Ema Krusi (capture d’écran YouTube, 3 mai 2020).

Emanuela Krusi, dite Ema Krusi, est une vidéaste suisse qui s’est fait connaître par ses positions conspirationnistes sur l’épidémie de Covid-19.

Propriétaire d’un magasin de chaussures à Genève (elle est la fille de Marcello Krusi et l’héritière de la marque Maison Via Roma), Ema Krusi est devenue la chantre des anti-masques et des anti-vaccins après avoir accusé, fin avril 2020, sur les réseaux sociaux, les autorités suisses et les médias de semer la peur quant à la dangerosité de la pandémie de coronavirus.

Le 30 avril 2020, interviewée par Radio Lac, elle prétend, à tort, que Bill Gates « est attaqué aujourd’hui par le gouvernement américain pour crime contre l’humanité et les gens doivent le savoir, c’est pas moi qui suis journaliste, mais c’est moi qui prend la parole. Pourquoi ? Parce que Bill Gates ne me finance pas ! »

Elle poursuit :

« Tant pis si ça me porte préjudice, tant pis si les gens ne viennent plus acheter mes créations, s’ils estiment que je suis une “complotiste” ou je sais pas quoi. Mais aujourd’hui, les gens qui réfléchissent et qui ont du bon sens, eh bien on les appelle “complotistes” ! Eh bien dans ce cas-là, je suis fière d’en être une si c’est le cas, si c’est le prix à payer, et on est des centaines de milliers à le dire ! »

Le 3 mai 2020, dans l’une de ses vidéos vues plus d’un million de fois, elle appelle à refuser les tests de dépistage du Covid-19 :

« Engagez-vous à refuser d’être testés ! Tous les spécialistes le disent ! Arrêtez les mainstream, arrêtez les médias dominants, allez voir les médecins qui parlent aux États-Unis, en Europe, en Asie, et qui disent : “les tests ne sont pas fiables”. Ils sont là uniquement pour vous mettre un tracking sur votre identité numérique qui a déjà pris court il y a longtemps. Ouvrez les yeux ! Informez-vous ! Vous vous sentez pas l’énergie d’aller dehors ? Très bien ! Refusez le vaccin, refusez encore une fois la peur ! […] Et refusez les masques ! Les masques vous intoxiquent ! […] Vous en avez marre d’être pris pour des cons ?! Alors moi je vais vous dire ce que moi je fais : je refuse d’être testée. Parce que je suis informée sur le sujet. Je refuse d’installer une application qui va pourrir mon réseau et ma vie ! Je refuse la 5G ! Je refuse les vaccins, pour mes enfants et pour les vôtres ! Je refuse la peur ! »

Le 4 mai 2020, Ema Krusi est interviewée sur la chaîne du youtubeur conspirationniste Silvano Trotta [archive].

Le 19 juillet 2020, elle poste sur son compte Instagram une photo où elle apparaît en compagnie de Jean-Dominique Michel qui, se présentant comme un « anthropologue médical et expert en santé publique », a dénoncé, en mars 2020, la « mise en scène » de la pandémie de Covid-19 et apporté son soutien au Pr Didier Raoult.

Le 23 juillet 2020, Ema Krusi participe à une émission YouTube aux côtés des vidéastes complotistes Jean-Jacques Crèvecoeur, Salim Laïbi et Christian Tal Schaller [archive].

Le youtubeur controversé Thierry Casasnovas recommande la chaîne YouTube d’Ema Krusi, qu’il considère comme une « lanceur d’alerte ».

Le 29 juillet 2020, la boutique de chaussures d’Ema Krusi a fait l’objet d’une fermeture administrative temporaire en raison de son refus d’appliquer le port du masque obligatoire dans son magasin. Au terme de la vidéo annonçant la réouverture de son magasin (qui sera fermé à nouveau quelques heures plus tard), Ema Krusi salue ses auditeurs en arborant dans la paume de sa main la lettre « Q », un clin d’oeil au mouvement conspirationniste QAnon.

 

(Dernière mise à jour le 10/08/2020)