Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

đź”´ Conspiracy News #01.2023

PubliĂ© par La RĂ©daction08 janvier 2023

L’actu de la semaine décryptée par Conspiracy Watch (semaine du 02/01/2023 au 08/01/2023).

DUPONT-AIGNAN. La veille du réveillon de Noël, Nicolas Dupont-Aignan, député de l'Essonne assurait la promo d'un livre complotiste sur le Covid-19 préfacé par l'ex-députée Martine Wonner. Son auteur, Jean-Michel Jacquemin-Raffestin, dénonce une « plandémie ». L'article de notre collaborateur Victor Mottin revient sur ce coup de pub exceptionnel à des thèses anti-scientifiques (source : Conspiracy Watch, 4 janvier 2023).

JUSTICE. Vendredi 6 janvier, le professeur Eric Chabrière, un proche de l'infectiologue Didier Raoult, était assigné devant le tribunal correctionnel de Marseille pour « injures et diffamation publiques » par la fille de Didier Raoult, Magali Carcopino-Tusoli, médecin de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), et par son époux. Il est notamment soupçonné d'avoir animé un compte Twitter sous pseudonyme ayant pris part à des opérations de cyberharcèlement. Le tribunal a mis sa décision en délibéré au 10 mars prochain (source : Le Monde, 6 janvier 2023).

SÉMANTIQUE. Infox, fakenews, faits alternatifs, post-vérité... : toute une batterie d'expressions, mots-valises et mots connotés ont émergé ces dernières années, à mesure que le phénomène de la désinformation s'installait et prenait de l'ampleur sur les réseaux sociaux. Un vocabulaire émanant de la sphère conspirationniste, des auteurs de campagnes de désinformation, mais aussi de ceux qui les combattent, les fact-checkers. Yvan Amar, spécialiste du langage et auteur de la chronique Les mots de l'actualité fait le point sur ce nouveau jargon (source : RFI, 6 janvier 2023).

TWITTER. Silvano Trotta, Donald Trump, Renaud Camus, Andrew Anglin et maintenant le général Flynn : tous ont retrouvé leur compte Twitter depuis la prise de contrôle de la plateforme par Elon Musk (source : Tristan Mendès France/Twitter, 6 janvier 2023). Le multimilliardaire s'est illustré au cours de la semaine en interragissant avec Jack Posobiec, figure de l'Alt-Right américaine et relai de nombreuses théories complotistes comme celle sur le Pizzagate (source : Steven Monacelli/Twitter, 3 janvier 2023).

RUSSIA TODAY. Bien qu'interdite de diffusion dans l'Union européenne depuis le 3 mars 2022, la chaîne russe Russia Today « continue de produire à Boulogne-Billancourt des programmes facilement accessibles en ligne » (source : Libération, 6 janvier 2023). En outre, « la télévision panafricaine Afrique Média, […] relai historique du discours pro-russe en Afrique, a annoncé avoir signé fin décembre un partenariat avec Russia Today depuis les locaux moscovites du réseau ». Le but affiché : lutter contre « la propagande mensongère occidentale » (source : Maxime Audinet/Twitter, 6 janvier 2023).

DÉSINFORMATION. Le rapport annuel de NewsGuard concernant les « mésinformateurs francophones » les plus influents est sorti. Changement notable par rapport à l'année dernière, le site complotiste FranceSoir cède la première place du classement à Epochtimes.fr, le site en français de  The Epoch Times, un réseau de médias ultraconservateur émanant du mouvement Falun Gong, opposé au régime de Pékin et qui a relayé des allégations fausses et trompeuses sur le COVID-19 et d’autres sujets (source : Libération, 4 janvier 2023).

JFK. A la faveur de la mise en ligne par le gouvernement américain de plus de 13 000 fichiers concernant la mort de JFK, Vincent Hervouet a livré le 15 décembre dernier à Europe 1 une chronique dans laquelle il tient pour établi que Lyndon B. Johnson est derrière l’assassinat de Kennedy, un scénario selon lui « simple comme dans un western » (sic !). Tucker Carlson, l’animateur vedette de la très conservatrice chaîne de télévision Fox News dit quant à lui avoir interviewé une source – anonyme – qui lui aurait confié qu’elle « croyait » que la CIA était impliquée dans l’assassinat. Sur cette base pour le moins fragile, Silvano ­Trotta, figure de la mouvance complotiste hexagonale, croit pouvoir asséner que « l’attentat de JFK a été un crime perpétré par la CIA » (source : Franc-Tireur, 4 janvier 2023).

CAPITOLE. Alors que les États-Unis commémorent les deux ans de l'assault du Capitole, Rudy Reichstadt, directeur de Conspiracy Watch, a évoqué sur LCI le rôle du complotisme dans la déconsolidation démocratique (source : LCI, 6 janvier 2022). Il est revenu également sur la signification du titre de son essai sur le complotisme, L'Opium des imbéciles (Grasset, 2019).

Dressant un bilan de l'année 2022, Théo Laubry estime que « la démocratie américaine [en] sort grande gagnante. En trois mois, électeurs et élus ont contribué à la renforcer en affaiblissant les promoteurs du complotisme et en sécurisant une partie du processus électoral » (source : Slate, 6 janvier 2023).

VIGI MÉDIAS. Samedi 7 janvier, le collectif « Vigi Médias », qui propose à « tous les militants, lanceurs d'alerte, partis et collectifs censurés, de prendre l'ascenseur médiatique en assiégeant les médias collabos », a organisé une manifestation pour protester contre le retrait de son agrément de presse au site complotiste FranceSoir (source : Raphaël Grably/Twitter, 5 janvier 2023).

Réunissant quelques dizaines de personnes, le rassemblement a débuté devant les locaux de FranceSoir dont le patron, Xavier Azalbert, a été invité à prendre la parole, de même que l'avocat de Martine Wonner, Me Carlo Alberto Brusa. Le cortège s'est ensuite dirigé vers le siège du journal Le Monde, qualifié de « temple de la propagande ».

« Vigi Médias » est en fait une initiative de l'influenceur complotiste Sylvain Baron (un admirateur du négationniste Robert Faurisson), de Marie-Charlotte Leiber-Vaudolon (professeur d’arts plastiques et donatrice du polémiste antisémite Dieudonné) et de Florence Heshmati (une infirmière qui aurait été suspendue pour son refus de se conformer à l'obligation vaccinale des soignants, aujourd'hui reconvertie dans « l’hydrothérapie du côlon » et également proche de Dieudonné). Lors du rassemblement du 7 janvier, cette dernière – qui est déjà passée par le plateau de Cyril Hanouna sur C8 – a dénoncé le « Great Reset » et les « médiamenteurs ». Elle a également apporté son soutien à Cassandre Fristot, une activiste d'extrême droite condamnée pour antisémitisme, suggérant que la justice était « vérolée » avant de proclamer : « On est dans l'amour et la bienveillance ». Quelques heures plus tard, évoquant les journalistes qui travaillent sur la sphère complotiste, elle confiait face caméra que ce serait pour elle « un grand plaisir de leur casser la gueule » (source : Ari Kouts/Twitter, 7 janvier 2023).

Lors d'une précédente manifestation, le collectif, largement constitué de Gilets jaunes, exigeait la « destitution d’Emmanuel Macron pour haute trahison », la « fin de la dictature sanitaire », l'introduction du Référendum d'initiative citoyenne (RIC) dans la Constitution ou encore le Frexit (source : Libération, 6 janvier 2023).

JACQUES ATTALI. L’ancien conseiller de François Mitterrand est visé depuis quarante ans par une accusation mensongère selon laquelle il serait favorable à l’euthanasie des personnes âgées. L’équipe de Vrai ou Fake est remonté à l’origine de cette rumeur diffamatoire (source : Julien Pain/Twitter, 8 janvier 2023).

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Ă  propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2023 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross