Egypte : les Coptes accusés de préparer une ''guerre contre les musulmans''
Aidés par Israël, les chrétiens d’Egypte seraient en train d’amasser des armes dans leurs églises afin de se préparer à un conflit avec les musulmans : c’est, en substance, ce qu’ont pu entendre le mois dernier les téléspectateurs d’Al-Jazeera, lors d’une interview du Secrétaire général de l’International Union for Muslim Scholars, Muhammad Salim Al-Awwa, un proche du cheikh égyptien Youssouf Al-Qaradawi.

« Le 16 août dernier, explique le présentateur de la chaîne qatarie, le journal égyptien Al-Shourouq publiait la nouvelle selon laquelle les agences de sécurité avaient retenu un bateau en provenance d’Israël transportant des explosifs cachés dans des containers. L’Agence pour la sécurité de l’Etat a arrêté le propriétaire du bateau, Joseph Boutrus Al-Jalabawi, fils du vice-directeur de l’Eglise copte de Port Saïd. L’accusation a décidé de l’arrêter pour quatre jours d’interrogatoires. (…) Beaucoup affirment que les monastères sont remplis d´armes et qu’ils ne sont pas contrôlés par l’Etat, qui ne peut y entrer, alors que les musulmans sont arrêtés tous les jours pour extrémisme et détention d’armes ».

Et Muhammad Salim Al-Awwa de répondre :

« Les armes que les coptes emmagasinent dans une église ne peuvent avoir d’autre objectif que d’être utilisées à l’avenir contre les musulmans. Le père Bishoy a déclaré qu’ils en arriveraient au martyre, qui ne peut signifier que la guerre. Il a dit : « Si vous parlez de nos églises, nous atteindrons le stade du martyre. » Cela signifie la guerre. L’Eglise et une partie du clergé se préparent à une guerre contre les musulmans. (…) Il existe un effort continu, organisé et systématique pour se préparer au jour où sera réclamée la scission de l’Egypte en deux pays : l’un pour les coptes et l’autre pour les musulmans. Et peut-être plus de deux : peut-être que les Nubiens voudront un Etat, comme on a dit il y a quelques années » (trad. fr. : MEMRI).

L’International Union for Muslim Scholars (Union internationale des érudits musulmans) est une association islamiste présidée par Youssouf Al-Qaradawi, qui s’est rendu célèbre en Europe pour ses multiples dérapages antisémites (1). Basée au Royaume-Uni, elle diffuse sur la page d’accueil de son site internet des textes intitulés « La cinquième colonne juive » ou encore « Les complots sionistes contre la mosquée Al-Aqsa ».

La minorité copte représente environ 8 % de la population égyptienne. Victimes de discriminations et parfois de harcèlements, les Coptes forment la plus importante communauté chrétienne du Moyen-Orient. Assimilés à l’Occident, ils sont, depuis les années 1980, l’une des principales cibles des groupes islamistes égyptiens.

Note :
(1) Youssouf Al-Qaradawi vit en exil au Qatar. Il approuve l’assassinat d’Américains en Irak (civils ou militaires), et a même défendu les attentats-suicides en général, lors d’une conférence en Suède en juillet 2003. La vision du monde de Qaradawi, dont l’émission de télévision, diffusée sur Al-Jazeera, est l’une des plus suivies, confine à la paranoïa. « L’invasion laïque et athée qui poursuit sa mission jusqu’au cœur même des terres d’islam, dit-il, est probablement la plus vicieuse et la plus dangereuse (…) des attaques visant à déraciner la société musulmane » (source : « Le danger de l’apostasie… et la lutte contre la zizanie », islamophile.org, 30 décembre 2002). Ou encore : « Ce qui se passe en Irak ne sert en réalité que le sionisme et Israël. Le premier à profiter de tous ces événements est Israël. L’affaiblissement de l’Irak est un renforcement d’Israël, la destruction des armes de l’Irak sert les intérêts d’Israël. Tout ce qui se passe sert les intérêts d’Israël. Cherchez Israël, cherchez le sionisme derrière tous les événements et vous verrez que leur main invisible intervient dans grand nombre d’affaires » (source : sermon du vendredi prononcé dans une mosquée du Qatar le 14 mars 2003 – cité par Paul Landau, Le Sabre et le Coran, éd. du Rocher, 2005).