Johan Livernette (crédits : YouTube, mars 2020).

Johan Livernette (1978 – ) est un auteur complotiste d’extrême droite évoluant dans la mouvance dite de la « Dissidence ». Proche de Civitas et d’Égalité & Réconciliation, cet ancien journaliste sportif à La Marseillaise est l’auteur de La Franc-Maçonnerie. 300 ans d’imposture (2017) dans lequel il a pour ambition de « démasquer la secte maçonnique » qu’il considère comme le fourrier du mondialisme.

Son livre précédent, Le complot contre Dieu (2014), dévoilait la prétendue « conspiration talmudo-maçonnique » contre l’Église catholique, les monarchies, les nations et les peuples. Ses thèses vont puiser dans le stock de la littérature conspirationniste antisémite classique.

Le 13 mars 2020, en pleine crise du coronavirus, Livernette publie sur son blog un article dans lequel il relaie un article du théoricien du complot Michel Chossudovsky et qualifie Emmanuel Macron de « marionnette du CRIF et des banques centrales ». Au mépris du constat unanime de la communauté scientifique relatif à l’origine naturelle du virus, il écrit :

« Qui l’a fabriqué ? Est-il vraiment mortel ? […] Avons-nous à faire à une importante pandémie, à une simple épidémie ou à une arme biologique ? Il est, pour l’instant, difficile de répondre avec certitude à toutes ces interrogations. Une chose est en revanche certaine : ce que nous vivons actuellement est en aucun cas le fruit du hasard. » Puis : « qui est à l’origine de cette épidémie ? Qui est le responsable de sa propagation en Occident ? […] Le déclenchement de cette “grippe chinoise” entre-t-il dans le cadre de la guerre économique menée par les États-Unis contre la Chine ? […] Pourquoi une telle psychose avec ce coronavirus dont la gravité reste à prouver ? Pour mieux justifier un nouveau vaccin ? Rendre la vaccination obligatoire ? La propagande alarmiste des médias dominants sert-elle à légitimer un nouveau vaccin (comparable à celui contre la grippe) ? C’est fort probable. […] À qui profite cette épidémie ? Nous savons que, pour Big Pharma, la santé publique et les vies humaines ne valent rien face aux enjeux économiques. Va-t-on avoir droit à un énième coup du pompier-pyromane ? Déclencher une (fausse ?) pandémie pour apporter ensuite le remède vaccinal ? Là encore, c’est fort probable. […] Tedros Adhanom Ghebreyesus [le directeur général de l’OMS] sèmerait-il volontairement ce vent de panique sur ordre de ses mentors mondialistes ? Pour le gouvernement Macron, cette crise du coronavirus tombe à pic : elle est un très bon prétexte pour interdire les manifestations de rue et autres rassemblements contestataires. […] Instaurer un climat de terreur permet à l’oligarchie de mieux régner, de soumettre les nations et d’imposer une dictature… sous couvert de démocratie ! »

Dans une vidéo intitulée « Le complot contre notre santé » (10 juin 2020), relayée notamment par les sites conspirationnistes Le Libre Penseur et Jeune Nation, Livernette poursuit son raisonnement et revient sur « le maitre mot de ce complot à l’échelle mondiale », à savoir la « corruption ». Pour assoir sa démonstration, il pointe le « projet mondialiste de réduction de la population mondiale » qui « s’emboite d’ailleurs parfaitement avec d’autres fléaux », à savoir le « projet maçonnique de l’euthanasie, […] la malbouffe ou encore la vaccination ». Parmi les responsables de ce prétendu complot figureraient de « nombreux oligarques mondialistes et eugénistes », à commencer par Bill Gates ou encore « Big Pharma » – qualifié d’« empire pharmaceutique tout puissant » – qui aspirerait à ce que la « population ne soit pas en bonne santé. » Livernette souligne enfin la qualité et l’efficacité des propositions du youtubeur Thierry Casasnovas, notamment pour soigner certaines maladies comme le cancer. Il se réfère également à Claire Séverac, à Henry Joyeux et aux « très bon travaux » de Salim Laïbi. Il s’engage à « diffuser les informations relatives à la santé, […] à relayer les travaux de spécialistes » comme Marc Vercoutère, Didier Raoult, Sylvie Simon ou encore Luc Montagnier : des informations qui pourraient selon lui « faire barrage à la propagande d’État […] et ainsi entraver des stratagèmes pervers comme ce fut la cas pour la pseudo-pandémie de grippe ».

Il est un des signataires de la pétition « Liberté Pour Ryssen », présentée comme un « appel à tous les défenseurs de la liberté d’expression ».

IL A DIT :

« Qui dit pouvoir occulte dit caché et donc c’est pas forcément évident de savoir qui compose ce pouvoir. […] Cette oligarchie mondialiste, […] le sommet de la pyramide mondialiste où on voit cet œil d’Horus tout en haut avec la tête qui est détachée du reste, eux et nous clairement […], l’organigramme de la pyramide mondialiste : on retrouve les familles oligarchiques tout en haut que certains nommeront Illumati, d’autres pouvoir x […], ces familles oligarchiques opèrent par la banque, les banques centrales mais aussi les sociétés secrètes qui sont plus ou moins méconnues du grand public. […] Haute finance et haute franc-maçonnerie sont liées, plus précisément l’une s’appuie sur l’autre […] pour régner ».

Source : YouTube/Johan Livernette, 10 mars 2015 (conférence tenue le 8 mars 2015 au Théâtre de la Main d’or).

 

(Dernière mise à jour le 14/01/2021)