« QAnon » (« Anon » pour anonyme) est le nom donné à un phénomène complotiste et « sectaroïde » pro-Trump apparu en octobre 2017 sur les forums 4chan et 8chan.

Selon les adeptes de QAnon, un mystérieux haut fonctionnaire américain qui aurait accès à des informations classées « secret défense » délivrerait régulièrement, sous le pseudonyme de « Q », des prédictions sous la forme de questions énigmatiques ou de messages sibyllins. Ces prédictions font l’objet d’un travail collaboratif de décryptage et d’interprétation de la part des internautes les plus engagés dans le mouvement. Selon eux, il existerait une organisation pédocriminelle sataniste (la « cabale ») impliquant d’éminentes figures du parti démocrate mais aussi les Clinton, les Obama, les Rothschild ou encore George Soros. Protégé par l’« État profond », cette organisation directement liée au « Pizzagate » mènerait une guerre souterraine contre Donald Trump, ce dernier travaillant en réalité secrètement à démanteler des réseaux de trafic d’enfants.

Pour de nombreux observateurs, QAnon puise ses principales thématiques dans l’antisémitisme le plus classique. Ainsi, l’idée d’une « cabale » aux ramifications internationales s’inscrit dans le droit fil du mythe du complot juif mondial. Quant à la croyance selon laquelle les membres de cette organisation secrète très puissante prélèveraient le sang des enfants pour en extraire une substance appelée adrénochrome, elle ne fait que réactualiser le thème accusatoire du meurtre rituel.

Les partisans de QAnon ont créé tout un univers de symboles et de slogans comme les hashtags #WWG1WGA (« Where we go one, we go all ! », soit, en français, « Un pour tous, tous pour un ! »), ou encore « #ReleaseTheKraken », dans les semaines qui ont suivi la défaite de Donald Trump à l’élection présidentielle de novembre 2020. Certains adeptes du mouvement attendent la « Tempête » (« The Storm »), un événement censé balayer la classe politique corrompue et révéler au monde la vérité.

Le mouvement QAnon s’est notamment illustré lors de l’envahissement du Capitole le 6 janvier 2021, lorsque des partisans de Donald Trump ont tenté d’interrompre la certification de la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle par le Congrès.

Plusieurs youtubeurs ou médias complotistes pro-QAnon sont apparus en 2020 en Europe. Parmi eux, le vidéaste québécois Alexis Cossette-Trudel, la Suisse Ema Krusi, le Français Silvano Trotta ou encore la chaîne Les DéQodeurs ou le site Qactus.fr.

On ne peut affirmer avec certitude l’identité de celui ou ceux qui se cachent derrière le compte « Q » qui délivre les messages suivis par la communauté des QAnon. Cependant, un journaliste de Gimlet Media, PJ Vogt, rapporte que, selon Fredrick Brennan, le créateur du site 8chan, il s’agirait de Jim et Ron Watkins, les deux hommes qui lui ont racheté 8chan en juillet 2016 (il s’agit d’un père et de son fils). 8chan a depuis changé de nom pour devenir 8kun.

 

Pour aller plus loin :

 

(Dernière mise à jour le 24/01/2021)