Revendiquée par l’Etat islamique, la tuerie homophobe de la discothèque d’Orlando est l’opération terroriste la plus meurtrière perpétrée sur le sol américain depuis le 11 septembre 2001. Avant même les premiers bilans connus, les théories du complot ont fait leur apparition sur Internet.

Pour le site conspirationniste stateofthenation2012.com, l’attentat est une nouvelle opération sous faux drapeau destinée à mettre en place un contrôle strict des armes à feu. L’attaque porte la signature des «sionistes» suggère quant à lui le théoricien du complot Kevin Barrett sur Veterans Today. Sur Youtube, certains incriminent les Illuminati quand d’autres suspectent l’implication d’« acteurs de crise ».

Le même réflexe pavlovien peut être constaté sur les réseaux sociaux où l’attentat est attribué à une manipulation du gouvernement américain ou de l’Etat d’Israël. C’est cette thèse que défend, sur Twitter, le compte ‏@Neo_H69, auteur du premier tweet conspirationniste en langue française évoquant le massacre.