Nous évoquions ici même le mois dernier les spéculations conspirationnistes qui ont entouré les décapitations des journalistes américains James Foley et Steven Sotloff. L’assassinat d’Hervé Gourdel en Algérie le 22 septembre dernier n’a pas échappé à la réécriture du réel à laquelle s’affairent quotidiennement nos nouveaux « redresseurs de morts ».

Réseau Voltaire, Croah.fr, Alter-Info, Agence Info Libre, Palestine-Solidarité, Halalbook, La Voix de la Russie, le site de Salim Laïbi, celui d’Allain Jules, le blog Mediapart d’Ariane Walter, le compte Facebook d’Alain Benajam mais aussi le classique Agoravox se sont ainsi illustrés en mettant en doute la décapitation du guide de montagne français par un groupe de djihadistes algériens, une mise en scène qui aurait été montée de toute pièce « par les services secrets français »

Signalons, à ce propos, deux billets d’humeur bien renseignés :

* Jacques Marie Bourget, « La théorie du complot envahit la toile après la mort d’Hervé Gourdel », (29 septembre 2014).

* Jean Corcos, « Hervé Gourdel : ignobles rumeurs autour d’un assassinat » (6 octobre 2014).