L’actu de la semaine décryptée par Conspiracy Watch (semaine du 05/07/2021 au 11/07/2021).

DIDIER RAOULT. Le 9 juillet, le directeur de l’IHU Méditerranée Infection a posté un tweet dans lequel il se disait « favorable à la vaccination systématique des personnels soignants ». Cette prise de position du Pr Didier Raoult, tardive mais salutaire, est venue jeter le trouble chez les covido-sceptiques et les opposants à la vaccination qui constituent une part significative de ses partisans. Nombreux ont été les commentaires mettant en doute l’authenticité de la déclaration, pointant le mode d’émission du message, les termes employés et défendant la thèse du compte piraté (source : Raphaël Grably/Twitter, 9 juillet 2021).

D’autres, tel Fabrice Di Vizio, l’avocat de Didier Raoult, n’ont pas hésité à déclarer que le professeur marseillais avait tout simplement tort.

ANTIVAXX. Plusieurs dizaines de manifestants se sont réunis à Nancy le samedi 3 juillet pour protester contre les mesures sanitaires. La député Martine Wonner, le professeur Christian Perronne, l’avocat Carlo Alberto Brusa se sont succédé dans les prises de parole. France Info a passé au crible les déclarations faites par les figures du mouvement lors de l’événement (source : France Info, 8 juillet 2021). Pour Conspiracy Watch, Élie Guckert a fait le récit de cette manifestation marquée par des propos radicaux et menaçants (source : Conspiracy Watch, 4 juillet 2021). À écouter sur ce même sujet, l’intervention de notre collaborateur sur BFM qui revient sur la présence de Richard Boutry à cette manifestation. Dans son intervention enflammée, cette figure de la complosphère s’en est notamment référé à l’ancien capitaine de gendarmerie Jean-Pierre Fabre-Bernadac, à l’origine de la tribune des généraux publiée en avril dernier (source : BFMTV/Twitter, 6 juillet 2021).

TÉMOIGNAGES. Entre surprise et désarroi, découvrir qu’un proche est sceptique face aux vaccins contre le coronavirus, ou bien « antivaxx », peut s’avérer troublant. Il est alors difficile de savoir comment réagir. Plusieurs Français ont raconté au média Numerama comment leurs relations avec des amis ou des membres de leur famille se sont tendues drastiquement à cause de ces divergences (source : Numerama, 6 juillet 2021). Une lecture à compléter par le témoignage directement reçu par notre collaborateur Tristan Mendès France.

MEDIATOR. « J’ai découvert de façon horrifiée que l’étendard du Mediator était saisi par des personnes opposées à la vaccination » a expliqué sur BFM Irène Frachon, lanceuse d’alerte dans l’affaire du Mediator. La pneumologue a parlé d’une manipulation sur les réseaux sociaux, allant à l’encontre de l’intérêt et de la santé des personnes : « la démonstration du Mediator avait été une démonstration scientifique, la médecine fondée sur les preuves. » De la même façon, a-t-elle ajouté, « la démonstration de l’efficacité des vaccins contre la Covid s’est faite dans de bonnes conditions, fiables et (…) d’ailleurs le succès de ces vaccins est maintenant éclatant lorsque l’on regarde la mortalité s’effondrer dans les pays qui ont massivement vacciné leur population » (source : BFMTV/Twitter, 6 juillet 2021). Son intervention a, sans surprise, déclenché un flot de commentaires mettant en cause sa parole et son intégrité morale (source : William Audureau/Twitter, 6 juillet 2021).

FRANCIS LALANNE. Le chanteur, très engagé dans la lutte contre les mesures sanitaires, a vu son compte Twitter suspendu pour avoir enfreint les règles du réseau social, en diffusant notamment de fausses informations relatives au Covid-19. Le tweet incriminé, qui faisait suite à de multiples autres relayant des fake news et des théories du complot, avait été publié le 8 juillet et assimilait la vaccination à un crime contre l’humanité (source : Nice-Matin, 10 juillet 2021).

ÉTOILE JAUNE. L’analogie entre une prétendue stigmatisation des non-vaccinés et l’imposition de l’étoile jaune pendant la Seconde Guerre mondiale continue de faire des émules. Le média complotiste Réseau international s’en est fait la promotion (source : Rudy Reichstadt/Twitter, 8 juillet 2021). On a aussi pu voir une pancarte brandie dans un rassemblement d’opposants à la vaccination à la Réunion (source : Licra/Twitter, 10 juillet 2021).

GAUCHE. Interrogée sur La France insoumise, la présidente réélue de la région Occitanie, la socialiste Carole Delga, a eu des paroles sans détour au sujet de Jean-Luc Mélenchon : « Il y a une dérive de la part de Jean-Luc Mélenchon depuis plusieurs années, mais qui a connu un paroxysme avec les théories du complotisme et je pense en effet que Jean-Luc Mélenchon n’est plus de gauche » (source : France Info, 6 juillet 2021).

Le leader de LFI n’est pas le seul concerné par cette dérive pointée depuis plusieurs années par Conspiracy Watch. Le député LFI Loïc Prud’homme a repris à son compte, dans un tweet posté le 9 juillet, les spéculations hasardeuses relatives au « code de Nuremberg », une liste de dix critères d’éthique et de morale médicales, tirée du procès des médecins nazis jugés à Nuremberg et régulièrement détournée par la complosphère pour s’opposer à la vaccination (source : Conspiracy Watch/Twitter, 10 juillet 2021).

OISEAUX FACTICES. Un mouvement a pris de l’ampleur aux États-Unis. Il s’appelle « Birds Aren’t Real » (« les oiseaux ne sont pas vrais »). Selon ce mouvement, il y aurait eu un plan secret du gouvernement américain où douze milliards d’oiseaux auraient été massacrés. Le but étant de remplacer ces oiseaux par des outils de surveillance perfectionnés… C’est là l’un des sujets évoqués par Bénédicte Le Chatelier et Thomas Huchon dans l’émission hebdomadaire « Anti-complot » sur la chaîne LCI (source : LCI, 9 juillet 2021).

FACEBOOK. Le procureur général des États-Unis Karl Racine a assigné Facebook en justice dans le cadre d’une enquête sur la désinformation relative à la pandémie : l’enquête « vise à s’assurer que Facebook prend vraiment toutes les mesures possibles pour minimiser la désinformation sur les vaccins sur son site et soutenir la santé publique ». La plateforme se voit ainsi demander de fournir l’ensemble des informations relatives aux groupes, pages et comptes ayant enfreint ses règles sur ce plan et de détailler les ressources consacrées à la cause sanitaire (source : Politico, 1er juillet 2021).

BRÉSIL. Depuis sa victoire électorale de 2018, Jair Bolsonaro a fait des allégations sans fondement de fraude électorale au Brésil, qui, pour certains observateurs, pourraient jeter les bases d’une contestation des élections à venir de même nature que celle qui a caractérisé son idole politique, l’ancien président américain Donald Trump… (source : Reuters, 2 juillet 2021).

YASSER ARAFAT. La mort de Yasser Arafat, en 2004, avait inspiré de multiples théories du complot. Le 2 juillet 2021, la Cour européenne des Droits de l’Homme (CEDH) a rejeté une requête déposée par la veuve et la fille du leader palestinien et conclut que l’enquête conduite par la justice française avait été sérieuse et qu’elle ne portait pas atteinte au droit à un procès équitable. « De quoi ridiculiser, commente Nicolas Bernard pour Conspiracy Watch, une fois de plus l’allégation conspirationniste selon laquelle les juges seraient aux ordres d’un complot réunissant Israël ou des adversaires d’Arafat ainsi que l’armée et la médecine françaises » (source : Conspiracy Watch, 8 juillet 2021).

CYBER POLYGON. Alors que les États-Unis ont récemment été la cible d’une cyberattaque de grande ampleur, une nouvelle rumeur agite la complosphère : le Forum économique mondial, qui organise depuis un demi-siècle une rencontre internationale de dirigeants d’entreprises et de responsables politiques à Davos, en Suisse, tenterait de précipiter son projet de Great Reset (ou Grande réinitialisation) en organisant une simulation d’attaque informatique mondiale appelée « Cyber Polygon ». La rédaction de Conspiracy Watch revient sur cet exercice annuel international de cybersécurité qui excite la complosphère (source : Conspiracy Watch, 5 juillet 2021).

FAUX SOUVENIRS. Des chercheurs irlandais se sont intéressés aux effets de l’exposition aux fake news sur le comportement des individus. Négligeables pour le plus grand nombre, elles sont préoccupantes pour d’autres qui développent de faux souvenirs sur la base de fausses histoires qu’ils ont lues. L’étude montre aussi que certains adoptent des comportements particuliers après une exposition à une fake news, alors même qu’ils ne conservent pas le souvenir d’y avoir été exposés (source : niemanlab.org, 30 juin 2021).

À LIRE. Dans le numéro de juillet (n°23) de la revue Mutations de la Mutualité française, Rudy Reichstadt évoque dans un entretien les interactions entre la crise sanitaire et le complotisme. Le directeur de Conspiracy Watch y montre comment « les situations d’anxiété et de perte de contrôle favorisent l’adhésion à ces théories du complot, qui deviennent paradoxalement un besoin de se rassurer. »

À visionner également sur ce même thème, l’émission « État de santé », sur la chaîne LCP, consacrée aux rumeurs et fausses informations en santé qui ont explosé au cours des derniers mois.

Sur le site antifasciste Lignes de Crêtes, Sylvie Taussig, chercheuse au centre Jean Pépin (CNRS) et autrice de Le Système du complotisme (éd. Bouquins, 2021), revient sur le conspirationnisme contemporain et ses rapports, notamment, avec la gnose. Elle rappelle que « la rage complotiste a fait des morts. » Et de poursuivre : « si la sincérité des complotistes ne fait pas de doute et que leur héroïsme proche du thème de mourir pour des idées émeut, il faut regarder l’ensemble du système : celui qui part de la gnose, passe par un nihilisme radical, conçoit une politique fasciste et condamne la masse damnée des non éveillés. »

PUBLICATION. « Complotisme, de quoi parle-t-on ? » : c’est le titre du dossier du dernier numéro (n°337) de la revue Science et Pseudo-Sciences éditée par l’Afis. Au sommaire, des contributions de Gérald Bronner, Véronique Campion-Vincent, Jean-Bruno Renard, Sebastian Dieguez, Sylvain Delouvée, Pascal Wagner-Egger, Jérôme Quirant ou encore Laurent Cordonier.