Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

Conspiracy News #28.2022

Publié par La Rédaction10 juillet 2022

L’actu de la semaine décryptée par Conspiracy Watch (semaine du 04/07/2022 au 10/07/2022).

SHINZO ABE. L’assassinat par balles, vendredi 8 juillet, de l’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe par un ancien officier de la marine nippone a immédiatement inspiré les complotistes. Certains dénoncent une « mise en scène » ; d’autres spéculent sur le remplacement d’Abe par un sosie dans le cadre d’une manœuvre politicienne ; d’aucuns enfin y voient un règlement de comptes dû aux critiques formulées par Abe à l’encontre de l’Ukraine (sources : Ryujin11/Twitter, 8 juillet 2022). En réponse à un tweet de Florian Philippot sur le sujet, l'ancien sénateur UDI Yves Pozzo di Borgo accuse implicitement l’OTAN d’être derrière la mort de Shinzo Abe. Pour le fondateur du site « La gauche m'a tuer » Mike Borowski, « cette façon qu’ont les gardes du corps du Premier ministre [japonais] de rester stoïques après le premier tir est très suspecte ».

KREMENTCHOUK. À Krementchouk, en Ukraine, le 27 juin 2022, un bombardement russe sur un centre commercial a tué au moins 20 personnes et fait des dizaines de disparus. Tous sont des civils. La Russie ne reconnaît pas ce nouveau massacre et assure avoir bombardé des entrepôts d’armement. Une version activement relayée sur les réseaux sociaux, mais que les faits viennent démentir. On observe sur les réseaux sociaux une circulation active des thèses favorables au Kremlin, au-delà des frontières. Les preuves les plus incontestables sont purement et simplement niées, au bénéfice d’un récit alternatif sans lien avec la réalité (sources : LCI, 30 juin 2022 ; RFI, 2 juillet 2022).

APOPHÉNIE. Trois minutes pour comprendre, déconstruire et décrypter les théories du complot. C’est le pari de « Conspirations ? », une série de courtes pastilles vidéos diffusées sur LCP dans lesquelles Thomas Huchon et Rudy Reichstadt abordent les grands mythes complotistes du moment. Dans un épisode récent, Thomas Huchon évoque l’apophénie, un terme utilisé en psychiatrie pour désigner la tendance, chez certains individus, à établir des relations, et donc un sens caché, entre des éléments épars qui, a priori, n’ont pas de lien entre eux (source : LCP/Twitter, 3 juillet 2022).

CHRISTOPHE CHALENÇON. L’ex-figure des gilets jaunes Christophe Chalençon avait été condamné en avril 2021 à six mois de prison avec sursis pour « provocation à s’armer contre l’autorité de l’État ». Dans une vidéo récente, diffusée sur VKontakte, le Facebook russe, l’artisan forgeron a appelé à assassiner « le chien » Jacques Attali, à la suite de l’affaire de la fresque antisémite d’Avignon. Cette déclaration lui vaut d’être visé par une enquête préliminaire du parquet de Valence (source : Marianne, 4 juillet 2022). Une lecture à compléter par celle du thread du compte Twitter Action Antifouchiste sur ce personnage.

RÉVOLUTION DE COULEURS. La faculté de politologie de l'université d'État de Moscou, la plus réputée de Russie, propose un programme de master en « guerres hybrides et informationnelles ». Son but : préparer chaque année une vingtaine d’étudiants à planifier et à mettre en œuvre des opérations de lutte contre les « révolutions de couleur de type hybride ». Son promoteur, Andreï Manoïlo, est docteur en science politique et président d'une « Association des spécialistes des opérations informationnelles » ayant servi en Syrie en 2021 (source : Maxime Audinet/Twitter, 5 juillet 2022).

4 JUILLET. Le 4 juillet, lors d’un défilé organisé à l’occasion de la fête nationale, une fusillade a éclaté à Highland Park, près de Chicago, faisant sept morts et une quarantaine de blessés. Marjorie Taylor Greene, élue républicaine au Congrès, active dans la mouvance QAnon, estime que la fusillade pourrait être une opération sous faux drapeau pour « persuader les Républicains d'accepter plus de contrôle des armes » (source : Théo Laubry/Twitter, 6 juillet 2022). À lire, l’article de The Daily Beast, qui trace le profil du meurtrier Robert Crimo.

POST-VÉRITÉ. La sociologue Dominique Schnapper poursuit un combat intellectuel visant à réhabiliter le sens et la valeur de la citoyenneté à la lumière de l’Histoire. Dans un entretien accordé au DDV (Le Droit de vivre), elle alerte sur les tentations autoritaires, les tropismes identitaires et la post-vérité, qui mettent à mal nos principes démocratiques. D’après l’universitaire, « nous abordons le règne de la post-vérité, du relativisme absolu, dans lequel toute opinion se vaut et aucune ne s’impose au nom d’une vérité. C’est une dérive de l’idéal démocratique » (source : Le DDV, 7 juillet 2022).

TRADITIONALISME. Alexandra Henrion-Caude, Fabrice Di Vizio et Richard Boutry par exemple, ont en commun d’avoir propagé des intox sur la pandémie de Covid-19. Ils partagent également une même opposition à l'interruption volontaire de grossesse (IVG), qui met en évidence un lien entre certains milieux traditionalistes et un rejet de la science et de la médecine moderne qui flirte souvent avec le complotisme (source : Julien Pain/Twitter, 4 juillet 2022).

GEORGIA GUIDESTONES. Les Georgia Guidestones sont un monument érigé en 1980 par un particulier devenu un lieu touristique et suscitant toutes sortes de spéculations conspirationnistes. L’édifice a récemment été endommagé par une explosion. Les restes de la structure ont été rasés « pour des raisons de sécurité », a expliqué la police du comté. Une candidate républicaine et conspirationniste au poste de gouverneur de l’État de Géorgie, Kandiss Taylor, avait appelé à la démolition des Georgia Guidestones dans un clip de campagne (source : Le Monde, 8 juillet 2022).

BRÉSIL. À trois mois de l'élection présidentielle au Brésil, qui s'annonce comme un duel entre Lula et Jair Bolsonaro, la désinformation est un enjeu majeur, avec des publications de plus en plus complexes à vérifier, en raison de la multiplication des plateformes et de contenus trompeurs. « Aujourd'hui, on voit de plus en plus de contenus qui ne sont pas forcément faux en soi, mais qui induisent une interprétation trompeuse », explique Sergio Lüdtke, coordinateur du collectif Comprova, qui réunit 42 médias impliqués dans la vérification d'informations, dont l'AFP (source : France 24, 1er juillet 2022).

13-NOVEMBRE. Après dix mois d’auditions et plusieurs années d’instruction, le verdict du procès des attentats du 13 novembre 2015 est tombé. Salah Abdeslam, seul membre du commando terroriste encore en vie, a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité incompressible. Il a reconnu son implication dans le massacre, n'hésitant pas, dès le début de son procès, à se présenter comme un « combattant de l’État islamique ». Mais où sont donc passés les adeptes du « comme par hasard » qui, dès le soir des attentats, dénonçaient une conspiration d’État ? (source : Franc-Tireur, 6 juillet 2022).

ANTIVAX. La désinformation sur le Covid-19 donne un nouveau souffle aux mouvements anti-vaccins. Alors que la désinformation sur le Covid-19 continue de prospérer, davantage de parents aux États-Unis se demandent si les autres vaccins sont bien nécessaires pour leurs enfants et de plus en plus d'adultes préfèrent se passer des injections, même celles dont la sécurité est depuis longtemps prouvée (source : L’Express, 4 juillet 2022).

LES DÉCONSPIRATEURS. Tristan Mendès France, Rudy Reichstadt et David Medioni ont reçu dans l’épisode 23 des « Déconspirateurs » Sophie Élizéon, Déléguée interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah). Au sommaire de ce dernier épisode de la saison : les dernières révélations de la commission d’enquête sur le 6 janvier 2021 ; la réapparition de « Q » ; l’enquête d’OpenFacto sur le site complotiste Qactus ; la propagande russe autour du bombardement de Krementchouk ; les faux autocollants russophobes d’Auschwitz ; l’affaire de la fresque antisémite d’Avignon ; les lois antiracistes sont-elles liberticides ? ; faut-il « contraventionnaliser » les délits de racisme ? ; l’importance du signalement des contenus haineux en ligne ; la Dilcrah, une institution sans réel équivalent en Europe et dans le monde (source : Conspiracy Watch, 5 juillet 2022).

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
à propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross