Eric Hufschmid (capture d’écran YouTube, janvier 2006).

Eric Hufschmid est un théoricien du complot américain évoluant dans la mouvance des conspirationnistes du 11-Septembre.

Cet Américain sans qualification certifiée dans les domaines de l’architecture, de la chimie ou du calcul de structures, fut le premier à avoir formulé méthodiquement en 2002, dans un texte (Painful Questions: An Analysis of the September 11th Attack) puis dans une vidéo produite avec le soutien financier du philanthrope Jimmy Walter (« Painful Deceptions »), l’opinion selon laquelle les tours du World Trade Center ont en réalité fait l’objet d’une « démolition contrôlée » au moyen d’explosifs qui y auraient été placés préalablement.

La lecture de l’ouvrage d’Eric Hufschmid est ainsi explicitement recommandée dans le célèbre film conspirationniste de Dylan Avery, « Loose Change » (2005), qui popularisa mondialement la théorie du complot sur les attentats du 11 septembre 2001.

En mai et juin 2005, Eric Hufschmid participe au 9/11 Truth Tour, sorte de tournée européenne de conférenciers destinée à faire la promotion des thèses complotistes sur les attentats du 11 septembre 2001. Il se rend ainsi, en compagnie notamment de Jimmy Walter, Christopher Bollyn (du journal d’extrême droite American Free Press), Thierry Meyssan (Réseau Voltaire) et William Rodriguez en Allemagne, aux Pays-Bas, en France, au Royaume-Uni, en Espagne, en Autriche et en Italie.

Adepte de plusieurs théories du complot, Eric Hufschmid verse aussi dans le négationnisme [archive], n’hésitant pas à relayer sur son site des textes et vidéos du négationniste français Robert Faurisson. Ainsi, il estime que les chambres à gaz utilisées par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale n’ont jamais existé et qu’il s’agit là d’une « invention sioniste ».

Il pense également que l’assassinat du président John F. Kennedy est, à l’instar du 11-Septembre, une opération « sous faux drapeau » [archive], que l’homme n’a pas marché sur la lune [archive], que Paul McCartney est mort en 1966 et a été remplacé par un sosie [archive] ou encore que le complotiste américain Alex Jones est en réalité un « agent sioniste ».

En 2010, visiblement influencé par les écrits de David Icke, Hufschmid publie sur son site, hugequestions.com, un texte dans lequel il suggère que les juifs sont des reptiliens [archive].

 

(Dernière mise à jour le 17/03/2021)