Capture d’écran (08/10/2018).

Apparu en 2013, Santé Nutrition (sante-nutrition.org) est un site qui, selon le Décodex du Monde « défend l’alimentation naturelle, mais diffuse régulièrement de fausses informations (par exemple sur un homme qui aurait vécu deux cent cinquante-six ans) ou des informations exagérées et dépourvues de sources (les femmes dorment plus que les hommes parce que leur cerveau travaille plus). Il relaie également de nombreuses informations contestées par la majorité des scientifiques sur la vaccination. Aucune information n’est disponible sur les auteurs et les propriétaires du site ».

Le site lanutrition.fr qualifie Santé Nutrition de « site poubelle qui vit du piratage […] qui vole du contenu aux autres et publie littéralement n’importe quoi ».

C’est probablement pour se prémunir de ce genre de critiques que cet avertissement figure sur la page d’accueil du site : « toutes les informations, données et éléments contenus, présentés, ou fournis sur Santé Nutrition sont à usage éducatif uniquement. Cela ne doit pas être interprété ou destiné à fournir des conseils médicaux. Les décisions que vous faites au sujet de la santé de votre famille sont importantes et doivent être prises en consultation avec un professionnel de santé compétent. Nous ne sommes pas médecins et nous ne prétendons pas l’être ».

L’éditeur du site a pour nom Yann Soinard comme le rapporte Rue89. Ce dernier s’est, dit-il, passionné pour le sujet après avoir visionné les vidéos de Thierry Casasnovas, lequel est très largement présent sur Santé Nutrition.

Le site a pour devise : « Que ton aliment soit ton médicament ». Santé Nutrition affiche très tôt ses orientations et ses recommandations, notamment par le biais de « personnalités » qu’il accueille : Sylvie Simon, Piero San Giorgio, Youssef Hindi ou encore Henri Joyeux et Pierre Rabhi.

En septembre 2017, Santé Nutrition figure dans la liste dressée par les décodeurs du Monde des 16 sites qui font « circuler le plus de fausses infos ». Il se positionne en cinquième position des « champions de l’intox », ex aequo avec Les Moutons enragés. En 2019, il affiche près de 380 000 visites par mois en moyenne (données Similarweb).

« Guéri du cancer par le jeûne », « Les médecins n’ont aucune explication : mélangez de la cannelle et du miel et guérissez l’arthrite, le cancer, la vésicule biliaire, le cholestérol et 10 autres maladies » ou « Saviez-vous que mes yeux ont changé de couleur quand j’ai commencé un régime constitué exclusivement d’aliments crus ? » : entre ses recettes pour retrouver un ventre plat et d’autres conseils prodigués, certaines fausses informations diffusées sont fantaisistes quand elles ne relèvent pas clairement du conspirationnisme (Santé Nutrition affirme par exemple trompeusement que les vaccins « envoyés en Afrique sont en réalité des agents antifertilité pour rendre stériles les Africains » ou encore qu’ils « sont contaminés par des nanoparticules toxiques »).

En 2020, Santé Nutrition s’engage assez logiquement dans une lecture conspirationnniste de la crise du coronavirus. En avril 2020, le site relaie par exemple une publication revenant sur les déclarations de l’ancien conseiller de Donald Trump, Roger Stone, condamné le 20 février 2020 à quarante mois d’emprisonnement pour avoir menti au Congrès. Le titre suffit pour appréhender l’idée générale : « Roger Stone : Bill Gates a peut-être créé le coronavirus pour micropucer les gens ». Un mois plus tard, le site propose sur sa plateforme le live « Alerte à la santé. Alerte à la liberté » auquel participent les vidéastes conspirationnistes Sylvano Trotta, Jean-Jacques Crèvecoeur, Christian Tal Schaller et Thierry Casasnovas.

 

(Dernière mise à jour le 03/10/2020)