La chaîne iranienne Press TV prise en flagrant délit d'intox complotiste

Le 10 décembre dernier, la chaîne anglophone Press TV, qui dépend du gouvernement de la République islamique d’Iran, a diffusé un reportage accusant les services de protection de l’enfance de la province d’Alberta, au Canada, de couvrir un trafic d’enfants.

Agissant de concert avec les forces de sécurité canadiennes, les autorités d’Alberta se livreraient à des enlèvements d’enfants issus de la communauté des First Nations (ou “Premières nations”), dénomination donnée aux descendants des populations indigènes du Canada. Ces prétendus « kidnappings » cacheraient en réalité un commerce juteux, les enfants étant arrachés à leurs familles pour être ensuite « vendus » à des agences d’adoption.

Le reportage de Press TV s’appuie sur les déclarations de deux femmes témoignant anonymement et le visage recouvert d’un voile (voir les captures d’écran ci-dessus). Elles parlent d’un « programme d’assimilation et de génocide » des populations autochtones.

« Pure fiction »

La presse canadienne a rapidement enquêté sur les assertions de Press TV et en est arrivée à la conclusion qu’elles relevaient de la « pure fiction », comme l’ont confirmé au National Post la directrice générale de La Société de soutien à l’enfance et à la famille des First Nations ainsi qu’un porte-parole du Ministère des Affaires autochtones et du développement du Nord canadien.

L’auteur du reportage, Joshua Blakeney, est un contributeur régulier de Veterans Today, un site conspirationniste américain régulièrement épinglé pour ses contenus à caractère antisémite et négationniste. Il y a notamment signé en mars 2011 un article intitulé « Les empreintes d’Israël sont partout autour du 11-Septembre (et je n’ai pas peur de le dire !) ».

En effet, Blakeney n’est pas totalement inconnu dans la sphère des militants du 9/11 Truth Movement : le journaliste Jonathan Kay, auteur de Among the Truthers (HarperCollins, 2011), rappelle sur son blog que Joshua Blakeney s’était vu attribuer, en 2010, une bourse de recherche universitaire, aux frais du contribuable canadien, afin de questionner la validité de la « thèse gouvernementale » des attentats du 11 septembre 2001. Parrainé par le coordinateur du programme d’études sur la mondialisation de l’Université de Lethbridge (Canada), Blakeney proposait de partir des écrits de « David Ray Griffin, John McMurtry, Michel Chossudovsky, Graeme MacQueen. Michael Keefer, Peter Dale Scott, Stephen Jones, Niels Harritt et Nafeez Ahmed » soient quelques-uns des principaux tenants de la théorie du complot.

Propagande d’Etat

Créée en 2007 sur le modèle de Russia Today, Press TV s’est fait retirer sa licence par le Royaume-Uni en janvier 2012 pour manque d’indépendance éditoriale par rapport à Téhéran. La chaîne satellitaire relaye à l’envie la propagande radicale du régime iranien, versant fréquemment dans le conspirationnisme à caractère antisémite. Press TV accuse ainsi régulièrement les Juifs d’avoir organisé les attentats du 11-Septembre, d’être derrière la crise financière ou, plus récemment, d’avoir commandité la tuerie de l’école de Sandy Hook. Elle accueille également sur son antenne plusieurs propagandistes négationnistes. Elle compte enfin au nombre de ses collaborateurs réguliers l’ancien député britannique Derek Conway, l’ex-maire de Londres Ken Livingston, le leader du Respect Party, George Galloway, ou encore l’islamologue suisse Tariq Ramadan.

 

Voir aussi :

Qui est le ”commentateur politique” Peter Rushton ?

11-Septembre : Chomsky souffle le chaud et le froid

Guerres, traite négrière, crise économique : Dieudonné accuse « les sionistes »

Le massacre de Newtown vu par les conspirationnistes