Reiner Fuellmich (capture d’écran YouTube, 03/10/2020).

Reiner Fuellmich (1958 – ) est un avocat allemand qui a accédé à une notoriété internationale après la mise en ligne sur YouTube, le 3 octobre 2020, d’une vidéo conspirationniste intitulée « Crimes against Humanity » (Crimes contre l’humanité) dans laquelle il qualifie la pandémie de coronavirus de « fraude » basée sur des tests-PCR qui, selon lui, « ne détectent pas le virus. »

Cette affirmation est fausse, expliquent des experts interrogés par l’AFP. Les autres allégations erronées de Reiner Fuellmich portent aussi bien sur l’innocuité de la Covid-19 que sur l’inutilité du port du masque ou des mesures de confinement. Elles ont été réfutées par Le Monde.

La vidéo de Fuellmich a été visionnée environ 1,5 millions de fois en moins d’une semaine avant d’être supprimée de YouTube pour violation des conditions d’utilisation de la plateforme. Il y dénonce la « grande affaire de délit civil de tous les temps : le scandale de la fraude Corona, qui s’est entretemps transformé en probablement le plus grand crime contre l’humanité » (sic).

Traduite en français par « Fils de Pangolin », la vidéo de Reiner Fuellmich a été relayée et/ou « décryptée » par plusieurs sites proches des Gilets Jaunes (Vécu), anti-vaccins (Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations) et conspirationnistes tels que LesObservateurs.ch, Agoravox, Mondialisation.ca, RT Deutsch (Russia Today en allemand) ou encore Medias-Presse.info. Le site français d’extrême droite s’aligne sur le titre de la vidéo quand il revient en plusieurs parties sur ce « Nuremberg des crimes contre l’humanité du Covid-19 [qui] s’ouvrira bientôt ».

Que ce soit sur sa chaîne YouTube ou sur son compte Twitter, Ema Krusi se montre quant à elle très active dans la défense et la diffusion de la vidéo de Fuellmich.

Début juin 2021, Reiner Fuellmich annonce dans une interview à FranceSoir la mise en place prochaine d’un « tribunal international » visant à juger les crimes commis pendant la crise du coronavirus.

Dans une vidéo publiée le 24 juillet 2021, l’avocat allemand affirme que la pandémie du Covid-19 « n’existe pas », car les tests PCR ne fonctionnent pas et sont « une fraude scandaleuse ». Selon lui, les vaccins sont des « thérapies géniques ». Des affirmations infondées comme l’a montré l’AFP.

 

IL A DIT :

« Les responsables de cette crise doivent être poursuivis pénalement […] pour dommage civil. Sur le plan politique, tout doit être fait pour que plus jamais personne ne soit en position de pouvoir tromper l’humanité ou tenter de nous manipuler avec ses programmes corrompus. […] Les mesures dites anticorona telles que le confinement, les masques faciaux obligatoires, la distanciation sociale et les règlements de quarantaine servent-ils à protéger la population mondiale contre le Corona ? Ou ces mesures ne servent-elles qu’à faire paniquer les gens pour qu’ils croient, sans se poser de questions, que leur vie est en danger afin, qu’en fin de compte, les industries pharmaceutiques et technologiques puissent générer d’énormes profits grâce à la vente des tests PCR […] ainsi qu’à la récolte de nos empreintes digitales génétiques […]. Les principaux lobbyistes des deux plus grands fonds de santé du monde, à savoir la fondation Bill & Melinda Gates et le Welcome Trust […] ont pris les devants dans la proclamation de la pandémie mondiale de Corona, ont fait en sorte que des tests PCR de masse soient utilisés pour prouver les infections massives au Covid-19 dans le monde entier, et font maintenant pression pour que des vaccins soient inventés et vendus dans le monde entier. […] Et il faut également souligner, une fois de plus, que l’Allemagne est apparemment devenue le centre d’un lobbying particulièrement massif de l’industrie pharmaceutique et technologique, car le monde, en référence aux Allemands prétendument disciplinés, devrait faire comme les Allemands, afin de survivre à la pandémie ».  

Source : « Crimes contre l’humanité », YouTube, 3 octobre 2020.

 

(Dernière mise à jour le 28/07/2021)