Salim Laïbi (capture d’écran YouTube, 7 juillet 2016).

Salim Laïbi (1976 – ) s’est d’abord fait connaître sur Internet en tant que youtubeur et blogueur conspirationniste, sous le pseudonyme de « Le Libre Penseur » (ou « LLP »), qui est aussi le nom de son site (lelibrepenseur.org) apparu en 2010.

« Il concentre surtout ses attaques contre les homosexuels, les juifs, les franc-maçons, les musulmans pas assez radicaux à son goût, et pousse ses partisans à la sédition en les incitant à la violence armée “avec des kalashnikovs” contre les institutions républicaines. Il appelle ses troupes à faire tomber la démocratie et la République, qu’il considère comme “judéo-maçonnique” » écrit Aziz Zemouri dans Le Point.

Chirurgien-dentiste dans le civil, Laïbi fut tour à tour  activiste communautaire (il fut l’un des responsables de l’association Communauté Arabo-Berbère de Marseille, COBEMA), webmaster du site de Marc-Edouard Nabe (de 2004 à 2009), responsable « Occultisme et Esotérisme » de l’éphémère Mouvement des Damnés de l’Impérialisme animé par Kemi Seba et l’un des protagonistes de la mouvance soralo-dieudonniste. On le retrouve ainsi en mai 2014 à l’affiche du « Congrès de la Dissidence » aux côtés d’antisémites patentés tels que Hervé Ryssen.

Laïbi, qui a des liens de parenté avec Abderrezak Laïbi (chef de la sécurité algérienne) et Kasdi Merbah, chef du gouvernement algérien de novembre 1988 à septembre 1989, explique s’intéresser à des « thèmes aussi variés que la santé, les médicaments et les vaccins, les sociétés secrètes et la franc-maçonnerie, la pédophilie et les crimes sexuels, les scandales politiques, la corruption normalisée, la crise économique et financière ».

Candidat aux élections législatives de 2012 dans la 7ème circonscription des Bouches-du-Rhône (il réunira 241 suffrages sur son nom), Salim Laïbi obtient le soutien public de Dieudonné et Alain Soral.

L’année suivante, il reçoit une quenelle d’or des mains de Dieudonné M’Bala M’Bala.

En mars 2014, il se rend en Iran, aux côtés du négationniste Vincent Reynouard, de Thömas Werlet et de Kemi Seba.

Salim Laïbi est également un des soutiens actifs de Joe Le Corbeau. En compagnie de ce dernier et avec Dieudonné et Laurent Louis, il annonce en 2014 le lancement du site Croah.fr.

En mars 2017, le blogueur fait condamner son ancien compère Alain Soral pour diffamation publique. En cause ? Ces propos de ce dernier sur sa page Facebook peu après les attentats de Paris : « On ne l’entend plus le dentiste obèse. Il n’appelle plus au djihad anti-gaulois. C’est pourtant sa ligne depuis des mois ». Salim Laïbi est l’auteur de Le mythomane. La face cachée d’Alain Soral (Fiat Lux, 2015).

 

IL A DIT :

« La nudité parce qu’on est en période estivale, c’est la fin du mois d’août, et qu’il suffit de sortir pour devenir complètement cinglé tellement les femmes sont totalement dénudées… La femme occidentale […] avant elle s’habillait correctement. Elle s’habillait avec des tenues amples et longues pour cacher les zones les plus – on va dire – sensibles, les plus érogènes. Et petit à petit – grâce à des dégénérés comme Yves Saint Laurent, souvent c’est tous des homosexuels, c’est très curieux d’ailleurs cette manie qu’ont les homosexuels à vouloir habiller les femmes qu’ils détestent tant au point qu’ils ont choisi comme partenaire le même sexe […] – donc, elles ont été dénudées petit à petit. Qu’est-ce qu’on remarque ? […] On voit absolument tout. […] Il suffit que la femme se baisse et on voit la raie des fesses. […] Et au milieu du ventre, du nombril, ça s’est raccourci, puisque ça s’est élevé vers le haut et baissé vers le bas, jusqu’à voir le mont de Vénus : cette partie extrêmement érogène, érotique et déstabilisatrice chez l’homme. Et bien sûr, avec cette façon, ce dilettantisme, cette nonchalance, cette légèreté de croire que ça ne fait rien sur la gente masculine […] “Ça fait rien, les hommes ils n’ont qu’à se retenir”. C’est ça […] Ça s’est vraiment installé idéologiquement, politiquement dans la cité. […] C’est un des principes de liberté de la femme […]. Elle s’est émancipée avec le corollaire de la nudité, c’est la pornographisation du monde ».

Source : “Nudité & civilisation Salim Laïbi LPP”, YouTube, 18 avril 2014.

 

(Dernière mise à jour le 15/06/2020)