L’actu de la semaine décryptée par Conspiracy Watch (semaine du 30/08/2021 au 05/09/2021).

MIKIS THEODORAKIS. Le célèbre compositeur grec est décédé le 2 septembre 2021. Il s’était illustré, il y a quelques années, par une succession de déclarations aussi problématiques qu’explicites sur les Juifs, la crise économique ou encore le 11-Septembre (source : Conspiracy Watch, 14 août 2011).

ANTISÉMITISME. « Vous paierez pour vos crimes », « criminels », « collabos »… Des inscriptions prenant pour cible la communauté juive ainsi que des établissements et personnes appliquant les mesures sanitaires ont été découvertes à Guéret (Creuse). L’acte a été revendiqué par un canal néonazi de la messagerie cryptée Telegram (source : Libération, 30 août 2021).

MAGALI ROBIN. La youtubeuse complotiste française Magali Robin (21 000 abonnés sur VKontakte) publiait il y a six mois une étoile jaune avec la mention « non vacciné ». La publication par ses soins d’un visuel antisémite lui permet aujourd’hui de préciser ses arrière-pensées (source : Conspiracy Watch/Twitter, 2 septembre 2021).

11-SEPTEMBRE. Voici 20 ans que des attaques terroristes ont frappé les États-Unis. 20 ans également que les attentats du 11 septembre 2001 nourrissent de folles théories complotistes, parfois élaborées en France. La nouvelle saison de Complorama, le podcast bimensuel de France Info qui décrypte les théories du complot, s’ouvre sur cet épisode fondateur de la complosphère moderne (source : France Info, 3 septembre 2021).

À lire, le thread d’Élie Guckert en complément de son article pour Conspiracy Watch, au sujet du narratif selon lequel la CIA aurait fabriqué les talibans et Al-Qaïda. Il revient en particulier sur un entretien qu’Oussama ben Laden avait accordé au journaliste Robert Fisk (décédé en 2020), dans The Independant, en 1993. À l’époque, Fisk, qui a soutenu le régime de Bachar el-Assad dans le conflit syrien, s’était vu reprocher « d’être aveuglé par son biais anti-occidental » et d’avoir présenté ben Laden comme un « valeureux rebelle anti-impérialiste » (source : Élie Guckert/Twitter, 31 août 2021).

FRANCESOIR. « Un procès devra se tenir. La Veuve s’impatiente ». La conclusion d’une tribune anonyme publiée le 22 août sur le site complotiste FranceSoir a fait réagir. Les médecins et les scientifiques mis en accusation dans ce texte, qui prétend dénoncer les « scandales » autour du Covid-19, y ont vu un appel à la peine de mort. Un collectif a publié une tribune dans L’Express, pour dénoncer cet « appel à la haine » et ces menaces, alors que des plaintes individuelles sont envisagées (source : L’Express, 31 août 2021).

IVERMECTINE. Dans sa chronique du vendredi 3 septembre sur France Inter, Tristan Mendès France s’est intéressé à l’ivermectine, ce médicament perçu par les communautés complotistes comme un traitement miracle contre le Covid-19, dont l’Organisation mondiale de la santé et les autorités sanitaires européennes et américaines déconseillent pour le moment toute utilisation à cette fin. « Ce qui est le plus inquiétant, explique notre collaborateur, c’est la promo qu’en font certains responsables politiques, et notamment ceux qui envisagent de se présenter à la présidentielle de 2022, je pense particulièrement à Florian Philippot, Nicolas Dupont-Aignan ou François Asselineau » (source : France Inter, 5 septembre 2021).

ROCKIN’ SQUAT. Rockin’ Squat, le leader du groupe rap Assassin, vient de sortir un morceau antivaxx baptisé « Big Pharma (poison légal) ». L’inspiration complotiste, sans ambiguïté, a reçu un accueil complaisant et enthousiaste de la part de la radio Le Mouv’ (service public), qui estime que l’artiste « continue d’envoyer le meilleur de lui-même pour faire prendre conscience de certains problèmes de la société » (source : Le Mouv’, 1er septembre 2021).

ERIC CLAPTON. Dans un nouveau titre bluesy, accompagné d’un clip assez caricatural, le guitar hero britannique de 76 ans proclame à nouveau son ras-le-bol des restrictions sanitaires. L’artiste, récidiviste en la matière, y dénonce pêle-mêle les effets qu’a eus sur lui le vaccin, ce qu’il considère comme une privation de liberté, et l’avenir compromis de ses enfants (source : Le Figaro, 30 août 2021).

SHERRI TENPENNY. L’entrepreneure américaine Sherri Tenpenny estime que Dieu est du côté de ceux qui rejettent les vaccins contre le Covid-19. Gagner de l’argent, expliquent certains observateurs, constitue en fait l’objectif principale de cette ostéopathe de l’Ohio, qui a pu être présentée comme « l’une des pires propagatrices de mensonges, de mythes et de déclarations trompeuses sur les vaccins » en 2021 (source : AFP, 31 août 2021).

ANTIVAXX. D’après les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il y a eu 4,7 milliards d’injections de vaccins anti-Covid sur la planète, mais seulement 1,3% de ces injections ont bénéficié aux pays en voie de développement. Des chiffres qui ont fait réagir le médecin Baptiste Beaulieu sur France Inter, interpellant les antivaxx en ces termes : « Est-ce que vous pourriez aussi manifester pour que les vaccins qui vous étaient destinés et qui manquent aux pays en voie de développement, puissent être rendus aux populations de ces pays-là ? », et délivrant ce message essentiel : « IL. N’Y. A. PAS. DE. COMPLOT. » (source : France Inter, 30 août 2021).

ROBERT DAVID STEELE. Robert David Steele, un ancien officier de la CIA qui s’était essayé aux théories du complot et relayait les théories QAnon, est décédé à l’âge de 69 ans, des suites de la Covid-19, le 30 août 2021. Jusqu’à la dernière minute, celui qui se vantait d’avoir été l’un des premiers à qualifier l’épidémie de « canular », a refusé de croire qu’il avait été infecté par la maladie autant que d’admettre qu’un vaccin aurait pu l’en sauver (source : Shayan Sardarizadeh/Twitter, 30 août 2021).

OBSTINÉ. Un Texan qui s’était engagé contre le port du masque sanitaire et d’autres mesures préventives contre la pandémie est décédé du Covid-19 un mois après avoir été admis aux urgences. Alors qu’il commençait à ressentir des symptômes du virus fin juillet, il avait refusé de se faire tester ou d’aller à l’hôpital, préférant prendre de fortes doses de vitamine C, de zinc, d’aspirine ou d’ivermectine (source : The Guardian, 29 août 2021).

MARTINE WONNER. La députée du Bas-Rhin n’a pas hésité à inverser les conclusions d’un récent rapport de l’Université d’Oxford, publié dans The Lancet, portant sur la propagation du variant Delta au Vietnam. Alors que l’étude explique que la charge virale est 251 fois plus élevée avec ce variant qu’avec les anciennes souches, Martine Wonner affirme que la charge virale est 251 fois plus élevée chez les vaccinés que chez les non vaccinés (source : Daniel Flaysakier/Twitter, 29 août 2021).

FINANCEMENT DE L’INFOX. Aude Favre, journaliste animatrice du site WTFake, spécialisé dans la lutte contre les fake news, était l’invitée d’Europe 1 le 2 septembre. Elle présentait le reportage « Fake news, la machine à fric », diffusé le soir même dans le magazine Complément d’enquête sur France 2 (source : Europe 1, 2 septembre 2021). « Nous n’avons trouvé aucun acteur du financement de la désinfo qui se sentait réellement responsable », expliquait-elle au micro de Philippe Vandel. Interrogé dans le reportage, l’un des gérants de la plateforme de financement participatif Tipeee, Michaël Goldman, explique en effet : « J’assume tout ce qu’il y a sur ce site, du plus antisémite au moins antisémite, et du plus complotiste au moins complotiste, parce que tant que ces gens-là n’ont pas été condamnés par la justice pour ce qu’ils disent, je ne vois aucune raison valable et morale de les enlever du site, et je leur dis même que nous, on fera en sorte de les défendre sur le site » (source : France Info, 2 septembre 2021). À lire également, l’entretien d’Aude Favre et de Sylvain Louvet, auteurs du reportage sur le site de France Culture.

MONIQUE PINÇON-CHARLOT. Le 26 août est paru l’ouvrage de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, Notre vie chez les riches. Mémoires d’un couple de sociologues (Zones). « Si le livre regorge de récits et d’analyses souvent très intéressants sur leur approche sociologique de la bourgeoisie française », explique Florent Georgesco dans Le Monde, il n’y a pas un mot sur la participation de la seconde au documentaire complotiste « Hold-up », sur la crise du Covid-19. La sociologue y avait déclaré – présentant par la suite ses excuses – que du fait du dérèglement climatique, « il y a un holocauste, qui va éliminer certainement […] 3,5 milliards d’être humains » et qui rappelait ce que « les nazis allemands ont fait » pendant la guerre (source : Le Monde, 1er septembre 2021).

JACQUES GRIMAULT. Le 1er juin dernier, une enquête confiée à la Brigade de Répression de la Délinquance astucieuse (BRDA) a été ouverte à l’encontre de Jacques Grimault. Celui qui a inspiré le fameux film conspirationniste La révélation des Pyramides (2010) est notamment accusé d’avoir détourné les fonds de son association (source : Fact & Furious, 2 septembre 2021). À lire ou relire, la notice que nous avons consacrée à ce conférencier, qui évolue dans la sphère complotiste antisémite.

RÉMY DAILLET-WIEDEMAN. Mis en examen, notamment pour association de malfaiteur en vue de commettre le crime d’enlèvement de mineur en bande organisée, Rémy Daillet-Wiedeman est détenu depuis le 16 juin dernier. Dans un thread, notre collaborateur Maurice Ronai fait le point sur les derniers développements observés dans l’entourage militant de cette figure de la complosphère francophone (source : Maurice Ronai/Twitter, 29 août 2021).

SUPPLICES. Le biologiste et enseignant Alexander Samuel a repéré les incitations à la violence proférées dans un récent live de la chaîne  complotiste l’Alliance humaine 2020 auquel a notamment participé l’entrepreneur Christophe Charret (Laboratoires Dietworld). Astrid Stuckelberger évoque les supplices qu’il faudrait infliger aux personnes qui prennent part à ou se rendent complices de la campagne de vaccination contre le Covid-19. Antoine « Q » Cuttitta estime quant à lui que la mort serait encore trop douce pour eux et qu’il faudrait les humilier…