Faits alternatifs. Dans un billet polémique revenant sur son récent passage dans « L’émission politique » (France 2) publié sur son blog lundi 4 décembre 2017, le leader de la France insoumise (LFI) affirme que les Etats-Unis ont soutenu secrètement l’organisation Etat islamique. Une théorie du complot développée depuis des années sur des médias pro-Bachar El-Assad, iraniens, russes ou conspirationnistes, mais qu’aucun fait n’a jamais corroborée.

Jean-Luc Mélenchon écrit :

« Dorénavant, tout le monde sait à quoi s’en tenir sur les bombardements de l’époque. Les USA soutenaient en sous-main Daech en Syrie ».

Des accusations rapidement dénoncées sur les réseaux sociaux par plusieurs observateurs attentifs de la région :

Le 5 décembre, le compte Twitter de la Team Macron, animé par des partisans du président de la République, s’est emparée de l’affaire, suggérant que les sources d’information du député LFI sont à chercher du côté de « sites d’extrême droite ou pro-russes » tels que Sputnik, Arrêt sur info ou Medias-Presse.info :

Interpellé par Conspiracy Watch dès mardi sur les sources l’autorisant à affirmer une telle thèse, qui rejoint des obsessions conspirationnistes martelées depuis des années par des médias iraniens et russes, Jean-Luc Mélenchon n’a pas donné suite à nos demandes répétées (ici et ) .Les comptes Twitter officiels de LFI, des « Jeunes insoumis·es » et de Le Média (réputé étroitement lié à LFI) sont également demeurés muets.