Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

🔴 Conspiracy News #49.2022

Publié par La Rédaction11 décembre 2022

L’actu de la semaine décryptée par Conspiracy Watch (semaine du 05/12/2022 au 11/12/2022).

FRANCIS LALANNE. Alors qu’il fait la promotion de son nouveau livre, prétendument « censuré », Francis Lalanne, devenu figure des antivax et du complotisme, appelle à « destituer Emmanuel Macron », comme il l'avait déjà fait sur le site complotiste FranceSoir en janvier 2021. Récemment interrogé par un youtubeur d’extrême droite, le chanteur dénonce la « dictature » en France et appelle les citoyens à passer « à l’action ». « Mon espoir, explique-t-il notamment, est dans un sursaut des députés RN » (source : Libération, 8 décembre 2022).

FRANCKY VINCENT. Le chanteur Francky Vincent, 66 ans, a vu sa carrière musicale récompensée en recevant, le 25 novembre dernier, le grade de chevalier des Arts et des Lettres. Il faut rappeler que l’artiste avait participé à l’édition 2020 du Bal des quenelles, organisé par Dieudonné. Invité de l’émission « Touche pas à mon poste », l’homme a refusé, à deux reprises, de condamner clairement l'antisémitisme, expliquant « ne pas être juge » (source : Times of Israël, 10 décembre 2022).

CYBERHARCÈLEMENT. Après avoir répondu sur le ton de l’humour à un tweet sur la pénurie d’amoxicilline, le docteur Franck Clarot, médecin légiste et radiologue à Rouen, a reçu des centaines de messages, comprenant insultes et menaces de morts. La comédienne franco-britannique Beatrice Rosen, chroniqueuse à l’émission « Touche pas à mon poste » serait à l’origine de ce raid numérique contre celui qu’elle a désigné comme « un odieux vassal des laboratoires pharmaceutiques », « corrompu par Pfizer, Moderna et Cie ». Figure de la vulgarisation scientifique sur son compte Twitter, Franck Clarot est devenu, depuis le début de l’épidémie de Covid-19, la cible des antivax (source : 20 Minutes, 7 décembre 2022).

FRANCESOIR. Des journalistes et fact-checkers qui enquêtent sur le youtubeur-conférencier Idriss Aberkane et sur le média complotiste France Soir ont subi des campagnes de dénigrement inédites, qui marquent un tournant inquiétant. Intimidations à domicile, divulgation de données privées, calomnies… « Ces campagnes de dénigrement, relayées par Sud Radio et Radio Courtoisie, et applaudies par Le Média en 4-4-2, proche d’Alain Soral, et Démocratie participative qui est ouvertement nazi » ont vocation à « s’intensifier », avertit Rudy Reichstadt qui en est l’une des cibles (source : L’Express, 5 décembre 2022). Selon le directeur de Conspiracy Watch, « il est absolument indispensable de mettre un coup d'arrêt à ces campagnes de harcèlement car, la prochaine étape […], ce sera le suicide d'un journaliste » (source : Facebook, 6 décembre 2022).

NATUROPATHIE. Des naturopathes dans le viseur de la justice se servent de YouTube pour promouvoir leurs régimes alimentaires et diffuser leurs préceptes. Dans les années 1970 et 1980, leurs prédécesseurs ont posé les bases de leur stratégie médiatique lors de reportages ou d'émissions de télévision. La Revue des médias a soumis quelques extraits à trois experts qui décrivent et analysent les contre-vérités, les techniques de manipulation et les similitudes avec les discours des charlatans d’aujourd’hui (source : La Revue des médias, 5 décembre 2022). À noter que vient de débuter le procès en appel du naturopathe, énergéticien et magnétiseur Miguel Barthelery, qui se présente comme un « docteur en médecine moléculaire » et un « médecin chercheur spécialiste du cancer », qui avait été condamné à deux ans de prison avec sursis, en octobre 2021, pour exercice illégal de la médecine (source : Stéphane Pair/Twitter, 8 décembre 2022 ; L'Obs, 9 décembre 2022).

« DIED SUDDENLY ». La théorie – infondée – de décès soudains et inexpliqués causés par le vaccin anti-Covid, déjà particulièrement récurrente, a été relancée récemment par un film américain intitulé « Died Suddenly » (« Mort subitement »), qui reprend plus largement la thèse d'un complot mondial qui utiliserait la vaccination pour réduire la population. La vidéo a été produite par le Stew Peters Network, du nom d'un activiste d'extrême droite américain qui fait régulièrement la promotion de théories du complot et de fausses allégations concernant le coronavirus et les vaccins (source : AFP, 7 décembre 2022).

« REICHSBÜRGER ». Une vaste opération de police a conduit à l’arrestation de vingt-cinq personnes appartenant à la mouvance des « citoyens du Reich » (Reichsbürger), en Allemagne ainsi qu’en Autriche et en Italie. Ses membres avaient pour objectif de supprimer l’ordre démocratique en utilisant des « moyens militaires et de la violence contre les représentants de l’État ». La cellule démantelée était « mue par des fantasmes de renversement violent et des idéologies conspirationnistes », a précisé la ministre allemande de l’Intérieur (source : Le Monde, 7 décembre 2022).

LES DÉCONSPIRATEURS. Dans le 30e épisode de l’émission, Tristan Mendès France, Rudy Reichstadt et David Medioni ont reçu Doan Bui, journaliste, grand reporter pour L'Obs depuis 2003, auteure, avec Leslie Plée, de Fake news. L'info qui ne tourne pas rond (éd. Delcourt, 2021). Au sommaire de ce nouvel épisode : Martine Wonner dans l'émission de Cyril Hanouna ; le retour des anti-masques ; le dernier épisode de Complorama sur le complotisme monétaire ; Alex Jones en faillite (mais toujours là !) ; la théorie du complot autour de la tuerie de l'école Sandy Hook ; le complotisme comme moyen d'appartenir à un groupe ; pourquoi la BD pour aborder ces sujets ? (source : Conspiracy Watch, 8 décembre 2022).

À LIRE. La journaliste Doan Bui et la dessinatrice Leslie Plée ont fait paraître Fake news. L’info qui ne tourne pas rond (Éditions Delcourt). Un véritable vade-mecum, à lire et à offrir en cette période de fêtes où le complotisme ne connaît pas de trêve. Négateurs du 11-Septembre ou de la tuerie de Sandy Hook, platistes, climato-sceptiques, dénonciateurs des Illuminati… : les auteures dissèquent ce monde de la fabrique et de la propagation de l’infox, de la désinformation et du conspirationnisme, en mêlant humour et pédagogie. À mettre entre toutes les mains ! (source : Conspiracy Watch, 5 décembre 2022).

NETFLIX. La communauté des archéologues est vent debout contre la diffusion sur Netlfix de la série documentaire « À l’aube de notre histoire » (« Ancient Apocalypse »), proposée sur la plateforme depuis le 11 novembre et qui a rapidement intégré le top 10 des programmes les plus visionnés. Ce documentaire en huit épisodes revisite le mythe d’une civilisation ancienne engloutie par les eaux en tenant pour acquises les croyances personnelles de Graham Hancock, un journaliste britannique sulfureux. L’archéologue Flint Dibble qualifie la série de « théorie du complot en huit parties qui nourrit la rhétorique dramatique contre les universitaires » (source : Le Parisien, 3 décembre 2022).

MARK FINCHEM. Comme sa collègue trumpiste Kari Lake qui a essuyé une défaite cinglante aux élections de mi-mandat dans l’État d’Arizona, en novembre 2022, Mark Finchem, membre de la chambre des représentants et candidat malheureux au poste de secrétaire d’État de l’Arizona, est persuadé que ces échecs sont dus à la fraude. L’homme politique s’est déchaîné avec un déluge de tweets conspirationnistes et antisémites, mettant en garde contre les « satanistes » qui tenteraient d’éliminer les partis d’opposition… (source : Azcentral, 8 décembre 2022).

ORIGINE DU SARS-COV-2. Andrew Huff est un vétéran américain de l'armée américaine de 39 ans, devenu entrepreneur et expert des maladies  émergentes. Promoteur de nombreuses théories du complot typiques de l’électorat trumpiste – des rumeurs antivax au mythe de l’élection volée de 2020, Huff est l'auteur d'un brûlot, The Truth about Wuhan: How I Uncovered the Biggest Lie in History (« La vérité sur Wuhan : comment j’ai découvert le plus grand mensonge de l’histoire »), dans lequel il affirme que le virus du Covid-19 a été développé par EcoHealth Alliance, une ONG présidée par le spécialiste des zoonoses Peter Daszak et suspectée d'avoir joué un rôle central dans l'émergence du Sars-CoV-2. Selon lui, « si fou que cela puisse sembler, le Forum économique mondial, Big Pharma et l’industrie chimique avaient une raison de propager le SARS-CoV-2 pour remplir leurs objectifs politiques ». Depuis le 3 décembre dernier, Andrew Huff est présenté, à tort, par le tabloïd américain New York Post et, à sa suite, par plusieurs médias complotistes, comme ayant travaillé à l’Institut de virologie de Wuhan. Ce n'est pas le cas. Il fut bien entre 2014 et 2016 un cadre dirigeant d'EcoHealth Alliance, mais il n'a jamais interagi avec l’Institut de virologie de Wuhan et n'apporte pas de preuve de ce qu'il affirme (source : Le Monde, 9 décembre 2022). Les deux hypothèses les plus probables en lice concernant l'origne du Sars-CoV-2 demeurent celle d'un virus naturel qui se serait transmis de l'animal à l'homme et celle d'un virus chimère obtenu par expériences de gain de fonction qui se serait échappé accidentellement d'un laboratoire de Wuhan.

ELON MUSK. Dans un tweet, Donald Trump a remercié Elon Musk pour les fuites attaquant l’ancienne direction de Twitter, estimant qu’elles prouvent la prétendue fraude lors de l’élection présidentielle américaine. En réponse, le nouveau patron de Twitter n’a pas démenti, promettant au contraire de nouvelles informations à ce sujet… (source : Raphaël Grably/Twitter, 10 décembre 2022).

YVAN BENEDETTI. Après son procès pour négationnisme au cours duquel il a mis en cause la réalité du nombre de victimes du génocide des Juifs par les nazis, Yvan Benedetti a diffusé de nouvelles déclarations à ce sujet. Dans un thread, le site de référence anti-négationniste PHDN (Pratique de l’Histoire et dévoiements négationnistes) s’est livré à une critique méthodique et sourcée de ces propos, revenant notamment sur l'argument classiquement négationniste selon lequel le chiffre fréquemment avancé par les historiens de 6 millions de morts serait fantaisiste et serait « un chiffre magique pour la communauté juive » (source : PHDN/Twitter, 8 décembre 2022).

YOUTUBE. YouTube a supprimé plus de 450 000 vidéos au Canada depuis le début de la pandémie, selon un nouveau rapport où la plateforme explique ses politiques pour lutter notamment contre la désinformation et les théories du complot. « Nous nous concentrons sur un objectif majeur : prévenir les dommages flagrants dans le monde réel », peut-on lire dans un document révélé par l’entreprise (source : Le Journal de Montréal, 1er décembre 2022).

LÉO NICOLIAN. Une séquence diffusée par CNews sur Twitter montre « un passant » en train d'interpeller Anne Hidalgo en plein Paris pour lui crier qu'elle était « la honte de la France ». La chaîne ne s'est visiblement pas rendu compte que ledit passant était en fait Léo Nicolian, un activiste pro-Poutine évoluant dans la mouvance complotiste (source : Linh-Lan Dao/Twitter, 9 décembre 2022).

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
à propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2023 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross