Trois jours après la publication de l’article du controversé journaliste américain Seymour Hersh sur les circonstances de l’élimination d’Oussama Ben Laden, PressTV a surenchéri en donnant la parole à un activiste d’extrême droite affirmant sans détour que le chef d’Al-Qaïda n’a pas été tué en mai 2011 au Pakistan mais dix ans plus tôt, en Afghanistan.

Connue pour son ineffable tropisme conspirationniste, la chaîne iranienne en langue anglaise est allée interviewer James Fetzer, présenté comme un simple « chercheur américain ». « Je suis surpris que Seymour Hersh n’ait pas compris, explique Fetzer. Oussama Ben Laden est mort le 15 décembre 2001, en Afghanistan. Il a été enterré anonymement et conformément au rite musulman (…). David Ray Griffin, qui a écrit dix livres sur le 11-Septembre, a publié sur ce sujet. (…) Même Fox News a publié un article annonçant la mort de Ben Laden le 26 décembre 2001, que vous pouvez toujours trouver en ligne. Et Scholars for 9/11 Truth, l’association que j’ai fondée en 2005, a publié des choses à propos de l’utilisation de fausses cassettes audio et de faux Oussama Ben Laden ».

Professeur à la retraite, Fetzer est une figure de la complosphère américaine. Il s’est fait connaître par ses multiples interventions complotistes sur l’assassinat de John F. Kennedy, les attentats du 11 septembre 2001 ou encore le massacre de l’école Sandy Hook de Newtown. Fetzer a participé en 2013 à la 3ème Conférence internationale sur “l’Hollywoodisme” organisée par le régime de Téhéran, aux côtés, entre autres, des Français Thierry Meyssan et Dieudonné.