Symptomatique de la porosité qui existe entre différentes familles de l’extrême droite radicale, le site du groupuscule « Action des forces opérationnelles » renseigne sur la vision du monde foncièrement conspirationniste que promeuvent ses auteurs.

Page d’accueil du site d’AFO (capture d’écran, 26/06/2018)

Samedi 23 juin 2018, dix personnes, suspectées d’appartenir à un réseau d’ultradroite et de préparer des attentats, ont été interpellées par la DGSI. Les membres de ce groupuscule dénommé « Action des forces opérationnelles » (AFO) avaient pour projet de viser des imams salafistes, des détenus islamistes après leur sortie de prison ou encore des femmes musulmanes voilées, « choisies au hasard dans la rue ».

La consultation du site internet d’AFO, « Guerre de France », renseigne tout particulièrement sur le brouet idéologique tenant lieu de doctrine à ce groupe à la fois survivaliste et identitaire qui incite ses sympathisants à se préparer militairement à un conflit de civilisation contre les « tenants du système islamique ».

Sa page d’accueil, illustrée initialement par un visuel aux allures apocalyptiques issu du jeu vidéo Call of Duty (cf. ci-dessus), a été mise à jour ce mercredi 27 juin au matin. Elle arbore désormais le tableau de Delacroix, « La Liberté guidant le peuple ».

Les liens « amis » renvoient vers la page Facebook du militant raciste et antisémite Boris Le Lay, vers le site anti-remplaciste « Réveil Patriote » et – classés comme « sites de ré-information » – vers les sites Riposte laïque (de Pierre Cassen), Boulevard Voltaire (fondé par Robert Ménard et Emmanuelle Duverger), Fdesouche (de Pierre Sautarel), Résistance républicaine (de Christine Tasin) ou encore RT, le site de la chaîne russe controversée contrôlée par Moscou.

La thématique du Grand Remplacement et la dénonciation d’une « presse aux ordres des collabos » (sic) sont largement mises à l’honneur. Une section du site, consacrée au « judaïsme » et au « sionisme », fait en outre ouvertement allusion au thème du « complot judéo-maçonnique » :

« Certains auteurs sont convaincus que l’invasion migratoire et la soumission dont font preuve bon nombre de politiques aux coups de boutoirs de l’Islam est instrumentalisée pour détruire la Nation, et par la même occasion la religion catholique (pas vraiment en odeur de sainteté dans le Talmud), bref le vieux peuple Français de culture Gréco-Latine. Le tout avec un petit coup de main des Grands Frères, les passerelles étant nombreuses dans certaines obédiences ».

Les figures de Jacques Attali et de l’Américain George Soros sont également prises pour cibles. Des vidéos sont proposées reprenant des poncifs tout à la fois antisémites et conspirationnistes à l’exemple de « La mafia Khazar et les Rothschild ». Deux liens url renvoyent vers une vidéo en deux parties de Patrick Dhondt (alias Tepa), ancien responsable local de l’Union populaire républicaine (UPR) de François Asselineau et animateur de la webTV complotiste MetaTV, qui entend décrypter « le vrai visage des sionistes ».

Sous le titre « La Résistance au tribunal », le site propose enfin de consulter, sur la chaîne YouTube d’Egalité & Réconciliation, le site d’Alain Soral, un reportage portant sur le dernier procès du polémiste antisémite Hervé Ryssen. L’auteur de la vidéo, Vincent Lapierre, est qualifié de « vrai journaliste d’investigation, un peu mal vu de certaines communautés » (sic).

Page « Judaïsme/sionisme » du site d’AFO (capture d’écran, 26/06/2018).