Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

đź”´ Conspiracy News #38.2022

PubliĂ© par La RĂ©daction25 septembre 2022

L’actu de la semaine décryptée par Conspiracy Watch (semaine du 19/09/2022 au 25/09/2022).

MARAM SUSLI. L'activiste conspirationniste Maram Susli, connue en ligne sous les pseudos de PartisanGirl ou Syrian Girl, prétend que les Ukrainiens s’apprêtent à mettre en scène des exécutions de civils (source : Syrie factuel/Twitter, 19 septembre 2022). L’australo-syrienne avait par exemple déjà prétendu par le passé que le virus Ebola pourrait être une arme biologique américaine. Elle s’était aussi dit en contact avec un groupe de hackers lié au régime du dictateur syrien Bachar el-Assad et avait nié la responsabilité de Damas dans l'attaque chimique de la Ghouta en 2013.

RUSSIE. Mercredi 21 septembre, dans une allocution télévisée annonçant la mobilisation partielle de la population sous les drapeaux, le président russe Vladimir Poutine a à nouveau affirmé que l'Occident avait pour ambition « d’affaiblir, de diviser et, finalement, d’anéantir notre pays ». Et de conclure : « c’est le destin de notre peuple que d’endiguer ceux qui prétendent à la domination mondiale, qui menacent de dissoudre et d’asservir notre Patrie, notre Mère-Patrie » (source : Le Grand Continent, 21 septembre 2022).

Samedi, à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies, le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov a quant à lui regretté la « désinformation » et les « provocations » orchestrées par les Occidentaux avant d'accuser « les États-Unis et leurs alliés, avec la connivence d’organisations internationales des droits humains, de couvrir les crimes commis par le régime de Kiev » (source : La Voix du Nord, 23 septembre 2022).

PIERRE HILLARD. Une conférence de Pierre Hillard, activiste au sein de la mouvance conspirationniste et antisémite, était programmée à l’auditorium de la médiathèque d’Orléans. Le thème abordé ? « Désordre mondial : qui sont les maîtres du jeu ? », l’essayiste s’appuyant sur son ouvrage Des origines du mondialisme à la grande réinitialisation. La mobilisation sur les réseaux sociaux a entraîné l’annulation par le maire de la ville, Serge Grouard, de cette présentation dans un lieu public (source : Conspiracy Watch/Twitter, 20 septembre 2022).

NÉGATIONNISME. Dans une interview accordée à l'émission américaine 60 minutes, le président iranien Ebrahim Raïssi a qualifié Israël de « faux régime » et laissé entendre qu'il existerait des doutes sur la réalité de la Shoah. Interrogé sur le fait que six millions de Juifs avaient été exterminés par les nazis, le successeur de Mahmoud Ahmadinejad (qui, il y a dix ans, avait rendu hommage au négationniste Robert Faurisson) a répondu : « Les événements historiques doivent être examinés par des historiens. ll y a certains signes que cela s'est produit. Si c'est le cas, ils devraient permettre que cela soit étudié et recherché » (source : BFMTV, 19 septembre 2022).

IRAN. Pour PressTV, tout est lié : manifestations contre le régime en Iran, troubles lors des mobilisations russes, Assemblée générale de l'ONU... Le média d'état iranien s'est fendu d'un post en français, repéré par notre collaborateur Tristan Mendès France, s'efforçant de relier tous ces événements à George Soros, figure iconique au centre de nombreuses théories du complot à travers le monde (source : Tristan Mendès France/Twitter, 25 septembre 2022).

11-SEPTEMBRE. En 2011, un youtubeur américain, Edward Current, avait réalisé un montage vidéo prétendant montrer des explosions sur la façade de l'immeuble n°7 du World Trade Center le 11 septembre 2001, afin de voir si les complotistes allaient se laisser berner par un faux aussi grossier. Sans surprise, la vidéo avait très bien marché et circule encore… (source : Debunker des Étoiles/Twitter, 23 septembre 2022).

PATRICK SÉBASTIEN. L'ancien animateur du « Plus Grand Cabaret du monde » sort un ouvrage, Vivre et renaître chaque jour, dans lequel il raconte avoir été opéré d'un cancer du rein au début de l'année. Sur le plateau du « Buzz TV », émission diffusée sur le site du Figaro, Sébastien explique ses difficultés à ne pas faire de lien entre sa maladie et sa vaccination contre le Covid-19 : « Je ne suis pas complotiste mais je regarde. Avant le vaccin, je n'avais rien. Et après, je me suis retrouvé avec un prédiabète, une prostatite. Je n'accuse pas mais je me pose la question. Autour de moi, j’ai eu beaucoup de gens qui se sont retrouvés avec des pathologies qu’ils n’avaient pas avant » (source : Le Figaro, 22 septembre 2022). Corrélation ne vaut pourtant pas toujours causalité comme le souligne avec facétie le physicien et philosophe des sciences Etienne Klein.

ESCROQUERIE. L’équipe derrière le pseudo « tribunal de Nuremberg 2.0 » accuse son principal instigateur, l'avocat allemand Reiner Fuellmich, d’avoir siphonné les fonds du projet à hauteur d'1,3 million d’euros, dont 29 750 euros pour... la gestion d’un compte e-mail (source : Tristan Mendès France/Twitter, 24 septembre 2022).

CHEMTRAILS. Lors du rassemblement en faveur de Christan Perronne, à l'occasion de sa convocation par l’Ordre des médecins le 13 septembre dernier, le journaliste de France Info Julien Pain a eu l’occasion de recueillir les avis de quelques uns de ses soutiens sur la question des chemtrails (source : Julien Pain/Twitter, 24 septembre 2022).

LEO NICOLIAN. Au cours de la même manifestation, Julien Pain avait également eu un échange avec un homme qui disait avoir été invité dans une importante émission de télévision russe. Après vérification par « Vrai ou Fake », il s’avère que ses dires étaient authentiques : il s'agit de Léo Nicolian, ancien journaliste de télévision, aujourd'hui actif dans la complosphère pro-russe. Une démonstration spectaculaire de la manière dont la propagande russe utilise des militants complotistes occidentaux pour servir le discours du Kremlin (source : Julien Pain/Twitter, 22 septembre 2022).

YOHAN PAVEC. En mars dernier, Conspiracy Watch avait publié un article d'Élie Guckert consacré à la vidéo sur l’Ukraine d’un militant mélenchoniste, Yohan Pavec, connu sur YouTube sous le pseudonyme Canard Réfractaire. Celui-ci lui a répondu cette semaine dans une nouvelle vidéo, partagée par le site complotiste Planetes360, où il défend sa « lecture matérialiste de gauche radicale » du conflit en Ukraine et affirme que« pour comprendre les conflits, il faut suivre les pipelines » (source : Élie Guckert/Twitter, 21 septembre 2022).

DONALD TRUMP. Empêtré dans des affaires judiciaires alors qu'il envisage une nouvelle course à la Maison Blanche en 2024, Donald Trump redonne du souffle à la mouvance complotiste QAnon, dont il s'érige en icône. L’ancien président des États-Unis a montré, lors d'un récent meeting électoral dans l'Ohio, le 17 septembre, que le mouvement conservait de sa vigueur. Les partisans de l'ancien président républicain ont été filmés levant solennellement le bras, l'index tendu, alors que Trump terminait son discours au son d'un morceau de musique électronique identifié comme « Where We Go One, We Go All », connu sous ses initiales WWG1WGA en anglais comme l'hymne des QAnon (source : Geo, 21 septembre 2022).

STEVE BANNON. À la recherche de nouveaux éléments anxiogènes propres à articuler sa propagande, l’ancien conseiller de Donald Trump, Steve Bannon, défend désormais l’idée que la thèse du Grand Remplacement a pour but de « remplacer l’espèce humaine par des immortels » (sic)… Chercher des remèdes contre le cancer ferait partie de ce plan, a-t-il expliqué le 16 septembre dernier lors d’une conférence intitulée « Defeating the Great Reset » (source : The Sleeping Giants/Twitter, 19 septembre 2022).

FINLANDE. Quand les zones les plus sombres de l’Internet mènent à la Finlande… C’est ce que montre une enquête publiée par Helsingin Sanomat. Le média explique que lorsque des sites extrémistes comme 8kun et Daily Stormer, connus pour leur contenu néonazi et QAnon, ont été menacés en raison des pressions subies par leur fournisseur d’accès, VanwaTech, le trafic des sites a pu être maintenu avec l’aide d’une petite société de serveurs finlandais (source : Helsingin Sanomat, 19 septembre 2022).

CAROTTES ANTIVAX. Les groupes Facebook utilisent l'emoji carotte pour masquer la présence de contenu antivax à la modération. La BBC a identifié plusieurs groupes, dont un comptant des centaines de milliers de membres, dans lesquels l'emoji apparaissait à la place du mot « vaccin ». Les algorithmes de Facebook ont ​​en effet tendance à se concentrer sur les mots plutôt que sur les images. Les groupes sont utilisés pour partager des allégations non vérifiées relatives à des personnes à qui la vaccination aurait été fatale. Alertée, la société mère de Facebook, Meta, a supprimé les groupes concernés, qui sont pourtant réapparus rapidement (source : BBC, 16 septembre 2022).

HUMOUR. Le BEURC, c’est le « Bureau d’Enquête Undergrounds et de Révélations des Complots ». Et les « dossiers du BEURC », c’est une fiction haletante de Naqdimon Weil publiée dans Conspiracy Watch, dans laquelle Fulvienne et Adhémar, déterminés à lutter contre les forces du mal, déjouent les complots cachés des puissants… (source : Conspiracy Watch, 20 septembre 2022).

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Ă  propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross