Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

L'adrénochrome est une molécule obtenue par oxydation de l’adrénaline. Elle peut être synthétisée en laboratoire. Jusqu'à preuve du contraire, elle n'a pas d'effet psychotrope ou hallucinogène et ne peut être utilisée comme une drogue. C'est pourquoi elle est légale et ne figure pas dans la liste des substances stupéfiantes établie par le ministère de la santé en France.

Toutefois, depuis plusieurs années, une rumeur complotiste présente trompeusement l'adrénochrome comme la « drogue des Illuminati » et prétend qu'elle est prélevée sur des enfants dans le cadre de rituels sataniques. Elle serait recherchée en particulier pour ses soi-disant vertus régénératrices (elle permettrait à ceux qui en prennent de rester éternellement jeunes).

Ce mythe, très populaire au sein de la mouvance complotiste anti-pédocriminalité (notamment QAnon), a pour origine le film « Las Vegas Parano » (1998) de Terry Gilliam, adapté du roman éponyme de Hunter S. Thompson.

 

(Dernière mise à jour le 04/06/2021)

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross