Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

🔮 Conspiracy News #10.2023

PubliĂ© par La RĂ©daction12 mars 2023

L’actu de la semaine dĂ©cryptĂ©e par Conspiracy Watch (semaine du 06/03/2023 au 12/03/2023).

ZOOPHILIE. « L'Espagne dĂ©pĂ©nalise la bestialitĂ© » : c'est sous ce titre trompeur que Pascal Praud a interviewĂ©, le 27 fĂ©vrier sur CNews, le journaliste Henry-Jean Servat, en sa qualitĂ© de conseiller municipal dĂ©lĂ©guĂ© Ă  la Protection animale Ă  la mairie de Nice. Ce dernier y soutient que l'Espagne, Ă  l'instigation de Ione Belarra, ministre des Droits sociaux et membre du parti de gauche radicale Unidas Podemos (ou « United We Can » en anglais comme le dit Henry-Jean Servat), s'apprĂȘte Ă  dĂ©pĂ©naliser les rapports sexuels avec des animaux. La sĂ©quence a Ă©tĂ© largement partagĂ©e sur les rĂ©seaux sociaux, notamment par le compte antivax VERITY France. De quoi s'agit-il ? Le 9 fĂ©vrier dernier, la chambre basse espagnole a votĂ© un projet de loi relatif Ă  la maltraitance animale, visant non pas Ă  dĂ©pĂ©naliser la bestialitĂ© mais au contraire Ă  intensifier la lutte contre la cruautĂ© envers les animaux. Ce texte, qui doit encore ĂȘtre Ă©tudiĂ© par le SĂ©nat et dont la rĂ©daction pourrait donc encore Ă©voluer, supprime une ambiguĂŻtĂ© dans la lĂ©gislation actuelle mais pourrait, selon plusieurs juristes dont la presse espagnole s'est fait le relais, en introduire une nouvelle. Toutefois, il n'y aurait aucun sens Ă  parler de « dĂ©pĂ©nalisation » de la zoophilie, la lĂ©gislation en vigueur en Espagne ne faisant pas systĂ©matiquement tomber sous le coup de la loi l’ensemble des actes sexuels infligĂ©s par un humain Ă  un animal (source : LibĂ©ration, 28 fĂ©vrier 2023).

CLIMATOSCEPTICISME. Une Ă©tude rĂ©cente s’est penchĂ©e sur la galaxie Twitter climatosceptique, composĂ©e « majoritairement de comptes ayant participĂ© Ă  de nombreuses campagnes de contestation antisystĂšme/antivax pendant la pandĂ©mie ». L’un d’eux a bien voulu rĂ©pondre, sous couvert d’anonymat, aux questions du Parisien (source : Le Parisien, 8 mars 2023).

DÉRIVES SECTAIRES. Le 9 et 10 mars se sont tenues les Assises nationales de la lutte contre les dĂ©rives sectaires, sous l'impulsion de la SecrĂ©taire d'État chargĂ©e de la CitoyennetĂ©, Sonia BackĂšs, et en prĂ©sence des diffĂ©rents services de l'État concernĂ©s par cette problĂ©matique et de reprĂ©sentants de la sociĂ©tĂ© civile. Dans la continuitĂ© du dernier rapport de la Mission interministĂ©rielle de vigilance et de lutte contre les dĂ©rives sectaires (Miviludes), une rĂ©flexion a Ă©tĂ© menĂ©e autour des liens qui se tissent entre les partisans de thĂ©ories du complot et les membres de mouvements sectaires. Plusieurs participants, dont le directeur de Conspiracy Watch Rudy Reichstadt, ont convergĂ© pour souligner que, si de nombreuses zones de recoupement existent entre complotisme et dĂ©rives sectaires, il convient cependant de distinguer clairement les deux phĂ©nomĂšnes, l'emprise mentale caractĂ©risant la dĂ©rive sectaire n'Ă©tant pas systĂ©matiquement prĂ©sente dans le complotisme (source : La Croix, 9 mars 2023).

La Miviludes a dressĂ© Ă  cette occasion un panorama des dĂ©rives sectaires insistant sur les nouvelles formes d’emprise qui ont surgi ou se sont fortement dĂ©veloppĂ©es ces derniĂšres annĂ©es, avec des gourous 2.0 opĂ©rant sur Internet, surfant sur le complotisme, le survivalisme, le dĂ©veloppement personnel et le coaching sous couvert de bien-ĂȘtre, les pseudo-sciences, les pratiques de soin non conventionnelles (PSNC) telles que la naturopathie, l’imprĂ©gnation croissante de l’anthroposophie, etc. (source : La DĂ©pĂȘche, 10 mars 2023). À visionner Ă©galement, l’enquĂȘte de France 2 sur les dĂ©rives sectaires en ligne (source : France Info, 5 mars 2023).

THIERRY CASASNOVAS. Le gourou du « crudivorisme » Thierry Casasnovas a Ă©tĂ© mis en examen jeudi 9 mars, notamment pour « abus de confiance et de faiblesse » et « exercice illĂ©gal de la mĂ©decine et de la pharmacie », a annoncĂ© le parquet de Perpignan dans un communiquĂ©. Pour la Miviludes, qui a enregistrĂ© des dizaines de signalements, « l’emprise mentale qu’exercerait cet individu sur des personnes fragiles, l’isolement induit par ses propos, la rupture avec l’environnement antĂ©rieur, le discours antisocial et le caractĂšre exorbitant des exigences financiĂšres [
] sont de nature Ă  favoriser une dĂ©rive sectaire » (source : Ouest-France, 10 mars 2023).

TWITTER. D’anciens employĂ©s de Twitter ont dĂ©clarĂ© Ă  la BBC, dans le cadre d’une enquĂȘte, que la sociĂ©tĂ© n'Ă©tait plus en mesure de protĂ©ger les utilisateurs contre le harcĂšlement, la dĂ©sinformation d’État et l'exploitation sexuelle des enfants, Ă  la suite de licenciements et des changements opĂ©rĂ©s sur la plateforme dĂ©sormais sous l’autoritĂ© d’Elon Musk (source : BBC, 6 mars 2023).

ADRÉNOCHROME. Le 9 mars, dans l’émission « TPMP » de Cyril Hanouna, le « dealer des stars » et repris de justice GĂ©rard FaurĂ©, qui s'est rapprochĂ© de la complosphĂšre ces derniers mois, est intervenu sur l’affaire Palmade, Ă©voquant la possibilitĂ© d’une « histoire d’adrĂ©nochrome », du nom de cette thĂ©orie complotiste selon laquelle des membres de l'Ă©lite se procureraient secrĂštement du sang d'enfants aux propriĂ©tĂ©s rĂ©putĂ©es miraculeuses. La chroniqueuse Myriam Palomba, qui officie Ă©galement sur la webTV d'extrĂȘme droite TV LibertĂ©s, a surenchĂ©ri, affirmant que « ce n'est pas quelque chose de dĂ©ment ». Des propos accueillis avec bienveillance sur le plateau de C8... (source : Le Monde, 10 mars 2023). À relire, au sujet de cette croyance fantaisiste, la mise au point qu’avait publiĂ©e le service de vĂ©rification des faits de l’AFP dĂšs 2018. À consulter Ă©galement, l'article de notre rĂ©daction sur GĂ©rard FaurĂ©, ex-trafiquant de cocaĂŻne reconverti en pourfendeur des « pĂ©docriminels » et des « reptiliens » qui, d’aprĂšs lui, pulluleraient dans le show-biz


Suite à la diffusion de cette séquence qui a suscité une vive indignation sur les réseaux sociaux, l'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom), dont le réglement impose normalement aux chaßnes qu'elles soient garantes des propos tenus à l'antenne, a été saisie (source : 20 Minutes, 10 mars 2023).

TUCKER CARLSON. Le mois dernier, le prĂ©sident de la Chambre des reprĂ©sentants, Kevin McCarthy, a suscitĂ© l’indignation des dĂ©mocrates en remettant Ă  l’animateur de Fox News Tucker Carlson plus de 40 000 heures de sĂ©quences vidĂ©o de l’émeute du 6 janvier 2021 au Capitole des États-Unis. Lundi soir, Carlson a commencĂ© Ă  en diffuser certains extraits dans le but de dĂ©montrer qu’il n’y a pas eu ce jour-lĂ  d’insurrection et que les soi-disant insurgĂ©s Ă©taient en rĂ©alitĂ© des « touristes » (source : Richard HĂ©tu (blog), 7 mars 2023). En dĂ©pit de l’accumulation des preuves des mensonges de Tucker Carlson, ses supporteurs continuent de relayer activement ses rĂ©cits (source : ThĂ©o Laubry/Twitter, 8 mars 2023). À dĂ©rouler, ce thread qui dĂ©monte l’argumentaire de Carlson et de la complosphĂšre.

CAPITOLE. SpĂ©cialiste de l'histoire des États-Unis, la politiste Laurence Nardon a prĂ©facé Assaut contre le Capitole (Ă©d. Buchet-Chastel), le rapport de la Commission d'enquĂȘte parlementaire amĂ©ricaine sur le 6 janvier 2021. Elle nous a accordĂ© un entretien exclusif pour Ă©voquer ce document de plusieurs centaines de pages qui Ă©tablit l'implication et la responsabilitĂ© Ă©crasante de Donald Trump et de certains de ses proches collaborateurs dans une tentative de faire dĂ©railler la dĂ©mocratie amĂ©ricaine (source : Conspiracy Watch, 12 mars 2023).

https://youtu.be/US_VVkPxplo

ÉRIC CHABRIÈRE. Le tribunal correctionnel de Marseille devait rendre son jugement le 10 mars, Ă  l’issue de l’audience qui s’était tenue le 6 janvier au cours de laquelle le couple Carcopino-Tusoli a demandĂ© la condamnation pour diffamation et injures publiques d’Éric ChabriĂšre, un proche du professeur Didier Raoult. Le jugement a Ă©tĂ© reportĂ© au 5 mai en raison du dĂ©voilement par Twitter des donnĂ©es d’identification d’une dizaine de comptes – dont un reliĂ© au numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone d’Éric ChabriĂšre –, trĂšs virulents contre un professeur de mathĂ©matiques et opposant de Didier Raoult sur les rĂ©seaux sociaux (source : Le Monde, 10 mars 2023).

ALEXANDRA HENRION-CAUDE. Figure des mouvements antivax, la généticienne Alexandra Henrion-Caude assure que les vaccins anti-Covid entraßnent une vague de « turbo-cancers ». Les chercheurs et oncologues réfutent l'usage de ce terme, qui n'a aucun sens à leurs yeux. Ils assurent par ailleurs qu'aucune augmentation suspecte des cancers n'a été enregistrée en France depuis les vaccinations massives contre le Covid (source :TF1 Info, 10 mars 2023).

À noter que dans l’essai qu’elle vient de faire paraĂźtre, l’ancienne directrice de recherche Ă  l’Inserm soutient que l’ARN messager pourra se recombiner Ă  l’ADN des vaccinĂ©s et engendrer des pathologies graves. Une thĂ©orie qui, selon le Pr Alain Fischer, coordinateur national de la stratĂ©gie vaccinale, est hautement contestable : selon lui en effet, Alexandra Henrion-Caude « s’appuie sur un papier trĂšs contestĂ© de 1974, qui est une expĂ©rience faite sur une lignĂ©e cellulaire unique, pas une cellule physiologique. Il faudrait que l’ARN franchisse dix frontiĂšres avant et mĂȘme s’il y avait une intĂ©gration de l’ARN dans l’ADN, cela n’aurait pas forcĂ©ment une consĂ©quence pathologique » (sources : Le Figaro, 9 mars 2023 ; Conspiracy Watch/Twitter, 11 mars 2023).

AMAZON. En tĂȘte des ventes de livres sur la plateforme Amazon au 10 mars 2023, justement, l'ouvrage d'Alexandra Henrion-Caude sur l'ARN messager, suivi par le brĂ»lot de GĂ©rard FaurĂ©, Dealer du tout Paris. C'est l'ouvrage covido-sceptique de Pierre Chaillot sur le Covid-19 qui vient complĂ©ter un podium rĂ©solument ancrĂ© dans la complosphĂšre (source : RaphaĂ«l Grably/Twitter, 10 mars 2023).

Cet article est en accĂšs libre.
Pour qu’il le reste, Conspiracy Watch a besoin de vous.
Je suis d'accord, je fais un don
je continue ma lecture

ZOOPHILIE. « L'Espagne dĂ©pĂ©nalise la bestialitĂ© » : c'est sous ce titre trompeur que Pascal Praud a interviewĂ©, le 27 fĂ©vrier sur CNews, le journaliste Henry-Jean Servat, en sa qualitĂ© de conseiller municipal dĂ©lĂ©guĂ© Ă  la Protection animale Ă  la mairie de Nice. Ce dernier y soutient que l'Espagne, Ă  l'instigation de Ione Belarra, ministre des Droits sociaux et membre du parti de gauche radicale Unidas Podemos (ou « United We Can » en anglais comme le dit Henry-Jean Servat), s'apprĂȘte Ă  dĂ©pĂ©naliser les rapports sexuels avec des animaux. La sĂ©quence a Ă©tĂ© largement partagĂ©e sur les rĂ©seaux sociaux, notamment par le compte antivax VERITY France. De quoi s'agit-il ? Le 9 fĂ©vrier dernier, la chambre basse espagnole a votĂ© un projet de loi relatif Ă  la maltraitance animale, visant non pas Ă  dĂ©pĂ©naliser la bestialitĂ© mais au contraire Ă  intensifier la lutte contre la cruautĂ© envers les animaux. Ce texte, qui doit encore ĂȘtre Ă©tudiĂ© par le SĂ©nat et dont la rĂ©daction pourrait donc encore Ă©voluer, supprime une ambiguĂŻtĂ© dans la lĂ©gislation actuelle mais pourrait, selon plusieurs juristes dont la presse espagnole s'est fait le relais, en introduire une nouvelle. Toutefois, il n'y aurait aucun sens Ă  parler de « dĂ©pĂ©nalisation » de la zoophilie, la lĂ©gislation en vigueur en Espagne ne faisant pas systĂ©matiquement tomber sous le coup de la loi l’ensemble des actes sexuels infligĂ©s par un humain Ă  un animal (source : LibĂ©ration, 28 fĂ©vrier 2023).

CLIMATOSCEPTICISME. Une Ă©tude rĂ©cente s’est penchĂ©e sur la galaxie Twitter climatosceptique, composĂ©e « majoritairement de comptes ayant participĂ© Ă  de nombreuses campagnes de contestation antisystĂšme/antivax pendant la pandĂ©mie ». L’un d’eux a bien voulu rĂ©pondre, sous couvert d’anonymat, aux questions du Parisien (source : Le Parisien, 8 mars 2023).

DÉRIVES SECTAIRES. Le 9 et 10 mars se sont tenues les Assises nationales de la lutte contre les dĂ©rives sectaires, sous l'impulsion de la SecrĂ©taire d'État chargĂ©e de la CitoyennetĂ©, Sonia BackĂšs, et en prĂ©sence des diffĂ©rents services de l'État concernĂ©s par cette problĂ©matique et de reprĂ©sentants de la sociĂ©tĂ© civile. Dans la continuitĂ© du dernier rapport de la Mission interministĂ©rielle de vigilance et de lutte contre les dĂ©rives sectaires (Miviludes), une rĂ©flexion a Ă©tĂ© menĂ©e autour des liens qui se tissent entre les partisans de thĂ©ories du complot et les membres de mouvements sectaires. Plusieurs participants, dont le directeur de Conspiracy Watch Rudy Reichstadt, ont convergĂ© pour souligner que, si de nombreuses zones de recoupement existent entre complotisme et dĂ©rives sectaires, il convient cependant de distinguer clairement les deux phĂ©nomĂšnes, l'emprise mentale caractĂ©risant la dĂ©rive sectaire n'Ă©tant pas systĂ©matiquement prĂ©sente dans le complotisme (source : La Croix, 9 mars 2023).

La Miviludes a dressĂ© Ă  cette occasion un panorama des dĂ©rives sectaires insistant sur les nouvelles formes d’emprise qui ont surgi ou se sont fortement dĂ©veloppĂ©es ces derniĂšres annĂ©es, avec des gourous 2.0 opĂ©rant sur Internet, surfant sur le complotisme, le survivalisme, le dĂ©veloppement personnel et le coaching sous couvert de bien-ĂȘtre, les pseudo-sciences, les pratiques de soin non conventionnelles (PSNC) telles que la naturopathie, l’imprĂ©gnation croissante de l’anthroposophie, etc. (source : La DĂ©pĂȘche, 10 mars 2023). À visionner Ă©galement, l’enquĂȘte de France 2 sur les dĂ©rives sectaires en ligne (source : France Info, 5 mars 2023).

THIERRY CASASNOVAS. Le gourou du « crudivorisme » Thierry Casasnovas a Ă©tĂ© mis en examen jeudi 9 mars, notamment pour « abus de confiance et de faiblesse » et « exercice illĂ©gal de la mĂ©decine et de la pharmacie », a annoncĂ© le parquet de Perpignan dans un communiquĂ©. Pour la Miviludes, qui a enregistrĂ© des dizaines de signalements, « l’emprise mentale qu’exercerait cet individu sur des personnes fragiles, l’isolement induit par ses propos, la rupture avec l’environnement antĂ©rieur, le discours antisocial et le caractĂšre exorbitant des exigences financiĂšres [
] sont de nature Ă  favoriser une dĂ©rive sectaire » (source : Ouest-France, 10 mars 2023).

TWITTER. D’anciens employĂ©s de Twitter ont dĂ©clarĂ© Ă  la BBC, dans le cadre d’une enquĂȘte, que la sociĂ©tĂ© n'Ă©tait plus en mesure de protĂ©ger les utilisateurs contre le harcĂšlement, la dĂ©sinformation d’État et l'exploitation sexuelle des enfants, Ă  la suite de licenciements et des changements opĂ©rĂ©s sur la plateforme dĂ©sormais sous l’autoritĂ© d’Elon Musk (source : BBC, 6 mars 2023).

ADRÉNOCHROME. Le 9 mars, dans l’émission « TPMP » de Cyril Hanouna, le « dealer des stars » et repris de justice GĂ©rard FaurĂ©, qui s'est rapprochĂ© de la complosphĂšre ces derniers mois, est intervenu sur l’affaire Palmade, Ă©voquant la possibilitĂ© d’une « histoire d’adrĂ©nochrome », du nom de cette thĂ©orie complotiste selon laquelle des membres de l'Ă©lite se procureraient secrĂštement du sang d'enfants aux propriĂ©tĂ©s rĂ©putĂ©es miraculeuses. La chroniqueuse Myriam Palomba, qui officie Ă©galement sur la webTV d'extrĂȘme droite TV LibertĂ©s, a surenchĂ©ri, affirmant que « ce n'est pas quelque chose de dĂ©ment ». Des propos accueillis avec bienveillance sur le plateau de C8... (source : Le Monde, 10 mars 2023). À relire, au sujet de cette croyance fantaisiste, la mise au point qu’avait publiĂ©e le service de vĂ©rification des faits de l’AFP dĂšs 2018. À consulter Ă©galement, l'article de notre rĂ©daction sur GĂ©rard FaurĂ©, ex-trafiquant de cocaĂŻne reconverti en pourfendeur des « pĂ©docriminels » et des « reptiliens » qui, d’aprĂšs lui, pulluleraient dans le show-biz


Suite à la diffusion de cette séquence qui a suscité une vive indignation sur les réseaux sociaux, l'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom), dont le réglement impose normalement aux chaßnes qu'elles soient garantes des propos tenus à l'antenne, a été saisie (source : 20 Minutes, 10 mars 2023).

TUCKER CARLSON. Le mois dernier, le prĂ©sident de la Chambre des reprĂ©sentants, Kevin McCarthy, a suscitĂ© l’indignation des dĂ©mocrates en remettant Ă  l’animateur de Fox News Tucker Carlson plus de 40 000 heures de sĂ©quences vidĂ©o de l’émeute du 6 janvier 2021 au Capitole des États-Unis. Lundi soir, Carlson a commencĂ© Ă  en diffuser certains extraits dans le but de dĂ©montrer qu’il n’y a pas eu ce jour-lĂ  d’insurrection et que les soi-disant insurgĂ©s Ă©taient en rĂ©alitĂ© des « touristes » (source : Richard HĂ©tu (blog), 7 mars 2023). En dĂ©pit de l’accumulation des preuves des mensonges de Tucker Carlson, ses supporteurs continuent de relayer activement ses rĂ©cits (source : ThĂ©o Laubry/Twitter, 8 mars 2023). À dĂ©rouler, ce thread qui dĂ©monte l’argumentaire de Carlson et de la complosphĂšre.

CAPITOLE. SpĂ©cialiste de l'histoire des États-Unis, la politiste Laurence Nardon a prĂ©facé Assaut contre le Capitole (Ă©d. Buchet-Chastel), le rapport de la Commission d'enquĂȘte parlementaire amĂ©ricaine sur le 6 janvier 2021. Elle nous a accordĂ© un entretien exclusif pour Ă©voquer ce document de plusieurs centaines de pages qui Ă©tablit l'implication et la responsabilitĂ© Ă©crasante de Donald Trump et de certains de ses proches collaborateurs dans une tentative de faire dĂ©railler la dĂ©mocratie amĂ©ricaine (source : Conspiracy Watch, 12 mars 2023).

https://youtu.be/US_VVkPxplo

ÉRIC CHABRIÈRE. Le tribunal correctionnel de Marseille devait rendre son jugement le 10 mars, Ă  l’issue de l’audience qui s’était tenue le 6 janvier au cours de laquelle le couple Carcopino-Tusoli a demandĂ© la condamnation pour diffamation et injures publiques d’Éric ChabriĂšre, un proche du professeur Didier Raoult. Le jugement a Ă©tĂ© reportĂ© au 5 mai en raison du dĂ©voilement par Twitter des donnĂ©es d’identification d’une dizaine de comptes – dont un reliĂ© au numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone d’Éric ChabriĂšre –, trĂšs virulents contre un professeur de mathĂ©matiques et opposant de Didier Raoult sur les rĂ©seaux sociaux (source : Le Monde, 10 mars 2023).

ALEXANDRA HENRION-CAUDE. Figure des mouvements antivax, la généticienne Alexandra Henrion-Caude assure que les vaccins anti-Covid entraßnent une vague de « turbo-cancers ». Les chercheurs et oncologues réfutent l'usage de ce terme, qui n'a aucun sens à leurs yeux. Ils assurent par ailleurs qu'aucune augmentation suspecte des cancers n'a été enregistrée en France depuis les vaccinations massives contre le Covid (source :TF1 Info, 10 mars 2023).

À noter que dans l’essai qu’elle vient de faire paraĂźtre, l’ancienne directrice de recherche Ă  l’Inserm soutient que l’ARN messager pourra se recombiner Ă  l’ADN des vaccinĂ©s et engendrer des pathologies graves. Une thĂ©orie qui, selon le Pr Alain Fischer, coordinateur national de la stratĂ©gie vaccinale, est hautement contestable : selon lui en effet, Alexandra Henrion-Caude « s’appuie sur un papier trĂšs contestĂ© de 1974, qui est une expĂ©rience faite sur une lignĂ©e cellulaire unique, pas une cellule physiologique. Il faudrait que l’ARN franchisse dix frontiĂšres avant et mĂȘme s’il y avait une intĂ©gration de l’ARN dans l’ADN, cela n’aurait pas forcĂ©ment une consĂ©quence pathologique » (sources : Le Figaro, 9 mars 2023 ; Conspiracy Watch/Twitter, 11 mars 2023).

AMAZON. En tĂȘte des ventes de livres sur la plateforme Amazon au 10 mars 2023, justement, l'ouvrage d'Alexandra Henrion-Caude sur l'ARN messager, suivi par le brĂ»lot de GĂ©rard FaurĂ©, Dealer du tout Paris. C'est l'ouvrage covido-sceptique de Pierre Chaillot sur le Covid-19 qui vient complĂ©ter un podium rĂ©solument ancrĂ© dans la complosphĂšre (source : RaphaĂ«l Grably/Twitter, 10 mars 2023).

Ă  propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2024 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross