Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Post anonymisé prétendant à tort que Bill Gates « admet que les vaccins servent à la dépopoulation » (capture d'écran Facebook, 23/01/2020).

Le terme de « dépopulation » est régulièrement utilisé par les conspirationnistes en référence à de prétendus « plans » secrets criminels des « élites » visant à réduire la population mondiale.

De nombreux commentateurs conspirationnistes – comme Lyndon LaRouche, Alex Jones, Aaron Russo, Louis Farrakhan, Alain Soral ou Webster Tarpley – y font référence de même que les sites complotistes Égalité & Réconciliation, Wikistrike, AlterInfo.net, Mondialisation.ca ou encore Nouvelordremondial.cc.

Selon eux, « l'oligarchie mondialiste » – qui s'incarnerait à travers des figures telles que celles de Henry Kissinger, David Rockefeller, George Soros ou Bill Gates – utiliserait le prétexte d'une crise de surpopulation pour mettre à exécution un projet eugéniste destiné à débarrasser la planète de sa population inutile.

La destruction d'une partie de la population mondiale se ferait au moyen d'une arme biologique fabriquée en laboratoire, comme le seraient en réalité les virus du sida ou du Covid-19, utilisée pour déclencher une épidémie mondiale ou encore sous couvert de vastes campagnes de vaccination dont le but réel serait d'empoisonner ceux qui accepteraient de s'y soumettre. La stérilisation des gens par la fluoration de l'eau, les « chemtrails », les pesticides ou les OGM feraient également partie des moyens de parvenir à ce but diabolique.

L’Agenda 21, un « plan d’action » adopté en 1992 par 173 chefs d’État lors du Sommet de la Terre de Rio, est régulièrement incriminé par les complotistes. Le document, non contraignant juridiquement et qui vise à promouvoir le développement durable, formule en effet un ensemble de recommandations permettant de prévenir la surpopulation, la pollution, la pauvreté et la raréfaction des ressources.

Certains propos tenus par Bill Gates en 2010 lors d'une conférence sur la réduction de carbone ont été dénaturés pour être utilisés comme pseudo-preuve que le milliardaire américain aurait ouvertement affiché son intention de réduire la population mondiale de 10 à 15 % grâce à la vaccination. En réalité, il faisait référence à une réduction de la croissance démographique.

Des propos de la primatologue Jane Goodall ont également été sortis de leur contexte pour faire accroire qu'elle préconisait la diminution de 90% de la population mondiale.

(Dernière mise à jour le 04/09/2022)

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross