Des gros titres aux petites infos passées inaperçues : ce qu’il fallait retenir de l’actualité des derniers jours en matière de conspirationnisme et de négationnisme (semaine du 01/07/2019 au 07/07/2019).

BALLON ROND ET TERRE PLATE. Ancien footballeur professionnel, Javi Poves a arrêté sa carrière à 24 ans et acheté un club, le Móstoles Balompié, dans la banlieue madrilène, qu’il vient de rebaptiser Flat Earth FC (« FC Terre plate »). Celui qui avait dénoncé, en 2011, l’argent et la corruption dans le milieu du football, a expliqué  dans un communiqué que « ce sera le premier club de foot associé à une cause, à une idée, sans avoir un emplacement précis. » Poves le présente comme « le premier club du monde qui lutte pour faire connaître la vérité sur le monde dans lequel nous vivons. » Conséquence directe de cet engagement, une partie du club d’origine s’est désolidarisé et a annoncé la création prochaine d’une autre structure (source : L’Équipe, 1er juillet 2019).

NETFLIX. Après « Unacknowledge » et « Extraordinary », la plateforme de streaming récidive dans le complotisme en proposant à ses abonnés, depuis le 19 juin dernier, le film « Bob Lazar : Zone 51 et soucoupes volantes », de Jeremy Kenyon et Lockyer Corbell. Bob Lazar, figure bien connue du complotisme ufologique, affirme notamment au début du documentaire que le gouvernement américain a récupéré à la fin des années 1980, des engins extraterrestres pour les analyser. Il explique ainsi : « Le plus important, c’est la dissimulation d’une technologie extrêmement avancée. Et la dissimulation d’une science inconnue […]. Oui, il existe une autre civilisation et comme je l’ai dit précédemment, c’est un crime que de ne pas en parler à l’humanité » (source : Conspiracy Watch, 2 juillet 2019).

JEU VIDÉO. Bad news est un jeu vidéo en ligne qui permet de se glisser dans un rôle de propagandiste qui crée et partage des informations trompeuses. Les participants peuvent entre autres créer une réplique d’un compte de réseau social de politicien ou encore générer des théories du complot. Ils peuvent utiliser différentes tactiques comme celles d’attiser les peurs, d’exploiter les émotions, d’instrumentaliser la polarisation des opinions ou encore d’établir leur crédibilité. La spécificité de ce jeu ? Bad news a été en fait pensé par une équipe de recherche de l’Université de Cambridge, qui a pu observer que l’outil rendait les joueurs rapidement capables de détecter la désinformation… (source : Radio-Canada, 2 juillet 2019).

DENVER. Depuis son ouverture en 1995, l’aéroport de Denver a excité l’imagination des conspirationnistes du monde entier. Une théorie court selon laquelle il aurait été construit par le « Nouvel Ordre mondial » et les franc-maçons en vue d’abriter le quartier général des Illuminati… Les œuvres d’art exposées contribuent à nourrir cet imaginaire délirant auquel la direction de l’aéroport a choisi de répondre en faisant de ces théories du complot un argument marketing. Une stratégie originale et efficace pour troller les complotistes (source : @culturepub (Twitter), 3 juillet 2019).

COMPLOTISME ET VIOLENCE. Peut-on passer du complotisme à la violence, et si oui, comment ce processus fonctionne-t-il ? Sebastian Dieguez, chercheur en neurosciences au Laboratoire de sciences cognitives et neurologiques de l’Université de Fribourg, avance, dans un article pour Conspiracy Watch, des éléments de réponses fondés sur différentes études. Le chercheur en conclut provisoirement à un phénomène qui agit insidieusement, et sur la durée, « pour créer une image si négative de la vie en société qu’aucun moyen d’action pacifique et démocratique ne semble plus opérant pour améliorer le sort des individus… » (source : Conspiracy Watch, 4 juillet 2019).

DIEUDONNÉ. Le 25 juillet 2019, Dieudonné M’Bala M’Bala a été condamné à deux ans de prison ferme et à 200 000 euros d’amende pour fraude fiscale, abus de biens sociaux et blanchiment. Sa compagne Noémie Montagne, gérante de leur société, a été condamnée pour sa part à 18 mois d’emprisonnement avec sursis. Le parquet a parlé d’« une organisation entièrement tournée vers l’encaissement occulte des espèces » (source : franceinfotv.fr, 5 juillet 2019). L’avocate de Noémie Montagne, Me Isabelle Coutant-Peyre, a annoncé à la sortie de l’audience qu’il y aurait appel. Elle a défendu la thèse d’une revanche politique, expliquant notamment qu’« il s’agit d’empêcher son activité d’artiste car il dit des choses qui déplaisent » (source : lemonde.fr, 5 juillet 2019).

FACT-CHECKING. Né en 2013, le site de fact-checking égyptien DaBegad.com est emblématique des initiatives qui ont émergé dans le monde arabe pour contrer rumeurs, fausses informations et images manipulées sur les réseaux sociaux. Un focus à lire sur Conspiracy Watch (7 juillet 2019).