La question de l’indemnisation des victimes du séisme en Italie soulève des polémiques… et des théories du complot.

En marge du bilan effroyable du séisme en Italie, plusieurs observateurs ont soulevé la question des indemnités des assurances, un sujet qui fait polémique.

Une polémique relayée jeudi par un des témoins du drame qui déclarait au Quotidien que «si un tremblement de terre dépasse un degré de magnitude de 6,1, les sinistrés sont indemnisés par l’État». Par contre, si ce degré n’est pas atteint, l’État ne paierait aucune indemnité. Or, tous les médias italiens ont repris l’information officielle de l’Institut national italien de géophysique, selon lequel le degré de magnitude aurait été de 6,0, alors que tous les médias étrangers, eux, ont évoqué un degré de 6,2.

Un constat avéré, qui a été rapidement récupéré par les théoriciens du complot qui envahissent le web. Une théorie du complot sur la prétendue falsification du degré de magnitude par le gouvernement italien pour ne pas devoir à indemniser les victimes du séisme, qu’évoquait déjà le même jour le quotidien italien de Turin, La Stampa. (…)

Lire la suite sur le site du Quotidien.