[Hassan Iquioussen parle manifestement devant un public composé majoritairement d’enfants. L’ensemble de la conférence est faite sur le ton d’un professeur qui veut faire s’imprégner des notions dans la tête des enfants. Le discours est entrecoupé de bénédictions en arabe à chaque nom de prophète qui ne sont pas reproduites ici. La transcription ci-dessous est précédée par un enregistrement audio de la conférence]

Les événements de ces derniers temps ont réveillé la conscience de beaucoup de musulmans quant à la question palestinienne. Et comme l’a dit Jamal [celui qui a présenté le conférencier], ce qui est malheureux, c’est que les musulmans sont victimes des médias, parce que les médias mettent le paquet sur la Palestine, les musulmans réagissent – ce qui est déjà pas mal – mais une fois que les médias arrêtent et se taisent, les musulmans oublient la Palestine. La Palestine, ça date pas de l’an 2000, ça date déjà du siècle dernier. Alors ce qui est malheureux, c’est que les musulmans ne réagissent que lorsque les médias veulent qu’ils réagissent. Une fois qu’il y a un silence médiatique, on remarque que les musulmans se taisent et ne se sacrifient plus pour cette cause. Il en est de même pour la Tchétchénie, on en a parlé un peu à la télévision, on a remarqué au Secours islamique que les dons étaient conséquents, on ne parle plus de la Tchétchénie, la Tchétchénie est dans l’histoire, dans l’inconscient de beaucoup de musulmans, il faudrait peut-être encore une campagne médiatique pour que les musulmans réagissent.

Ca ça prouve quoi ? Ca prouve que les musulmans ignorent des vérités qu’ils n’ont pas le droit d’ignorer. Ils ne connaissent pas l’histoire donc ils ne peuvent pas vivre le présent de manière sereine et ils ne peuvent en aucun cas construire l’avenir, parce qu’ils sont ignorants. Si vous lisez le Coran, vous verrez qu’un tiers du Coran est fait d’histoire. Le Coran fait à peu près 600 pages, 200 pages du Coran, ce sont des histoires des peuples qui nous ont précédé. Donc l’histoire est fondamentale et importante pour pouvoir comprendre ce qui se passe aujourd’hui et pour pouvoir éviter des malheurs qui pourraient survenir demain.

Alors, pourquoi aujourd’hui en Palestine il y a ce qu’il y a ? Pour comprendre il faut remonter dans le temps et après on va se projeter dans l’avenir, inch Allah, pour éviter que le pire n’arrive. Le prophète Salaman al Islam a été questionné par un compagnon qui s’appelle Abou Zered el Riferi. Abou Zered dit au prophète laquelle des deux mosquées a été construite la première ? Celle de la Mecque, la mosquée sainte ? Ou celle de Jérusalem ? Le prophète Salaman al Islam répondit : c’est celle de Majid Al Haram, elle a été érigée 40 ans avant celle de Al Qods.

Et ceux qui ont construit la mosquée de al Haram et ceux de al Qods ne sont pas des êtres humains, dans un premier temps, mais des anges. Ce sont des anges qui ont été détachés pour ces deux tâches nobles, et le troisième lieu saint musulman, Médine, qui est le deuxième dans l’ordre sera construite par le prophète Salam …. Mais nous musulmans nous croyons, parce que le hadith est véridique que ce sont les anges qui ont érigé ces deux mosquées. Il est évident que durant l’histoire il y a eu des hauts et des bas quant à ces lieux saints.

Je ne vais pas vous parler de la Qaaba, c’est pas notre propos. Mais je vais vous parler uniquement de Jérusalem. On sait que le Moyen, dans cette partie du monde est une terre fertile, une terre fertile en religions. C’est à dire que Dieu a envoyé beaucoup de prophètes dans cette région du monde, on dirait même que c’est là où se sont fondées les premières civilisations connues aujourd’hui. Il y a eu beaucoup de prophètes chez les enfants d’Israël, il arrivait même parfois des moments où ils avaient des dizaines de prophètes. C’est à dire une communauté qui a eu la chance d’avoir un très grand nombre de prophètes pour leur rappeler toujours le droit chemin. En fait, ils avaient besoin de beaucoup de prophètes parce qu’ils oubliaient souvent. Ils étaient ingrats. Un prophète ne suffisait pas.

D’ailleurs, lorsque Dieu leur envoya un prophète, ils l’ont fait souffrir, le prophète Aïssa Aïss Salam, ils sont allés jusqu’à attenter à sa vie, puisqu’ils ont voulu le tuer, et d’après les chrétiens, ils l’auraient tué. Donc, c’est un peuple qui nécessite d’être rappelé à l’ordre 24h sur 24, parce que comme le dit Jésus dans l’évangile, « c’est un peuple à la nuque raide ». On dit [en arabe] il a la tête dure, c’est pire que du roc, rien ne rentre. Il y a même une parole de Jésus qui appelle les enfants d’Israël, il les insulte en les traitant de quoi ? de « race de vipères ». Alors le mot « race » n’est pas cité parce qu’il choque, alors on a trouvé dans le dictionnaire un autre mot, c’est « engeance de vipères », ça veut dire « race ». C’est à dire des gens qui malheureusement sont rebelles.

Et si vous lisez le Coran, vous verrez que l’histoire du peuple qui revient le plus souvent, c’est l’histoire de ce peuple, les enfants d’Israël. Quel est le prophète qui est le plus souvent cité par son nom dans le Coran ? C’est le prophète Moussa. Et Moussa a été suscité ( ?) à quel peuple ? Aux enfants d’Israël. Et vous verrez que la majorité des sourates nous parlent des enfants d’Israël, en fait pour nous avertir. Pour nous dire, attendez, voilà leur histoire, voilà ce qu’ils ont fait au moment où le Coran était révélé, et voilà ce qu’ils vont vous faire plus tard.

Donc il y a eu des prophètes dans cette région du monde, et il y a eu des grands prophètes, tels Daoud, qui est appelé David. Le prophète était un envoyé et un roi en même temps, hein, il cumulait les deux fonctions. C’était un rassoul malik. Donc, il y avait un royaume, un royaume musulman, puisque le prophète David est un musulman. Car il n’y a qu’une religion, c’est l’Islam et l’Islam signifie croire reconnaître et adorer Dieu et obéir à Dieu, et les prophètes n’ont enseigné que cette religion. Ils n’ont pas enseigné autre chose. Les religions d’aujourd’hui prétendent toutes être… avoir pour ancêtre le patriarche Ibrahim, les chrétiens reconnaissent Abraham, les Juifs et les musulmans. Et pour nous tous, Abraham c’est le second père de l’Humanité. Mais il y a une chose que vous devez savoir, c’est que Abraham n’était ni juif ni chrétien, car le judaïsme et le christianisme n’existait pas au temps d’Ibrahim. Alors il était quoi ? C’était quelqu’un loin du polythéisme, et c’était quelqu’un de soumis à Dieu. Et un soumis à Dieu, en arabe on dit « un muslim » donc la religion d’Ibrahim était l’Islam, la religion du prophète David était l’Islam.

Et David est mort et il a laissé son fils Suleiman al Islam
et il y avait à l’époque un royaume musulman qui avait pour capitale Al Qods. Alors ça s’appelait pas al Qods – al-Qods ça signifie la ville sainte – alors on l’appelait à l’époque Ilya et Suleiman a étendu son royaume, puisque vous connaissez tous l’histoire de la reine de Saba qui s’est soumise à Suleiman et son royaume a été annexé, et son royaume était dans le sud de l’Arabie.

C’est pour ça aujourd’hui, les sionistes nous parlent d’une grande Israël, ils ont envahi la Palestine, et ils ont appelé cette contrée du monde musulman Israël. C’est très révélateur. Israël, c’est le nom du prophète Jacob, Yaacob, le fils d’Ibrahim… Ibrahim a eu… Non pardon, le petit-fils d’Ibrahim. Ibrahim a eu deux garçons. Itsaac et Ismaïl. Itsaak a eu un garçon qui s’appelle Yaacob. Et Yaacob a eu 12 garçons, et parmi les 12 garçons se trouve Youssouf. Et vous connaissez l’histoire de Youssouf, ses 11 frères qui vont comploter contre lui [on entend une voix d’enfant qui dit « oui »]. Très bien. Donc Yaacob avait un deuxième nom, il s’appelait Israïl [il appuie sur le 2e i]. Et d’après certains commentateurs, Israïl signifierait Abdullah, l’adorateur de Dieu. « Il » veut dire Allah (Ismaïl, Gibraïl…). Donc celui qui adore Dieu. D’ailleurs Dieu dans le Coran l’appelle Israïl [il cite en arabe]. Ce que Israïl c’est interdit [ sic]. Et Israïl c’est Jacob. Et en fait Jacob si vous faites de l’histoire, avec son père et ses frères habitait en Palestine. Ca s’appelle la Palestine, parce que ceux qui habitaient là à l’époque s’appelaient les Philistins, d’accord ?

Et Youssouf s’est retrouvé en Egypte. Il va y avoir une famine et ses frères iront en Egypte pour se ravitailler et ensuite Youssouf va rapatrier sa famille, va rapatrier son clan. Ainsi, les enfants d’Israël, les enfants de Jacob, les 11 vont venir en Egypte et ça fera on aura en Egypte les 12 enfants de Jacob qui vont faire les 12 tribus. Et dans le Coran, Dieu parle des 12 tribus d’Israël, il les appelle les Bano Israël, les « fils de Jacob » et il les appelle aussi les « Asvats » quand vous verrez les « Asvats », ce sont ces 12 tribus des enfants de Jacob. Donc, ils vivent en Egypte. Ils sont très bien en Egypte, ils vivent très bien en Egypte jusqu’à un moment où il y aura des dictateurs, des despotes, des Pharaons qui vont faire de ces gens des esclaves qui vont mal les traiter, et ils attendent avec impatience un sauveur, un libérateur.

Ce sauveur va arriver, c’est le prophète Moussa. Et Moussa ne demandait à Pharaon qu’une chose, c’est de libérer ces gens qui ont le droit quand même de vivre dignement. Et Moussa avec les enfants d’Israël vont quitter l’Egypte. Hein, vous connaissez l’événement, la mer qui se fend et se retrouver dans le désert. Vous savez, au nord-est de l’Egypte, il y a ce qu’on appelle le Sinaï. C’est une région désertique.

Donc ils quittent l’Egypte et ils se retrouvent dans le Sinaï, et là Dieu punit les enfants d’Israël. Pourquoi est-ce qu’il les punit ? Parce que Moussa va les quitter pendant 30 jours, il va leur dire « je m’absente pendant 30 jours pour jeûner, prier, parce que Dieu va me parler, donc je vous laisse entre les mains de mon frère qui est votre chef, votre guide, restez dans le droit chemin ». Et après avoir jeûné pendant 30 jours, Dieu interpelle Moïse et il lui dit « tu rajoutes 10 jours de plus ». Donc il s’absentera 40 jours au lieu de 30 jours et les enfants d’Israël vont être impatients. Ne voyant plus Moïse revenir, ils vont désobéir à Dieu. L’or qu’ils avaient volé aux Egyptiens, ils vont le prendre, le faire fondre et en faire une idole, un veau d’or. Ils ont été bien entendu déroutés par un homme que s’appelle le samaritain. Lisez la sourate Para.

Certains exégètes disent que c’est le « massih ad dagel » qui est devenu pour eux un guide. Et encore aujourd’hui ils l’attendent avec impatience. Le prophète dit vers la fin des temps Jésus reviendra et il y aura l’antéchrist. Et cet antéchrist sera le messie des Juifs. Et Jésus avec les musulmans vont combattre l’antéchrist et les Juifs qui suivront l’antéchrist et il sera tué à la porte de Lod à Jérusalem, l’antéchrist et il sera suivi par 70 000 Juifs. Une armée de Juifs qui viendra du Nord de l’Iran. Bref un Hadith décrit cette période de l’histoire. Donc ils sont punis parce qu’ils ont pris un veau d’or.

Et lorsqu’ils quitteront ce désert où ils souffrent, bien que Dieu leur ait donné de la nourriture, hein, la nourriture descendait du ciel, ils n’avaient pas besoin de faire la cuisine. Des oiseaux descendaient du ciel déjà rôtis [en arabe] hein, ils avaient des légumes et de la nourriture qui descendait du ciel sans faire d’efforts. A une condition, le prophète Moussa leur dit : « vous prenez de quoi manger au jour le jour, vous ne faites pas de réserves ».

Mais ils sont tellement ingrats, ils ont tellement peu confiance en Dieu, ils sont tellement avares, qu’ils prenaient en cachette de la viande et ils la mettaient de côté. Parce qu’ils se disaient « peut-être que Dieu demain il va nous oublier ». Et le lendemain lorsqu’ils se réveillaient et allaient pour prendre la viande et la manger, la viande avait, non elle a pas disparu, elle a pourri, elle s’est décomposée. Et c’était une punition pour eux. Et après ils ont dit au prophète Moussa « on en a mare de manger du méchoui on voudrait autre chose. La viande, la viande cuite… » Vous voyez l’ingratitude ? La rébellion contre Dieu et ses prophètes ?

Et là Moussa leur a dit : « venez, il y a une région qui est très fertile, il y a de l’herbe, il y a de l’eau, c’est très beau ce climat tempéré, C’est ce Moyen-Orient, cette Palestine. Allez, on y va, y a de la place » Oui, mais lorsqu’ils arrivèrent, oui, mais il y a des mécréants, il y a des gens. Et là Moussa leur dit : « il n’y a rien de gratuit sur cette terre, c’est le conflit, le combat » et ils dirent à Moussa : « on ne se battra pas contre ces gens là, vas-y toi et ton seigneur faites la guerre et quand vous aurez gagné, vous nous appelez et on investit ». Faut le faire quand même ! Ils ont dit à Saïd a Moussa « vas-y, toi et ton seigneur combattez et une fois que vous aurez gagné contre les Philistins, l’ennemi vous nous appelez et nous on vient et on squatte ». Alors là Moussa leur a dit « vous exagérez, pour votre punition, vous retournez dans le désert et vous allez pendant 40 ans souffrir dans le désert. Et pourquoi 40 ans ? Pour que cette génération d’incrédules disparaisse. Pour que des enfants naissent qui n’ont pas connu l’esclavage, la peur, et l’incompétence, et ensuite qu’ils deviennent…

Et effectivement, les enfants d’Israël qui étaient des musulmans, hein, il y avait parmi eux des bons et des moins bons, des bons et des mauvais. Et effectivement, ils vont investir cette région, ils vont adorer Dieu et ils vont à nouveau quitter l’Islam en adorant des statues, et ça va aller très loin, puisque vous vous rendez compte, au temps de Suleiman, ils ont eu le culot d’adorer des idoles. Ils disent même dans la Bible, dans l’ancien Testament que Suleiman adorait les idoles lui-même ! C’est ce qu’il est dit. Suleiman, c’était un idolâtre, il adorait les idoles.

Et à la mort de Suleiman, ils vont se diviser en deux clans, 10 tribus ensemble vont former un royaume, et 2 autres tribus vont former un autre royaume. Il va y avoir deux Etats : le royaume d’Israël et le royaume de Juda.

Ils vont se faire la guerre et ils vont s’entretuer. Et Dieu va les punir et il va leur envoyer les Perses. Les Perses c’est un peuple de l’Iran. L’Iran avant ça s’appelait la Perse. Il va leur envoyer les Perses qui vont les
massacrer. Le chef de ces Perses s’appelait Nabuchodonosor. Et ils vont les massacrer et détruire les temples, les mosquées – avant on disait un temple, mais en fait c’est une mosquée -, un endroit où on se prosterne. Et ils vont les déporter, ils vont les expulser et ils vont les envoyer à Babylone. Babylone, c’est en Irak, en Mésopotamie. Ils ne reviendront plus jamais là-bas de manière conséquente. Et ils vont ensuite au temps de Saïd a Issa être à nouveau présents.

Bon je vous passe la période des Romains, où les Romains ils vont encore massacrer beaucoup de Juifs. Alors, pourquoi est-ce qu’ils les massacrent, pourquoi est-ce qu’il y a des conflits ? Bon ce sont pas des anges non plus. Ce sont des gens qui vivent entre eux. Et qui considèrent le reste des êtres humains comme des moutons qui doivent être à leur service, des esclaves. Dans la religion juive, il y a une théorie qui dit qu’ils sont le peuple élu. Et que Dieu a créé les êtres humains pour les servir. D’accord. Donc ils ont toujours méprisé les êtres humains et les ont toujours considéré comme des êtres inférieurs qui devraient être à leur service. Alors les Romains aussi, vous avez déjà vu des films, Massada, ces Juifs qui se retirent dans une forteresse… Bon vous connaissez, les films ça manque pas dans ce domaine.

Au temps de Saïd na Issa, il va essayer de les ramener à l’Islam, mais rien à faire, ils ne veulent pas, ils n’écoutent pas, d’ailleurs Saïd na Issa les dérange, il leur prend la tête, parce qu’il leur dit de délaisser l’usure, le griba. Il leur dit d’arrêter de commercer dans le Temple, la mosquée c’est pas fait pour faire du commerce. Mais ce sont des matérialistes. Et ce sont surtout des gens qui donnent beaucoup d’importance à l’apparence.

Lisez le Nouveau Testament, vous allez voir comment Saïd na Issa était en conflit avec les Pharisiens, les intégristes, des Pharisiens, oui, c’étaient des Juifs qui avaient une croyance assez particulière, et une pratique particulière, et ils se croyaient toujours supérieurs aux autres. Peu importe. Ils vont tuer Saïd na Issa, d’après eux, pas d’après nous. Vous voyez, c’est des gens qui n’hésitent pas à tuer des prophètes.

Y a même un prophète juste pendant Saïd na Issa qui était appelé Yahya. Jean-Baptiste, qui a été tué à cause d’une prostituée juive qui voulait la mort de Saïd na Yahya, parce que Yahta lui a rappelé qu’elle était loin de la religion, et le gouverneur romain qui était tombé amoureux de cette femme voulait à tout prix cette femme et elle lui a dit si tu veux que je sois ton épouse, ou plutôt ton amante, y a pas de problème, mais je veux un cadeau, et le cadeau, je veux la tête de Yahya. Et on lui a ramené la tête de Yahya sur un plateau.

Donc ils n’avaient jamais de scrupules à tuer des prophètes. D’après ( ?) un matin ils se sont réveillés et ils ont tué 70 prophètes. Un matin, les Bano Israël, 70 prophètes ils ont exécuté !

Très bien, arrive le prophète Mohamed, et il trouve à Médine des Juifs. Pourquoi est-ce qu’il y a des Juifs à Médine. Qu’est-ce qu’ils font en Arabie ? Il y a des Juifs à Médine à peu près au nord de l’Arabie, et il y en avait au sud de l’Arabie au Yémen. Qu’est-ce qu’ils font là bas ? En fait il y avait chez eux des croyances qui enseignaient les choses suivantes, c’est que vers la fin des temps viendra un prophète. Et ce prophète sera en Arabie. C’est pour ça qu’ils sont allés à Médine. Ils avaient des informations précises du lieu où sera ce prophète. Mais quand ce prophète est arrivé, ils avaient tous les détails sur lui, toutes les précisions, ils n’ont pas voulu croire en lui parce que c’était pas un juif, c’était un arabe, toujours l’histoire du racisme.

Lorsqu’il arriva, celui qu’ils connaissaient par le biais des textes, et la description faite des prophètes précédents, ils l’ont rejeté, pourquoi ? Parce qu’il leur plaisait pas. Le prophète Mohamed a dit si dix Juifs s’étaient converti à l’Islam, toute la communauté juive se serait convertie à l’Islam. Donc y a pas eu 10 juifs du vivant du prophète. Y en a pas eu 10.

Un jour le prophète passe devant une synagogue, il y avait un rabbin assis avec ses élèves en train d’étudier la… la Bible, le prophète rentre, supplie le rabbin, en lui disant « au nom de Dieu, par Dieu, est-ce que je suis cité dans ton livre ? ». Le rabbin lui dit non. Et un jeune garçon qui était là qui réagit en disant : « avant que tu n’arrives, il était en train de lire le passage qui parle de toi (rires). J’atteste qu’il n’y a de Dieu si ce n’est que Dieu et que tu es son prophète ». Ce jeune s’est converti à l’Islam. Et effectivement, si vous prenez l’Ancien testament aujourd’hui il y a des passages qui parlent du prophète Mohamed, de manière évidente, sans chercher à interpréter. Même son nom est écrit Mo-Ha-Madem. In texto. Ils ont oublié de changer, de gommer. Le grand Mohamed.

Très bien, le prophète n’est pas raciste, le prophète n’est pas xénophobe, le prophète c’est un être humain qui veut du bien aux gens. Vous savez ce qu’il fait une fois arrivé à Médine ? Il interpelle les responsables de la communauté juive et polythéiste et musulmane et avec eux, ils se mettent d’accord sur une constitution. On va vivre ensemble, on va se respecter, on va se tolérer, etc. etc. Des règles pour vivre ensemble. Le prophète y a pas de problèmes, ça le dérange pas que les gens ils soient pas musulmans. Il les appelle, il est triste que les gens ils se convertissent pas à l’Islam, mais sa religion est tolérée.

Malheureusement ces Juifs ne vont pas respecter leur engagement. Ils vont essayer d’assassiner le prophète à plusieurs reprises. Y a une juive qui va l’empoisonner. Elle va empoisonner le prophète. Elle va lui faire un repas, elle va mettre du poison dans le repas, le méchoui, et le prophète va manger cette viande et il va la recracher, d’accord ? Et il dira à la fin de sa vie qu’il ressentait la douleur du poison. C’est pour ça il y a certains savants musulmans qui disent le prophète est mort martyr. Et le prophète interpelle cette juive. Il lui dit « Pourquoi est-ce que tu as mis du poison dans la viande ? ». Car Dieu a fait parler la viande, quand le prophète a pris la viande, et l’a mis dans sa bouche, il a dit à ses compagnons « arrêtez, Dieu vient de faire parler ce morceau de viande qui m’a averti qu’il était empoisonné ». Mais y a un compagnon qui s’appelle Hatta Adda qui a mangé et qui est mort.

Très bien. Le prophète lui a dit « pourquoi tu as fait ça ? ». Elle dit : « Pour voir si tu étais un vrai prophète, si tu es un vrai prophète, Dieu te protègera, si tu es un imposteur, on se débarrassera de toi ». « Très bien, Dieu m’a protégé ». Elle s’est convertie ? Non. Vous voyez l’entêtement ? retenez hein ça, parce que vous allez comprendre ce qui se passe aujourd’hui. D’accord ?

Pire, ils l’invitent pour discuter, ils lui disent « assieds-toi, mets-toi à l’ombre ». Ils montent, ils vont sur la terrasse, ils prennent un rocher pour le jeter sur lui et le tuer. Le prophète s’en va, il est averti par l’ange Gabriel et il revient avec ses hommes armés pour punir les Bano nadin et les expulser de Médine.

Pire, une musulmane s’en va faire ses courses au marché, et qu’est-ce qu’ils font, ils la dévoilent. Ils ne respectent rien. Mais le top de la trahison et
de la félonie, sera le jour de la bataille du fossé. Il était convenu que les Juifs et les musulmans et les polythéistes si la ville de Médine était attaquée par un ennemi commun étranger, tout le monde doit se coaliser pour défendre la ville de Médine. Et malheureusement les Juifs ont trahi et ont comploté avec les polythéistes contre les musulmans de Médine
. Une fois les polythéistes rentrés chez eux, le prophète veut rentrer chez lui et l’ange lui dit non, non, non. Nous les anges on dépose pas les armes. Il fallait punir les Bano Koraïta qui t’ont trahi. Et ils ont été punis. Et les Juifs ne cesseront de comploter contre l’Islam et les musulmans.

D’ailleurs le premier schisme qu’il y a eu en Islam, la première scission, la première dispute qu’il y a eu entre les musulmans, la première fitna, Vous savez elle est due à qui ? Elle est due à un homme qui s’appelle Abdullah ibn Sabel Yahudi, un juif yéménite converti à l’Islam hypocritement et qui de l’intérieur va tout faire pour détruire l’Islam et il va créer une secte qui s’appelle la sabaïa qui vont faire beaucoup de tort aux musulmans, beaucoup de dégâts dans la communauté musulmane.

Très bien. Les chrétiens. Jérusalem est romaine. L’empire romain est vaste, le nord de l’Afrique et le Moyen-Orient est Romain. Les chrétiens qui sont au Moyen-Orient vont maltraiter les Juifs pour la simple et unique raison c’est que les Juifs ont tué leur Dieu. Quelque part c’est logique. Si vous faites l’histoire du christianisme, des rapports entre les chrétiens et les Juifs, vous verrez que ils se sont jamais aimés, ils se détestent mutuellement. Les Chrétiens n’ont fait que massacrer les Juifs tout au long de leur histoire. Parce que il était enseigné que les Juifs ont tué le fils de Dieu, ont tué Dieu, conclusion ben ils sont maudits. Y a que dernièrement où, les sionistes ont fait pression sur le pape pour 1- demander pardon – excusez-nous pour ce qu’on a fait dans l’histoire, 2- les Juifs ne sont pas responsables de la mort du Christ. C’est à dire le Pape Jean-Paul II, il efface deux mille ans d’histoire, et il efface son texte, la Bible où c’est écrit que c’est les juifs qui ont comploté et qui sont derrière l’assassinat de Said na Aïssa. Et il met tout ça à la poubelle et aujourd’hui il dit « non, c’était une erreur, les évangélistes se sont trompés, c’est pas vous qui avez tué ». Ca c’est leur problème, c’est pas le nôtre.

Nous, on condamne ce que les chrétiens ont fait tout au long de l’histoire car on n’a pas le droit de tuer un être humain parce qu’il est différent et ont une autre religion. Tous les êtres humains, nous leur devons du respect. On respecte même les animaux. Qu’est-ce que vous pensez d’un être humain ? Mais c’est leur histoire. C’est une histoire où malheureusement il n’y a eu que du sang.

Donc très bien. Les Juifs qui vivent dans le monde chrétien sont maltraités. D’ailleurs, regardez, rien que l’Espagne musulmane, les Juifs, les musulmans et les chrétiens vont coexister et en 1492, quand il y aura la Reconquista, la chute de Grenade, les rois pieux et saints chrétiens vont massacrer du musulman et du juif, c’est l’Inquisition. Et les Juifs et les musulmans se sauvent, quand ils peuvent se sauver. Et ils se réfugient où ? Les musulmans se réfugient chez leurs frères musulmans, ce qui est tout à fait logique, dans le Maghreb. Les Juifs vont aller où ? Chez les chrétiens c’est pas possible. Au Moyen-Age quand il y a la peste quelque part, c’est la faute des Juifs, on les tue. Quand l’eau est non potable, c’est de la faute des Juifs, on les tue.

A chaque malheur qui est responsabilisé, c’est la faute des Juifs. Pourquoi ? Car les Juifs ont toujours vécu dans des ghettos en autarcie, à la périphérie des villes et des villages. Ils ne veulent pas se mélanger avec les autres, parce les autres sont maudits, les autres sont des animaux. Alors comme ils vivaient ensemble, ils ne côtoyaient pas les gens ou quand ils les côtoyaient c’était pour commercer de l’argent, c’était des banquiers. Ils avaient des bancs sur lesquels ils s’asseyaient et les gens venaient pour leur emprunter de l’argent et hypothéquer leur maison et leurs meubles. Et lorsqu’ils n’arrivaient pas à rembourser, les Juifs confisquaient tout cela. C’est pour ça qu’ils avaient la haine, les chrétiens des Juifs, parce que les juifs ont toujours pratiqué l’usure. Et l’usure, le prêt à intérêt c’est une injustice.

Ainsi, l’histoire des Juifs en Occident a été une histoire très très très bouleversante. Et les Juifs d’Espagne sont allés se réfugier chez les musulmans, dans le Maghreb, Maroc, Algérie, Tunisie. Mieux, ils sont allés se réfugier dans la capitale du monde musulman, Istanbul. C’est pour ça qu’il y a beaucoup de Juifs en Turquie. Il y en a toujours eu beaucoup. Et les musulmans les ont accueilli à bras ouvert. Parce que les musulmans sont tolérants. Ils sont pas racistes, au contraire. Ils ont toujours l’espoir que quelqu’un se convertisse à l’islam. C’est pour ça qu’ils lui font du bien, entre autres. Et les Juifs vont vivre, Ham dulillah, on peut pas dire qu’il y a jamais eu des musulmans qui ont maltraité des Juifs, il y en a eu sans doute, il y a eu des injustices, mais de manière générale, ils sont bien nourris et bien logés.

Et d’ailleurs, ils vivent dans les pays musulmans dans leur ghetto, le mellah, leur ghetto, jamais ensemble, il n’y a pas d’échange, en fait ils ne s’intègrent pas… Très bien. Et ceci va durer jusqu’au 19ème. Et au 19e siècle, dans la communauté juive en Europe, il commence à y avoir une renaissance. Et une idée qui commence à surgir : « nous les Juifs on est maltraités », la politique de la victime. Vous savez, ils sont toujours – c’est ce qu’ils enseignent aux générations : « Nous sommes des victimes, on est les mal aimés, nous sommes les boucs émissaires ». Vous savez ce que c’est un bouc-émissaire ? Dans la tradition juive de l’époque, dans les premiers temps, c’étaient des bergers, ils avaient des troupeaux. Pour protéger le troupeau, ils choisissaient un bouc dans le troupeau, et ils l’envoyaient émissairer, émissaire c’est un nom…, et ils l’envoyaient où ? Ben dans l’autre monde, ils l’égorgeaient, et ils l’offraient, une offrande, ils sacrifiaient ce bouc pour protéger le reste du troupeau. C’est pour ça on dit un bouc-émissaire, c’est à dire quelqu’un, un souffre douleur, c’est à dire quelqu’un qui souffre pour les autres.

Donc eux, ils ont toujours pleuré sur leur sort, d’accord ? Conclusion une idée est en vogue, c’est « il faut que les Juifs se réunissent », et les rabbins juifs et les intellectuels remarquent que avec le temps il y a beaucoup de Juifs qui se sont assimilés, ne parlent plus l’hébreu, ils parlent… en France le français, en Angleterre l’anglais, enfin le yiddish, ils parlent plus leur langue religieuse. Alors, alors, je saute des étapes, j’arrive au 19e siècle et y a un mouvement qui se crée qui s’appelle le mouvement sioniste. Sioniste, ça vient de Sion. Sion, c’est une des collines de Jérusalem. Donc mouvement sioniste qui a pour idéologie d’aller créer dans cette région du monde un Etat juif pour les Juifs, où les Juifs seront chez eux, en paix, pas de cohabitation, de coexistence avec du musulman ou du chrétien ou du martien, rien qu’entre nous. Un grand ghetto en fait.

Très bien. Comment faire ? Ben il faudrait déjà sensibiliser les gens. Concrètement, comment agir ? Il faut le soutien des puissances occidentales. Et vous savez qu’au 19
e siècle et au début du 20e siècle, les puissances c’était l’Angleterre, d’abord, la France, l’Allemagne, les Etats-Unis vont arriver après la première guerre mondiale, vont s’affirmer en tant que puissance. Donc, les Juifs qui sont en Europe, la Russie aussi, sont très bien intégrés, économiquement, politiquement, ils sont partout, ils sont même aisés, il y des riches, le Baron de Rothschild, etc. Qu’est-ce qu’ils font ? Ils commencent à faire pression sur les politiques, et soumettent leur projet sioniste. Et y a à côté de Mulhouse, de l’autre côté de la frontière une ville en Suisse qui s’appelle Bâle, Basel. A Bâle, il va y avoir un congrès, le premier congrès sioniste international. Des Juifs d’Amérique, du nord, du sud, d’Europe, d’Afrique, ils vont tous se retrouver. Le président, le chef de ce congrès s’appelle Théodore Herzl, d’accord ? Et tous ces Juifs qui sont là ne sont pas tous des croyants, y a des croyants, y a des athées, des communistes, de tous bords et y a des religieux, des croyants, ils se réunissent et il votent un plan, un projet, un programme. C’est la fondation d’un foyer juif, d’un Etat juif. Alors où ça ? Le bureau exécutif de l’association va s’occuper à chercher le lieu. Et ils proposent, et des propositions leur sont faites. D’ailleurs les propositions d’aller en Afrique, en Ouganda, c’est vide, y a personne. On leur propose aussi d’aller en Amérique latine. Y a de la place. Même on leur propose d’aller dans une des provinces de la Russie, le Baloutchistan. Ils disent « non, non, non, on veut aller en Palestine, la terre de nos ancêtres [ton languissant]. Y a 15000 ans on était en Palestine, donc on veut aller en Palestine ». – « Oui, mais en Palestine y a des gens, y a des Philistins, y a des Palestiniens, comment vous allez faire ? ». « Ben écoutez, on va les mettre dehors, c’est pas plus compliqué que ça, y a pas de la place pour deux, y a de la place que pour une personne, on va les mettre dehors ».

Et là, les puissances occidentales sautent sur l’occasion. Le projet sioniste de la création de l’Etat d’Israël, c’est un projet sioniste, mais c’est en même temps un projet co-lo-nia-liste [il détache chaque syllabe]. Les puissances occidentales trouvent l’idée séduisante, et qu’est-ce qu’elles vont faire ? Elles vont être derrière le projet et le réaliser. C’est pas les Juifs qui ont réussi à faire le projet, ce sont les puissances occidentales. En particulier les Anglais et les Américains. Pourquoi ? Parce que ce sont des protestant et les protestants croient que Jésus ne reviendra que si les Juifs se retrouvent tous en Palestine. Et Oui ! C’est une croyance. C’est pour cela, les Juifs quelque part, vous savez, les juifs sont victimes des puissances occidentales qui jouent avec eux à leur insu on consciemment, en fait je crois qu’ils sont tous les deux de mèche. Tout le monde est gagnant dans l’histoire sauf le pauvre petit Palestinien qui se fait massacrer.

Alors les Anglais qui colonisaient la Palestine, l’Egypte et d’autres régions du monde vont promettre en 1917, hein, Lord Balfour il fait la promesse aux Juifs de l’octroi d’un foyer juif en Palestine. Vous savez qu’au préalable, ils sont allés voir le sultan Abdel Hamid II, le dernier sultan musulman, le calife, sultan veut dire calife en Turquie, celui qui était le chef de tous les musulmans. Ils lui disent « on veut la Palestine ». Il leur dit : « C’est pas à moi, je ne peux pas vous la donner, c’est aux musulmans qui sont là-bas ». Ils disent : « On te l’achète ». Il dit « non, je peux pas faire cela, je n’ai pas le droit ». Ils lui ont proposé d’éponger la dette de la Turquie. Parce que la Turquie avait fait une erreur, c’est de s’engager dans la première guerre mondiale, alors qu’elle avait rien à voir là dedans. Elle tenait avec les Allemands. Les Allemands ont perdu, les puissances occidentales se sont partagées le gâteau, la Turquie et l’empire musulman. Bref, ils proposent au sultan Abdel Hamid, le sultan refuse, c’est le veto.

Ils lui ont dit « tu refuses, on va faire ta peau ». Ils lui ont pas dit en face, mais ils lui ont fait sa peau, ils ont suscité une révolte en Turquie, vous savez, le mouvement des jeunes Turcs, qui a à sa tête Mustapha Kemal atta Turc, Atta Turc veut dire le père des Turcs. D’après certains historiens, Mustapha Kemal était un juif. C’est un juif de la dounama. Car en Turquie, il y avait des Juifs qui se sont converti à l’Islam hypocritement pour pouvoir accéder aux postes les plus importants et détruire l’islam et les musulamns de l’intérieur. Et ça, ça a commencé au 17e siècle avec Sabbataï Tsvi, leur prophète à ces gens qui adhèrent à cette dounama. Qui lui s’était auto-proclamé prophète, et lorsqu’il a failli être condamné à mort, il s’est converti à l’Islam, mais il était toujours juif, et il enseignait à ses élèves cette hypocrisie d’être juif et musulman à l’extérieur, de porter des noms, des prénoms musulmans.

Le Sultan Abdel Hamid détrôné, la Turquie devient une République turque laïque, en fait elle devient un département de l’Occident, elle est occidentalisée. L’islam est combattu. Donc y a plus personne pour défendre les musulmans du danger imminent qui est la création d’un foyer juif. Et ça commence déjà fin du 19e siècle, hein.

Début du 20e, les Juifs débarquent en Palestine. Les bateaux ramènent des milliers de Juifs. Les musulmans en Palestine se disent – vous savez on est trop gentils. On est tellement bons, qu’on passe pour des… vous voyez quoi… Alors bon, vous savez on est hospitaliers, on accepte les gens chez nous. Mais plus le temps passe, attendez, ça commence vraiment à… Et les millionnaires, là, juifs achètent des terres en Palestine. A des prix exorbitants, mais ils sont contents.

Et là les musulmans commencent à réagir, ils ont compris qu’il y avait un complot, ils ont compris que ce sont pas des touristes, ce sont des envahisseurs, des colons. Donc les musulmans vont réagir. Et c’est là où commence la prise de conscience des musulmans. Déjà, vous savez, dans les années 20, bon, on doit parler de cela, les Anglais donnent aux Juifs cette partie de la Palestine qui leur appartient pas, qu’ils colonisent, la force. Et qu’est-ce qu’ils font, ils sont sur place l’armée anglaise, donc, et ils protègent des Juifs des musulmans qui veulent réagir contre ces Juifs qui veulent envahir leurs terres et ils font tout pour favoriser, faciliter l’invasion, la colonisation de la Palestine.

En même temps en Europe, le mouvement sioniste fait du travail et là je vais aller plus vite, en 1936, c’est la révolte musulmane contre les envahisseurs sionistes. Les musulmans gagnent toujours contre les Juifs, toutes les batailles qu’ils ont menées contre les Juifs, ils les ont gagnées, mais y a toujours eu une intervention extérieure des Anglais des Américains et des Français, les puissances extérieures. Pourquoi ? Pour imposer des trêves, des pauses pour pouvoir ravitailler les colons juifs en armes et en hommes. Ils s’entraînaient en Europe et ils débarquaient là-bas. Les musulmans sont toujours tombés dans le… Vous savez la naïveté du musulman, la bonté du musulman. Oui.

D’ailleurs, il y a eu une révolte lorsque les Juifs sont allés dans le lieu saint musulman. Vous avez sans doute déjà vu des posters, c’est ce qu’on appelle Mahjid Sahra, ce qu
’on appelle aussi Mahjid al Aqsa. Vous savez, avec la coupole jaune dorée, là. C’est pas ça Mahjid Aqsa, Mahjid Aqsa est derrière avec une coupole verte. C’est là où le prophète… Y a un rocher, c’est là où il est monté au ciel. Et y a un grand mur, et c’est là où il a attaché sa monture, quand il est monté au ciel, el Burraq. Il l’a attaché, là à ce mur, où on attachait les bêtes, c’est le parking, si vous voulez, pour l’époque. Et ce mur s’appelle le mur du Burraq, parce que le Burraq, c’est la monture du prophète, que l’ange lui a ramené. Vous savez, un cheval ailé qu’il a pris de la Mecque à Jérusalem. Là, il l’a attaché. Et les Juifs, les sionistes de l’époque, vont vouloir investir cette place, ce lieu pour en faire un lieu saint. Mais ça n’a jamais été un lieu saint pour eux. Les Juifs n’ont pas de lieux saints. Mais ils ont l’art d’inventer des lieux saints pour justifier leur colonisation, leur invasion.

Et effectivement, ils vont venir par millier pour investir ce lieu, et dire : « C’est notre temple, c’est notre lieu saint ». Et ils vont l’appeler le Mur de lamentations. En fait, ce titre, Mur des lamentations, n’existe pas dans la tradition juive. Il est né au vingtième siècle, dans les années 20 et les musulmans vont se battre. Il va y avoir des martyrs, mais les Anglais vont intervenir.

Et dans les rapports de l’époque, les rapports des experts qui sont débarquer internationaux, vous savez la SDN, l’ONU, ils vont tous dire que ce lieu, c’est un lieu musulman. Mais avec le temps, plus les puissances occidentales interviennent en faveur des Juifs, plus les réalités historiques sont transformées.

Et y a un homme va réagir, et c’est le seul qui est assez intelligent pour voir loin. Il réagit déjà en 1920 vous vous rendez compte ! Il dit : « Y’a danger imminent, c’est le danger sioniste ». Cet homme s’appelle Hassan Al Banna [Fondateurs des Frères Musulmans]. C’est le seul qui réagit. Il est jeune. Il dit : « Regardez, les puissances occidentales à travers les sionistes envahissent la Palestine et ça va se répandre sur tout le monde musulman ». Parce que le but des Juifs, c’est pas de prendre la Palestine et d’en faire un Etat, l’Etat d’Israël, mais c’est de faire Eretz Israël, la grande Israël, qui va du Nil à l’Euphrate – le Nil, vous savez l’Egypte est coupée en deux par le Nil, et l’Euphrate, c’est un fleuve qui se trouve en Irak, qui va de la Turquie en Irak. Toute cette région – c’est pour ça leur drapeau, y a un trait bleu horizontal en haut, un trait bleu horizontal en bas et une étoile qu’ils appellent l’étoile de David. Le symbole du royaume de David, de l’empire de David et Salomon. Et entre les deux… Cette étoile est comprise entre ces deux traits, le trait c’est le Nil, le fleuve bleu, le Nil et l’Euphrate. Et au nord, les frontières sont de l’Anatolie, le sud de la Turquie jusqu’au Nord de l’Arabie, jusque Médine qui s’appelait Yatrib où se trouvaient les Bano Quraïda, les Bano [?], les Bano truc et machin qui ont été expulsés par le prophète à cause de leur trahison et de leurs méfaits. D’ailleurs, ils ont sorti des pièces de monnaie avec la grande Israël, des cartes de la grande Israël, c’est connu ça.

Très bien, Hassan Al Banna dit « Stop, il faut agir ». Et il va réagir, d’ailleurs, Hassan al Banna va éditer un livre en Egypte avec des photos et des textes où les gens voient ce que les Anglais font aux musulmans. Y a une photo qui a bouleversé tout le monde où des moujahidin musulmans étaient arrêtés, et on les a mis à nu, et on les a attachés par le sexe et on les tirait comme ça. Et cette photo, elle a réveillé les consciences. Et en Egypte, y a eu des révoltes. Et des révoltes, si bien que les musulmans se sont mis à brûler les magasins des Juifs, et là les Anglais se sont dit « Ouh la la, ils sont dangereux ces musulmans ». Et ils vont vouloir quoi ? Ils vont vouloir étouffer… Hassan al Banna va calmer les choses.

Et après la guerre mondiale, les Juifs redoublent de méchanceté. Et qu’est-ce qu’ils font en Europe, ce que je vais vous dire va vous choquer, mais c’est les textes aujourd’hui qui le disent, ils vont être de connivence avec Hitler, les sionistes. Ils vont être tenir avec Hitler pour, pour quoi ? Pour pousser les Juifs à quitter l’Allemagne. Parce que les Juifs allemands ne voulaient pas quitter l’Allemagne. Pourquoi ils vont quitter l’Allemagne ? C’est leur pays, ils sont là depuis mille ans. Ils sont chez eux, ils ont leurs biens, qu’est-ce qu’ils vont aller faire dans une terre qu’ils ne connaissent pas et où il faut tout recommencer à zero ?

Donc les Juifs ne voulaient pas quitter la France, l’Angleterre, l’Allemagne. Alors les sionistes on dit : « il y a qu’une manière. Vous savez comment ? Il faut qu’il y ait en Europe quelqu’un qui fasse du mal aux Juifs pour dire aux juifs "sauvez vous sinon vous allez voir ce qui va vous arriver". Les Européens vous détestent, ils ne vous aiment pas ». C’est pour ça Itzhak Shamir, vous savez, tous ces hommes, là, qui étaient des ministres etc. Qui ont créé des groupuscules fanatiques intégristes, l’Irgoun, la Haganah qui tuaient, qui posaient des bombes, qui ont massacré des musulmans, ce sont tous des gens qui ont offert leurs services à Hitler. Pourquoi ? Pour justement qu’Hitler tue des Juifs pour utiliser cela pour que les Juifs quittent l’Europe.

D’ailleurs y’a un ministre juif y a une quinzaine, une vingtaine d’années, qui est allé aux Etats-Unis pour faire une conférence et vous savez qu’est-ce qu’il a dit dans sa conférence ? Il a dit : « Faudrait qu’il y ait un Hitler aux Etats-Unis ». Pourquoi ? Parce qu’il y a 5 millions de Juifs aux USA et ils veulent pas quitter les Etats-Unis, ils veulent pas aller en Palestine. Donc il faudrait qu’il y ait un Hitler, peut-être que ça va pousser les Juifs à quitter les Etats-Unis et à aller en Palestine pour envahir la Palestine.

Ainsi, Hassan Al Banna a réagi après la deuxième guerre mondiale, et un jour, il fait une sadakha. Il envoie 10 000 hommes, des Egyptiens en Palestine. « Allez ! Allez combattre en Palestine auprès de vos frères contre l’envahisseur ». Et ils gagnent, ils gagnent la guerre. Qu’est ce que vous croyez, vous ! Vous ne pouvez pas arrêter quelqu’un qui combat pour une cause juste. Et ils gagnent, mais comme ils gagnent, vite il faut intervenir. Qui intervient ? Les puissances occidentales qui font pression sur les chefs d’Etat arabes de l’époque, les dictateurs de l’époque, et le roi Farouk en l’occurrence. Et lui disent : « Ecoute, tu vois cet homme, c’est un danger. Ces soldats qu’il a envoyé là-bas, c’est un danger. Alors tu nous débarrasses de cet homme ». Hassan Al Banna est assassiné. Et les Moujahidin sont arrêtés et mis en prison. Et le complot est réalisé. Le seul obstacle qui restait, c’était qui ? C’était les vrais musulmans qui combattaient pour une cause juste. Et d’ailleurs les Juifs dans les années 50, ils avaient fait des posters avec la photo de Hassan Al Banna, avec un texte en dessous où il est dit « Cet homme – en résumé – c’est le danger pour l’Etat d’Israël. Il a failli remettre en cause le projet de la création de l’Etat d’Israël. Lui et tous les siens sont des ennemis ».

Ah oui, parce que c’était le seul qui avait compris. D’ailleurs de l’Irak, de la Syrie, ils étaient venus de toute part les Mouja
hidin pour aider. Mais les Arabes encore une fois vont tomber dans le piège, ils vont faire ce qu’on appelle el Houdna, la trêve. Les Américains débarquent, les Juifs américains avec les armes, bref, plus le temps avance, plus les Juifs prennent le dessus et en 1948, au mois de mai à l’ONU, Ben Gourion déclare l’Etat d’Israël qui est tout de suite reconnu par les puissances occidentales. Les Américains, ils reconnaissent l’Etat d’Israël, et ils disent : « c’est un Etat ».

Alors pourquoi ils le reconnaissent ? Parce que c’est dans leurs intérêts, c’est en fait le fer de lance de la colonisation occidentale, pour qu’il y ait toujours le trouble dans cette partie du monde, le Moyen-Orient qui est une partie riche, comme vous le savez, aussi bien au niveau culturel qu’au niveau des ressources naturelles.

1967. La guerre entre les Egyptiens et les Israéliens. En fait, c’est pas une guerre. Vous avez rien compris. Tout ça c’est l’histoire qu’on nous enseigne. Ça fait encore partie du complot. Contre la Palestine. Nasser n’a jamais été un fervent défenseur de la cause palestinienne, c’est le traître des traîtres, c’est un ennemi de la Palestine et du monde arabe. C’est le suppôt de l’occident, des Américains. Sadate a été un agent des services secrets américains. Donc ne vous mettez pas dans la tête que les Etats, les chefs, les responsables ont le souci de combattre la Palestine. C’est faux. Les Frères musulmans, quand ils étaient en prison, en 67, vous savez ce qu’ils ont dit à Nasser ? « Sors nous de prison, mets nous en première ligne pour combattre les Juifs. On veut mourir, et si on meurt pas tu nous remets en prison. Allez, vas-y ». Il leur dit : « Non, moi je veux pas combattre l’Etat d’Israël, vous avez rien compris – si en fait ils ont très bien compris, mais c’était pour vis-à-vis de Dieu avoir la conscience tranquille, et vis-à-vis de l’histoire – non, moi je veux pas combattre l’Etat d’Israël, Israël c’est mon ami. Je tiens avec lui, il tient avec moi, je vis grâce à lui, parce que l’Etat d’Israël, c’est les Américains. Et on peut pas vivre sans les Américains ». C’est comme ça que pensent les dictateurs.

67, les Juifs envahissent le reste de la Palestine. Car la Palestine avait été partagée en deux par l’ONU. C’est ça ? Et bien sûr, ils ont eu la part du lion les sionistes. Et 67, ils prennent le reste. Ils prennent quoi ? Ils prennent ce qu’on appelle aujourd’hui la Cisjordanie, c’est ça ? Gaza. Jérusalem Est.

73, la guerre soit disant israélo-arabe. Une semaine, c’est ça ? La guerre du Kippour. La guerre des 6 jours [tout le monde en chœur]. En fait il n’y en a qu’un parmi ces chefs qui va réagir intelligemment pour la cause palestinienne, c’est le roi Fayçal qui, lui, a fermé les robinets de pétrole. Vous vous souvenez de la crise pétrolière de 73-74 ? Pourquoi il y a eu cette crise pétrolière ?

Parce que les Juifs prenant Jérusalem et tout le reste, le roi Fayçal a dit : « Ecoutez, vous avez un talon d’Achille. Ce super talon d’Achille, c’est le pétrole ». Il ferme les robinets. Vous n’aurez plus de pétrole tant que la Palestine ne reviendra pas à ses ayants-droits. Ils lui disent : « Oh toi, t’es pas bon, t’as rien compris, toi ». Conclusion ils lui envoient son neveu qui était aux Etats-Unis, qu’ils ont bien mijoté, et il assassine le roi Fayçal. Et ils lui disent : « Ecoutes, tu le tues, on te mets à sa place ». Dès qu’il l’a tué, ils l’ont laissé tombé. Et il s’est fait exécuter. C’est à dire qu’il a tout perdu. Il a perdu la vie d’ici bas et la vie de l’au-delà. C’est ça le problème de la Palestine, c’est les traîtres, vous comprenez ?

Et qu’est-ce qui s’est passé en 1969 déjà ? Y a un Juif qui est entré dans la mosquée Al Aqsa et qui a tout brûlé. Et il y avait le Minbar de Saladin, vous connaissez Saladin qui a repris Jérusalem aux chrétiens qui l’ont colonisée pendant 98 ans. Le Minbar – 93 ans ? 91 ans ? bref – Ils ont colonisé la Palestine et il y avait le Minbar et il a brûlé en 69. C’est pas la première fois, vous savez qu’ils entrent dans la mosquée et qu’ils veulent la faire disparaître. Parce qu’ils ont une croyance qui voudrait faire croire que là devrait être érigé le temple de Salomon. Car c’est là qu’était le Temple de Salomon. Archéologiquement parlant, il n’y a jamais eu de temple de Salomon. Même le mur là des lamentations qu’ils appellent comme ça. Ils te disent c’est un des murs du Temple de Salomon. C’est faux. C’est une construction qui date du temps des Ottomans. Mais tout ça ils le savent, mais ils endorment les gens, en trichant en mentant, c’est dans leur nature.

Très bien. Et y a une organisation qui se crée fin des années 60 qui s’appelle l’Organisation de libération de la Palestine, l’OLP. Qui au début a pour but de libérer la Palestine. OK. Qui a été envahie, violée, volée, usurpée, d’accord ? On ramène des Juifs du monde entier, on tue les musulmans et les Palestiniens, on les expulse et on met des gens à la place. Vous entendez parler, y a combien de morts, là ? 150 ? C’est rien ça ! Faut voir les massacres des Juifs de l’Irgoun. Ils rentrent dans les villages et ils massacrent et ils brûlent tout le monde, les femmes les enfants et même les animaux. Der Yacine. Si vous voulez la liste des massacres, vous n’allez pas dormir. L’histoire de la Palestine est une histoire ensanglantée. Les sionistes n’ont fait que tuer et massacrer pour faire fuir les gens. Vous comprenez ?

L’OLP est fondée, et au début OLP c’était des gens sincères qui ont pour but de libérer la Palestine. Mais ouvrez vos oreilles, en 1973 les Israéliens commencent déjà à parler avec Arafat pour faire la paix, en 73, par le biais du roi du Maroc. En 73, en 73, dans les coulisses, on parle. Pour s’entendre. Pour s’entendre sur quoi ? Sur la trahison. C’est à dire on vous donne la Palestine, et vous vous nous donnez des miettes. C’est une trahison ? Très bien.

Qu’est-ce qui se passe… En 1982, les Juifs envahissent le Liban, d’accord ? Et au Liban, y avait des soldats de l’OLP qui combattaient et je sais pas si vous étiez nés à l’époque, mais il y a le massacre de Sabra et Chatilla. Et ce Sharon là, vous savez qui est… c’est lui qui a fait le massacre de Sabra et Chatilla. Des milliers de personnes sont exécutées, attachés, c’est exprès pour marquer les consciences, et pour montrer la supériorité… Vous savez c’est surtout la haine, vous comprenez. [On entend une voix : « c’est pas… »]. Tout à fait, avec l’arme blanche et tout ce que vous voulez. En 82, alors que les gens regardaient la coupe du monde. Les Arabes ils étaient contents, la coupe du monde. Et on massacre en même temps pendant un mois toute une population.

Et ils restent au Liban, et ils veulent plus sortir. Ils sont là-bas. Pourquoi ils veulent pas sortir ? Parce que ça fait partie de leur plan d’envahir le Liban et là ils ont quitté le Liban. Pourquoi ? Parce que les moudjahidine les ont mis dehors. Mais vous croyez qu’ils sont partis gratuitement ? Ouvrez vos oreilles. Les Juifs depuis des années, des camions, des semi-remorques et des bulldozers. Et qu’est-ce qu’ils font ? Ils enlèvent la terre. Vous savez y a des couches, y a ce qu’on appelle la terre fertile et en dessous c’est pas fertile. Ben ils ont enlevé toute la couche fertile et ils ramènent cette terre en Palestine, chez eux pour la culture. Vous vous rendez compte ? Et ils ont pompé toute l’eau des nappes phréatiques. C’est incroy
able !

Alors qu’est ce qui se passe. 82, Arafat a déjà signé, c’est juste une question de temps et d’encre et de papier. 82, on dépose les armes. Les soldats palestiniens sont envoyés en Tunisie, c’est ça ? En Algérie. On leur ouvre des maisons closes. Voyez vraiment la bassesse, hein. Tous les membres de l’OLP qui sont pour la libération de la Palestine sont assassinés. Parmi eux, Abbou Jihad qui est assassiné en Tunisie, parce que il voyait que désormais Arafat c’était devenu quelqu’un qui cède et qui donne la Palestine sur un plateau aux voleurs et aux violeurs.

87, l’Intifada. Les musulmans réagissent, je dis bien les musulmans, pas les rouges, pas les communistes. Parce que l’OLP de manière générale, c’était plus tendance athées, communistes et tout ce que vous voulez. Ca veut pas dire qu’ils n’étaient pas des nationalistes, loin de là. L’Intifada, la guerre des pierres, qui a pour origine les mosquées. C’est-à-dire que pendant 20 ou 30 ans on a éduqué les gens, on leur a appris que la Palestine c’est une terre sainte, la mosquée d’El Qods et tous ce qu’il y a aux alentours sont saints. Le Cham est considéré comme une terre sainte, pour nous musulmans. La Palestine et tous les alentours.

Donc l’Intifada. Et là, pour la première fois on entend parler – dans les médias, pour celui qui a fait de l’histoire, ce n’est pas la première fois – on entend parler d’un mouvement [il cherche la traduction] le Mouvement de résistance islamique. En arabe, ça se dit Hamas, hein [il répète en arabe] Mouvement de résistance islamique. Vous savez ce que c’est le Hamas ? C’est la ferveur, c’est l’entrain, la pêche en arabe, ça veut dire les deux en arabe, Hamas. Et là, Ce sont des gens qui vont jusqu’au bout. C’est soit la mort et le paradis, soit la victoire et la libération et nos droits qui reviennent.

On tire la sonnette d’alarme. Les voilà ! Ils repoussent comme des champignons. Pourtant on avait tué leur chef Hassan al Banna ! On les avait mis en prison ! Ils ressortent. Le danger est imminent. Alors, comment on fait maintenant pour les éliminer ? On envoie des soldats ? Tu tires sur quelqu’un qui dit : « Allez, vas-y, tire, c’est un plaisir pour moi de mourir ! mais vise bien, hein, parce que moi je te raterai pas ! ». Vous comprenez, quelqu’un qui combat pour sa terre, pour sa femme, ses enfants. Le prophète a dit : « Est martyr celui qui meurt en défendant ses biens, en défendant son honneur, en défendant son argent ». Il est martyr. Alors la répression, la répression, la répression, mais plus tu fais de répression, plus tu les renforces.

Alors les Juifs pensent et réfléchissent avec les Américains, avec Shaïtan [Satan] surtout, et trouvent la solution. Vous savez c’est qui la solution ? C’est : « on va massacrer ces gens qui combattent pour leurs droits ». De quelle manière ? En utilisant leurs frères… Et leurs frères, c’est plus les chefs d’Etat arabes, comme ils ont fait avec Farouk, ou avec… Non, leurs frères, ce sont les Palestiniens eux-mêmes qui sont censés combattre pour libérer la Palestine. Arafat ! Allez Arafat ! On va aller parler. Ils vont à Oslo en cachette, et on se met d’accord, à Madrid, ils parlent, mais c’est du pipeau. Et ils ressortent avec quoi ? Les accords d’Oslo :
1 – L’OLP ne doit plus avoir pour projet de libérer la Palestine.
2 – L’OLP doit s’atteler à arrêter les intégristes, islamistes, terroristes, fondamentalistes qui combattent pour libérer la Palestine.
3 – L’OLP doit massacrer les islamistes.
4 – L’OLP doit tuer les islamistes.
5 – L’OLP doit s’occuper des islamistes.
Les accords d’Oslo, ça tourne autour de ça. Tout le reste, c’est du pipeau et du baratin. En échange on va vous donner vous savez quoi ? On va vous donner 40 % de la Cisjordanie et de Gaza. 40 %, parce que Gaza, vous savez Ghaza, 60 % de Ghaza, ça appartient aux Juifs, avec les colonies juives. La Cisjordanie, 60 % de la Cisjordanie, ce sont des colonies juives. Donc le p’titp [sic] qui reste, c’est à dire 2 % de la Palestine. On va vous donner un Etat palestinien, sur la terre palestinienne, c’est 2 % de la Palestine. « Où sont les 98% de la Palestine ? ». – « C’est à nous ! ». – « Mais non c’est pas à vous ! Vous êtes des colons, vous nous avez envahi ». – « Regardez l’histoire ! C’est à nous ! ». – « Qui vous donne ce droit ? ». – « La Fontaine ! Jean de La Fontaine ».

C’est pas une blague ! Vous connaissez pas Jean de La Fontaine ? [une voix d’enfant : « Si ! »] Il a fait des fables, c’est un écrivain. C’est un tricheur aussi, hein ! Parce qu’il est allé prendre ses fables d’un livre d’un écrivain musulman qui s’appelle [inaudible] et il a triché, il a recopié, et il a pas dit que ça venait… C’est du plagia. Mais il a fait de très bonnes choses, Jean de La Fontaine. Et entre autres, il a fait une petite fable qui s’appelle « le loup et l’agneau », le loup qui voit un agneau qui est en train de boire de l’eau et qui lui dit « eh toi là l’agneau, tu salis mon eau ». Vous connaissez l’histoire. Et à la fin, le loup, il avait aucun argument valable, et il a dit, bon je vais quand même te manger, et la morale de l’histoire, c’est « la raison du plus fort est toujours la… meilleure ». On peut pas dire qu’elle est la vraie. Elle est fausse, et c’est ça la loi de la jungle.

Et Arafat débarque en 1992 avec ses sbires, 70 000 policiers qui se sont entraînés en Tunisie, et il débarque à Gaza, une partie de Gaza et en Cisjordanie pour quoi faire ? Des prisons pour enfermer, emprisonner, tuer [il crie], vous entendez, empêcher les manifestations, empêcher l’Intifada. Et l’Intifada est arrêtée. Et Hamas, ce sont des gens intelligents. Ils disent : « Ecoutez on sait que l’OLP a pour but de quoi ? De nous combattre. Parce que ils ont signé avec les Juifs un accord qui stipule que si ils veulent un Etat, il faut qu’ils éliminent Hamas de la circulation. Mais nous, si on entre en conflit avec l’OLP, on va s’entretuer entre Palestiniens, et qui va gagner dans l’histoire ? Ce sont les Israéliens. Conclusion, on va faire un petit pas en arrière. On va arrêter l’Intifada, on va arrêter en attendant que les gens voient plus clair et agissent ». Et effectivement, c’est ce qu’a fait Hamas.

Ca veut pas dire que Hamas n’a pas agi. Ils ont leur branche armée qui travaille très bien, qui fait un bon boulot, mais la CIA, le Shin Beth, le FBI, tous les services secrets du monde entier sont réunis. Les satellites travaillent pourquoi ? Pour arrêter les membres… les gens qu’ils appellent des intégristes qui veulent libérer leur terre. Et qu’est-ce qui se passe ? Il se passe que Arafat a dit : « On va déclarer l’Etat Palestinien en septembre 99 », c’est ça ? [voix du public] … le 13 septembre 99. Les Juifs lui ont dit : « Ecoute, tu déclares, c’est fini ». Et il avait juré. Oui, oui, on va déclarer… En fait, un Etat palestinien, c’est du pipeau, hein. C’est pas un Etat, c’est rien du tout. Un Etat est libre, il a une indépendance, il a une armée, il a des frontières. Tout ça, ça existe pas, c’est juste la forme. Vous comprenez. Et les Juifs lui ont dit « tu déclares, t’es fini », et il a pas déclaré. La
pression. D’ailleurs il peut rien faire, parce qu’ils lui ont mis la corde au cou.

Les Juifs ne cherchent pas à donner aux Palestiniens quelque chose puisqu’ils leur volent tout. Et là qu’est-ce qui s’est passé y a un mois ? Il s’est passé quelque chose qui se passe depuis 100 ans. Qu’est-ce qui se passe depuis 100 ans ? Il se passe que les Palestiniens sont tués, massacrés, déshonorés et les juifs n’ont pas pitié. Pourquoi ? Parce qu’ils enseignent à leurs enfants depuis la tendre enfance que les Arabes il faut les tuer, il faut les massacrer. Je ne vais pas vous sortir les textes. Ça va vous donner envie de vomir, vous comprenez, tellement c’est terrible. Alors, je voudrais juste vous dire une chose, c’est que, Inch Allah, Un, nous Musulmans, on n’est pas antisémites parce qu’on ne peut pas être anti nous-même puisque nous sommes sémites. Alors on n’est pas anti-juifs, on est anti-injustice. Qu’elle émane d’un Juif, d’un musulman, d’un chrétien, d’un athée, ou même d’un martien, on combat l’injustice. Vous comprenez ? Et un Juif qui nous a rien fait, on lui fait rien. Mais un Juif qui tire sur ma femme, je lui tire dessus. Logique ou pas logique ? [voix d’enfants : « logique »]. Mais si c’est un musulman qui réagit comme ça, il est appelé intégriste. D’accord ? Très bien.

Deuxièmement, nous, on est pour la paix avec tout le monde. Même avec Sheitan. Si Sheitan il veut faire la paix, alors on veut bien. Mais Allah nous a prévenu qu’il fera jamais la paix, c’est un traître. Il nous parle de paix en Palestine. C’est pas la paix. Comment veux tu faire la paix avec quelqu’un qui a … Vous avez fait un peu l’histoire de France ?

Qu’est-ce qu’a fait Hitler, il a envahi la France [voix d’enfants]. Qu’est-ce qu’ont fait les Français ? Ils se sont divisés en deux. Y a des Français qui ont collaboré, c’est ça ? Pétain, gouvernement de Vichy, et y a des Français qui ont résisté, les résistants, Jean Moulin et la clique. Qui avait raison ? Pétain ou Jean Moulin ? C’est Jean Moulin. La preuve, c’est un héros national. Oui ou non ? [voix d’enfant : « oui !]. C’est un héros, d’après nos valeurs nous musulmans, c’est un héros. Jean Moulin, il s’est battu pour libérer son pays. Il a tué des Allemands pour libérer son pays. Ben écoutez, c’est ce que font les Palestiniens ! Ils combattent pour libérer leur pays qui est envahi. Si jamais y a des palestiniens qui reconnaissent l’invasion et bien ce sont des pétainistes. Voilà, Arafat c’est Pétain. D’accord. C’est Pétain, tout simplement. Ahmed Yacine, c’est Jean Moulin.

Mais aujourd’hui, vous savez ce qui se passe aujourd’hui, quand c’est un musulman qui subit l’injustice, faut que se soit normal, faut pas que le musulman réagisse. Mais quand c’est un chien qui subit une injustice, c’est la fin du monde. Y a toutes les organisations du monde entier qui réagissent. Regardez la Bosnie ce qu’ils ont fait aux musulmans et on a taxé les Musulmans d’intégristes, l’Afghanistan, les Russes ce qu’ils ont fait aux musulmans en Afghanistan pendant 10 ans. Les moujahidines étaient des intégristes. Regardez la Tchétchénie aujourd’hui, les Tchétchènes sont des intégristes. Le Cachemire, ça fait 52 ans, les Cachemiri sont des intégristes. On comprend plus rien à ce ( ?) Les Kosovars. Ouais. A chaque fois qu’un musulman réagit, il est taxé d’intégristes. Quand c’est l’autre qui réagit, c’est un héros.

L’ONU est là … Ah L’ONU, on n’a pas parlé de celle-là, l’ONU [rires d’enfants]. C’est l’incarnation du diable. L’ONU qui a soit-disant pour but de répandre la justice sur terre, oui ou non, ben c’est l’ONU qui commet la plus grande injustice, c’est l’ONU qui reconnaît la création d’un Etat qui n’a pas lieu d’être. Je sais plus est-ce que c’était Beghin ou qui a dit la Palestine c’est une terre sans peuple et le peuple juif c’est un peuple sans terre. Ca tombe bien. Puisque la Palestine c’est une terre sans peuple et les juifs sont des êtres humains sans terre, eh bien il suffit de faire un petit mariage. La Palestine c’est une terre sans peuple ? Eh oui, puisque vous n’êtes pas des êtres humains. Il a raison. Nous sommes des animaux à leurs yeux. Des animaux.

Faut voir les fatwas que sortent les rabbins, les rabbins juifs en Palestine. Tuer un Arabe, c’est aller au paradis chez les Juifs. La preuve Goldstein est entré dans la mosquée d’el Hallil et il a tué 50 personnes qui priaient la tête par terre. Hein, la mosquée d’el Halil, le massacre d’Hébron, comme ils disaient.

Ainsi l’histoire de la Palestine est une histoire ensanglantée et vous avez intérêt à la connaître. Parce que les livres d’histoire aujourd’hui sont des livres qui trahissent des vérités. Et aujourd’hui on massacre les musulmans et on les fait passer pour des intégristes, des victimes alors que…. Euh des bourreaux alors que ce sont eux-même des victimes. Alors que faire. C’est la deuxième partie.

[Il se met à prier]

Source : site internet du CRIF (1ère partie ; 2ème partie ; 3ème partie).

Voir aussi :
* Le prédicateur islamiste Hassan Iquioussen a toujours pignon sur rue