l’infox de la simulation de l’épidémie de Covid en 2019 (source : Le Monde, 20 avril 2021).

GEORGE FLOYD. Le 20 avril, à Minneapolis, le policier Derek Chauvin a été déclaré coupable de « meurtre », d’« homicide involontaire » et de « violences volontaires ayant entrainé la mort » de George Floyd. On se souvient qu’il y a un an, peu après les faits, des complotistes dénonçaient une mise en scène sur les réseaux sociaux. À voir ou revoir, le thread alors publié par notre rédaction.

GÉNOCIDE ARMÉNIEN. Le 24 avril 2021, à l’occasion de la 106e commémoration du génocide des Arméniens, Joe Biden, président des États-Unis, a officiellement reconnu ce crime, concrétisant ainsi l’une de ses promesses électorales (source : Le Monde, 24 avril 2021). À lire ou relire, un numéro de la Revue d’histoire de la Shoah de 2003, entièrement consacré à ce génocide et librement accessible ; ou la recension pour Conspiracy Watch par Lionel Chanel de l’ouvrage de l’historien turc Taner Akçam – Ordres de tuer (CNRS Éditions, 2020)  établissant l’authenticité des « documents Andonian », du nom du journaliste arménien, Aram Andonian, qui les publia en 1920-1921.

RHÉTORIQUE. « Encore une fois, les complotistes avaient raison. » Ces dernières semaines, cette affirmation triomphale est devenue l’un des éléments de langage favoris de la complosphère. Exemples ? « Le passeport vaccinal arrive au Royaume-Uni. C’était une “conspiration” il y a quelques mois », ironise Aldo Sterone, un influent compte conservateur. « Les “complotistes” avaient raison, depuis longtemps », corrobore le sulfureux blogueur Etienne Chouard. « Le Figaro vire complotiste », jubile le blog Le Libre Penseur, qui estime que le quotidien national confirme un de ses billets. Passeport vaccinal, danger des vaccins, origine artificielle du virus… les militants complotistes se targuent d’avoir vu juste avant les autres. Un discours en trompe-l’œil (source : Le Monde, 25 avril 2021).