David Icke (capture d’écran Banned.video, 30/01/2021).

David Icke (1952 – ) est l’un des plus influents théoriciens du complot britanniques.

Il est surtout connu pour avoir popularisé, à compter des années 1990, le mythe complotiste selon lequel le monde est dirigé secrètement par des reptiles humanoïdes venus de la constellation Draco, les Anunnaki. Parmi ces « reptiliens » présumés ayant pris forme humaine, Icke compte les membres de la famille Rothschild, George W. Bush, Hillary Clinton, Henry Kissinger, la reine d’Angleterre ou encore Tony Blair.

Son site web, davidicke.com, reçoit près de 2 millions de visites par mois en moyenne (données SimilarWeb).

Joueur de football puis commentateur sportif pour la BBC, Icke est devenu brièvement, à la fin des années 1980, porte-parole du Green Party, le parti écologiste britannique, avant de déclarer lors d’une conférence de presse en 1990 qu’il était « le fils de Dieu ». Il a été exclu du Green Party en 1994, accusé de reprendre à son compte des thèses d’inspiration « nazie ».

Icke s’est en effet illustré à de nombreuses reprises en soutenant des thèses antisémites, dès ses tout premiers livres, The Robots’ Rebellion (1994) et And The Truth Shall Set You Free (1995). Ainsi, il se réfère explicitement aux Protocoles des Sages de Sion, un célèbre faux présentant un plan de domination du monde par les Juifs, ou encore au pamphlet antijuif de Justin Bonaventure PranaitisLe Talmud démasqué. Icke présente le Talmud, l’un des textes fondamentaux du judaïsme rabbinique, comme « l’un des documents les plus horriblement racistes de la planète ». Il affirme en outre que les Juifs ont financé la Shoah et contrôlent secrètement le Ku Klux Klan, la célèbre organisation raciste et antisémite américaine.

Il relaie également toutes les grands théories du complot connues, sur les attentats du 11 septembre 2001, la pandémie de Covid-19, les « Illuminati », le « Nouvel Ordre Mondial » ou encore la vaccination.

Fin avril et début mai 2020, le compte Facebook et la chaîne YouTube de David Icke ont été supprimés pour violations répétées des règles d’utilisation de ces plateformes relatives à la désinformation. Icke a en effet, dès le mois de février 2020, fait un lien entre le coronavirus et la technologie 5G, qui y est qualifiée d’« arme à énergie dirigée » destinée à « ouvrir la peau des habitants de Wuhan afin de permettre au nouveau coronavirus, une arme biologique, de s’infiltrer plus facilement. » Dans une autre vidéo, il a suggéré qu’une organisation juive était derrière le coronavirus.

Son livre, The Answer (« La Réponse »), autoédité en 2020, est décrit comme suit par Le Monde : « Sept cents pages de digressions sur « le hoax de la pandémie », qui, entre deux saillies sur les Rothschild, ­érigent l’Amour au rang de solution ­cosmique. Lecteur d’Huxley, le sexagénaire y dépeint un monde contrôlé dans l’ombre par les Reptiliens – une race ­extraterrestre de lézards métamorphes. »

Le 25 décembre 2020, un certain Anthony Warner s’est fait exploser dans son véhicule à Nashville (Tennessee), endommageant une cinquantaine de bâtiments et causant des dizaines de millions de dollars de dégâts matériels. Il adhérait à plusieurs théories du complot dont celle selon laquelle le monde est secrètement gouverné par des reptiliens.

 

IL A DIT :

« Qui aura les tripes de se tenir sur une scène pour dire que les reptiles dirigent le monde ? Qui va le faire ? Personne ne le fera […]. Bizarre mais vrai, les reptiles dirigent le monde. Des gens viennent me voir pour me dire qu’ils ont vu des gens majoritairement à des postes de pouvoir mais pas toujours se changer devant leurs yeux en personnages humanoïdes reptiliens et redevenir normaux. Vous entendez ça une fois et vous vous dites : ououh. Et vous en entendez deux et vous vous dites : « Oh mon Dieu, n’importe quoi ! » Et vous en entendez 3, 4, 5 dans des pays différents. Ces nodules sur leur tête sont quelque chose qui revient encore et encore et paraît-il après avoir bu du sang humain, en particulier le sang de blonds aux yeux bleus. Ce qui semble être un moyen très efficace pour garder ouvert le code des mammifères ».

Source : « 1 / 4 David Icke, les lézards et les juifs S/T » (documentaire de 2001), YouTube, 16 janvier 2013.

 

Voir aussi :

David Icke et l’Apocalypse des lézards

L’écrivain américaine Alice Walker recommande de lire David Icke

Complot reptilien : Alain, lui, y croit

 

(Dernière mise à jour le 26/02/2021)