Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

🔮 Conspiracy News #44.2023

PubliĂ© par La RĂ©daction05 novembre 2023

L’actu de la semaine dĂ©cryptĂ©e par Conspiracy Watch (semaine du 30/10/2023 au 05/11/2023).

AKHENATON. Dans le contexte de la guerre IsraĂ«l-Hamas, le rappeur Akhenaton, du groupe IAM, qui s’est illustrĂ© ces derniĂšres annĂ©es par des prises de positions complotistes, notamment dans le cadre de la crise sanitaire, s’est manifestĂ© sur X par des messages d’une mĂȘme inspiration. Le 28 octobre, par exemple, cette figure majeure de la scĂšne rap a Ă©tabli un mystĂ©rieux parallĂšle entre certaines crises gĂ©opolitiques, dont la « Palestine », parlant des « mĂȘmes personnes Ă  la manƓuvre » (source : Conspiracy Watch/X, 28 octobre 2023). La veille, il s'Ă©tait illustrĂ© par un tweet rapprochant les Ă©vĂ©nements Ă  « Hydra », rĂ©fĂ©rence issue de l'univers Marvel et dĂ©signant « une organisation nĂ©o-nazie qui infiltre toutes les institutions du monde dĂ©mocratique » (source : Akhenaton/X, 27 octobre 2023). Face Ă  l’indignation et aux moqueries suscitĂ©es par son analyse, il rĂ©tropĂ©dalait deux jours plus tard en expliquant avoir simplement voulu dĂ©noncer « une extrĂȘme-droitisation des discours politiques et mĂ©diatiques » (source : Akhenaton/X, 27 octobre 2023).

CHLOÉ FRAMMERY. L’égĂ©rie des covido-sceptiques et actuelle candidate au Conseil des États (Suisse) ChloĂ© Frammery vient d’ĂȘtre Ă  nouveau condamnĂ©e pour avoir enregistrĂ© et diffusĂ© sur son canal Telegram un entretien avec une conseillĂšre du chĂŽmage sans autorisation. AprĂšs une premiĂšre condamnation en aoĂ»t 2022, la youtubeuse complotiste s’est vu infliger une peine pĂ©cuniaire de 30 jours-amende avec sursis. Un recours a Ă©tĂ© annoncĂ© (source : 20 Minutes (Suisse), 28 octobre 2023).

FUSILLADE. Lorsque Elon Musk, propriĂ©taire de X (anciennement Twitter), a modifiĂ© le systĂšme de vĂ©rification de sa plateforme, il a inaugurĂ© une nouvelle configuration dans laquelle les fausses informations sont avantageusement promues. Cela s’est produit Ă  nouveau peu de temps aprĂšs la fusillade meurtriĂšre de Lewiston, dans le Maine, alors que de nombreux comptes vĂ©rifiĂ©s trĂšs suivis ont Ă©tĂ© dĂ©couverts affirmant que la tragĂ©die Ă©tait en fait une attaque « sous faux drapeau » organisĂ©e ou orchestrĂ©e par le gouvernement. Parmi eux, Ron Watkins, Shadow of Ezra ou encore Jordan Sather (source : Media Matters, 28 octobre 2023).

TIM ANDERSON. L’universitaire et activiste australien Tim Anderson a relayĂ© Ă  ses 150 000 abonnĂ©s sur Twitter (il y dispose d'un compte certifiĂ©) une information non vĂ©rifiĂ©e, Ă©manant d’une « agence de presse iranienne », selon laquelle 5 000 soldats amĂ©ricains seraient engagĂ©s Ă  Gaza aux cĂŽtĂ©s de l’armĂ©e israĂ©lienne. Il faut rappeler que par le passĂ©, Anderson a Ă©tĂ© l’une des figures anglophones de la dĂ©sinformation pro-Assad et qu’il a Ă©tĂ© suspendu de ses fonctions par l’UniversitĂ© de Sydney, en 2018, pour « faute grave », pour avoir montrĂ© Ă  ses Ă©tudiants un drapeau d’IsraĂ«l frappĂ© d’une croix gammĂ©e (source : Conspiracy Watch/X, 3 novembre 2023).

FAITS. François-Xavier MĂ©nage, grand reporter de la chaĂźne TF1, s’est rendu en IsraĂ«l oĂč il a pu notamment pĂ©nĂ©trer dans une base militaire, Ă  cĂŽtĂ© de Tel-Aviv, et dĂ©couvrir les corps des suppliciĂ©s du massacre du 7 octobre. InterrogĂ© dans l’émission « Quelle Ă©poque ! » au sujet de la dĂ©sinformation relative Ă  ces atrocitĂ©s, le journaliste a Ă©voquĂ© sa « seule religion » face aux fake news : « Le reportage, le terrain, c’est aller lĂ  oĂč les choses se sont passĂ©es, de donner la parole Ă  tout le monde et d’avoir ce regard distant du reporter [
], rester sur les faits et ne pas ĂȘtre que dans l’émotion » (source : Quelle Ă©poque !/X, 29 octobre 2023).

Dans Le Point, JĂ©rĂ©my AndrĂ© dĂ©crit les images insoutenables auxquelles il a Ă©tĂ© confontĂ© en IsraĂ«l lors d'une projection organisĂ©e par l'armĂ©e israĂ©lienne pour les correspondants de la presse internationale afin de couper court au nĂ©gationnisme rampant qui accompagne de plus en plus l'Ă©vocation des tueries du 7 octobre : « Ces preuves matĂ©rielles confirment les atrocitĂ©s, inconcevables, que les terroristes ont commises et que rapportent depuis deux semaines des tĂ©moins sous le choc. Elles corroborent les rĂ©cits qui dĂ©fient l'entendement. Aucune inexactitude n'est tolĂ©rĂ©e, comme en a tĂ©moignĂ© le dĂ©bat sans fin sur les bĂ©bĂ©s dĂ©capitĂ©s – actes barbares dĂ©sormais prouvĂ©s par des images et un rapport de lĂ©gistes indĂ©pendants internationaux, Ă  l'exception du chiffre 40, un temps rĂ©pĂ©tĂ© Ă  l'antenne, sans doute une exagĂ©ration d'un soldat sous le coup de l'Ă©motion » (source : Le Point, 25 octobre 2023).

HAARETZ. Le journal Ha'Aretz a mis en ligne la liste des victimes des tueries perpĂ©trĂ©es par le Hamas le 7 octobre dernier, une liste amenĂ©e Ă  Ă©voluer avec l'identification des corps. Sur Twitter, l'information s’est transformĂ©e en « Il n'y a pas de bĂ©bĂ©s tuĂ©s » et a Ă©tĂ© assortie d’une fausse citation attribuĂ©e au quotidien israĂ©lien (source : RaphaĂ«l Grably/X, 2 novembre 2023).

ANTISIONISME SOVIÉTIQUE. Sous la forme de l’antisionisme, l’antisĂ©mitisme fut au cƓur de la propagande soviĂ©tique pendant plus de quarante ans de Guerre froide. En 2019, Conspiracy Watch publiait la traduction d'un texte de l’historienne Izabella Tabarovsky plaidant pour que nous regardions en face cette histoire encore trĂšs actuelle, qui illustre le cĂ©lĂšbre mot de Faulkner : « le passĂ© n’est jamais mort ; il n’est mĂȘme jamais passĂ© » (source : Conspiracy Watch, 4 dĂ©cembre 2019).

Dans un tweet, la journaliste Galia Ackerman (Desk-Russie) fait rĂ©fĂ©rence Ă  Disinformation, un ouvrage de Ion Mihai Pacepa, ancien directeur des services secrets roumains sous Ceausescu, paru en 2013 et expliquant la maniĂšre dont le KGB a diffusĂ© de la propagande anti-amĂ©ricaine et antisĂ©mite dans les pays musulmans dans les annĂ©es 1970, alimentant ainsi le terreau du terrorisme islamiste. C’est dans ce contexte, et sur ordre de Iouri Andropov, chef du KGB, que le cĂ©lĂšbre faux antisĂ©mite Les Protocoles des Sages de Sion fut retraduit en langue arabe (source : Galia Ackerman/X, 1er novembre 2023).

ROTHSCHILD. Une thĂ©orie du complot actuellement en vogue prĂ©tend qu’IsraĂ«l serait en rĂ©alitĂ© une sociĂ©tĂ© privĂ©e qui louerait ses terres aux Rothschild, mais que ce bail expire et qu’IsraĂ«l est sur le point de ne plus exister. Cette campagne de dĂ©sinformation est poussĂ©e sur les rĂ©seaux sociaux par de faux comptes (source : Mike Rothschild/X, 31 octobre 2023).

DAGHESTAN. Le 29 octobre, des manifestants ont brutalement investi un aĂ©roport du Daghestan (FĂ©dĂ©ration de Russie) Ă  la recherche de passagers israĂ©liens d’un vol en provenance de Tel-Aviv. Vladimir Poutine a dĂ©noncĂ© des « tentatives de pogroms » qui seraient en rĂ©alitĂ© orchestrĂ©es par les Ukrainiens « sous la houlette de leurs patrons occidentaux ». Ces accusations ont suscitĂ© la rĂ©plique ironique de John Kirby, porte-parole du Conseil de sĂ©curitĂ© nationale de la Maison-Blanche : « Comme c'est mignon. [
] De la rhĂ©torique russe classique, quand quelque chose se passe mal dans votre pays, vous accusez quelqu'un d'autre » (source : Le Point, 30 octobre 2023).

LIKOUD. La thĂ©orie du complot circule dans la droite nationaliste israĂ©lienne selon laquelle des opposants au Premier ministre Benyamin Netanyahou ont dĂ©libĂ©rĂ©ment laissĂ© l'attaque du Hamas du 7 octobre se produire afin de renverser la coalition de droite et d'extrĂȘme droite au pouvoir en IsraĂ«l. Selon le quotidien israĂ©lien Ha'Aretz, certains Ă©lecteurs du Likoud pensent mĂȘme que ce complot impliquerait l'ancien Premier ministre travailliste Ehud Barak lui-mĂȘme, aujourd'hui octogĂ©naire... (source : Haaretz, 4 novembre 2023).

INGÉRENCE ÉTRANGÈRE. L'ingĂ©rence Ă©trangĂšre en France est devenue une menace « protĂ©iforme, omniprĂ©sente et durable ». La Russie et la Chine en sont les acteurs principaux, estiment quatre dĂ©putĂ©s et quatre sĂ©nateurs dans le rapport annuel de la dĂ©lĂ©gation parlementaire au renseignement. Parmi les leviers d'action, est-il spĂ©cifiĂ©, on compte « le recours aux diasporas, l'utilisation des mĂ©dias, la captation de donnĂ©es Ă©conomiques et scientifiques, la prĂ©dation Ă©conomique » (source : France Info, 2 novembre 2023).

MĂȘme problĂšme aux États-Unis, oĂč un site s’est imposĂ© au fil des annĂ©es comme l’un des principaux mĂ©dias conspirationnistes pro-Kremlin : The Grayzone. Les preuves de ses liens avec l’écosystĂšme de la propagande russe se sont accumulĂ©es. En 2022, Conspiracy Watch publiait d'ailleurs une enquĂȘte de notre collaborateur Élie Guckert sur cette entreprise de dĂ©sinformation (source : Conspiracy Watch, 17 octobre 2022).

COMPLORAMA. La rencontre entre le Premier ministre hongrois Viktor Orban et le prĂ©sident russe Vladimir Poutine, le 17 octobre en Chine, met dans l’embarras l’Europe. Pour lĂ©gitimer sa politique radicale qui lui vaut d'ĂȘtre mis au ban de l'UE, Viktor Orban brandit de nombreuses thĂ©ories du complot comme le « Grand Remplacement » ou le lobby LGBT+ et frise parfois l'antisĂ©mitisme. « Hongrie : le complotisme Ă  l'Ăšre de Viktor Orban », c'est le 55e Ă©pisode de Complorama avec Rudy Reichstadt et Tristan MendĂšs France. Un podcast Ă  retrouver sur le site de Franceinfo, l'application Radio France et plusieurs autres plateformes comme Apple podcasts, Podcast Addict, Spotify ou Deezer.

CAROLINE FOUREST. Caroline Fourest a Ă©tĂ© ciblĂ©e par la tĂ©lĂ©vision russe et le propagandiste Evgueni Popov Ă  la suite de ses propos visant Ă  distinguer l’intention terroriste du massacre commis par le Hamas et les victimes collatĂ©rales dans la population civile gazaouie causĂ©es par les bombardements israĂ©liens. Pour Popov, la journaliste administre la preuve que « le nazisme revient en Europe ». Dans un thread, Caroline Fourest explique comment Moscou joue avec le feu islamiste pour dĂ©stabiliser l’Occident (source : Caroline Fourest/X, 1er novembre 2023).

JUAN BRANCO. L’avocat Juan Branco, qui dĂ©fend certains des plus sinistres protagonistes de la complosphĂšre francophone tels que Kemi Seba, Alexandre Juving-Brunet ou encore Sylvain Baron, a affirmĂ© dans un tweet que les Ă©toiles de David qui avaient fleuri sur certains murs de Paris et de sa banlieue Ă©taient une « histoire montĂ©e de toutes piĂšces par le ministre de l’intĂ©rieur pour accuser des adversaires politiques de connivence avec le terrorisme islamiste ». L’avocat a aussi Ă©voquĂ© la complicitĂ© de la « presse mainstream » (source : Conspiracy Watch/X, 2 novembre 2023). À relire, le portrait de Branco, « Guillotin d’opĂ©rette », dressĂ© par Yann Barte dans l'hebdomadaire Franc-Tireur.

PIERS CORBYN. Le frĂšre de l’ancien chef du Labour Party (Royaume-Uni) Jeremy Corbyn, a Ă©tĂ© filmĂ© au cours d’une manifestation pro-palestinienne, donnant sa version des Ă©vĂ©nements du 7 octobre 2023 en IsraĂ«l. InterrogĂ© sur la maniĂšre dont il rĂ©glerait la question des otages, Piers Corbyn a rĂ©pondu : « IsraĂ«l finance le Hamas, vous comprenez cela ? IsraĂ«l a laissĂ© entrer ces soi-disant troupes. Ils ont permis la prise d’otages, tout cela n’est qu’un jeu pour justifier l’écrasement et le gĂ©nocide de Gaza » (source : Jerusalem Post, 2 novembre 2023). Pour Piers Corbyn, aucun juif n’est mort le 7 octobre, il s’agissait d’acteurs (source : NFE/X, 28 octobre 2023).

Rappelons que l’homme n’en est pas Ă  son coup d’essai en matiĂšre de dĂ©ni. En 2020, durant la crise sanitaire, Corbyn Ă©tait vent debout contre le confinement et le porte du masque, parlant au sujet de la Covid-19 d’un « hoax » (source : Conspiracy Watch/X, 22 juillet 2020).

MARTIAL LANOIR. Martial Lanoir, un conspirationniste d’extrĂȘme droite, a abattu d’une balle en pleine tĂȘte un jeune homme d’origine maghrĂ©bine et espagnole Ă  Paris, en mai 2022. Selon une double expertise, malgrĂ© son antisĂ©mitisme exacerbĂ©, Martial Lanoir ne rĂ©vĂšle aucune pathologie mentale. Le mobile raciste n’a pas Ă©tĂ© retenu Ă  ce stade. Son tĂ©lĂ©phone doit encore ĂȘtre expertisĂ©, de mĂȘme que sa chaĂźne Telegram oĂč il tenait des propos anti-islam et anti-juifs, quelques heures encore avant son passage Ă  l’acte (source : Marianne, 31 octobre 2023).

TRANSPHOBIE. Des habitants de Villeneuve d'Ascq ont reçu un tract de l’association « SOS Ă©ducation » intitulĂ© « Non Ă  l’idĂ©ologie transgenre Ă  l’école ». Le tract, qui dĂ©peint les trans comme une « armĂ©e de fanatiques », a Ă©tĂ© dĂ©noncĂ© par des Ă©lus socialistes et l’association HES LGBTI+, et a fait l’objet d’un signalement au parquet de Lille. Selon un Ă©lu de Villeneuve d'Ascq, le tract utilise de fausses informations pour inciter Ă  la haine et Ă  la discrimination des personnes transgenres (source : 20 Minutes, 31 octobre 2023).

CONSPIZAP. Qu'ils voient une mise en scĂšne derriĂšre la conquĂȘte de la lune ou qu'ils nient la rĂ©alitĂ© de la pandĂ©mie de Covid, les conspirationnistes n'ont pas de limite : en quelques minutes, le CONSPIZAP propose une sĂ©lection du pire de ce que notre Ă©quipe a vu passer au cours du mois d’octobre 2023.

Cet article est en accĂšs libre.
Pour qu’il le reste, Conspiracy Watch a besoin de vous.
Je suis d'accord, je fais un don
je continue ma lecture

AKHENATON. Dans le contexte de la guerre IsraĂ«l-Hamas, le rappeur Akhenaton, du groupe IAM, qui s’est illustrĂ© ces derniĂšres annĂ©es par des prises de positions complotistes, notamment dans le cadre de la crise sanitaire, s’est manifestĂ© sur X par des messages d’une mĂȘme inspiration. Le 28 octobre, par exemple, cette figure majeure de la scĂšne rap a Ă©tabli un mystĂ©rieux parallĂšle entre certaines crises gĂ©opolitiques, dont la « Palestine », parlant des « mĂȘmes personnes Ă  la manƓuvre » (source : Conspiracy Watch/X, 28 octobre 2023). La veille, il s'Ă©tait illustrĂ© par un tweet rapprochant les Ă©vĂ©nements Ă  « Hydra », rĂ©fĂ©rence issue de l'univers Marvel et dĂ©signant « une organisation nĂ©o-nazie qui infiltre toutes les institutions du monde dĂ©mocratique » (source : Akhenaton/X, 27 octobre 2023). Face Ă  l’indignation et aux moqueries suscitĂ©es par son analyse, il rĂ©tropĂ©dalait deux jours plus tard en expliquant avoir simplement voulu dĂ©noncer « une extrĂȘme-droitisation des discours politiques et mĂ©diatiques » (source : Akhenaton/X, 27 octobre 2023).

CHLOÉ FRAMMERY. L’égĂ©rie des covido-sceptiques et actuelle candidate au Conseil des États (Suisse) ChloĂ© Frammery vient d’ĂȘtre Ă  nouveau condamnĂ©e pour avoir enregistrĂ© et diffusĂ© sur son canal Telegram un entretien avec une conseillĂšre du chĂŽmage sans autorisation. AprĂšs une premiĂšre condamnation en aoĂ»t 2022, la youtubeuse complotiste s’est vu infliger une peine pĂ©cuniaire de 30 jours-amende avec sursis. Un recours a Ă©tĂ© annoncĂ© (source : 20 Minutes (Suisse), 28 octobre 2023).

FUSILLADE. Lorsque Elon Musk, propriĂ©taire de X (anciennement Twitter), a modifiĂ© le systĂšme de vĂ©rification de sa plateforme, il a inaugurĂ© une nouvelle configuration dans laquelle les fausses informations sont avantageusement promues. Cela s’est produit Ă  nouveau peu de temps aprĂšs la fusillade meurtriĂšre de Lewiston, dans le Maine, alors que de nombreux comptes vĂ©rifiĂ©s trĂšs suivis ont Ă©tĂ© dĂ©couverts affirmant que la tragĂ©die Ă©tait en fait une attaque « sous faux drapeau » organisĂ©e ou orchestrĂ©e par le gouvernement. Parmi eux, Ron Watkins, Shadow of Ezra ou encore Jordan Sather (source : Media Matters, 28 octobre 2023).

TIM ANDERSON. L’universitaire et activiste australien Tim Anderson a relayĂ© Ă  ses 150 000 abonnĂ©s sur Twitter (il y dispose d'un compte certifiĂ©) une information non vĂ©rifiĂ©e, Ă©manant d’une « agence de presse iranienne », selon laquelle 5 000 soldats amĂ©ricains seraient engagĂ©s Ă  Gaza aux cĂŽtĂ©s de l’armĂ©e israĂ©lienne. Il faut rappeler que par le passĂ©, Anderson a Ă©tĂ© l’une des figures anglophones de la dĂ©sinformation pro-Assad et qu’il a Ă©tĂ© suspendu de ses fonctions par l’UniversitĂ© de Sydney, en 2018, pour « faute grave », pour avoir montrĂ© Ă  ses Ă©tudiants un drapeau d’IsraĂ«l frappĂ© d’une croix gammĂ©e (source : Conspiracy Watch/X, 3 novembre 2023).

FAITS. François-Xavier MĂ©nage, grand reporter de la chaĂźne TF1, s’est rendu en IsraĂ«l oĂč il a pu notamment pĂ©nĂ©trer dans une base militaire, Ă  cĂŽtĂ© de Tel-Aviv, et dĂ©couvrir les corps des suppliciĂ©s du massacre du 7 octobre. InterrogĂ© dans l’émission « Quelle Ă©poque ! » au sujet de la dĂ©sinformation relative Ă  ces atrocitĂ©s, le journaliste a Ă©voquĂ© sa « seule religion » face aux fake news : « Le reportage, le terrain, c’est aller lĂ  oĂč les choses se sont passĂ©es, de donner la parole Ă  tout le monde et d’avoir ce regard distant du reporter [
], rester sur les faits et ne pas ĂȘtre que dans l’émotion » (source : Quelle Ă©poque !/X, 29 octobre 2023).

Dans Le Point, JĂ©rĂ©my AndrĂ© dĂ©crit les images insoutenables auxquelles il a Ă©tĂ© confontĂ© en IsraĂ«l lors d'une projection organisĂ©e par l'armĂ©e israĂ©lienne pour les correspondants de la presse internationale afin de couper court au nĂ©gationnisme rampant qui accompagne de plus en plus l'Ă©vocation des tueries du 7 octobre : « Ces preuves matĂ©rielles confirment les atrocitĂ©s, inconcevables, que les terroristes ont commises et que rapportent depuis deux semaines des tĂ©moins sous le choc. Elles corroborent les rĂ©cits qui dĂ©fient l'entendement. Aucune inexactitude n'est tolĂ©rĂ©e, comme en a tĂ©moignĂ© le dĂ©bat sans fin sur les bĂ©bĂ©s dĂ©capitĂ©s – actes barbares dĂ©sormais prouvĂ©s par des images et un rapport de lĂ©gistes indĂ©pendants internationaux, Ă  l'exception du chiffre 40, un temps rĂ©pĂ©tĂ© Ă  l'antenne, sans doute une exagĂ©ration d'un soldat sous le coup de l'Ă©motion » (source : Le Point, 25 octobre 2023).

HAARETZ. Le journal Ha'Aretz a mis en ligne la liste des victimes des tueries perpĂ©trĂ©es par le Hamas le 7 octobre dernier, une liste amenĂ©e Ă  Ă©voluer avec l'identification des corps. Sur Twitter, l'information s’est transformĂ©e en « Il n'y a pas de bĂ©bĂ©s tuĂ©s » et a Ă©tĂ© assortie d’une fausse citation attribuĂ©e au quotidien israĂ©lien (source : RaphaĂ«l Grably/X, 2 novembre 2023).

ANTISIONISME SOVIÉTIQUE. Sous la forme de l’antisionisme, l’antisĂ©mitisme fut au cƓur de la propagande soviĂ©tique pendant plus de quarante ans de Guerre froide. En 2019, Conspiracy Watch publiait la traduction d'un texte de l’historienne Izabella Tabarovsky plaidant pour que nous regardions en face cette histoire encore trĂšs actuelle, qui illustre le cĂ©lĂšbre mot de Faulkner : « le passĂ© n’est jamais mort ; il n’est mĂȘme jamais passĂ© » (source : Conspiracy Watch, 4 dĂ©cembre 2019).

Dans un tweet, la journaliste Galia Ackerman (Desk-Russie) fait rĂ©fĂ©rence Ă  Disinformation, un ouvrage de Ion Mihai Pacepa, ancien directeur des services secrets roumains sous Ceausescu, paru en 2013 et expliquant la maniĂšre dont le KGB a diffusĂ© de la propagande anti-amĂ©ricaine et antisĂ©mite dans les pays musulmans dans les annĂ©es 1970, alimentant ainsi le terreau du terrorisme islamiste. C’est dans ce contexte, et sur ordre de Iouri Andropov, chef du KGB, que le cĂ©lĂšbre faux antisĂ©mite Les Protocoles des Sages de Sion fut retraduit en langue arabe (source : Galia Ackerman/X, 1er novembre 2023).

ROTHSCHILD. Une thĂ©orie du complot actuellement en vogue prĂ©tend qu’IsraĂ«l serait en rĂ©alitĂ© une sociĂ©tĂ© privĂ©e qui louerait ses terres aux Rothschild, mais que ce bail expire et qu’IsraĂ«l est sur le point de ne plus exister. Cette campagne de dĂ©sinformation est poussĂ©e sur les rĂ©seaux sociaux par de faux comptes (source : Mike Rothschild/X, 31 octobre 2023).

DAGHESTAN. Le 29 octobre, des manifestants ont brutalement investi un aĂ©roport du Daghestan (FĂ©dĂ©ration de Russie) Ă  la recherche de passagers israĂ©liens d’un vol en provenance de Tel-Aviv. Vladimir Poutine a dĂ©noncĂ© des « tentatives de pogroms » qui seraient en rĂ©alitĂ© orchestrĂ©es par les Ukrainiens « sous la houlette de leurs patrons occidentaux ». Ces accusations ont suscitĂ© la rĂ©plique ironique de John Kirby, porte-parole du Conseil de sĂ©curitĂ© nationale de la Maison-Blanche : « Comme c'est mignon. [
] De la rhĂ©torique russe classique, quand quelque chose se passe mal dans votre pays, vous accusez quelqu'un d'autre » (source : Le Point, 30 octobre 2023).

LIKOUD. La thĂ©orie du complot circule dans la droite nationaliste israĂ©lienne selon laquelle des opposants au Premier ministre Benyamin Netanyahou ont dĂ©libĂ©rĂ©ment laissĂ© l'attaque du Hamas du 7 octobre se produire afin de renverser la coalition de droite et d'extrĂȘme droite au pouvoir en IsraĂ«l. Selon le quotidien israĂ©lien Ha'Aretz, certains Ă©lecteurs du Likoud pensent mĂȘme que ce complot impliquerait l'ancien Premier ministre travailliste Ehud Barak lui-mĂȘme, aujourd'hui octogĂ©naire... (source : Haaretz, 4 novembre 2023).

INGÉRENCE ÉTRANGÈRE. L'ingĂ©rence Ă©trangĂšre en France est devenue une menace « protĂ©iforme, omniprĂ©sente et durable ». La Russie et la Chine en sont les acteurs principaux, estiment quatre dĂ©putĂ©s et quatre sĂ©nateurs dans le rapport annuel de la dĂ©lĂ©gation parlementaire au renseignement. Parmi les leviers d'action, est-il spĂ©cifiĂ©, on compte « le recours aux diasporas, l'utilisation des mĂ©dias, la captation de donnĂ©es Ă©conomiques et scientifiques, la prĂ©dation Ă©conomique » (source : France Info, 2 novembre 2023).

MĂȘme problĂšme aux États-Unis, oĂč un site s’est imposĂ© au fil des annĂ©es comme l’un des principaux mĂ©dias conspirationnistes pro-Kremlin : The Grayzone. Les preuves de ses liens avec l’écosystĂšme de la propagande russe se sont accumulĂ©es. En 2022, Conspiracy Watch publiait d'ailleurs une enquĂȘte de notre collaborateur Élie Guckert sur cette entreprise de dĂ©sinformation (source : Conspiracy Watch, 17 octobre 2022).

COMPLORAMA. La rencontre entre le Premier ministre hongrois Viktor Orban et le prĂ©sident russe Vladimir Poutine, le 17 octobre en Chine, met dans l’embarras l’Europe. Pour lĂ©gitimer sa politique radicale qui lui vaut d'ĂȘtre mis au ban de l'UE, Viktor Orban brandit de nombreuses thĂ©ories du complot comme le « Grand Remplacement » ou le lobby LGBT+ et frise parfois l'antisĂ©mitisme. « Hongrie : le complotisme Ă  l'Ăšre de Viktor Orban », c'est le 55e Ă©pisode de Complorama avec Rudy Reichstadt et Tristan MendĂšs France. Un podcast Ă  retrouver sur le site de Franceinfo, l'application Radio France et plusieurs autres plateformes comme Apple podcasts, Podcast Addict, Spotify ou Deezer.

CAROLINE FOUREST. Caroline Fourest a Ă©tĂ© ciblĂ©e par la tĂ©lĂ©vision russe et le propagandiste Evgueni Popov Ă  la suite de ses propos visant Ă  distinguer l’intention terroriste du massacre commis par le Hamas et les victimes collatĂ©rales dans la population civile gazaouie causĂ©es par les bombardements israĂ©liens. Pour Popov, la journaliste administre la preuve que « le nazisme revient en Europe ». Dans un thread, Caroline Fourest explique comment Moscou joue avec le feu islamiste pour dĂ©stabiliser l’Occident (source : Caroline Fourest/X, 1er novembre 2023).

JUAN BRANCO. L’avocat Juan Branco, qui dĂ©fend certains des plus sinistres protagonistes de la complosphĂšre francophone tels que Kemi Seba, Alexandre Juving-Brunet ou encore Sylvain Baron, a affirmĂ© dans un tweet que les Ă©toiles de David qui avaient fleuri sur certains murs de Paris et de sa banlieue Ă©taient une « histoire montĂ©e de toutes piĂšces par le ministre de l’intĂ©rieur pour accuser des adversaires politiques de connivence avec le terrorisme islamiste ». L’avocat a aussi Ă©voquĂ© la complicitĂ© de la « presse mainstream » (source : Conspiracy Watch/X, 2 novembre 2023). À relire, le portrait de Branco, « Guillotin d’opĂ©rette », dressĂ© par Yann Barte dans l'hebdomadaire Franc-Tireur.

PIERS CORBYN. Le frĂšre de l’ancien chef du Labour Party (Royaume-Uni) Jeremy Corbyn, a Ă©tĂ© filmĂ© au cours d’une manifestation pro-palestinienne, donnant sa version des Ă©vĂ©nements du 7 octobre 2023 en IsraĂ«l. InterrogĂ© sur la maniĂšre dont il rĂ©glerait la question des otages, Piers Corbyn a rĂ©pondu : « IsraĂ«l finance le Hamas, vous comprenez cela ? IsraĂ«l a laissĂ© entrer ces soi-disant troupes. Ils ont permis la prise d’otages, tout cela n’est qu’un jeu pour justifier l’écrasement et le gĂ©nocide de Gaza » (source : Jerusalem Post, 2 novembre 2023). Pour Piers Corbyn, aucun juif n’est mort le 7 octobre, il s’agissait d’acteurs (source : NFE/X, 28 octobre 2023).

Rappelons que l’homme n’en est pas Ă  son coup d’essai en matiĂšre de dĂ©ni. En 2020, durant la crise sanitaire, Corbyn Ă©tait vent debout contre le confinement et le porte du masque, parlant au sujet de la Covid-19 d’un « hoax » (source : Conspiracy Watch/X, 22 juillet 2020).

MARTIAL LANOIR. Martial Lanoir, un conspirationniste d’extrĂȘme droite, a abattu d’une balle en pleine tĂȘte un jeune homme d’origine maghrĂ©bine et espagnole Ă  Paris, en mai 2022. Selon une double expertise, malgrĂ© son antisĂ©mitisme exacerbĂ©, Martial Lanoir ne rĂ©vĂšle aucune pathologie mentale. Le mobile raciste n’a pas Ă©tĂ© retenu Ă  ce stade. Son tĂ©lĂ©phone doit encore ĂȘtre expertisĂ©, de mĂȘme que sa chaĂźne Telegram oĂč il tenait des propos anti-islam et anti-juifs, quelques heures encore avant son passage Ă  l’acte (source : Marianne, 31 octobre 2023).

TRANSPHOBIE. Des habitants de Villeneuve d'Ascq ont reçu un tract de l’association « SOS Ă©ducation » intitulĂ© « Non Ă  l’idĂ©ologie transgenre Ă  l’école ». Le tract, qui dĂ©peint les trans comme une « armĂ©e de fanatiques », a Ă©tĂ© dĂ©noncĂ© par des Ă©lus socialistes et l’association HES LGBTI+, et a fait l’objet d’un signalement au parquet de Lille. Selon un Ă©lu de Villeneuve d'Ascq, le tract utilise de fausses informations pour inciter Ă  la haine et Ă  la discrimination des personnes transgenres (source : 20 Minutes, 31 octobre 2023).

CONSPIZAP. Qu'ils voient une mise en scĂšne derriĂšre la conquĂȘte de la lune ou qu'ils nient la rĂ©alitĂ© de la pandĂ©mie de Covid, les conspirationnistes n'ont pas de limite : en quelques minutes, le CONSPIZAP propose une sĂ©lection du pire de ce que notre Ă©quipe a vu passer au cours du mois d’octobre 2023.

Inscrivez-vous Ă  notre newsletter 

Depuis seize ans, Conspiracy Watch contribue Ă  sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans Ă©quivalent. Pour pĂ©renniser nos activitĂ©s, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Ă  propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2024 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross