Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Recherche

Facebook
Twitter
Rss










Dernières notes



La Bibliothèque
Le style paranoïaque. Théories du complot et droite radicale en Amérique, de Richard Hofstadter
Les rhétoriques de la conspiration, sous la direction d'Emmanuelle Danblon & Loïc Nicolas
Court traité de complotologie, de Pierre-André Taguieff
L'imaginaire du complot mondial, de Pierre-André Taguieff
La Causalité diabolique, de Léon Poliakov
La Foire aux illuminés, de Pierre-André Taguieff
Les Protocoles des Sages de Sion : Faux et usages d'un faux, de Pierre-André Taguieff
Mythes et mythologies politiques, de Raoul Girardet
Les Nouveaux imposteurs, d'Antoine Vitkine
Tous paranos ? Pourquoi nous aimons tant les complots... de Pierre-Henri Tavoillot & Laurent Bazin









Voici les images, datées du 11 septembre 2001, d'une des caméras de surveillance du parking situé devant le Pentagone et rendues publiques par les autorités fédérales américaines le 7 mars 2002 :
Les images d'une caméra de surveillance du Pentagone disqualifient la thèse du missile

Sur la première image, on voit le bâtiment du Pentagone une seconde avant d'être percuté par le Boeing. L'avion entre dans le champ de la caméra dans la deuxième image. Il s'agit de la tâche floue sur la droite entourée par un rond rouge. La dernière image montre le Pentagone immédiatement après le crash du Boeing.

Les deux images ci-dessous, mises côte à côte, montrent clairement l'apparition de cette tâche floue (cliquez sur l'image pour l'agrandir) :
Les images d'une caméra de surveillance du Pentagone disqualifient la thèse du missile

... et maintenant, il faut que les conspirationnistes nous expliquent comment un petit missile - le missile qui, selon eux, aurait été tiré par les Américains sur leur propre Département de la Défense ! - peut provoquer une tâche aussi grosse !

En prime, voici une vidéo (en anglais) très bien faite sur le sujet :