Lin Wood (capture d’écran YouTuben 02/12/2020).

Lin Wood (1952 – ) est un avocat américain connu pour avoir promu des théories du complot pro-Trump après la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle de novembre 2020.

Il a prétendu à tort que le président sortant avait remporté l’élection avec 70 % des voix, et qu’une cabale secrète de communistes internationaux, de services de renseignements chinois et de fonctionnaires républicains s’était arrangée pour voler l’élection à Trump.

En association avec l’avocate Sidney Powell, Lin Wood a plaidé au nom de Donald Trump dans de nombreux procès infructueux, qui visaient à invalider les votes légalement exprimés lors de l’élection présidentielle. Wood a également demandé l’emprisonnement du gouverneur de Géorgie Brian Kemp et du secrétaire d’État Brad Raffensperger, en se basant sur la théorie du complot selon laquelle les deux officiels républicains auraient travaillé avec les Chinois pour aider à truquer le scrutin en faveur de Joe Biden.

Le 1er janvier 2021, Lin Wood a déclaré que le vice-président Mike Pence devrait figurer en tête de la liste des arrestations pour trahison (Pence avait demandé à un juge fédéral de rejeter une action en justice destinée à invalider les résultats des élections). Sur Twitter, Wood a appelé Pence à démissionner et à se préparer au peloton d’exécution.

Au lendemain de l’intrusion de manifestants pro-Trump dans le Capitole le 6 janvier 2021, Lin Wood écrit sur le réseau social Parler :

« Pence [le vice-président américain] et les leaders du coup d’Etat se préparent à arrêter et à exécuter le président Trump et ses fidèles. Typique des tyrans communistes. »

Peu après, il relaie sur son compte Parler la rumeur totalement infondée selon laquelle le pape François aurait été arrêté dans la nuit du 10 janvier 2021 et inculpé pour 80 chefs d’accusation parmi lesquels possession de pornographie juvénile et trafic humain.

 

(Dernière mise à jour le 24/02/2021)