Étiquette : urss

« Maccarthysme » : La peur américaine

A partir de 1950, en pleine « guerre froide », la peur d’une subversion communiste généralisée s’empare des États-Unis. Comment Joseph McCarthy, modeste sénateur du Wisconsin, politicien roublard, bagarreur, buveur et joueur de poker, a-t-il réussi à provoquer un tel mouvement d’opinion ?

Lire la suite

L’antisionisme soviétique et l’antisémitisme de gauche aujourd’hui

Sous la forme de l’antisionisme, l’antisémitisme fut au cœur de la propagande soviétique pendant plus de quarante ans de Guerre froide. Dans le texte qui suit, l’historienne Izabella Tabarovsky, du Wilson-Kennan Institute, plaide pour que nous regardions en face cette histoire encore très actuelle, qui illustre le célèbre mot de Faulkner : « le passé n’est jamais mort ; il n’est même jamais passé. »

Lire la suite

Daniele Ganser et les réseaux « stay-behind » : dans la fabrique de « l’histoire-complot »

Figure de la complosphère antiaméricaine, Daniele Ganser s’est imposé au cours de la dernière décennie comme probablement l’auteur le plus cité sur internet au sujet des « stay-behind », ces réseaux dormants présents dans les pays d’Europe de l’Ouest pendant la Guerre froide et prévus pour entrer en action en cas d’invasion militaire soviétique.

Lire la suite

De quoi le mythe de la collaboration des sionistes et des nazis est-il le nom ?

Alors que l’Université libre de Bruxelles décerne aujourd’hui un doctorat honoris causa au réalisateur britannique Ken Loach, Joël Kotek revient sur la signification du mythe d’une collaboration entre le mouvement sioniste et le Troisième Reich, qui constitue le cœur du propos d’une pièce mise en scène par Loach à la fin des années 1980.

Lire la suite

Mai 68 : quand la France gaulliste dénonçait un « complot international »

Le cinquantième anniversaire des événements de Mai 68 est l’occasion de s’arrêter sur les représentations parfois complotistes qui animaient les protagonistes de l’époque quant aux origines de la crise. Une lecture simplificatrice, selon l’historien François Audigier, qui permettait à la fois de se rassurer et d’exonérer à bon compte de ses responsabilités un pouvoir qui n’avait rien vu venir.

Lire la suite
Loading

COVID-19 : LA CARTE DES THÉORIES DU COMPLOT

CW sur Twitter

VOTRE SÉLECTION

EN LIBRAIRIE