Les Georgia Guidestones (qu’en français on pourrait traduire par les « directives de pierre de Géorgie ») sont un ensemble de quatre blocs de granite érigés à Elberton, en Géorgie, dans le sud des États-Unis. Sur chacune des faces du monument sont gravées en huit langues les instructions suivantes, dont le nombre peut constituer une allusion aux Dix Commandements de la Bible :

  1. Maintenez l’humanité en dessous de 500 millions d’individus en perpétuel équilibre avec la nature ;
  2. Guidez la reproduction intelligemment en améliorant la forme physique et la diversité ;
  3. Unissez l’humanité avec une nouvelle langue mondiale ;
  4. Traitez de la passion, de la foi, de la tradition et de toutes les autres choses avec modération ;
  5. Protégez les personnes et les nations avec des lois et des tribunaux équitables ;
  6. Laissez toutes les nations gérer leurs affaires intérieures, et régler les dissensions externes devant un tribunal mondial ;
  7. Évitez les lois et les fonctionnaires inutiles ;
  8. Équilibrez les droits personnels et les devoirs sociaux ;
  9. Faites primer la vérité, la beauté, l’amour en recherchant l’harmonie avec l’infini ;
  10. Ne soyez pas un cancer sur la terre, laissez une place à la nature.

Inauguré au début de l’année 1980, en pleine guerre froide et alors que plane sur le monde la crainte d’un effondrement de la civilisation suite à un embrasement nucléaire entre l’URSS et les États-Unis, le monument est devenu une attraction très prisée des touristes. Compte tenu du mystère qui enveloppe son origine, il fait l’objet de nombreuses théories du complot, certains le considérant comme d’inspiration satanique.

A ce jour, en effet, le commanditaire des Georgia Guidestones (qui s’était présenté à l’entreprise chargée de son édification sous le pseudonyme de Robert C. Christian) demeure anonyme.

 

(Dernière mise à jour le 30/06/2022)