“Toxic to Democracy. Conspiracy Theories, Demonization, & Scapegoating” (tr. fr. : «Un poison pour la démocratie. Théories du complot, diabolisation et bouc-émissarisation») est le titre du rapport détaillé qu’a publié en juin 2009 le think tank de gauche Political Research Associates (PRA). Le rapport est centré sur la résurgence des thèses conspirationnistes – et notamment antisémites – après les attentats du 11 septembre 2001 et la crise financière. C’est une mine de renseignements sur les grands thèmes complotistes et les figures les plus importantes de ce phénomène. L’auteur du rapport, Chip Berlet, est chercheur pour PRA. Il étudie depuis le début des années 1980 l’extrême droite américaine ainsi que les mouvements suprématistes blancs et les organisations paramilitaires.

On peut consulter le rapport “ Toxic to Democracy ” en format pdf sur le site Internet de PRA, PublicEye.org.