Pour Jacob Rogozinski, le complotisme « est redevenu une croyance de masse comme dans les années 30 ». Un phénomène qui n’est peut-être pas étranger à la dynamique de la démocratie moderne elle-même…

Philosophe et professeur à l’Université de Strasbourg, Jacob Rogozinski est notamment l’auteur de Ils m’ont haï sans raison (éd. du Cerf, 2015). Il y a quelques mois, il a publié Djihadisme : le retour du sacrifice (Desclée De Brouwer, 2017).