Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

đź”´ Conspiracy News #46.2022

PubliĂ© par La RĂ©daction20 novembre 2022

L’actu de la semaine décryptée par Conspiracy Watch (semaine du 14/11/2022 au 20/11/2022).

KYRIE IRVING. L’Anti-Defamation League (ADL) et l’American Jewish Committee (AJC) ont demandé – sans succès – à Amazon de retirer de son catalogue un ouvrage et un film de Ronald Dalton Jr. défendant des thèses à caractère antisémite. Le film concerné s’est en effet retrouvé en tête des ventes des documentaires sur la plateforme après que le basketteur Kyrie Irving en a fait la promotion sur les réseaux sociaux (source : The Times of Israël, 8 novembre 2022).

FREEZE CORLEONE. À la suite de l’annulation de son concert à Montréal, après la mobilisation de l’organisation juive de lutte contre l'antisémitisme B’nai Brith Canada, le rappeur Freeze Corleone a adressé un message à caractère antisémite à ses 417 000 followers. L’artiste a eu recours à un langage codé pour désigner à ses fans, sous la forme d’un emoji et selon la technique du « dog whistle », l’action d’une force émanant d’un gouvernement mondial, comme l’a décrypté l’essayiste Ilana Weizman (source : Conspiracy Watch/Twitter, 17 novembre 2022).

UDO WALENDY. Le négationniste allemand Udo Walendy est décédé le 17 novembre 2022 à l’âge de 95 ans. Ce nazi authentique engagé dans le négationnisme dès le milieu des années 1960 était l’un des auteurs les plus prolifiques en textes pronazis et négationnistes toutes langues confondues. Il a travaillé avec toutes les générations négationnistes, à l’échelle internationale, et fut aussi actif politiquement jusque dans les années 2000 au sein de la formation Nationaldemokratische Partei Deutschlands (NPD), formation ultra-nationaliste allemande (source : Conspiracy Watch, 18 novembre 2022). 

VINCENT REYNOUARD. Le négationniste français Vincent Reynouard a été interpellé le 10 novembre en Écosse, dans une opération de police menée à l’initiative de la justice française. Reynouard a été condamné à plusieurs reprises, tant en France qu’en Belgique, où il s’était expatrié, pour « apologie de crimes de guerre et contestation de crimes contre l’humanité ». Cette figure de l’ultradroite, proche de la mouvance catholique intégriste et des cercles néonazis européens, a été placée en détention en attente d’une éventuelle extradition (source : Le Monde, 13 novembre 2022). À noter que le Parti de la France, un groupuscule d’extrême droite dont fut membre-fondateur le patron de TV Libertés Martial Bild, a apporté son soutien au négationniste (source : Conspiracy Watch/Twitter, 16 novembre 2022).

ÉRIC MORILLOT. Passé par Sud Radio et CNews, Éric Morillot fait désormais exploser les compteurs d’audience pour la web-télé d’extrême droite TV Libertés où il anime l’émission « Bistro Libertés ». Là, il agrège autour de lui identitaires, antivax et pro-Poutine, en une « véritable chambre d’écho complotiste et identitaire », comme l’écrit Élie Guckert. Notre collaborateur s’est penché sur cette émission où ont déjà été reçus Idriss Aberkane, Philippe de Villiers, André Bercoff, Alexis Poulin ou encore l'infectiologue covido-complotiste Christian Perronne (source : Conspiracy Watch, 14 novembre 2022).

LES DÉCONSPIRATEURS. Dans le 28e épisode de l’émission, Tristan Mendès France, Rudy Reichstadt et David Medioni ont reçu Clément Freze, mentaliste, hypnotiseur, performer et documentariste, qui travaille depuis deux ans sur une réponse en vidéo au film conspirationniste « Hold-up ». Au sommaire de ce nouvel épisode : la théorie du complot sur les « chemtrails » ; un focus sur les « midterms », QAnon et Marjorie Taylor Greene ; Elon Musk, Twitter et la pastille bleue de certification ; focus sur l'affaire FTX ; Raquel Garrido, les Gilets jaunes et l'Assemblée nationale ; itinéraire d'un mentaliste ; « Fake-up », la réponse au film complotiste « Hold-up » ; Didier Raoult et l'hydroxychloroquine  ; la loi de Brandolini illustrée par Christian Perronne ; illusionnisme et complotisme ; violence et harcèlement (source : Conspiracy Watch, 16 novembre 2022).

VOL MH17. Un tribunal néerlandais a condamné par contumace, le 17 novembre, trois hommes et en a acquitté un autre pour la destruction du vol MH17 de Malaysia Airlines au-dessus de l’Ukraine, le 17 juillet 2014, tuant les 298 passagers et membres de l’équipage. Selon l’accusation, ils faisaient partie des forces séparatistes soutenues par le Kremlin et ont joué un rôle-clé dans l’acheminement du système de missiles Buk en Ukraine depuis une base militaire en Russie, même s’ils n’ont pas déclenché le missile. L’extradition des coupables, qui se trouvent en Russie et dans les territoires ukrainiens annexés par Moscou, est très improbable (source : Le Monde, 17 novembre 2022). Le crash du MH17 avait fait l'objet d'une intense campagne de désinformation de la part des médias affiliés au Kremlin. Commentant le verdict néerlandais, l'ambassadeur russe au Pays-Bas a parlé d’une décision « politique » (source : Le Figaro, 18 novembre 2022).

INFLUENCEURS. Le Département d’État américain a désigné le Franco-Béninois Kemi Seba et la Suisso-Camerounaise Nathalie Yamb comme des agents d’influence de l’écosystème de désinformation et de propagande du groupe Wagner, dirigé par l’oligarque russe Evgueni Prigojine et dont les forces « menacent la sûreté et la sécurité des populations des pays dans lesquels elles se déploient ». Seba et Yamb sont désignés comme des « influenceurs essentiels » qui « permettent aux entités liées au Kremlin de maintenir un déni plausible de l’intervention de la Russie dans les affaires africaines, tout en essayant de façonner des opinions africaines favorables aux objectifs politiques du Kremlin » (source : US Department of State, 4 novembre 2022).

SIMONE GOLD. Le médecin antivax américain Simone Gold, qui a collecté plusieurs millions de dollars pour son association America’s Frontline Doctors (AFLDS), aurait dépensé cet argent pour s'offrir un manoir et un voyage en jet privé. Rappelons que l’AFLDS a travaillé à faciliter les prescriptions d'hydroxychloroquine et d'ivermectine, et que Simone Gold est entrée dans le Capitole lors de l'émeute du 6 janvier et a été condamnée pour cela à 60 jours de prison (source : Daily Beast, 14 novembre 2022). Le site conspirationniste FranceSoir a plusieurs fois mis à l’honneur cette personnalité (source : Raphaël Grably/Twitter, 14 novembre 2022).

DIDIER RAOULT. Le 20 avril 2022, Didier Raoult se prépare à affronter la presse. Deux rapports explosifs sont sur le point d'être rendus publics. Ils vont déboucher sur des plaintes, une enquête judiciaire et sur la suspension de tous les essais cliniques menés dans son institut hospitalo-universitaire à Marseille. L’homme crie à l'injustice mais il est poussé vers la sortie. Une retraite au goût de défaite. Les journalistes de « Complément d'enquête » lui ont consacré un dossier spécial, montrant notamment, à la suite de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas), que son étude sur l'hydroxychloroquine reposait sur des données mal retranscrites voire falsifiées afin de conclure à l'efficacité du médicament comme traitement contre le Covid (source : France TV, 17 novembre 2022).

ESPIONS RUSSES. Résultat de dix ans d’enquête, Les Moujiks de Romain Mielcarek décrit l’impunité avec laquelle les agents du renseignement russe œuvrent contre nos intérêts nationaux. On y apprend notamment que les positions de Jean-Luc Mélenchon sur les relations internationales ont conduit un espion russe à proposer 500 000 euros en février 2016 à la France Insoumise via Djordje Kuzmanovic, proposition qui fut alors refusée par ce dernier (source : Élie Guckert/Twitter, 16 novembre 2022).

WAGNER. L’oligarque Evgueni Prigojine a demandé au procureur général de Russie d’enquêter sur le meurtre d’Evgueni Noujine, un ex-milicien du groupe Wagner, exécuté pour désertion. L’homme a été tué à coups de marteau et la vidéo a été diffusée par des membres de Wagner, à l’origine de l’exécution. Prigojine a quant à lui suggéré que la CIA ou les services secrets d’un pays de l’OTAN pourraient être derrière cet acte... (source : Conspiracy Watch/Twitter, 15 novembre 2022).

MISSILE EN POLOGNE. L’explosion d’un missile en Pologne, le 15 novembre, a rapidement déclenché les réactions de bots et trolls russes conspirationnistes, sous la forme de copiés-collés dénonçant une opération sous faux drapeau (« false flag ») destinée à déclencher une guerre mondiale… (source : Olrik/Twitter, 15 novembre 2022).

RUSSIA TODAY. Alors que sa diffusion est suspendue au sein de l'UE et que le groupe connaît des difficultés importantes depuis l'invasion de l'Ukraine, RT annonce le lancement d'un nouveau site en serbo-croate, RT Balkan. La création d'une chaîne TV dans la même langue est prévue pour 2024. L'État russe continue ainsi à accorder une importance stratégique à son appareil médiatique à l’étranger (source : Maxime Audinet/Twitter, 17 novembre 2022).

THINKERVIEW. On se souvient que sur la chaîne YouTube Thinkerview, l’économiste et chercheur au CNRS Gaël Giraud avait déclaré qu’Emmanuel Macron était le « porte-flingue » du « projet eschatologique qui est la privatisation absolue du monde » (sic) de David de Rothschild. Un « dérapage » qui n’est pas le premier pour la chaîne suivie par plus d'un million d’abonnés, et où ont déjà été invités aussi bien Natacha Polony, Jean-Luc Mélenchon, Étienne Klein ou Guillaume Meurice, que Laurent Obertone, Idriss Aberkane, Juan Branco, Kemi Seba ou... Xenia Federova, la rédactrice en chef de RT France. L’éclectisme laisse transparaître un fil conducteur, comme l’explique Alexandra Savania dans L’Express : une idéologie anti-élites françaises (source : L’Express, 16 novembre 2022).

OMERTA. Ancien de Paris-Match et de RT France, Régis Le Sommier dirige un nouveau média, Omerta, dont la soirée de lancement s'est déroulée il y a quelques jours dans le 15ᵉ arrondissement de Paris en présence de plusieurs cadres, élus ou anciens candidats du Rassemblement national. Étaient notamment présents l’ex-sénateur Yves Pozzo di Borgo, sous le coup d’une enquête pour corruption en lien avec la Russie, l'ancien directeur central du renseignement intérieur Bernard Squarcini, reconverti dans le conseil en sécurité, et Jean-Yves Le Gallou, idéologue de l’extrême droite identitaire, qui a salué sur Twitter la « création de ce nouveau média de réinfosphère » (source : Le Monde, 17 novembre 2022).

DONALD TRUMP. Twitter avait suspendu le compte de l’ancien président des États-Unis après l’assaut contre le Capitole du 6 janvier 2021. Le nouveau patron de la plateforme, Elon Musk, vient de le restaurer, à la suite d’un sondage improvisé sur ce réseau, qui a donné une courte majorité aux Twittos favorables à cette restauration. Un résultat que Musk a salué par la locution latine « Vox Populi, Vox Dei » (« La Voix du Peuple est la voix de Dieu ») (source : Conspiracy Watch/Twitter, 20 novembre 2022 ; Le Monde, 20 novembre 2022).

FREE SPEECH. Dans une tribune publiée dans Libération, le mathématicien David Chavalarias, chercheur à l’Institut des systèmes complexes (CNRS), soutient qu'« en termes de liberté d’expression, chacun a sa ligne rouge. Musk et les Saoudiens se sont avérés avoir la même : critiquer le boss », rappelant que le nouveau patron de Twitter a décidé de radier sans préavis un compte de plus de 2,3 millions d’abonnés ayant commis l’erreur de... le parodier. Compte tenu de l’importance de la médiation sociale numérique pour le débat public et nos démocraties, Chavalarias milite pour que « l’Etat finance des espaces numériques ouverts, affranchis de toute publicité, dotés d’une gouvernance citoyenne et, surtout, souverains » (source : Libération, 12 novembre 2022).

MARJORIE TAYLOR GREENE. Soutien de Trump, réélue à la chambre des Représentants à l’occasion des élections américaines à mi-mandat, Marjorie Taylor Greene relaie depuis des années les thèses complotistes les plus radicales. Dans sa chronique dans Franc-Tireur, Rudy Reichstadt revient sur cette figure politique qui « nourrit également une passion pour les armes à feu et les solutions expéditives » (source : Franc-Tireur, 16 novembre 2022). À noter que fraîchement réélue, « MTG » n’a pas tardé à s’afficher sur le média d’Alex Jones, récemment condamné à un milliard de dollars pour avoir nier la mort des enfants assassinés lors de la tuerie de l’école de Sandy Hook (source : Tristan Mendès France/Twitter, 15 novembre 2022).

ADNAN OKTAR. Le gourou créationniste Adnan Oktar, plus célèbre sous le pseudonyme Harun Yahya, a été condamné mercredi 16 novembre par un tribunal d’Istanbul pour une série de crimes. Notamment reconnu coupable d’agressions sexuelles, le sexagénaire a écopé d’une peine de 8 658 ans de prison. À l’étranger, l’homme s’est rendu célèbre après la publication d’un « Atlas de la création » dans lequel il rejetait les théories évolutionnistes (source : Ouest-France, 16 novembre 2022). Conspiracy Watch avait consacré une notice à ce pourfendeur du « complot judéo-maçonnique », qui accusait notamment la CIA d’être à l’origine des attentats du 11-Septembre.

TÉMOIGNAGE. Durant deux ans, Sylvain Cavalier a cru aux théories du complot les plus folles. Cet ancien complotiste combat aujourd'hui les fake news par l'intermédiaire de sa chaîne YouTube « Débunker les étoiles » (source : FranceTV Info, 16 novembre 2022).

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Ă  propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross