Selon The Wall Street Journal, les médias d’Etat en Russie suggèrent l’existence d’un complot organisé par les Américains derrière les manifestations à Hong Kong. Ces insinuations, souligne le quotidien, sont similaires à celles qui avaient été faites en Russie pour dénoncer les mouvements pro-démocratie à Moscou et à Kiev destinés uniquement à déstabiliser le gouvernement russe. Loin, selon les médias russes, de manifestations populaires spontanées de mécontentement. Et si lundi dernier, les médias russes n’ont évoqué que brièvement le mouvement à Hong Kong, mardi les télévisions publiques, restant la première source d’informations en Russie, ont commencé à présenter les protestataires de Hong Kong comme « des agents d’une révolte organisée par les Etats-Unis comme les manifestants de Kiev ». (…)

Lire la suite sur le site des Echos.