Retour sur l’histoire du discours négationniste, une entreprise intellectuelle et antisémite visant à effacer, d’un trait de plume, les six millions de morts du génocide juif pendant la Seconde Guerre mondiale. Des archives méconnues et l’expertise d’historiens permettent de déconstruire ce discours de haine, apparu après-guerre chez les nostalgiques du nazisme et de la collaboration. Dans les années 70, sous l’influence d’une extrême-gauche « antisioniste », le négationnisme subit une certaine réorientation, qui s’étend ensuite jusqu’à la fin des années 90 vers le monde arabo-musulman, portée par la star déchue du parti communiste Roger Garaudy.

Un documentaire de Michaël Prazan & Valérie Igounet (Talweg, 2014, France, 55 minutes). Diffusé le dimanche 28 septembre 2014 à 22h25 sur France 5.