Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

đź”´ Conspiracy News #39.2022

PubliĂ© par La RĂ©daction02 octobre 2022

L’actu de la semaine décryptée par Conspiracy Watch (semaine du 26/09/2022 au 02/10/2022).

BRÉSIL. Le premier tour de l'élection présidentielle au Brésil, dimanche 2 octobre, oppose Jair Bolsonaro à l'ex-président Luiz Inácio Lula da Silva. En cas de victoire de son adversaire, le président sortant laisse planer l'éventualité d'un scénario insurrectionnel à la Trump. Dans le 34e épisode de Complorama, la journaliste Morgann Jezequel analyse aux côtés de Pauline Pennanec'h, Tristan Mendès France et Rudy Reichstadt, les théories conspirationnistes lancées par le camp Bolsonaro depuis 2018. Un podcast à retrouver sur le site de franceinfo, l'application Radio France et plusieurs autres plateformes comme Apple podcasts, Podcast Addict, Spotify, ou Deezer. À noter, le soutien apporté par le joueur de football Neymar – plus de 58 millions d’abonnés sur Twitter, presque 180 millions sur Instagram – au candidat Bolsonaro, quelques jours avant le scrutin (source : Tristan Mendès France/Twitter, 30 septembre 2022).

ALICE PAZALMAR. Connue sur les réseaux sociaux sous le nom d'Alice Pazalmar, Alice Martin-Pascual est une figure emblématique du mouvement complotiste One Nation, appelant ses adeptes à « faire sécession » avec l’État et dénoncé pour ses dérives sectaires. Condamnée en début d'année à Toulouse et à Cahors pour une série d'infractions routières, la jeune femme de 34 ans était recherchée pour exécuter sa peine. Elle a été interpellée le 18 septembre dernier dans le sud du Tarn, où un rassemblement de One Nation était organisé (source : La Dépêche, 26 septembre 2022).

FABRICE DI VIZIO. Figure du mouvement anti-passe sanitaire et des milieux complotistes, Me Fabrice Di Vizio était convoqué le 27 septembre devant ses pairs pour « manquement aux principes essentiels de la profession d'avocat ». Une occasion en or pour cette icône des antivax de faire le show. Et de dénoncer, une fois de plus, l'acharnement du « Système » contre lui. Le conseil de l'Ordre a requis six mois d'interdiction d'exercer, dont trois fermes. La décision sera rendue le 2 novembre 2022 (source : RTL, 1er octobre 2022). À visionner, la chronique de Mohamed Bouhafsi dans l’émission « C à vous », au cours de laquelle Thomas Huchon et le docteur Mathias Wargon se félicitent de cette procédure qui montre qu’« enfin les institutions réagissent à ces discours qui ont entraîné des discours de haine, du harcèlement sur les réseaux sociaux… » (source : C à vous/Twitter, 27 septembre 2022).

AFRIQUE. Sur la chaîne de télévision camerounaise panafricaine Afrique Media, qui compte plus de 500 000 abonnés sur YouTube, la France est accusée d’organiser le terrorisme au Mali. Amina Fofana, membre du Conseil national de la Transition (CNT), organe législatif du Mali en remplacement de l’Assemblée nationale, s’est faite le relais de cette thèse, accusant la France d’entretenir le terrorisme et même de venir sur place « avec ses terroristes, pour combattre l’armée malienne » (source : Tristan Mendès France/Twitter, 26 septembre 2022).

RUNGIS. Un incendie a ravagé un entrepôt de fruits et légumes, dimanche 25 septembre, à Rungis (Val-de-Marne). Selon le parquet de Créteil, un feu de palettes serait à l’origine de l’incendie mais il a suffi de cinq messages en cascade sur le forum américain Reddit pour que l'incident fasse l’objet de réinterprétations conspirationnistes. D’après une théorie directement importée des États-Unis, le feu serait le fait d’un groupe malveillant cherchant à organiser des pénuries alimentaires afin d'augmenter les prix (source : Le Monde, 27 septembre 2022). Une enquête devrait être ouverte pour déterminer la cause exacte du sinistre mais plusieurs relais de théories du complot sur les réseaux sociaux, tels Myriam Palomba, directrice de la rédaction du magazine en ligne Public, se sont immédiatement emparés du sujet pour le politiser.

« NUREMBERG 2.0 ». La complosphère allemande est en émoi : les deux avocats à l'origine du pseudo-« procès Nuremberg 2.0 » – un « procès populaire » sans aucune existence réelle mais qui entend juger les prétendus « crimes » commis par les États pendant la crise du coronavirus – s’accusent mutuellement de détournement de fonds. Viviane Fischer a ouvert les hostilités le 21 septembre, dans une vidéo où elle accuse notamment son confrère Reiner Fuellmich d’avoir détourné plus d’un million d’euros à son profit (source : heidi.news, 29 septembre 2022). 

LES DÉCONSPIRATEURS. Pour le 24e épisode des Déconspirateurs, Tristan Mendès France, Rudy Reichstadt et David Medioni ont reçu Romain Badouard, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université Paris II Panthéon-Assas, chercheur au laboratoire CARISM de l’Institut français de presse, auteur de Les Nouvelles Lois du web. Modération et censure (Seuil, 2020). Au sommaire de l’émission : les manifestations en Iran et leurs interprétations complotistes, les déboires du prétendu « procès de Nuremberg 2.0 » et la régulation sur Internet (source : Conspiracy Watch, 27 septembre 2022).

NÉONAZISME. L'héritage historique de la propagande nazie au Moyen-Orient se perpétue aujourd’hui grâce à un réseau dédié en langue farsi et arabe, actif sur Telegram, Facebook et YouTube. Bien que le nombre de ses abonnés reste faible (un peu plus de 29 000 en tout sur toutes les plateformes), il a considérablement étendu sa présence en ligne, créant des banques de ressources en ligne ou des magazines électroniques qui font la part la belle à l’antisémitisme et à la dénonciation du « Nouvel Ordre Mondial » (source : Global Network, 27 septembre 2022).

DIEUDONNÉ. Le 26 septembre 2020, Dieudonné M’Bala M’Bala avait diffusé une vidéo intitulée « Répond à Rachel Khan », dans laquelle il qualifiait la chroniqueuse de « pauvre négresse ». Poursuivi pour injure publique à caractère racial, M’Bala M’Bala a été condamné à 100 jours-amendes à 100 € le 15 septembre 2022 (source : licra.org, 15 septembre 2022).

QARADAWI. Le théologien vedette des Frères musulmans, Youssef al-Qaradawi, est mort à l'âge de 96 ans. Le président turc Recep Erdogan et Tariq Ramadan ont rendu hommage au guide spirituel de la confrérie, tristement connu pour ses trop nombreuses sorties antisémites et complotistes (source : Franc-Tireur, 28 septembre 2022).

« RÉFÉRENDUM ». Parmi les « observateurs » des faux référendums d'annexion organisés par la Russie sur les territoires ukrainiens qu'elle contrôle, notre collaborateur Élie Guckert a souligné la présence en Crimée, très valorisée par la presse pro-Kremlin, de deux Français : l'activiste néo-pétainiste Yvan Benedetti – condamné le 13 septembre dernier pour contestation de crime contre l’humanité – et l'ex-colonel Alain Corvez, intervenant régulier de l’ex-RT France, qui s'était notamment rendu en Syrie avec Alain Soral en 2011 pour soutenir Bachar el-Assad (source : Élie Guckert/Twitter, 27 septembre 2022). Maxime Macé et Pierre Plottu rapportent quant à eux que faisaient également partie du voyage l'activiste d'extrême droite André Chanclu (ancien du GUD qui a co-animé avec le conspirationniste Alain Benajam, le Comité France-Donbass, un collectif devenu le « représentant officiel » en France des autorités de « Novorossia »), l'ancien militaire Xavier Moreau ou encore l'ex-journaliste Léo Nicolian (source : Libération, 27 septembre 2022).

DONALD TRUMP. En difficulté sur le plan judiciaire après la perquisition par le FBI de son domicile de Mar-a-Lago, où des documents confidentiels classifiés ont été retrouvés après son départ de la Maison Blanche, Donald Trump voit sa cote de popularité chuter malgré le maintien de son emprise sur le Parti Républicain. En guise de réponse, l’ancien président tente de radicaliser encore un peu plus la base de ses partisans jusqu’à endosser le rôle de chef de file de la mouvance complotiste d’extrême droite QAnon (source : Conspiracy Watch, 28 septembre 2022).

ANTIVAX. La campagne de rappel contre le Covid-19 avec les nouveaux vaccins adaptés au variant Omicron doit démarrer le 3 octobre, tandis que les infections repartent à la hausse en ce début d’automne. Si l’épidémie due au SARS-CoV-2 ne fait plus les gros titres de la presse, les discours antivax restent présents sur les réseaux sociaux. Récemment, deux « études » ont été relayées – notamment par Denis Agret, médecin opposé à la politique vaccinale, et le site des DéQodeurs, une des premières communautés QAnon en langue française, pour critiquer l’efficacité de la vaccination au moyen de procédés de manipulation désormais bien connus (source : Le Monde, 30 septembre 2022).

FSSPX. La Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX) est une communauté catholique intégriste fondée en 1970 par Marcel Lefebvre. Elle est née en opposition au Concile de Vatican II et rassemble la frange la plus intransigeante, anti-moderne et ultra-conservatrice de l’Église catholique. Cette société de prêtres place « les lois du Seigneur » au-dessus de celles des hommes et porte ouvertement un discours antirépublicain et séparatiste. Street Press propose une enquête sur ces intégristes d’extrême droite nombreux, actifs et riches (source : Street Press, 13 septembre 2022). De son côté, Jeune Afrique a enquêté sur les agissements des prêtres de la Fraternité catholique Saint-Pie-X, à Libreville, au Gabon. Durant de nombreuses années, plusieurs d'entre eux se sont livrés à des abus sur mineurs, en toute impunité, sans jamais attirer la réprobation des réseaux conspirationnistes « anti-pédocriminalité », généralement bruyants sur le sujet (source : Jeune Afrique, 29 septembre 2022).

WU MING. Dans un billet d'humeur qu'il nous a fait parvenir, le linguiste Paul Memmi estime que l'auteur de Q comme Qomplot (Lux Editeur, 2022) « a collectivement été un complotiste de conviction, de préméditation. » Selon lui, « au moment du faux, nul ne peut distinguer une performance situationniste d’une théorie complotiste véritable » (source : Conspiracy Watch, 26 septembre 2022).

DÉSINFORMATION. L’ONG EU DisinfoLab, spécialisée dans l'enquête en sources ouvertes contre la désinformation, a publié une enquête sur un réseau d'opérations d'influence basé en Russie, qui intervient en Europe au moins depuis le mois de mai 2022. Cette campagne, qui a reposé sur la fabrication de « clones » de médias authentiques (au moins 17 médias, dont Bild, 20minutes, Ansa, The Guardian ou RBC Ukraine), a ciblé les lecteurs avec de faux articles, vidéos et sondages. Pour ce faire, des dizaines de noms de domaine Internet similaires à ceux des médias authentiques ont été achetés. La présentation des vrais sites a été systématiquement copiée (source : EU DisinfoLab, 27 septembre 2022). À écouter à ce sujet, la chronique de Patrick Cohen dans l’émission C à Vous sur France 5

NORDSTREAM. Vendredi, lors d'un discours historique destiné à acter l'annexion – illégale au regard du droit international – des territoires ukrainiens occupés de Louhansk, Donetsk, Kherson et Zaporijia, Vladimir Poutine a livré une diatribe contre l’Occident d’une violence inouïe, n'hésitant pas à fustiger le modèle occidental comme porteur « d’une religion inversée, du satanisme pur et simple » (source : Le Monde, 1er octobre 2022).

Tandis que de nombreux comptes conspirationnistes ont rapidement dénoncé la main de Washington derrière les explosions qui ont endommagé les gazoducs Nord Stream 1 et 2, Poutine a accusé dans son intervention « les Anglo-Saxons » d'être à l'origine de ces sabotages. Des accusations récusées comme « absurdes » et « scandaleuses » de la part du Secrétaire d'État américain Antony Blinken. Pour Piotr Smolar, correspondant du Monde à Washington, les déclarations du président russe « [ouvrent] la possibilité pour la Russie, par cet effet miroir que Poutine adore tant, de recourir aux mêmes méthodes » (source : Piotr Smolar/Twitter, 30 septembre 2022).

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Ă  propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross