Salim Laïbi et Joe Lecorbeau lors d’une conférence de presse avec Dieudonné (capture d’écran YouTube, 2014).

Noël Gérard dit « Joe Lecorbeau » (parfois orthographié « Joe le Corbeau ») (1982 – ) est un dessinateur et illustrateur évoluant dans la complosphère antisémite.

Récipiendaire d’une « quenelle d’or » pour son album Shoah Hebdo : shoapocalypse (2012), un livre préfacé par Dieudonné M’Bala M’Bala et à caractère négationniste et antisémite, Joe Lecorbeau est accusé fin 2013 d’avoir diffusé sur sa page Facebook la photo d’un homme exécutant une quenelle devant l’école juive de Toulouse où Mohammed Merah a assassiné trois élèves et un professeur en mars 2012. La publication est assortie d’un texte complotiste. Joe Lecorbeau sera condamné en 2016 à six mois de prison avec sursis et à une amende de 5 000 € pour « provocation à la haine ».

Au début de l’année 2014, Joe Lecorbeau lance le site Croah.fr (qui remplace joelecorbeau.com) conjointement avec Dieudonné et Salim Laïbi (alias « Le Libre Penseur »).

Quelques mois plus tard, il participe en compagnie notamment de Thierry Meyssan, Maria Poumier ou Thomas Werlet à la conférence « New horizon » organisée à Téhéran à l’initiative du réalisateur Nader Talebzadeh avec le soutien du régime iranien, autour du thème du « sionisme » et du « lobby israélien ».

À l’élection présidentielle de 2017, Joe Lecorbeau soutient François Asselineau, le président de l’Union populaire républicaine (UPR).

Il s’est brouillé avec son ancien comparse Dieudonné M’Bala M’Bala qu’il qualifie d’« escroc » et qu’il accuse de « [cumuler] les millions sur ses comptes bancaires internationaux, tout en se faisant passer pour un dissident anti-système persécuté ».

 

IL A ÉCRIT :

« Le monde occidental est infiltré par le sionisme. Les médias de masse sont aujourd’hui tous aux ordres d’Israël et valident l’existence d’un régime qui ruine les nations, pille et tue en toute impunité. Les guerres et embargos contre le monde musulman sont justifiés par la diabolisation, notamment par des caricatures représentant l’islam comme une religion approuvant le terrorisme. Le monde chrétien, quant à lui, est perverti par l’idéologie marchande de ces usuriers sans scrupules. Partant de ce constat, j’ai pris la décision de prendre les médias à contre-pied, en utilisant les mêmes armes ; comme au judo, j’utilise la force de l’adversaire. Le détournement est ma principale ressource, cela permet de donner un aspect humoristique au message et renforce l’impact de l’information par la provocation, tout en saluant les activistes occidentaux engagés dans la noble cause (notamment Dieudonné). Ainsi, j’exploite l’imagerie marchande francophone par l’art numérique, pour mettre à nu les mensonges diffusés dans nos journaux. J’essaie donc, en toute humilité, d’apporter une contre-information graphique efficace, en utilisant les outils du système, notamment les réseaux sociaux, afin de permettre une diffusion maximale de mon travail. Shoah Hebdo est le recueil de toutes ces illustrations satiriques, d’ores et déjà interdit à la vente dans tout l’univers, contrairement au très diffusé Charlie Hebdo. Retrouvez les “Aventures de Dieudo” et les nombreuses quenelles glissées à l’élite oligarchique sioniste, condensées en un seul bouquin pour le prix de trois paquets de clopes. Il me permettra également de continuer à vous faire rire des injustices de ce monde, ainsi que de me défendre contre les gardiens de la pensée unique qui m’intentent des procès ».

Source : Shoah Hebdo. Shoapocalypse (2012 ; présentation de l’auteur sur Akribeia.fr).

 

(Dernière mise à jour le 03/02/2021)