Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

Des ouvrages conspirationnistes dans la bibliothèque de Ben Laden

Publié par La Rédaction20 mai 2015,

Le chef d’Al-Qaïda possédait un livre sur les Illuminati ainsi que des ouvrages expliquant que l’Administration Bush était impliquée dans les attentats du 11 septembre 2001.

(DR)

Mercredi 20 mai, les services de renseignement américains ont rendu publique une partie des documents découverts lors du raid du 2 mai 2011 dans la maison d’Oussama Ben Laden, à Abbottabad (Pakistan). La liste de ces documents, conservés sous forme de fichiers PDF, est consultable sur une page intitulée « La bibliothèque de Ben Laden ».

Il apparaît ainsi que Ben Laden détenait plusieurs ouvrages complotistes parmi lesquels des best-sellers comme Les Secrets de la Réserve fédérale, du nazi américain Eustace Mullins, l’un des livres préférés du blogueur conspirationniste Etienne Chouard. La bibliothèque du chef d’Al-Qaïda recèle également un ouvrage de Fritz Springmeier sur les Illuminati, un livre de Michel Chossudovsky (du site complotiste Mondialisation.ca) et un autre d'Anthony Sutton, l'un des plus importants théoriciens du complot « mondialiste ». Citons encore Conspirators Hierarchy, de John Coleman ou The Taking of America 1-2-3, de Richard Sprague.

On trouve aussi un livre de Sayyid Qutb (le théoricien des Frères musulmans), deux d’Abdullah Azzam, membre des Frères musulmans et mentor de Ben Laden, et deux autres signés Noam Chomsky.

Plus surprenant, Ben Laden possédait des exemplaires numériques de livres expliquant que l’Administration Bush est directement impliquée dans les attentats du 11 septembre 2001 : Le Nouveau Pearl Harbor, de David Ray Griffin, qui est considéré comme la bible des « Truthers », et Crossing the Rubicon, de Michael Ruppert.

 

Voir aussi :

Quand Amin Dada conseillait la lecture des Protocoles des Sages de Sion

Saddam Hussein, les Protocoles des Sages de Sion… et les Pokémon !

Cet article est en accès libre.
Pour qu’il le reste, Conspiracy Watch a besoin de vous.
Je suis d'accord, je fais un don
je continue ma lecture
(DR)

Mercredi 20 mai, les services de renseignement américains ont rendu publique une partie des documents découverts lors du raid du 2 mai 2011 dans la maison d’Oussama Ben Laden, à Abbottabad (Pakistan). La liste de ces documents, conservés sous forme de fichiers PDF, est consultable sur une page intitulée « La bibliothèque de Ben Laden ».

Il apparaît ainsi que Ben Laden détenait plusieurs ouvrages complotistes parmi lesquels des best-sellers comme Les Secrets de la Réserve fédérale, du nazi américain Eustace Mullins, l’un des livres préférés du blogueur conspirationniste Etienne Chouard. La bibliothèque du chef d’Al-Qaïda recèle également un ouvrage de Fritz Springmeier sur les Illuminati, un livre de Michel Chossudovsky (du site complotiste Mondialisation.ca) et un autre d'Anthony Sutton, l'un des plus importants théoriciens du complot « mondialiste ». Citons encore Conspirators Hierarchy, de John Coleman ou The Taking of America 1-2-3, de Richard Sprague.

On trouve aussi un livre de Sayyid Qutb (le théoricien des Frères musulmans), deux d’Abdullah Azzam, membre des Frères musulmans et mentor de Ben Laden, et deux autres signés Noam Chomsky.

Plus surprenant, Ben Laden possédait des exemplaires numériques de livres expliquant que l’Administration Bush est directement impliquée dans les attentats du 11 septembre 2001 : Le Nouveau Pearl Harbor, de David Ray Griffin, qui est considéré comme la bible des « Truthers », et Crossing the Rubicon, de Michael Ruppert.

 

Voir aussi :

Quand Amin Dada conseillait la lecture des Protocoles des Sages de Sion

Saddam Hussein, les Protocoles des Sages de Sion… et les Pokémon !

à propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2024 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross