Les attentats de Bombay et la théorie du complot sioniste (1/2)
Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps. Le site palestine-solidarité.org, proche de Dieudonné et de Thierry Meyssan (si l’on en juge par la complaisance de ton qu’il utilise à leur égard), vient de mettre en ligne la traduction d’un texte de l’historien indien Amaresh Misra attribuant la responsabilité des attentats de Bombay à… Israël ! Morceaux choisis :

« Des Hindous Goudjératis du quartier de Nariman ont parlé, en direct, sur plusieurs chaînes de télévision : ils ont dit, ouvertement, que les terroristes ont commencé à tirer à partir de l’immeuble Nariman (l’auteur vient de préciser qu’il s’agit du « seul immeuble où habitent des juifs » – NDLR), ajoutant que, depuis deux ans, des activités suspectes se déroulaient, dans cet immeuble. Mais personne n’y avait prêté attention. Nos pires craintes sont avérées. Il est évident que le Mossad est impliqué dans toute cette affaire. C’est une ville indienne toute entière qui a été attaquée par le Mossad, et probablement par des unités de mercenaires. Il est impossible qu’une seule organisation ait pu planifier et exécuter une opération aussi sophistiquée. Il est clair que cette opération a été soutenue par des forces communautaires à l’intérieur de l’Etat indien. »

« (…) Les musulmans et les Hindous laïcs avaient raison : les forces des terroristes du RSS (Rashtriya Swayamsevak Sangh, parti nationaliste hindou – NDLR) et Israël sont tous impliqués non seulement dans la déstabilisation, mais dans la destruction de l’Inde. L’Inde doit immédiatement couper toutes ses relations avec Israël. (…) Une photographie publiée dans le journal Urdu Times, de Mumbai, montre clairement que des hommes du Mossad, ainsi que d’ex-membres du Mossad, sont venus en Inde, et qu’ils ont rencontré, récemment, Sadhus et d’autres éléments pro-Hindutva. Un complot a manifestement été ourdi. (…) Nous sommes prêts à livrer une guerre civile, s’il le faut, contre les forces communautaristes, pro-Hindutva (nationaliste hindou – NDLR), ainsi que contre leurs soutiens israéliens ».

Les attentats de Bombay et la théorie du complot sioniste (1/2)
L’auteur de ces lignes a vu son dernier ouvrage préfacé par le vice-président indien, Shri Mohd. Hamid Ansari (voir la photographie ci-contre). Quand au traducteur du texte, Marcel Charbonnier, il est notoire qu’il a traduit des textes de l’idéologue antisémite Israël Shamir (voir ici et ).

Mise à jour (30/11/2008) :
La thèse du « complot américano-sioniste » est reprise, dans une version plus sophistiquée, sur le site de l’ONG palestinienne radicale International Solidarity Movement (ISM) où l’on peut lire :

« En ce qui concerne les terroristes qui ont attaqué Bombay, selon toute probabilité, ce sont des terroristes fortement endoctrinés et extrêmement bien formés, déterminés à mourir pour leur cause et sont essentiellement contrôlés par la CIA américaine, l’ISI pakistanais et le Mossad israélien. La CIA et le Mossad ainsi que les services de renseignements saoudiens et pakistanais ont déjà utilisés ce type de groupes en Afghanistan, en Tchétchénie, en Bosnie et au Kosovo, entre autres. (…) À notre avis, le Mossad et la CIA ont aidé et encouragé le BJP-RSS à planifier et à exécuter cette attaque terroriste. Ce qui était requis dans cet énorme drame sordide était la nécessité d’un véritable groupe terroriste d’origine pakistanaise, qui a été fourni par l’ISI, avec l’aide de ses maîtres à la CIA et au Mossad, si nécessaire. L’ISI est un organisation de mercenaires sans scrupules et se vend au plus offrant. En outre, il existe différentes factions au sein de l’ISI, dont certaines sont contrôlées et payées par la CIA et le Mossad. Le groupe terroriste n’aurait pas la moindre idée du complot plus large et ne serait qu’un pion dans l’épisode dans lequel on lui a fait croire qu’il était au service de la cause de l’Islam en menant un Jihad contre l’Inde hindoue. (…) Israël continuera de déstabiliser les sociétés musulmanes à travers le monde afin de répandre l’islamophobie et affaiblir encore davantage et isoler la communauté musulmane, ce qui est très évident en Inde. »

L’article est signé « Awami Bharat » (tr. fr. : « Peuple d’Inde »), une organisation dont le site internet ne dissimule ni son ralliement à la théorie du complot sur le 11-Septembre ni son "antisionisme" rabique. Voici les images que l’on peut y trouver en page d’accueil :

Les attentats de Bombay et la théorie du complot sioniste (1/2)