C’est la thèse développée par le journaliste Tawfiq Okacha dans une émission diffusée le 22 novembre 2009 sur la chaîne de télévision égyptienne Al-Faraeen. Selon Okacha, les troubles qui ont éclaté à Khartoum (Soudan), au lendemain du match de football ayant opposé l’Egypte et l’Algérie, et ont entraîné une crise diplomatique sans précédent entre les deux pays, auraient été financés par « l’argent juif » et encouragés par la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera. Mieux, ils auraient été fomentés par Israël et… l’Iran ! Les raisons de cette conspiration ? Pour le présentateur vedette d’Al-Faraeen, elles sont évidentes : le projet iranien de restauration d’un empire perse au Moyen-Orient et le désir israélien de provoquer des dommages économiques à l’Egypte.

11-Septembre, Pearl Harbor, les Protocoles de Sion…

Al-Faraeen est diffusée par le satellite Atlantic Bird 4A (Eutelsat) qui émet au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Europe du Sud. Malgré son vernis progressiste (Al-Faraeen s’inscrit dans un horizon « laïc » consistant notamment à ne pas permettre à des femmes voilées d’apparaître dans ses émissions), la chaîne de télévision égyptienne est loin d’en être à son premier dérapage conspirationniste. Tawfiq Okasha a ainsi interviewé un individu prétendant être un ancien conseiller d’Al-Qaïda et affirmant que l’organisation dirigée par Oussama Ben Laden n’était pas responsable des attentats du 11 septembre 2001, de ceux de 1998 contre les ambassades américaines de Nairobi et de Dar es Salam, ou de l’attentat de 2000 contre l’USS Cole. Il a ajouté que les Américains ont facilité l’attaque de Pearl Harbor afin de convaincre le peuple américain d’entrer en guerre.

Deux épisodes d’une émission hebdomadaire d’Al-Faraeen, intitulée « En hébreu distinct », ont par ailleurs été consacrés à l’apologie des Protocoles des Sages de Sion, les intervenants insistant sur « l’authenticité » du célèbre faux antisémite. Sharif Hamid, professeur de langue et de littérature hébraïques à l’Université égyptienne Al-Minufiya, y a notamment soutenu que « le sionisme, les Protocoles et l’Etat d’Israël sont tous des outils utilisés par le mouvement juif mondial pour réaliser son objectif principal qui est d’établir un royaume (…) juif capable de gouverner le monde entier grâce à un nouveau roi, un descendant de David »

Source :
* E. Marcus et Y. Feldner, Dossiers spéciaux n° 42, MEMRI.org, 8 janvier 2010.