Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Recherche

Facebook
Twitter
Rss
YouTube Channel














La Bibliothèque
La Causalité diabolique, de Léon Poliakov
L'imaginaire du complot mondial, de Pierre-André Taguieff
Court traité de complotologie, de Pierre-André Taguieff
Histoire d'un mythe. La "conspiration" juive et les protocoles des sages de Sion, de Norman Cohn
La Société parano, de Véronique Campion-Vincent
La Foire aux illuminés, de Pierre-André Taguieff
Le style paranoïaque. Théories du complot et droite radicale en Amérique, de Richard Hofstadter
Les Nouveaux imposteurs, d'Antoine Vitkine
Tous paranos ? Pourquoi nous aimons tant les complots... de Pierre-Henri Tavoillot & Laurent Bazin
La synarchie. Le mythe du complot permanent, d'Olivier Dard





Extraits de L'Arche, n° 605, octobre 2008.


Affiche diffusée par les opposants à Barack Obama (source : www.thedissidentfrogman.com)
On sait que Barack Obama est né en 1961 à Hawaï, un archipel polynésien qui est un des cinquante États composant les États-Unis d’Amérique. Son père est un Africain originaire du Kenya ; sa mère est une Américaine originaire du Kansas. Ses parents se séparent quand il est âgé de deux ans. Sa mère épouse ensuite un Indonésien, et en 1967 la famille s’installe à Djakarta. À l’âge de dix ans, Barack rentre à Hawaï, où il vivra chez ses grands-parents maternels.

Obama père (mort en 1982) était formellement de religion musulmane ; c’est ce qui explique que le père comme le fils portent le double prénom de Barack Hussein. Mais en fait le père était athée, et il n’a jamais pu communiquer quoi que ce soit de l’islam à son fils qu’il n’a d’ailleurs jamais élevé. Quant à la période indonésienne de Barack Obama, il est vrai que son beau-père était formellement musulman, mais lui non plus ne semble pas avoir éprouvé de vrais sentiments religieux. Le petit garçon étudia trois ans dans une école catholique, puis un an dans une école accueillant à la fois des élèves musulmans et chrétiens.

Tout indique, en réalité, que l’éducation de Barack Obama a baigné dans un climat où la règle était l’agnosticisme voire l’athéisme. C’est bien plus tard, quand au terme de ses études il s’inséra dans la ville de Chicago, qu’il assuma une religion : c’était la religion chrétienne, dont il se réclame aujourd’hui.

Fin mars 2004, quelques jours après avoir obtenu sa nomination de candidat démocrate au Sénat des États-Unis, Obama rencontrait une journaliste du quotidien local The Chicago Sun-Times, spécialisée dans les questions religieuses. Interrogé sur ses croyances, il déclarait : « Je suis chrétien. Je suis profondément croyant, je suis inspiré par la foi chrétienne. D’autre part, je suis né à Hawaï, où les influences orientales sont évidemment nombreuses. J’ai vécu en Indonésie, le plus grand pays musulman du monde, entre l’âge de six ans et l’âge de dix ans. Mon père était originaire du Kenya et, bien qu’il ait sans doute pu se définir comme un agnostique, son propre père était musulman. Et j’ajouterai que, probablement, au plan intellectuel, j’ai été influencé par le judaïsme autant que par toute autre religion. »

Cela n’a pas empêché l’apparition d’un mythe selon lequel Obama serait un musulman caché, destiné par ses maîtres à conquérir pour eux le pouvoir aux États-Unis. Cette rumeur, alimentée par des jeux de mots douteux sur le mode « Hussein-Ossama », s’est répandue sur internet et a trouvé des échos dans les médias. Même dans une version moins paranoïaque, la seule mention des liens personnels que Barack Obama entretiendrait avec l’islam a pu perturber des citoyens américains, à un moment où leur pays faisait face à une menace bien réelle d’attentats islamistes.


Source : « Obama, McCain et les Juifs », dossier paru dans L’Arche, n° 605, octobre 2008.

Mise à jour (20/08/2010) :
Deux récents sondages du Pew Research Center et du Time Magazine révèlent qu'entre 18 et 24% des Américains pensent que Barack Obama est de confession musulmane. La Maison Blanche a donc mis les points sur les "i" : « Le président est évidemment chrétien » (source : « De plus en plus d'Américains pensent qu'Obama est musulman », NouvelObs.com, 20 août 2010).