Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

Conspiracy News #49.2021

Publié par La Rédaction05 décembre 2021

L’actu de la semaine décryptée par Conspiracy Watch (semaine du 29/11/2021 au 05/12/2021).

CHRISTINE BOUTIN. Christine Boutin a cru lire dans la dénomination du variant Omicron une tentative de marteler, par consonance, « un mot proche du patronyme de notre président », Emmanuel Macron, dans le contexte électoral actuel (source : Aymeric Parthonnaud/Twitter, 28 novembre 2021). L’usage de la 15e lettre de l’alphabet grec répond pourtant à une logique bien précise de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) (source : BFM TV, 29 novembre 2021).

LE DESSIN DE LA SEMAINE. L'Oeil de Morgan Navarro pour Conspiracy Watch.

DÉCONSPIRATEURS. Dans le dernier épisode des « Déconspirateurs », David Medioni, Tristan Mendès France et Rudy Reichstadt ont reçu Sylvain Delouvée, enseignant-chercheur en psychologie sociale, co-auteur, avec Sebastian Dieguez, de Le Complotisme. Cognition, culture, société (éd. Mardaga, 2021). Au sommaire du sixième numéro : Florian Philippot ; le variant Omicron ; Hold on. Primum nocere, la suite du documentaire complotiste Hold-up ; Jacline Mouraud et le suicide d’un directeur d’hôpital allemand ; le regard de la psychologie sociale sur le complotisme.

ULTRADROITE. Un ancien militaire originaire de Haute-Vienne soupçonné d’avoir diffusé des messages d’apologie du nazisme, acquis des armes et effectué des recherches sur des lieux de réunion de la communauté juive, est renvoyé en procès pour « entreprise individuelle terroriste », a appris mercredi l’AFP de source judiciaire. Aurélien C. promouvait le thème du « Grand Remplacement » et se présentait en adorateur de Brenton Tarrant, le suprémaciste blanc australien accusé d’avoir tué 51 personnes dans deux mosquées de Christchurch (Nouvelle-Zélande) en mars 2019 (source : Le Parisien, 1er décembre 2021).

Les arrestations se multiplient ces dernières semaines au sein de cette mouvance d’ultradroite qui compterait en France près de 3 000 militants. Franceinfo s'est penché sur une nébuleuse très composite, bien décidée à imposer ses thèses dans la campagne présidentielle. « Ce qui inquiète surtout les services de renseignement, explique l’auteur de l’étude, c'est la volonté de ces groupuscules de faire converger des luttes nationalistes et xénophobes avec les théories complotistes à la mode » (source : Franceinfo, 29 novembre 2021).

ROMANA DIDULO. L’équipe antiterroriste de la Gendarmerie royale du Canada a interpellé le 27 novembre dernier Romana Didulo, une célèbre conspirationniste canadienne, autoproclamée « reine du Canada », qui a encouragé ses adeptes à « tuer » toute personne administrant des vaccins à des jeunes de moins de 19 ans. Un mandat de perquisition a été exécuté à sa demeure et Romana Didulo a été placée brièvement en garde à vue pour subir une évaluation psychiatrique (source : Radio-Canada, 30 novembre 2021).

KENNEDY. Des centaines d’activistes QAnon s’étaient réunis début novembre à Dallas pour assister au retour annoncé de John Kennedy Jr., le fils du président Kennedy assassiné en 1963. Lors de la Dallas Christmas Parade du 4 décembre, des groupes étaient à nouveau présents, arborant des pancartes sur lesquelles figuraient le visage du fils de l'ancien président, décédé en 1999 dans un accident d'avion, mais dont le retour est régulièrement annoncé, ainsi que celui de nombreuses autres célébrités décédées : celles-ci feraient partie d’une organisation secrète ayant pour objectif d’éliminer une cabale pédophile mondiale qui contrôlerait secrètement le monde… (source : Tristan Mendès France/Twitter, 4 décembre 2021).

QANON. Un adepte de QAnon mécontent a écrit une lettre ouverte à Donald Trump après que de nombreuses prédictions du mouvement complotiste ne se sont pas réalisées. Donny Warren a partagé sur Telegram cette lettre avec un groupe QAnon de plusieurs milliers de membres. L’auteur, qui s’était impliqué dans le mouvement depuis janvier 2021 et attendrait un événement subversif appelé « Octobre rouge » – qui n’a pas eu lieu –, y témoigne de sa frustration (source : Newsweek, 29 novembre 2021).

FACEBOOK. Meta – la maison mère de Facebook – a annoncé mercredi 1er décembre avoir supprimé un réseau de comptes associés à la mouvance conspirationniste et antivax V_VMeta reproche à ce groupe de s’adonner à du harcèlement de masse coordonné envers certains utilisateurs de Facebook. V_V, mouvement né au cours de l’année 2020 et actif principalement en Italie mais également en France, avait notamment pris pour cible ces derniers mois « des professionnels de santé, des journalistes et des élus », et ce pour « les intimider et les faire taire », écrit Meta dans un communiqué. C’est la première fois que le réseau social annonce la suppression d’un groupe de comptes pour ce motif (source : Le Monde, 1er décembre 2021 ; Numerama.com, 2 décembre 2021).

ANTIVAX. Militants d'extrême droite et antivax ont opéré depuis plusieurs mois une convergence dans leurs luttes, partageant des théories anti-gouvernementales et complotistes. Au même moment, les plateformes et réseaux sociaux ont permis aux deux mouvements de se fondre plus facilement que jamais et d'amplifier leur message – un message qui réactualise fréquemment les vieux mythes antisémites et les applique à la pandémie (source : Vice, 29 novembre 2021).

Raphaël Berland, un complotiste français évoluant dans la mouvance de la « Dissidence » vient de lever plus de 14 000 euros sur la plateforme de financement Leetchi aux fins de réaliser un documentaire sur les vaccins intitulé Effets secondaires : la face cachée des vaccins (source : Veille Extrême/Twitter, 1er décembre 2021).

https://twitter.com/ExtremeVeille/status/1466002302221918209

MARTINE WONNER. Le journaliste Julien Pain s’est entretenu avec Martine Wonner. La députée du Bas-Rhin avait été exclue en 2020 du groupe La République en Marche en raison de ses prises de position contre les mesures sanitaires gouvernementales. L’élue répand depuis des mois de fausses informations sur la Covid, la vaccination… Julien Pain a mis en lignes des extraits de cette rencontre au cours de laquelle Martine Wonner explique notamment que le bilan des morts du Covid est faux (source : Julien Pain/Twitter, 1er décembre 2021).

FRANCIS LALANNE. La dérive complotiste de l’artiste se poursuite inexorablement. Sur Twitter, le compte officiel du chanteur a récemment relayé une iconographie empruntant aux codes du complotisme anti-judéo-maçonnique les plus explicites (source : Rudy Reichstadt/Twitter, 28 novembre 2021).

HOLD ON. Une certaine « Claire » (« Kler Eclaire » sur les réseaux sociaux), infirmière, s’exprime longuement dans le nouveau film complotiste de Pierre Barnérias, Hold on. Sur Twitter, elle attaque les antennes 5G, « arme à énergie dirigée » qui « rend malade les populations », que les autorités s’efforceraient de dissimuler aux yeux du public… (source : Debunker des Etoiles/Twitter, 29 novembre 2021).

ÉRIC ZEMMOUR. Le candidat nouvellement déclaré est inscrit sur un réseau social américain Gettr, une plateforme prisée par les personnalités d'extrême droite et les complotistes. Gettr a été lancée en juillet 2021 par Jason Millier, l’ancien porte-parole de Donald Trump, suite au bannissement de l’ancien président des États-Unis de Twitter et de nombreux autres réseaux sociaux. Donald Trump ne s’y est pas inscrit mais de nombreuses personnalités de l’alt-right américaine s’y retrouvent — de même que des figures de l’extrême droite française. Que trouve-t-on sur Gettr ? Et pourquoi Éric Zemmour s’y est-il inscrit ? (source : Numerama, 30 novembre 2021).

SYRIE. Le récit sur la « guerre programmée en Syrie » par Bernard-Henri Lévy et le Qatar, diffusé par le média Blast, est repris par la propagande officielle de Damas, sur la chaîne publique syrienne Alikhbaria Syria, qui évoque un « plan américano-sioniste » contre la Syrie. Une récente émission a fait intervenir le blogueur pro-Assad Pierre Le Corf, proche de SOS Chrétiens d’Orient, qui affirme sans preuve que ce complot « américano-sioniste » remonterait à 2009, mais aussi l’ex-eurodéputé frontiste Bruno Gollnisch, qui s’y livre à une critique de la politique européenne en Syrie (source : Élie Guckert/Twitter, 3 décembre 2021).

JEUNES. Dans une récente étude réalisée par l'institut de sondages CSA pour Milan Presse, 85% des jeunes de 10-15 ans interrogés disent être séduits par au moins une théorie du complot. Un quart estime que « ce n'est pas impossible que les médias nous manipulent » (source : La Croix, 1er décembre 2021). Il y a une certaine porosité de ce public aux théories du complot, car les jeunes « s'informent sur les canaux de diffusion privilégiés » par les complotistes (réseaux sociaux, YouTube...) pour faire prospérer leurs théories, explique Jérémie Peltier, directeur des études à la Fondation Jean-Jaurès. Il y a par ailleurs « quelque chose de gratifiant à croire dans une théorie du complot » (source : Franceinfo, 3 décembre 2021).

COLLOQUE. Le terme de « complotisme » n’est entré dans le dictionnaire qu’en 2016, mais le poison qu’il distille n’a pas d’âge. C’est la principale leçon du colloque « Théories du complot : mythes et mythologies à travers les siècles », qui s’est tenu les 18 et 19 novembre au musée d’Art et d’Histoire du judaïsme (Paris), en partenariat avec l’Observatoire du conspirationnisme et le magazine L’Histoire. Durant deux jours, il a réuni une quinzaine de chercheurs, principalement des historiens, pour redéployer l’histoire des récits paranoïaques à partir de leurs périodes et de thèmes d’expertise. William Audureau en a réalisé, pour Le Monde, un compte rendu détaillé (source : Le Monde, 4 décembre 2021).

PIERRE RABHI. Concert d'hommages à la suite de l'annonce, samedi 4 décembre, de la disparition de l'écrivain Pierre Rabhi. Ce proche de l'anthroposophie qui avait compagnonné avec les controversés Henry Joyeux ou Etienne Chouard ne se sera jamais désolidarisé publiquement des prises de position complotistes de ses fils, sur lesquelles nous avions enquêté (source : Conspiracy Watch, 22 septembre 2018).

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
à propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross